Le Purgatoire, Dante Alighieri.

Couverture La divine comédie, tome 2 : Le purgatoire

Pourquoi je l’ai choisi:

Je poursuis ma lecture de La Divine Comédie…En lecture commune avec Tautiton, son avis: Ici! Je vous invite à passer voir son ressenti , qui se trouve être un coup de cœur!

Synopsis:

Quand Virgile et Dante, à l’aube du dimanche de Pâques de l’année 1300, débarquent sur la plage de l’Anti-purgatoire, après avoir traversé les cercles infernaux et reparcouru, à travers un boyau obscur, tout l’espace du centre de la terre à sa surface, l’impression de bonheur est intense, quasi paradisiaque… Au contraire, les récits de voyages imaginaires de la même époque décrivent des purgatoires qui sont des sortes d’enfers : mêmes feux, mêmes tortures – seulement écourtées, seulement  » à terme  » Dante rompt brutalement avec cette tradition ; son Purgatoire semble plutôt tendre vers le Paradis. Malgré les tourments racontés, la mémoire du lecteur garde l’image d’une montagne au milieu de la mer, dans la lumière du soleil, habitée par les anges, rythmée par les manifestations de l’art – sculptures, chants, rencontres de poètes, image d’un lieu où devenir bon signifie devenir léger…

Ce que j’ai ressenti:…Comme une envie de poésie…

« Courez vers la montagne et lavez cette croûte
qui cache à vos regards le visage de Dieu. »

« Il ralentit enfin sa marche, car la hâte,
ternit la dignité de tous nos mouvements;
et l’esprit, jusqu’alors content de peu de choses,

ressentit l’aiguillon de la soif de connaître
et me fit diriger le regard vers la cime
qui s’élance des eaux vers le ciel le plus haut. « 

Grimpez sur la montagne du Purgatoire,
Délaissez votre charge de péchés,
En chantant les louanges obligatoires,
Les inscriptions seront bien effacées.

L’ange Saint lavera vos fronts, des Capitaux,
A chaque terrasse franchie, marche accomplie,
Pleurant sur vos fautes repenties,
Vous brillerez sûrement aux yeux du Très Haut.

Troquer la colère contre la douceur,
Changer le vice en humilité,
Disparaître l’envie aux joies du cœur…
Ressentez la Sagesse et la Paix.

Dante nous offre une ascension libératrice,
Toute en poésie et joies bienfaitrices,
Nous sensibilisant aux chants et à la piété,
Et délivrer ainsi notre âme de nos vils péchés.

D’où vient que ton orgueil lève si haut la crête,
oubliant que tu n’es qu’un avorton d’insecte,
un vers dont la nature a raté la façon?

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 8/10

 

La divine comédie; L’enfer Dante Alighieri

Couverture La divine comédie, tome 1 : L'enfer

Pourquoi je l’ai choisi:

J’ai vu une Lecture Commune lancée sur le site Livraddict et ça faisait bien longtemps que je voulais enfin lire cette trilogie dont beaucoup d’auteurs (et lecteurs),  en font une référence.

Voir ici l’avis de Tautiton.

Synopsis:

Peut-on encore aujourd’hui aimer Francesca, être troublé par Ugolino, trembler aux tourments des damnés de la Comédie ? L’Enfer de Dante, poétique et médiéval, n’a-t-il pas pâli irréparablement auprès des Enfers tout proches, et actifs, que notre époque n’a pas encore fini, semble-t-il, de susciter ? L’imagination créatrice de Dante est si puissante, et si précise, qu’elle semble décrire par avance, parfois, l’inimaginable horreur moderne.
Le gigantesque entonnoir de l’Enfer, qui se creuse jusqu’au centre de la terre, est dépeint comme le réceptacle de tout le mal de l’univers, comme une sorte de sac où viennent s’engouffrer tous les noyaux, tous les atomes de mal épars sur la planète. Mais nous lisons aussi autre chose dans L’Enfer plus que le catalogue effrayant des péchés et des châtiments possibles, il correspond pour nous au départ de l’exploration, à la première étape du grand roman initiatique d’une civilisation qui est la racine de la nôtre.

Ce que j’ai ressenti:…Une envie de poésie…

« Vous qui entrez, laissez toute espérance. » Chant III

De Florence à la forêt obscure

De décadence à la terre impure

L’Enfer est un lieu sans lumière,

Où la souffrance et les âmes errent…

« Et je viens en un lieu où la lumière n’est plus » Chant IV

De cette tourmente douloureuse,

Naît les vents impétueux,

Des tremblements de terre autant que

Des tempêtes de limbes fangeuses.

« Laissez nous aller, car on veut dans les cieux que je montre à quelqu’un ce chemin sauvage. » Chant XXI

Les blessures et autres bêtes immondes,

Font ressurgir dans ces cercles, les ondes,

Les pires fureurs de ces pauvres pêcheurs,

et les condamnent à leurs plus infectes horreurs.

Ce fut en vain: les ailes ne peuvent aller plus vite que la peur. Chant XXII

Les hérétiques, les coupables lâchent leurs cris,

Joignent leurs voix aux harpies,

Pleurent aux pieds des démons,

Tombent sous le coup de leurs lamentations.

« Que votre souvenir ne s’envole jamais dans le premier monde des esprits humains mais qu’il y vive sous de nombreux soleils. » Chant XXIX

Une lecture toute en poésie

Qui a su à travers le temps,

Laisser sa marque, son feu.

Aller toujours plus bas avec les impies

N’est pas anodin, et le sang bouillant,

Vous connaîtrez les vices dangereux,

Grâce à ce poète de Génie:

Dante Alighieri.

 

Stelphique.

 

Le temps d’un poème

 

J’adore la poésie, mais depuis trop longtemps je délaisse cette richesse de mots, donc je voulais vous faire partager un de mes poèmes préférés…..

Et la mer et l’amour

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage,
Et la mer est amère, et l’amour est amer,
L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer,
Car la mer et l’amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux, qu’il demeure au rivage,
Celui qui craint les maux qu’on souffre pour aimer,
Qu’il ne se laisse pas à l’amour enflammer,
Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l’amour eut la mer pour berceau,
Le feu sort de l’amour, sa mère sort de l’eau,
Mais l’eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l’eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
Que j’eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.

Pierre de Marbeuf

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage (Pierre de Marbeuf)

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 171 autres abonnés