Perle de fée. Lecture en cours…

Couverture La Cité du futur

Sur l’horloge, les minutes se changèrent en secondes, aujourd’hui devient hier. La frontière entre le passé et le futur s’appelle le présent, songea Jesse. C’était là qu’il vivait. C’était là que tout le monde vivait. Il la pris dans ses bras et se mit à danser.

Au pays des nudistes, Mark Haskell Smith.

Au pays des nudistes par Haskell Smith

 

Synopsis:

Fasciné par la contre-culture et par celles et ceux qui se sentent  » hors du monde « , le journaliste et romancier américain Mark Haskell Smith a choisi de partager l’expérience du nudisme pour comprendre un mode de vie en pleine expansion. De ce voyage initiatique, l’auteur tire un récit captivant, entre aventure et enquête. Il observe, s’amuse, apprend à  » ne pas dévisager ! « , il interroge responsables d’associations ou activistes reconnus dans le milieu.
En faisant le tour des Etats-Unis, il découvre les communautés de Tampa en Floride, où l’on tond sa pelouse et relève son courrier tout nu. En Europe, il randonne in naturalibus dans les Alpes autrichiennes, partage les nuits torrides du Cap d’Agde et les activités familiales des centres naturistes de la Costa del Sol. Entre le sérieux des propos recueillis et le cocasse de certaines situations, l’auteur engage une réflexion de fond sur un phénomène grandissant, mais réussit le pari de partager une aventure unique, drôle et étonnante.

Ce que j’ai ressenti:…Une lecture sous « Hot » tension…

« C’est étrange cette façon dont le corps est à la fois affiché à outrance, et caché à outrance. Très étrange en fait. »

Mark Haskell Smith a tenté l’expérience de se mettre à nu, pour nous en apprendre plus sur les dessous d’une pratique controversée: le nudisme. Journaliste et homme plein d’humour, il nous raconte ses vacances très spéciales, et nous régale autant de situations cocasses, panoramas visuels décadents et références historiques étayées. C’est drôle autant qu’instructif, puisqu’il se sert de son expérience personnelle à visiter les lieux les plus prisés par les « anti-textiles », tout en ayant une approche d’information avec chiffres à l’appui, et courant littéraire qui parlent « Effeuillage »…

« On ne peut pas étudier une culture à distance, il faut s’immerger pour atteindre une véritable compréhension. »

Etant une grande pudique, ma culture sur ce phénomène de société était proche de zéro… Avec cette lecture, et tous les rougissements cramoisis qui vont avec, j’ai appris qu’au delà du simple fait de se dévêtir, ses communautés revendiquent avant tout, une philosophie, voire une liberté. Des termes forts donc, avec des courants qui varient au fil du temps, et qui subissent la plupart du temps l’oppression et l’incompréhension. Que ce soit des nudistes d’un jour ou de toujours, on découvre les idéologies, les codes de conduites et les petits « détails techniques » qui nous permettent de voir au quotidien ce que cela implique de vivre nu au milieu de la Nature et dans un groupe social, adepte de ce phénomène.

« Se ficher de ce que les autres pensent de votre physique rend plus fort. Ca vous aide à vous accepter comme vous êtes. Vous prenez possession de votre identité. »

Cet auteur en tombant la chemise pour cette enquête autour du monde, et avec son humour bon-enfant, arrive à faire tomber aussi quelques clichés et idées nébuleuses qui sont souvent associés à cette pratique. Explorer les frontières de ces pays des nudistes, nous donne les clefs pour jeter un autre regard sur ses corps qui vivent au naturel

 

Ma note Plaisir de Lecture  8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier Muriel Poletti-Arles pour l’envoi de ce livre et sa confiance! Ce fut une lecture intéressante.

Editions Paulsen

Retour à Little Wing, Nickolas Butler.(LC avec Cannibal Lecteur-Intro).

Couverture Retour à Little Wing

— Et alors, ma Belette, ton intro, ça vient ?
— Non, rien, que dalle, page blanche… Impasse totale pour ce titre !
— Mais enfin, comment cela se fait-il ? Toi, en panne d’inspiration ?? Impossible !
— (Levant les yeux au ciel) M’enfin, qu’est-ce que vous croyez vous ? Qu’on insère une pièce dans la fente et que je ponds une chronique ??
— (Stelphique, hésitante) Heu… Oui… Tout le monde le pense.
— Et bien non les gars et les filles, désolée de vous décevoir, il y a bien une fente mais on ne glisse rien dedans et même si on y glissait un billet de 500€ (ben quoi, moi aussi je suis vénale – comme tout le monde), ça ne viendrait pas ! L’inspiration, quand elle nous déserte, elle nous déserte.
— Tu nous fais le coup du déserteur, alors, pour notre intro de LC ? Rien ne vient ??
— Si… Des paroles d’une chanson de Renaud, « Déserteur » ♫ Monsieur le président ♫ Je vous fais une bafouille ♪ Que vous lirez sûrement ♪ Si vous avez des couilles ♫ […] Monsieur le président ♫ Je suis un déserteur ♪ De ton armée de glands ♪ De ton troupeau d’branleurs ♫
— Là c’est sûr qu’on va avoir des problèmes avec cette intro qui ne vient pas… Et pas rien qu’avec le pouvoir, mais avec des messieurs en blouse blanche qui vont venir chercher ma tarée de canlette préférée !
— (Gros sanglots) Mais ça vient pas !!!
— Attends, tu as de l’or en barre comme matière, avec le résumé qui parle « l’attachement indéfectible à leur ville natale, Little Wing, et à sa communauté. Aujourd’hui, l’heure des retrouvailles a sonné… Pour ces jeunes trentenaires, c’est aussi celle des bilans, de la nostalgie, du doute… »
— OUI ! Une bande de copains, un peu comme nous avec les copinautes, ou nous, avec la LC et le WRC ! Deux (trois) filles qui ne se connaissent que via le Net mais qui s’apprécie et qui ne rêve que d’une chose : se saouler aux mojitos le jour où elles se rencontreront !!
— Nous ne sommes pas obligée de nous saouler, sauf si Nath nous invite dans une triperie…
— Oh putain, l’horreur ! (grimace du Cannibal). Mais attend, le résumé parle de mecs qui se connaissaient et qui ont grandi ensemble, alors que nous, pas !
— Mais si ma Belette ! Nos blogs ont commencé tout petit et ils ont grandi ensemble, pris leur envol, leur essor… Ok, c’est pas la grande affluence, mais notre ville natale, c’est Word Press et sa communauté ! Imagine nos retrouvailles…
— ♫ On s’était dit rendez-vous dans 10 ans, Même jour, même heure, même port ♪ On verra quand on aura 30 ans ♫ Devant une vitrine d’antiquité ♫ J’imagine les retrouvailles de l’amitié ♪
— Cannibal, arrête de chanter, on a encore perdu Yvan ! Tu crois que dans 10 ans on fera encore des LC ??
— J’espère bien, j’ai une PAL à faire descendre et des romans que je n’ai pas envie de lire seule, comme des King ou quelques SF… En espérant que WP existe toujours et que nous soyons toujours des lectrices assidues !
— Mais je veux !! On signe ?
— On signe et rendez-vous à Little Wing dans 10 ans !!
— Cannibal voulait dire dans quelques jours… Bon, j’ai peut-être pas mis de pièce ou de billet dans la fente, mais on y arrivé et l’accouchement fut dur !

Perle de fée.

Est-ce qu’un être humain qui n’a jamais vu d’étoiles peut imaginer l’infini?

Métro 2033, Dmitry Glukhovsky.

404842ee

Le questionnaire de Ge pour Collectif Polar: La PAL.

Quand Collectif Polar nous sollicite….

Le désir de Geneviève: « J’aimerai cette fois que vous me parliez de votre PAL. »

Je me prête volontiers au jeu de ses questions, j’ai juste un peu condensé son questionnaire pour ne pas faire de multiples répétitions (Ne m’en veux pas, Ge 😉 …) et voilà, ce que donne les péripéties d’une PAL Féerique…

caf4f1b8

  •  As-tu une Pile à lire ? En as-tu plusieurs ? A-t-elle un petit nom, l’as-tu baptisée ?

Oui, j’ai une énorme PAL qui m’appelle de toutes ses forces, tente par tous les moyens d’attirer mon attention…Elle se découpe en trois parties: Il y a l’Urgente, l’Envie et l’Oubliée….

Donc l’Urgente: c’est à dire, les partenariats et les LC programmées: vous avez compris le principe : c’est ma priorité…

Après l’Envie, c’est celle qui me fait le plus envie du moment …♫Qu’on me donne l’envie, l’envie d’avoir envie, qu’on rallume ma viiiiiiiiiiiiiiiiiiie♫ (Ouais je suis pote avec Belette, ça se voit???!!!Quand on pousse la chansonnette à tout va…)

Et l’Oubliée: c’est celle qui à mon avis, va mettre un moment avant d’être dépoussiérée, car les tentations sont toujours au détour de mes chemins en librairie, ou sur les blogs que je visite….

  • Pourquoi une PAL ? Comment s’est constituée ta PAL ?

Etant passionnée de livres et de lectures diverses et variées, les livres se sont accumulés avec les années, au fil des envies, des discussions, des blogs tentateurs…Je suis d’une nature curieuse, donc dès que je vois que un film est tiré d’un livre, ou qu’une émission parle d’un certain titre, je me débrouille pour me le procurer…J’adore discuter livres, donc je suis très attentive aussi, aux choix du comité de lecture où je suis inscrite…

  •  Comment est-elle rangée ?

Je ne suis pas d’un naturel ordonné ^^, donc à part l’Urgente qui trône sur ma table de chevet,  mes livres sont bien à leur place dans la bibliothèque du salon, attendant sagement leur tour…

  • Je veux une ou des photos de celle-ci (celles-ci):

    Tu as ma PAL Urgente avec ma gardienne Clochette et celle d’Envie gérée par Draculaura…

jasmine-et-livres-001 jasmine-et-livres-003

  • Combien de livres contient ta PAL ?

Je ne suis pas très mathématique, mais je dirai approximativement, 200 en numérique (et je ne prends que des « opérations spéciales » ^^genre Bragelonne…)  et 150 en papier, mais je ne tiens aucun compte précis….C’est une approximation, mais peut être que j’ai plus de papier en fait, je suis une acheteuse compulsive…^^

  • Qui sont pour toi les plus gros prescripteurs de livres ? Quelles sont les personnes qui font que ta PAL ne cesse d’augmenter ?

Héhé, et là, les blogopotes interviennent en grande force…Je dirais que j’ai réellement un Top Five de blogs auxquels je fais confiance les yeux fermés (enfin, je les ouvre quand même pour lire leurs chroniques, hein;) ) , et je dirai même que j’arrête carrément mon timing quotidien à très grande vitesse pour les lire, accompagné de mon café, pour que mon cerveau soit bien réveillé.

Place aux dames:

-Ma binôme de lecture, la très célèbre et la plus dingue : Cannibal Lecteur (Of course!)

-La très douce et inspirée : Nath. (Of course, aussi^^).

-La passionnée de polar : Ge (ben, oui!!;)!)

Et les Messieurs:

L’émotionnel Yvan.

Le Lord d’une autre contrée: Arsenik.

Mais ce ne sont pas les seuls… Loin de là, et ce qui rend ma PAL complètement envahissante et très diversifiée…Je ne compte plus les livres piochés ça et là, dans les blogs…Je suis une bloggeuse passionnée, mais terriblement influencée par la blogosphère aussi, donc en fait cette liste se multiplie vite par 4/5 en vrai…Je trouve que la richesse se trouve dans les échanges, donc en vrai j’aurai pu citer une liste bien plus grande, née, bien sûr , des amitiés virtuelles que j’ai pu acquérir avec l’influence du blog et mes voyages au sein de mes lectures variées…Je remercie tous ceux qui partent avec moi, en LC, en challenge, qui partage régulièrement des comm’: j’adore le partage en lecture!!!!Plus on est de fous, plus on lit, continuez à rendre ma PAL dingo!!!!!^^

  •  Comment fait un livre pour sortir de ta Pal ?

Alors là, bonne question…Heu, la magie????!!!

C’est aléatoire, dès fois, une discussion suffit à  en faire sortir un de l’Oubliée, dès fois, c’est un dépoussiérage de ma bibliothèque et je me dis « ah, tiens, je l’ai celui là?! » et je le commence…Mais la plupart du temps, c’est le dernier acheté, le premier lu…Très logique et imparable, vous me direz…D’où la naissance d’une PAL, puisque j’achète plus que ce que j’ai le temps de lire…

  • Comment vivrais-tu sans ta PAL ? A quoi ça sert ?

Je serai sans doute malheureuse sans elle, car comme dirait Jules Renard « Quand je pense à tout ce qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux »….

  • Où achètes-tu tes livres ?

C’est variable. Autant sur le net, que en librairie ou en grande surface. Je n’ai pas de lieu fétiche.

  •  Est-ce que tu as des petites habitudes pour lire ? (endroit, moment, environnement…).

J’emmène toujours un livre avec moi, pour m’éviter l’ennui, mais la plupart du temps, je lis, le soir, dans mon lit. Je pense que c’est le moment le plus propice à la concentration, enfin, la mienne…

  • Es-tu plus livres numériques ou livres papier ?

Je lis essentiellement en papier, mais je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir une tablette, et de la remplir petit à petit…

  • Penses-tu que les livres, les librairies et les bibliothèques sont voués à disparaître à plus ou moins court terme?

Je ne le pense pas, et si ça arrivait, je serai anéantie….Il y a tellement de passionnés, de culture, que voir s’effondrer un mode de savoir serait un désastre pour les générations futures, j’aurai l’impression de revenir en arrière…Et puis, ça m’étonnerait fort, je pense juste qu’il faut que les personnes de ce métier trouvent d’autres stratagèmes pour toucher le plus de personnes possibles, il faut s’adapter avec son temps…

  • Question subsidiaire :

 As-tu une question à me poser ?

Et bien: oui…;)

-Tu es bibliothécaire ET bloggeuse. Est-ce que ça change dans ton métier ? Es-tu influencée dans ton métier par les articles de ses lecteurs passionnés?

Et voilà, au plaisir d’autres partages, ma chère Ge. 😉

 

Le Bazar des mauvais rêves, Stephen King: Impressions de Lecture 2/2.

Couverture Le Bazar des mauvais rêves

Petit jeu de binôme, en duo …Deux mots pour une nouvelle!

Trop contente d’avoir lancé un défi à ma Canlette préférée!!!!L’exercice le plus dur pour une pipelette comme elle…

Si Stephen King se joue de nos peurs avec son Bazar des Mauvais Rêves… Nous, on joue des mots pour vous donner envie de vous plonger dans ses nouvelles réjouissantes!!!!

 

 

 

La surprise du jour!

fee clochette brillante

En février, c’est le mois d’anniversaire d’une blogueuse passionnée que j’apprécie énormément : Geneviève de Collectif Polar!

D’ailleurs, ce mois ci a été riche en partages et en échanges de bons mots, ou de bons sorts…

Histoire d’une LC : Toxique de Niko Tackian.

Elle s’est faite curieuse ce mois,  et je me suis un peu dévoilée avec ce Top 10…

En voici, la preuve avec ce lien!

Le tirage au sort a voulu que la magie me soit bénéfique, lors de son concours très spécial…Et aujourd’hui, j’ai reçu mes nouveaux précieux, dédicacés par les auteurs….Trop la classe! Un immense merci pour ce lot qui me remplit de joie: Merci infiniment ma Magicienne préférée!!!!

livres.stef 084 livres.stef 088

livres.stef 085 livres.stef 089

livres.stef 086 livres.stef 087

Je n’ai plus qu’une hâte: découvrir ses trois nouvelles lectures et vous en reparler très bientôt!!!!

Perle de fée.

fee5

Regarde, fiston, parce qu’un jour tu ne verras plus. Ecoute, parce que tu n’entendras plus. Sens, touche, goûte, étreins, respire. Qu’au moins tu puisses affirmer, le moment venu, que cette vie qu’on te retire, tu l’as vécue.

Le Garçon, Marcus Malte.

Le bazar des mauvais rêves, Stephen King (LC avec Cannibal Lecteur- Intro).

— Belette, si je te dis « Bazar », tu me réponds quoi ?
— Bordel ? Celui que je fous dans mon bureau… Mes piles de livres qui trainent…
— Non, moins terre à terre. On oublie le « brol » comme vous dites à Bruxelles.
— Quand j’étais gosse, je croyais que le Grand Jojo disait « bazar » dans sa chanson « Jules César », mais en fait c’était « falzar »… Ça aurait pu marcher… Dire que durant des lustres j’ai cru que le mec il mettait pas de bazar pour qu’on voit ses belles jambes
— Mais de quoi tu parles ??
— Allez, je vous la chante ! ♫ Jules César ♪ On l’appelait Jules César ♫ Il mettait pas d’falzar ♪ Pour qu’on voie ses belles jambes ♫ Ses jolies jambes ♪ Ses jambes de Superstar ♪
— Oh mon dieu… La Belette Cannibal a encore pété un plomb… Yvan, reviens, je vais la faire arrêter de chanter ! Bon, je vais dire « Bazar » et « King » et je chante pas du Elvis, s’il te plait !
— Oh non, pas « Bazaar » de Stephen King ! J’ai jamais osé le lire. J’ai une peur panique de cette boutique dont l’enseigne est aussi originale qu’alléchante : le bazar des rêves !
— Ok, je te pardonne sur cette erreur… Mais moi je te parlais de son recueils de nouvelles, Le Bazar des mauvais rêves !! Regarde ta liste de nos LC et tu le trouveras noté à « mars ».
— Oups, j’ai encore foiré, on dirait ! Mais grâce à moi, des milliers de gens connaissent le Grand Jojo et son répertoire de chansons, certes, peu profondes, mais terriblement entrainantes !!

IMG_4297

Histoire d’une LC…III.

Echange de bons sorts entre une Magicienne Bibliothécaire et une Fée Lectrice…

Quand une Fée et une Magicienne discute polar et magie…

-La potion Toxique de ce polar, t’a t-elle atteinte?

Rhaaaa, ma Fée Lectrice, me voilà empêtrée dans mes sortilèges ! Je ne me suis pas rendue compte de la toxicité de cette lecture commune. Non pas que je n’ai pas pu entrer dans celle-ci. C’est vrai que j’ai mis du temps à appréhender l’objet. Mais une fois en main, je n’arrivais plus à le lâcher ! Prise dans ses filets. Et je n’ai pas vu le poisson s’insinuer en moi !
Aussi j’ai dû préparer quelques potions pour me protéger de cette toxicité.
Et pourquoi pas à base de datura stramonium (trompette des anges, herbe aux sorcières, herbe du Diable, herbe des fous…). Une plante utilisée comme hypnotique par les faiseurs de zombis à Haïti. Elle contient pas moins de 64 alcanoïdes, tous des poisons potentiels, pas mal , toxique aussi si, là je vais être. Accélération cardiaque, transpiration excessive, amnésie, perte de connaissance, délire, hallucinations.  Pas mal pour mettre à mal notre adversaire, non ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai trouvé qu’on ne voyait pas venir, cette personne toxique, et c’est tout le danger à se préparer à une telle confrontation. Elle s’insinue dans la porosité des lignes et d’un coup, on ne peut plus l’ignorer, car elle prend soudain tout l’espace, mais il est souvent trop tard…

La fée en moi, a senti que ça sentait un peu le roussi, j’aurai donc bien créer un carré magique pour déceler le Mal…

Sort n°1: Le carré Magique.

Résultat de recherche d'images pour "carré magique"

-Le Lieu labyrinthique a t-il eu raison de tes pouvoirs magiques?

 

 

Oui l’auteur a tenté de me perdre, il m’a emmenée sur des chemins de travers. Osant les fausses pistes. Essayant de me faire entrer dans le labyrinthe complexe de son cerveau. Il est fort, très fort. Il maîtrise son sujet. Il nous trimbale, nous ballade, nous bouscule. Il sait nous mettre mal à laisse. C’est un être angoissant. Il joue avec nos peurs. Il connaît parfaitement son potentiel de toxicité et me prend au piège dans son histoire qu’on n’arrive pas à oublier.
Là aussi pour m’en sortir il va me falloir une potion puissante, sinon je vais rester coincée dans son labyrinthe.

Mais je maîtrise moi aussi parfaitement l’herbe d’égarement, comme l’écrivait  Ismaël Mérindol dans son  traité de Faërie  : « Si tu veux voyager longtemps, prends garde de ne pas fouler l’herbe d’égarement ». Oui je sais aussi utilisé l’herbe de Mélusine, herbe d’or, herbe folle, l’herbe d’engaire, la Tourmentine

 

 Il y a eu plusieurs fausses pistes, beaucoup de chemins de traverses, et les allées très sombres, où le danger a élu domicile…On aurait pu se perdre dans les méandres de ses allées, mais grâce au talent Tackian, il n’en a rien été…

Dans ses ténèbres, rien ne vaut un peu de lumière …

J’invoque donc toute la puissance magique de mes ailes scintillantes, pour créer un Cercle de Lumière, afin que l’on ne se perde plus dans ce labyrinthe obscur…

Sort n°2: Le cercle de lumière.

Résultat de recherche d'images pour "cercle de protection"

-As-tu craint, par moment, la force maléfique du Minotaure?

Oui, on ne peut résister à la force brute de ce monstre ! 
Dante fait du minotaure le gardien de la septième porte des Enfers.
Dans la mythologie grecque, le Minotaure était une créature hybride, anthropomorphe et anthropophage, mais il n’avait rien à voir avec les anthropoïdes. Il vivait dans le labyrinthe. Le mythe du Minotaure illustrerait le combat éternel de l’homme contre son propre inconscient ; pour ne pas se perdre dans le dédale de sa pensée, l’homme moderne peut retrouver son chemin à l’aide d’un fil d’Ariane, et se libérer.
Nous avons tous un minotaure en nous qui nous torture. Ce minotaure est enfin la représentation de la dualité entre notre part humaine et celle de l’animal qui sommeille en nous. 
Là il va me falloir préparer deux potions.
Du Polynectar : Cette potion permet à celui qui le boit de prendre durant 1h l’apparence d’un individu de son choix. Pour la fabriquer, il faut : des chrysopes(doivent cuire durant 21 jours), des sangsues, du sisymbre(doit être cueilli à la pleine lune) , du polygonum, de la corne de bicorne en poudre, de la peau de serpent d’arbre du Cap et bien sûr, un petit morceau de celui ou celle dont on veut prendre l’apparence
Une potion tue-loups : Cette potion empêche la démence et permet à l’humain qui se transforme en loup-garou ou tout autre métamorphe de pouvoir rester lucide durant toute la durée de sa transformation.

 

 

 

 

 On pressent l’atmosphère maléfique que ce monstre veut absolument instaurer. D’ailleurs, j’ai trouvé que sa présence ressemblait plus à une ombre… J’aurai préféré qu’il prenne plus de prestance dans ce thriller, que la touche fantastique, est une plus grosse empreinte…

Malgré tout, rien ne vaut une bonne protection. Il reste quand même, une figure emblématique du Mal…

J’essaierai donc de faire un double sort qui allie, le Pentacle de protection et l’Arc-en-ciel. On n’ai jamais assez protégé, et rien n’empêche un peu de chance de nos portails féeriques…

Sort n°3: Le Pentacle de protection.

Résultat de recherche d'images pour "pentacle de protection"

-Faut-il prévoir une future collaboration pour combattre le pouvoir Tackian?

 

Après de tels envoûtements, nul doute qu’il nous faudra à nouveau nous associé pour combattre les pouvoir d’ensorceleur de ce Tackian et de son âme damné Tomar Khan, qui je n’en doute pas devrait à nouveau réapparaître dans un prochain opus
Oui et je sais qu’avec toi Ma Fée Stelphique, toutes mes potions devraient être réussi, surtout si c’est toi qui fait bouillir la marmite ou plutôt le chaudron, magique le chaudron.

 

 

 

 

 

 Je serai évidemment partante pour une autre folle aventure dans le futur univers que cet auteur saura nous concocter, et j’aimerai beaucoup partager encore cette expérience de lecture avec ma chère Magicienne Ge. J’ai adoré cette collaboration fantastique, et j’ai hâte de pouvoir partager un peu différemment la lecture de polar!

Je porte donc cet espoir comme un talisman.

Sort n°4: Le Talisman d’espoir.

Résultat de recherche d'images pour "fée clochette et pierre de lune"

 

Previous Older Entries

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 171 autres abonnés