Fées dans la ville, Collectif

Couverture Fées dans la ville

Pourquoi je l’ai choisi:

Rien que ce titre, il est intriguant, et laisse présager une sympathique revisite du mythe ailé!

Synopsis:

Cachées dans les gouttières, les pots de fleurs, les lézardes des murs… les fées partagent discrètement avec nous les villes, tantôt ravies, tantôt désespérées de l’agitation des hommes. rnrnHuit auteurs ont parcouru les rues pavées pour les débusquer, elles et leurs compagnons du petit peuple.Un recueil de fantasy urbaine, dans l’imaginaire des cités.

Ce que j’ai ressenti:

Les fées se nourriraient-elles de la poésie de la nuit urbaine, du gris métallique des pavés, de ces moments de solitude extatique que seuls les citadins connaissent, de cette impression d’infini dans des rues aux immeubles tellement hauts qu’il faut trouver des buttes pour voir le ciel? (Anne Fakhouri ).

Enfin, j’ai trouvé un recueil de nouvelles qui m’a enthousiasmée, charmée, émue! Enfin….Et bien dis donc, c’est pas trop tôt!!!!! Souvent, je reste sur ma faim avec les nouvelles, car leur format très court, m’empêche de ressentir pleinement les émotions: ici ce n’est pas le cas! Je vais le garder bien précieusement, et me dire que j’ai bien fait de poursuivre dans ce genre de lectures!

Parce qu’il est complètement décalé, et hautement inspiré, parce que les fées qu’on trouve ici, sont inattendues, et surtout parce que cette réunion d’auteurs de talents sont regroupés dans cette anthologie, la magie opère…

J’ai aimé l’originalité de ses textes, leurs forces, leurs engagements. Les fées dans la ville, ont leur pouvoir certain, n’en doutez plus, même entourée de grisaille, elles savent faire naitre un petit coté enchanteur. Le gros point positif de cette lecture, c’est leur touche vivante de contemporain, on se prend en pleine poire nos problèmes de sociétés, on souffre de voir dans l’intelligence de ces écrits, les dangers criants d’aujourd’hui…

  • Magie Verte, Jack Vance, nous emmène dans un monde parallèle où l’intelligence et le savoir sont infinis. Cette plongée ne se fera pas sans conséquence, mais cette virée, pourrait être plus enrichissante et au delà même de ce qu’un humain peut supporter…
  • Le Mur des Lilas, Tony ‘Nym’ Robillard nous fait prendre conscience que la Magie protège ses portes, même en milieu urbain. Ce n’est pas parce que le macadam l’entoure qu’elle veut y perdre tout son charme!
  • A la croisée, Eric Holstein, c’est souvent aux carrefours, que joue le destin, mais surtout les acteurs de la vie aux dents carnassières.
    —-} J’ai adoré celle ci, car il y a une atmosphère tenace et envoutante, et j’en ai eu les larmes aux yeux sur la fin…
  • Le sceau d’Alphonse, Jeanne-A- Débats nous ouvrira sur un monde de superstitions et de dieux vengeurs, avec pour décor une décharge. Ce mix nous donne un fantastique conte ou magie et urbanisme font un ménage en couches culotte.
    —-}Magique!
  • L’histoire commence à Falloujah, Karim Berrouka, Un Djinn qui apparait au milieu des décombres en temps de guerre. De la noirceur et des cendres nait la poésie et la compassion.
    —-}Superbe!!!!Gros coup de cœur pour celle ci!
  • J’veux un dragon, Olivier Getcher, on est loin des fées, mais pas de la féerie! Ce dragon incroyable né d’un vœu d’une enfant aura une existence un peu spéciale, autant que sa nourriture.
  • La fée du miroir, Marie-Lé Camillle, cette fée là, est loin d’être elfique, et pourtant, elle protège de sa magie, cette petite fille des mauvais filets.
    —-} Dérangeante et triste, mais j’ai aimé l’originalité du texte et sa fée!
  • Fée des râles, Laurent Fetis, une envolée marrante entre fée et poudre.

En bref, je les ai toutes aimé ces nouvelles, mais celles que j’ai commenté après les flèches auront ma préférence dans cette belle anthologie.

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 9/10

image1

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement Charlotte Volper des éditions ActuSF pour l’envoi de ce livre! Merci de leur confiance!

lu-en-part-avec-la-me

gptWwC9J_400x400

Publicités

19 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lupa
    Juin 05, 2016 @ 06:13:56

    Bon, ok, j’ai compris, tu prépares le terrain pour la session de l’année prochaine 😉 En même temps, tu as bien fais le job, puisque j’ajoute ce titre à ma wish-list pour le challenge printemps elfique #2 !!! Merci 🙂

    Réponse

  2. lesmotordusdanneju
    Mai 29, 2016 @ 13:30:28

    En voyant le tire, je me doutais que ce livre était fait pour toi ;-).

    Réponse

  3. belette2911
    Mai 28, 2016 @ 21:17:38

    Je peux pas tout lire ou tout acheter ! 😀

    Réponse

  4. collectifpolar
    Mai 28, 2016 @ 14:53:18

    Il était pour toi celui là, pas de doute ! 🙂

    Réponse

  5. Nathalie M
    Mai 28, 2016 @ 07:44:42

    C’est tout à fait toi 🙂

    Réponse

  6. juliesuitsonfil
    Mai 27, 2016 @ 14:18:08

    il était fait pour toi 😉

    Réponse

  7. Yvan
    Mai 27, 2016 @ 12:17:05

    tu ne pouvais pas passer à coté d’une telle lecture, c’est clair 😉

    Réponse

  8. Apophis
    Mai 27, 2016 @ 10:35:20

    Je trouve le concept très original en tout cas, nous n’avons pas vraiment tendance à associer spontanément fées et environnement urbain, et pourtant… Et puis dis donc, il y a quelques beaux noms dans le lot : Jack Vance, Jeanne-A-Débats, …

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 187 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :