Aby, Histoire d’une LC Halloweenesque. Acte IIII: Coup N’Ame

Après la soupe au potiron partagée entre copines blogueuses, l’auteur vous invite à tester également, les spécialités Louisiane alcoolisées, sucrés et salées…Histoire de partager encore plus que le simple plaisir d’une lecture commune, on se lancerai presque dans un concours de cuisine inspiré par ABY…A vos fourneaux et pages noircies, il est temps de mettre un point final à ce grand Opéra Halloweenesque…

Le « hic » avec les Loas, c’est qu’une fois que l’on est marqué par les esprits, cela devient vite, envahissant…La malédiction n’est plus seulement dans la descendance, mais elle prend vite, et d’une manière inquiétante, les adeptes de cette force magnétique pour n’en faire que des pantins exécuteurs de leurs caprices…Aby n’est pourtant plus que l’ombre d’elle même, mais plus puissante que jamais…Et le quartier maudit de Harlem devient vite son terrain de jeu…Le clap de fin s’annonce et pourtant, son influence va vous hanter comme jamais, car ça y est, elle sort enfin de l’ombre….

Tremblez, maintenant!

Oui, tremblez maintenant!

Aby est à l’aube de sa vie

40 ans se sont écoulés depuis qu’elle est installée à New York

40 ans que le malheur frappe à la porte de l’immeuble aux briques rouges

Harlem change, mais Aby veille toujours sur ses ousmis

Harlem sort doucereusement de la crise

Mais le mal est fait.

Les tensions raciales plus que jamais sont ancrées dans ce quartier.

Aby a peur pour son fils

Aaron, le fruit de ses entrailles.

Aaron le fils du mal.

Aaron qui après Jaja et Aby portera le fardeau de la malédiction familiale.

Car à Harlem comme ailleurs, le passé a un prix

Et l’avenir doit le lui payer.

Il va falloir en finir avec l’éthéré…

Il faut que les Laos aident Aby a rompre ce cercle maléfique.

Tous vont devoir régler leurs comptes avec la vieille prêtresse vaudou.

Le désounien va commencer

Abigail Richardson a toute sa vie porté sa famille à bout de bras.

Aujourd’hui il va falloir en découdre avec cette marque d’infamie.

Et le passé et les éléments vont s’en mêler.

Il faut combattre l’ignominie

Alors Tremblez, les choses vont s’accélérer.

Le dénouement est proche

Et il va être griandiose

 

Bientôt la Fée Stelphique et la magicienne Ge viendront vers vous pour donner les clés de chez ABY.

Elles vous raconteront leur expérience au coté de la prêtresse vaudou.

La grande dame venue du Bayou.

Et si vous avez loupé le début, une séance de rattrapage est encore possible.
Vous trouverez ci desous la questions à vos réponses :

Aby, une histoire de LC haloweenesque

Aby, une histoire de LC haloweenesque :  L’Ouverture

Aby, une histoire de LC haloweenesque : Acte 1, Aby

Aby, une histoire de LC haloweenesque : Acte 2 Lwa Racine

Aby, une histoire de LC haloweenesque : Acte 3 Marinèt Bwa Chech

 

Publicités

La reine du Tearling, Erika Johansen

vo9yaurl

Une Chronique faite par Daniella Fantasy. 

La reine du Tearling par Johansen

Synopsis: 

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.
Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.
La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.

Erika Johansen nous entraîne dans une épopée flamboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

L’avis de Daniella: 

Une TUERIE ce roman !!
La route pour accéder au trône sera semée d’embûches mais récupérer son trône le sera d’autant plus…
Kelsea Raleigh a été exilée par sa mère, la Reine Elyssa, afin de vivre protégée jusqu’au jour où elle atteindra sa majorité et pourra à son tour gouverner. le jour de ses 19 ans, la garde fidèle de la Reine, vient la chercher afin qu’elle accède au trône et s’oppose à son oncle qui a déjà pris ses aises. Mais il va falloir aussi s’opposer à la Reine Rouge et au traité signé il y a bien des années… La princesse Kelsea devra faire ses preuves et surtout réussir à sauver son peuple. Mais des traîtres se cachent et il faudra les débusquer… Une nouvelle Reine est-elle née ou sera-t’elle exécutée comme les autres ?
Erika Johansen a une écriture vraiment captivante et nous entraîne totalement dans son monde en plein coeur du Tearling. Entre alliance, fidélité, trahison, combat tout y est pour passer une agréable moment. Mené d’une main de maître tout est parfaitement enchaîné et suis une logique implacable. On a l’impression d’y être et de vivre le combat de cette jeune fille qui n’a jamais appris à gouverner et qui pourtant va nous épater.
Ce livre se découpe en trois parties. La première étant sa vie avec ces tuteurs et le départ pour le trône. La deuxième étant son arrivée et au trône et ses prises de décisions et la troisième nous rapproche un peu plus de la Reine Rouge…
Élevée par Barthy et Carlin, elle a appris les règles de base d’une bonne Reine. Elle n’a pas été élevée dans la luxure, ni dans la vanité ni dans la cupidité. Elle a suivi un enseignement qui fait d’elle une jeune fille cultivée et réfléchie avec un grand coeur. Elle a certes un caractère bien trempé mais ses tuteurs lui ont donné une très bonne éducation qui se montrera sans faille avec le temps. Puis viendra l’heure pour elle de les quitter et de suivre la garde de la Reine Elyssa afin d’accéder au trône. On suit son parcours avec beaucoup d’intérêt et on s’attache à l’ensemble des personnages qui l’entourent. J’adore le personnage de Massue qui est très fermé mais qui se dévoue corps et âme à la couronne. Mais aussi celui du Fletch qui a une certaine arrogance et donne du piment à l’histoire on espère que lui et Kelsea vont se rapprocher et pourtant le suspense est toujours là jusqu’à la fin. Ses apparitions sont toujours bien remarquées et remarquables. Un régal !!!
Son oncle est détestable et on ne rêve que d’une chose : sa tête au bout d’une pique
Et il y a une série de traître dont notre préféré sera Thorne et qui la joue très finement. On ne saurait se passer d’un personnage comme lui…
Et bien sûr la Reine Rouge, on en entend beaucoup parlé mais on a qu’une seule hâte c’est de la voir à l’action et s’opposer à notre nouvelle Reine.
J’ai donc passé un très agréable moment et j’ai hâte de lire les tomes suivants. Je ne peux que le recommander car vous ne serez pas déçu de ce roman passionnant et captivant.

 

Aby, une histoire de LC Halloweenesque :Acte III Marinet Bwa Chech.

Aby, une histoire de LC halloweenesque : Acte 3 Marinèt Bwa Chech

Une fois de plus

Avec La Magicienne Gé nous  vous entraînons à nouveau dans cette opéra grandiose qu’est Aby !

Mais attention Aby a bien changé!

 

Quand nous sommes remontées de la cave avec Aby, nous avons vu cette jeune femme brisée devenir  Marinette Bras Sec. Elle qui petite a perdu son bras, incarne aujourd’hui l’une des plus dangereux, des plus cruels, et des plus imprévisibles des loas du vaudou.

 

Abigail Richardson est au crépuscule de sa vie. Le cérémonial du Desounien vient de s’achever dans son appartement new-yorkais du numéro 19 de la 129ème rue ouest. Au moment où elle s’apprête à se confesser à toi, les fantômes de son passé reviennent la hanter…

Nous sommes à Harlem. Harlem la noire. Abandonnée de tous.

L’Amérique est en guerre, celle du Vietnam. Elle s’embourbe dans un conflit compliqué qui devient une impasse. La jeunesse se révolte. Mais à Harlem, la communauté noire que l’on tient à l’écart, la ségrégation fait toujours rage, la jeunesse noire servira bien de chair à canon là-bas en Asie du sud-est.

A Harlem, les  Black Panther Party sont partout, ils sont sans conteste une des voix les plus écoutées  par la jeunesse noire des ghettos. Le quartier vit une crise sociale et politique sans précédent.

Mais à Harlem, Marinèt Bwa Chech est la voix et l’autorité de sa rue. Elle tient ses sujets sous grande influence. Elle les aide, leur donne de quoi subvenir à leur besoin. Elle est là auprès des familles endeuillées qui ont perdu un enfant dans la jungle vietnamienne. Elle prodigue les derniers sacrements, prie pour l’âme du défunt . Elle, la petite fille méprisée du ghetto. Ignorée de tous. Elle que l’on a jamais aidée, a qui l’on a jamais tendu la main. Elle, de qui on se moquait.

Aby a eu mal, Aby a souffert dans sa chair, dans son âme.

Aujourd’hui Abigail Richardson, lwa Chabine, celle que l’on a repoussée puisque Métisse est devenu Marinèt Bwa Chech.

Aujourd’hui a sonné l’heure de la vengeance.

Alors vous n’avez plus qu’une chose à faire.

Tremblez, car les forces du mal sont en marche.

Tremblez car l’heure des comptes à sonner

Personne ne sera épargné

Même pas vous chers lecteurs

Je vous avais promis un acte 3 dantesque.

Marinet bwa chech va vous l’offrir

Alors

Tremblez et n’y descendez jamais !

Et si vous avez bien suivi nos conseils, nous la Fée Stelphique et la magicienne Ge, on promet de vous protéger et de vous faire vivre le dernier acte de cette histoire dont vous ne ressortirez pas totalement indemnes.

Vous l’aurez compris,

Toujours en Lecture Commune, et tenant en nos mains, la soupe de citrouille, La Fée Stelphique et son amie La Magicienne Gé vous invite pour un spectacle spécial….

Troisième partie dans les profondeurs enténébrées de New-York : Harlem devient l’épicentre d’un tourbillon de folie générationnel…

Et si Marinet Bwa Chech renaissait des entrailles de son ancienne prophétie et vous invitait pour une danse endiablée avec des Loas, mélangeait un peu de son sang impur dans les gènes de sa descendance…Seriez vous prêt pour une ronde avec l’Ethéré, dans une cave où règne un monstre affamé? Parez vous de vos colliers, et laissez vous guider par Petro pour te mener sur le plancher boueux préparé avec soin par cette famille…

Quand le malheur frappe à ta porte, et que tu l’as laissé entrer, tu ne peux t’étonner de le voir toujours s’inviter par les fenêtres…Aby n’en a pas fini de souffrir, et on dirait bien que le destin de prêtresse entache son entourage…

La suite au chapitre 4….

Et si vous avez loupé le début, une séance de rattrapage est encore possible.
Vous trouverez ci desous la questions à vos réponses :

Aby, une histoire de LC haloweenesque

Aby, une histoire de LC haloweenesque :  L’Ouverture

Aby, une histoire de LC haloweenesque : Acte 1, Aby

Aby, une histoire de LC haloweenesque : Acte 2 Lwa Racine

Et… Bonne lecture à vous avec une fée elfique, une magicienne noire et une prêtresse vaudou.

La forêt en mon coeur, Adolfo Serra

Synopsis:

Un enfant entreprend un voyage dans la forêt, accompagné par un ami énigmatique. Ils atteignent la ville où tous deux se transforment, puis retournent à la forêt. Quelle est la place de chacun dans la Nature ? Car dans nos villes, chaque jour, nous l’oublions alors qu’elle nous rend plus humain. Et parce qu’un texte peut parfois être un chemin trop étroit limitant le lecteur dans sa découverte du livre, des sensations et des sentiments qu’il peut apporter, il n’y en a pas ici. 
Cette absence laisse toute liberté à chacun de compléter et faire sienne cette histoire, devenant ainsi un auteur-partenaire guidé par le parti pris très fort des illustrations à l’encre, eau et aquarelle inspirées par la Nature, ses formes et ses couleurs.

Ce que nous avons ressenti:

L’art se passe de mots, il se ressent, il se regarde…L’expérience de La forêt en mon cœur nous le fait en quelques pages, juste des scènes peintes, sans mots, sans explications, et ce fût une découverte intéressante. En ouvrant ce petit album, on plonge dans un monde en monochrome, entre ombres et lumières, au cœur de la forêt, en suivant un enfant et une ombre massive dans une expédition qui nous ouvre le chemin entre Nature et Ville. C’est un album aux illustrations magnifiques, tellement intenses….

Du fait, de ce non-texte , notre imagination devient actrice dans ses pages, et Maman et Fille de se raconter dans ses sombres dessins, une possible interprétation, devient création et un moment encore plus complice, puisque l’on peut tout en dire, et en rire…Pour Jazzelfique, la magie s’est maintenue pendant la moitié du livre, mais il semblerait que la fin lui soit trop insaisissable, tandis que Maman a adoré la ritournelle du temps qui se joue. Mais toutes deux s’accordent sur la beauté féerique de ces illustrations, et d’ailleurs, le côté artistique de Princesse s’est réveillé puisque elle s’est lancée dans l’aquarelle…

C’était une totale découverte que cette lecture sans mot, pourtant le plaisir a été de la partie. Nos yeux en ont pris plein la vue, les sens sont tous en éveil, et le message passe aussi bien que s’il avait été écrit…La Forêt en mon cœur, c’est un appel pour cet espace de vie et de merveilles visibles ou invisibles, selon les heures de la journée, et pourtant, toujours là, Essentielles. Indispensables.

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Balivernes pour l’envoi de ce livre! Ce fût une très jolie découverte!

lu-en-part-avec-la-me

406915_525371864142688_267237953_n

Histoire d’une LC Halloweenesque: Acte II: Law Racine.

Partie II : Law Racine. N'y descendez jamais !: Partie 2 : Lwa Racine

Je suis Stelphique,  une Fée, tout ce qu’il y a de plus magique, mais j’aime à m’aventurer dans les lieux sombres, et j’ai toujours sur moi, de la *****poudre féerique ***** pour me prémunir des mauvais sorts!  Et ici, quelques incantations de protections contre les prêtresses vaudou ne seront pas du luxe….Avec la Magicienne Gé, nous avons essayer cette prière contre le Mal, au fin fond d’une cave…

 

« Esprits de la forêt, protégez-les, contre le Djab,

Laissez la pauvre Aby, tranquille, loin des tourments destructeurs,

Sauvez l’innocence, sauvez de la folie, les jumelles Dee-Dee…

Eloignez les dents avides de chair fraîche…

Oh que s’arrête le calvaire de Law Chabine… »

Tant de demandes divines à faire, de sorts à jeter, de carrés magiques à fabriquer, d’esprits à éveiller…On n’est pas là pour là pour s’économiser….

Entre les pouvoirs de la Magicienne Gé et les battements d’ailes féeriques de Stelphique, autour de ce feu de LC avec la soupe réconfortante de citrouille, c’est un défi qu’elles sont prêtes à relever puisque la deuxième partie s’achève, et qu’elles se lancent dans le troisième round de l’horreur, dans les profondeurs d’Harlem…

En attendant, vous pouvez toujours aller voir par ici, ce qu’elle pense de Law Racine, Ma Magicienne risque de vous donner quelques frissons…Entrez par là!

Retrouvez nous, la semaine prochaine, pour Marinet Bwa Chech, troisième acte de Aby…

Aby, Histoire d’une LC Halloweenesque, Acte I.

 Par Stelphique La Fée et Ge² la Magicienne

« Venez, mais venez autour du grand feu, une bonne soupe de citrouille est là aussi pour vous réconforter!

Asseyez-vous, venez écouter ce qu’une Fée et une Magicienne ont a vous conter ce soir. »

« Entre Ti Bon Ange, entre et n’ait pas peur »
Ici on va raconter l’histoire d’une enfant
Aby qu’on la nomme
Ici va se jouer le premier acte de sa vie
Mais attention car Aby n’est pas seule
Il y a sa Mah, et aussi ses sœurs
Il y a son Pah, lui non plus n’est pas seul, il y a des monstres dans sa tête
Il y a aussi sa boko d’amour, oui sa Jaja
Et avec sa Jaja il y a les Loas.
Tu ne connais pas les Loas, aïe, c’est dommage,
Remarque avec la fée Stelphique, on veille, on est là pour vous protéger
Oui parce qu’on te l’a pas dit, on est ici en Louisiane, dans le marais.
Et Aby et sa famille sont des nègres du Sud, de ces enfants descendants d’esclaves.
Et chez eux aussi la magie est très présente, très forte.
Empreinte de catholicisme mais surtout de vaudou
Oui entre Ti Bon Ange
Vient découvrir Aby
Mais suis bien les conseils de Stelphique la Fée et de Ge la Magicienne.
Sinon, tu risques d’y laisser une partie de ton âme « 

Autour d’une soupe bien réconfortante au potiron, une Magicienne et une Fée vous font part de leurs impressions sur la première partie de lecture de Aby, de Monsieur Fabrice Liégeois…
(Attention, les parenthèses sont la retranscription d’une voix éthérée qui se mêle de leurs conversations…Nous sommes désolées de la gène occasionnée, surtout si elles suscitent des frissons incontrôlables…)
(Frissonne de peur, je suis un Lwa…)

A la nuit tombée, le Pah devient monstre…Aby, en tremble de peur…

Bizarrement, de grandes forces s’en mêlent…Aby, sent leur puissance…

Yepa! Tous aux abris….Aby, va regarder le Mal dans les yeux…

 Ahhhhhhhhhh les Loas sont là… Bouh, ils vont hanter tout ça…Y‘a plus qu’à se cacher…

(Tu pourrais bien en mourir…)

Une première partie qui pose les bases d’une histoire hantée par des démons de tout genre. On en redemande de ces légendes de la Louisiane, de ce folklore créole, de ce langage « particulier »…

Alors revenez nous voir la semaine prochaine.

 Aby reviendra aussi.

Promis.

En attendant vous pouvez retrouver la Fée Stelphique dans son antre *****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Mais aussi me retrouvez ICI sur « Collectif Polar, chronique de nuit » et chez » A vos crimes »

Aby Histoire d’une LC Halloweenesque. (Clap 2).

Aby : Histoire d’une LC Halloweenesque

Au commencement était le verbe …

Non je ne me prends pas pour Dieu.

Juste une magicienne qui voulait depuis longtemps partager une lecture commune avec une fée.

Et comme le temps passé et que chacune était surbookée,

Il a bien fallu trouver un prétexte pour tout arrêter et se consacrer à notre LC.

Et quoi de mieux qu’Halloween pour réunir une fée et magicienne.

Maintenant ne restait plus qu’à trouver le troisième invité.

Et qui mieux qu’Aby, la prêtresse vaudou pour nous accompagner dans ce voyage.

Ah vous ne connaissez pas ABY, vous ne connaissez pas encore Aby.

Alors laissez nous à travers Fabrice Liegeois, son petit fils, vous raconter son Histoire.

Aussi ici dans ses pages, vous allez faire la connaissance d’Aby.

Nous allons dérouler son histoire en quatre actes.

Et vous conter nos lectures à toutes les deux.

La Fée Stelphique a qui j’ai fait découvrir Aby

Et moi qui la porte précieusement depuis plus d’un an.

Son petit fils m’ayant offert ses mémoires.

J’attendais juste, que les circonstances soient propices pour la lire, juste le bon temps…

 Car…N’y descendez jamais, ne prévenait ce grimoire.

Alors à très vite maintenant pour découvrir ABY

Mais vous,  êtes vous vraiment prêt ? Réfléchissez et puis revenez !

 

Et à très vite pour la suite …

Aby : Histoire d’une LC Halloweenesque.

Histoire d’une LC Halloweenesque!

By Stelphique la Fée et Ge la magicienne

Il était une fois, dans l’ombre d’un bois…

Une Magicienne et une Fée , qui encore une fois,

Décidèrent de donner de la voix,

Dans une Lecture Commune de choix…

Toujours teintées de paillettes et de  noir,

Elles voulurent se lire, dans la nuit d’un certain soir,

Un roman tout spécial : ABY, de Fabrice Liégeois.

Parce qu’il fait bon de se faire peur pour Halloween,

Nous avons hâte de partager nos plus intenses veillées,

Et de vous faire partager des chapitres enténébrés.

A ce soir pour la suite…

Nouvelle Aventure Livresque!

 

Il était une fois, une fée passionnée qui adorait les partages: Stelphique de son pseudo, à votre service livresque. Elle décida un jour, d’explorer d’autres chemins pour communiquer cette envie, et là voici, lancée sur un réseau social: Instagram (@stelphique)…Une bien belle et riche aventure faite de très jolies rencontres…

Cette voie l’emmena à rencontrer par le mystère magique du net une équipe de nanas géniales! Dans toute belle histoire, naît une grande amitié, celle ci ne déroge pas à la règle, et le grand projet qui les a soudées ensemble, c’est cet amour de la littérature. Chacune ayant un pouvoir différent, elles décidèrent de se lier sur ses ondes pour communiquer leur coup de cœur livresque. J’aimerai vous les nommer succinctement et vous pouvez retrouver l’adresse de leur blog à la fin de cet article:

  • Le pouvoir d’Annabelle : lectures inspirantes.

  • Le pouvoir de Stéphanie: lectures frissonnantes.

  • Le pouvoir de Laurie: lectures enchantées.

  • Le pouvoir de Virginie: lectures vibrantes.

  • Le pouvoir de Claire: lectures magiques.

 

 

Le compte s’appelle  .

Chaque jour de la semaine, chacune de nous présente son coup de cœur. Chacune avec sa sensibilité et ses thèmes de prédilections. Du Lundi au samedi, retrouvez ses pistes de lectures variées et enchantées. Le dimanche étant réservé à un partage spécial, celui d’un autre lecteur qui aura Lu et Adoré une lecture!  365 jours de coup de cœurs plus tard, l’équipe décide de franchir une nouvelle porte magique : Facebook. N’hésitez plus à suivre le petit logo jaune et dynamique du partage!!!!!!

Cette communauté a pour but de se retrouver autour de la lecture, de parler de nos coups de cœur, et cette aventure ne pourra se faire qu’avec vous! N’hésitez pas à nous rejoindre sur ses deux réseaux, on vous attend avec impatience, pour continuer à écrire la suite de ce conte contemporain!

 

Annabelle (@anna_zenbook)

http://www.lirepoursetransformer.overblog.com

Laurie (@laurietychou )

http://www.labibliothequedelaurie.overblog.com

Stéphanie (@_dreambook_ )

Virginie (@petites_histoires_de_lectures)

http://www.petiteshistoiresdelectures.fr

Petites histoires de lectures

 Claire (@missurbookee )

http://www.surbookee.com

 

Une nuit éternelle, David Khara.-Intro- Défi CannibElfique.

— La nuit éternelle devrait t’inspirer, chère Belette !
— Mais tout à fait, attends voir… *s’éclaircit la gorge* ♫ La nuit ♪ Quand revient la nuit ♫ Tout seul je m’ennuie ♪ Je pense à toi
— Pitié, pas du Johnny, tu vas tous les faire fuir !
— Et moi qui avait choisi une chanson moins connue d’Hallyday et pas l’archi connue telle que ♫ Retiens la nuit ♪
— On a dit « Pas Johnny » !
— Ok, j’ai plus d’une chanson dans mon sac, tu sais ! Tiens, le plus belge de siciliens par exemple : Adamo et ♫ La nuit tu m’apparais immense ♫ Je tends les bras pour te saisir Mais tu prends un malin plaisir À te jouer de mes avances ♫ La nuit je deviens fou, je deviens fou ♪
— Heu, on va éviter Adamo aussi… Je te sens moins en verve, ma Belette et je t’interdis de changer une consonne du mot « verve » !
— J’ai aussi de stock, et toujours sur la nuit, de la poésie qui ne laissera pas ton petit coeur de fée insensible :
Ça commence par un moment de flottement quand le soleil recule;
Un parfum d’hésitation qu’on appelle le crépuscule;
Les dernières heures du jour sont avalées par l’horizon;
Pour que la nuit règne sans partage , elle a gagné , elle a raison…

— Je lui parle de nuit éternelle et elle me sort Grand Corps Malade ! Nuit éternelle, ma Belette, ça n’éveille rien en toi ??
— Tu pensais à une nuit romantique avec monsieur Stelphique ? Une nuit éternelle que tu passerais avec lui à faire tchip tchip dans un chalet au Pôle ? Quelle santé quand on sait que leurs nuits peuvent durer 6 mois !
— Je te parle de vampires et tu me causes de nuit de sexe dans un pays nordique ! Tu ne penses qu’à ça ? Non, ne réponds pas s’il te plait, la question n’appelle pas de réponse, on la connait…
— Des vrais vampires ? Pas des vampires choupis kawaï de la Stephenie Meyer et de sa saga Twoilette ? Vrai de vrai ?
— Si j’en crois Yvan et David, pour ne pas les citer, on dirait bien qu’on a le mythe du vampire revisité, mais les connaissant, on ne doit pas avoir des vampires version marshmallow ou guimauve !
— Pléonasme…
— Quoi ?
— Marshmallow veut dire guimauve, donc, pléonasme…
— Belette ?
— Oui ?
— Lis et tais-toi !!!
— Chef oui chef !

Previous Older Entries

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 187 autres abonnés