Battle Royale, Koushun Takami

Couverture Battle royale

Pourquoi je l’ai choisi:

Considéré comme une référence, je tenais absolument à découvrir cet ouvrage. Depuis la folie Hunger Games, je l’avais vu maintes fois cité comme le précurseur du genre, et puis je l’ai vu en coup de coeur recommandé par Le livre de Poche Imaginaire…J’ai succombé à la tentation….

Synopsis:

Dans un pays asiatique imaginaire existe un programme gouvernemental connu sous le nom de « Battle Royale ». Chaque année, une classe de 3ème est choisie au hasard, emmenée sur une île coupée du monde, et les collégiens doivent combattre entre eux jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un survivant…
Ceci afin de servir d’exemple à la population, à la jeunesse particulièrement, et aussi de recueillir des statistiques sur le temps mis par le champion à éliminer ses camarades.

Les personnages:

42 élèves. 42 enfants. 21 filles. 21 garçons.

Image associée

 

Le lieu :

Résultat de recherche d'images pour "battle royale"

Ce que j’ai ressenti:…Foudroyante Battle de coeurs battants…

 

Image associée

Au final, il n’en restera qu’un…

Ceci n’est pas une mauvaise blague, ni la bande annonce de « The Voice »… Les « Battle » sont bel et bien mortels, cruellement réels, sauvagement sanglants. Cette classe de 3ème n’aurait jamais pensé être l’élue du Programme, et pourtant, il va falloir à ses jeunes gens beaucoup de courage et de détermination, pour ce réveil effroyable sur cette île retirée, terrain de jeu miné, il faudra survivre… Survivre aux autres.

« Aujourd’hui, mes petits amis, vous allez vous amuser à vous entre-tuer! »

Quand tu tiens en main ce beau volume de quelques 800 pages et que tu devines par avance, que ça ne va pas être de la guimauve: prévois-toi dans ton planning, une sacrée plage de moments dans lequel tu vas pouvoir te confronter à l’ignoble, à l’éventuel monde imaginaire de violence extrême , et appréhender une nouvelle façon de jouer. Je te mets juste en garde, ô toi le lecteur curieux,  parce que ça envoie niveau émotions diverses ainsi que mises en scènes atroces…Et pourtant, il y a une certaine addiction qui se crée, car tu ne peux laisser à leur triste sort, ses enfants…Jusqu’à la dernière page, tu espères : que le jeu s’enraye, que l’humanité triomphe…

Ni peur, ni doute, jamais…

Koushun Takami ne se contente pas de livrer une histoire morbide sans morale, non, il nous livre dans cette trame d’horreur, une étude psychologique de la peur, avec en exemple, des adolescents pleins de sentiments contraires dû à leur âge difficile, sur une aire prédéterminée, avec une règle du jeu implacable. Il nous fait réaliser à quel point le doute peut envahir les esprits fragiles, comme il s’insère insidieusement dans les comportements, jusqu’à quel point, il peut rendre fou…Une classe entière de gamins, plus ou moins unis dans le quotidien va être contrainte d’éliminer, un à un, ses camarades, au dépit de l’amitié, au détriment de l’amour…Il suffit d’une étincelle, parfois, pour que le carnage se déclenche…L’auteur réussit le pari à créer cette atmosphère de tension très particulière de confiance bafouée, au delà des volontés premières des participants. C’est le Jeu, parce que l’Autre le joue. C’est l’Instinct de survie qui domine parce que les règles sont ainsi. Toute l’horreur se tient là, toute l’intensité se joue là. Dans cet unique sentiment: la peur…

Parce que si tu commences à douter, alors oui, tu peux douter de tout, absolument de la moindre petite chose, tu peux douter. Mais si tu doutes de tout, il faudra que tu t’entoures de tellement de précautions que tu ne pourras bientôt plus bouger le petit doigt.

Si les minutes et l’espace de jeu se réduisent inexorablement pour ces petits héros malgré eux, pour toi aussi, lecteur, le temps prend soudain une autre forme, il s’étire aux souffles de vie qui se perdent… Te voilà confronté à un régime politique totalitaire, à une hécatombe d’innocents, à l’horreur de Battle Royale. J’ai lu ses pages, avec la gorge serrée, heureusement qu’il y avait des notes de douceur auxquelles se raccrocher parfois, mais clairement ce livre te hante. Cette folie t’accompagne dans ton espace intérieur, te déstabilise dans cette illusion de jeunesse candide, te frappe aussi sûrement que le plus déterminé des joueurs, t’atteint en plein cœur de tes convictions utopistes…

S’il n’en restait qu’une, pour vous convaincre de lire ce livre, je serai celle là…

Ma note Plaisir de Lecture  10/10.

Remerciements:

Je tiens à remercier Ninon, adorable attachée de presse chez Le Livre de Poche Imaginaire, qui m’a fait parvenir cet ouvrage que j’ai cherché partout en librairie sans pouvoir mettre la main dessus. Merci de sa confiance, merci pour cette attention!

Publicités

L’oeuf ou la poule, Przemystaw Wechterowicz

CouvRVB LOeufOuLaPoule 10cm

Pourquoi nous l’avons choisi:

Nous avons flashé sur cette couverture pétillante et lumineuse!

Synopsis:

Même un poussin peut se poser une question existentielle : 
Qui est arrivé en premier, 
L’œuf ou la poule ?

Ce que nous avons ressenti:

Pour cette grande question : »Qui de l’œuf ou la poule est arrivé en premier? », nous avons un adorable Poussinet déterminé et curieux, qui va nous guider en suivant les réponses des habitants de la basse-cour. C’est un joli album plein de pep’s avec un petit côté rétro dans les illustrations, un rien d’intemporel s’y glisse, des pointes grainées  parfait cet effet entre ancien et modernité…Le dynamisme des couleurs et les mouvements noircis en pointillisme des pelages d’animaux, c’est un vrai plaisir visuel de tourner les pages et de faire leur connaissance…

Chaque page tournée nous fait rencontrer des personnages , mais surtout des réponses originales et drôles pour une question presque philosophique…Nous avons adoré les tantes caquetantes, la chèvre « Lennon », l’épouvantail aux pensées dorées…C’était très agréable de partager ce moment complice avec Jazzelfique qui essayait de deviner ce secret universel, passant d’une réponse à l’autre, tentant de saisir la FAMEUSE bonne réponse…Ce petit album a même fait un petit tour dans sa salle de classe, et rencontrer un vif succès d’intérêt!

Malgré cette interrogation qui reste en l’air et cette boucle infinie, cette rencontre avec ce poussin tout mignon, fût une très belle découverte et quelques rires bien sentis avec l’humour qui se dégage de ses pages flashy a illuminé notre Histoire du Soir! Mère et fille, on conseille cette nouveauté tout droit sortie du catalogue Balivernes Editions…

Notre note Plaisir de Lecture  9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Balivernes pour l’envoi de ce livre! Ce fût une découverte très amusante!

lu-en-part-avec-la-me

406915_525371864142688_267237953_n

Le chat Niversaire, Stéphanie Dunand-Pallaz/ Sophie Turrel

 

Pourquoi nous l’avons choisi:

Jazzelfique s’est pris de passion pour les chats, alors un album qui sort le mois de son anniversaire avec un matou qui est le roi des fêtes, on se laisse forcément séduire!

Synopsis:

Il était une fois un chaton épatant,
Toujours de très bon poil, enjoué et souriant.
Il organisait des fêtes extraordinaires,
Ce minet, c’était le joyeux chat Niversaire.

Ce que nous avons ressenti:

Un petit album joyeux et multicolore pour le plaisir des yeux et de la bonne humeur dans ce moment important de l' »Histoire du Soir ». Pensez donc un chat, tout heureux, qui se régale de faire plaisir à son entourage, voit enfin, le retour de ses attentions récompensées lors de son jour à lui: son anniversaire! La fête se prépare sous les chapeaux de roues et multi ballons à nouer! Mais il ne faudrait pas que la machine fasse des siennes….

Nous avons été ravie de connaître ce petit chat Niversaire et nous avons complètement craqué sur son apparence tout en  dégradé de couleurs vitaminées! En fait, toute la bande de matous affichent des pelages tous plus réjouissants les uns que les autres, donc bravo à l’artiste ainsi qu’à l’auteure pour cette belle inventivité! Nous, les chatons violets et bleus, on adore!!!!Chacun leur personnalité: je sens que cette petite collection de chatons loufoques avec jeux de mots rigolos, pourrait bien intégrer la petite bibliothèque familiale!

On a beaucoup aimé cette petite aventure féline toute en rime, et la jolie morale qui clôture cet anniversaire très mouvementé! Encore un joli moment complice Mère/Fille! On dirait bien que Jazzelfique a trouvé des petits chatons à adopter sans modération!

Notre note Plaisir de Lecture  8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Balivernes pour l’envoi de cet album! Nous avons adoré cette lecture joyeuse!

406915_525371864142688_267237953_n

Le loup et le chevalier, Tullio Corda.

Pourquoi nous l’avons choisi:

Nous avons de suite bien accroché à cette couverture un peu loufoque et pleine de douceur!

Synopsis:

Petit ours demande à son papa : « Tu me racontes une histoire ? ». Papa ours alors commence d’inventer son histoire, mais ne veut pas mettre de loup dedans. Attirés par le conte, les animaux de la forêt s attroupent peu à peu autour et l histoire prend forme. Mais papa ours est constamment interrompu par tout le monde qui tente de deviner la suite de l’histoire et surtout, qui demandent si vraiment, il n’y aurait pas un loup dans ce récit… C’est alors qu’un véritable loup arrive près d’eux. Papa ours va alors continuer l’histoire en transformant le lapin en chevalier pour aller affronter l’animal. Et il participera aussi pour l’aider et en allant assommer le loup. Et petit ours n’aura qu une envie : « Tu me racontes une autre histoire ? »

Ce que nous avons ressenti:…En avant pour les aventures!!!!

Cet album, c’est une histoire vivante! Partant comme un conte, avec la très célèbre formule magique « Il était une fois…. », elle se vit quand même avec l’échange de dialogue dynamique et aventureux! Le moment complice Mère/Fille a vu se dérouler une histoire où il est de bon ton de trouver un loup et une fée , tout en ayant des personnages qui jouent plus que leurs rôles d’acteurs sur cette scène improvisée…Plaisir de l’intonation et situations cocasses, les fous rires ne sont pas loin de ce rendez vous impromptu!

Avoir un Papa Ours qui sait inventer une histoire pareille, ça ne s’invente pas!!!Surtout que le petit a un brin d’espièglerie, et saura lui donner quelques matières pour pimenter ce moment d’échange! Nous avons donc une charmante petite histoire qui se construit sous nos yeux ébahis, où Le Loup et le Chevalier vont vivre une aventure bien malgré eux!

Jazzelfique a beaucoup aimé les illustrations. Cette forêt verte et bleue, où les animaux se réunissent autour du conteur avec cet écureuil, qui réclame à tout va, le silence pour entendre la fin de l’histoire…Tout est en simplicité, et c’est ce qui parle aux enfants avant tout…Maman Stelphique a apprécié l’humour et le côté protecteur de ce Papa Ours…

Un très chouette moment de lecture où le plaisir du théâtre plaira, aux petits curieux et aux impatients, d’entendre et vivre enfin leur histoire du soir rêvée…

Notre Note Plaisir de Lecture  9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les Editions Balivernes pour l’envoi de cet album! Nous avons adoré !!!

Joyeux anniversaire, Maman! Satoe Tone.

Couverture Joyeux anniversaire, Maman!

Pourquoi nous l’avons choisi:

On a craqué pour cette petite histoire de poussins, car c’est original de les voir en petits héros!

Synopsis:

Cinq frères poussins veulent offrir à leur maman un cadeau très spécial pour son anniversaire. N’ayant pas encore trouvé, ils partent en ballon un matin en direction du champ où ils ont aperçu des choses brillantes comme des diamants. Mais ce ne sont pas des bijoux… Ils ne trouvent que de l’eau et ça ne peut pas être leur cadeau ! Ils iront ensuite dans la forêt puis près de l’océan, mais à chaque fois, ce qui scintille ou luit ne peut être un cadeau à offrir. Et cette lueur dans les hautes herbes, ne seraient-ce pas des yeux de chats ?

Ce que nous avons ressenti:…Une douce lecture…

Des petits poussins, curieux et déterminés, partent à l’aventure: Trouvez le plus cadeau d’anniversaire pour Maman, ne sera pas de tout repos pour ses petits bout’chous…Quelle belle exploration, toute en poésie, en scintillante illustrations, et en tendre amour!

Les couleurs pastel donnent beaucoup de douceur, à cette lecture. On adore ce mélange Arc-en-ciel de ses pages et la rondeur des dessins. Le format du livre est parfait pour les petites mains! Il y a un côté décalé dans les illustrations avec les proportions des personnages: c’est bien sur très amusant, pour une enfant, de regarder ce mini policier Cochon face à la gigantesque Maman Poule…

Ce petit livre est une jolie façon de présenter que tout ce qui brille n’est pas forcément précieux, mais que c’est, de cette beauté éphémère, que naît toute la magie lumineuse! Une très jolie morale dans cette quête du cadeau parfait avec l’innocence et l’intention de faire plaisir, avec évidemment l’idée que tout cadeau d’anniversaire, n’est pas forcément matériel…Une précieuse philosophie pour les tout-petits!

Jazzelfique s’est régalée de ces explosions de couleurs, tandis que Maman s’est réjoui de cette douce fin…Un moment de plus, en complicité et en câlins , pour le temps de l’Histoire du Soir…

Notre note Plaisir de Lecture  7/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Balivernes pour l’envoi de ce livre!

La fille qui tomba sous Féérie et y mena les festoiements, Catherynne M.Valente.

 

Pourquoi je l’ai choisi:

Je vous l’avais dit, j’avais eu un énorme coup de cœur pour La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains, et ce livre a reçu la très jolie récompense du Meilleur Roman Jeunesse Prix Imaginales 2016, donc j’étais ultra impatiente de repartir voir ce petit bout’chou dans ses belles aventures…

Synopsis:

Septembre rêve de repartir en Féérie. Car rien n’a changé depuis son retour : son père est toujours à la guerre en Europe, sa mère doit travailler de longues journées à l’usine.

Mais un jour, allongée dans un champ, une barque voguant sur les herbes la dépasse. Lancée à sa poursuite, elle trébuche et tombe… en Féérie, enfin. Très vite, elle découvre que bien des choses ont changé : la magie de Féérie-du-Dessus s’épuise alors que ses habitants perdent leurs ombres désireuses d’aller en Féérie-du-Dessous. Et ce monde a une nouvelle reine : Halloween qui n’est autre que l’ombre abandonnée de Septembre. Elle organise des Festoiements pour toutes les ombres enfin libérées de leur alter ego du Dessus.

Septembre retrouvera ses anciens amis, non seulement leurs ombres (c’est-à-dire eux sans être tout à fait eux). Elle s’en fera de nouveaux dans ce monde étrange : Aubergine, la Dodo Nocturne, la Vice-reine du Café, le prince endormi Myrrhe, … Septembre se sent responsable de la situation et ne veut pas que Féérie disparaisse, mais les ombres veulent rester libres et continuer à aller aux fêtes données par leur Reine…

Dans la lignée d’Alice au pays des Merveilles ou le pays d’Oz, cette série plaira aux jeunes et aux adultes. Septembre est une enfant intelligente et très logique avec pourtant une forme de naïveté que nous voudrions garder toute notre vie, dans un monde plus complexe qu’il n’y paraît où tout n’est pas que soleil et magie, que ombre et liberté.

Ce que j’ai ressenti:…FairyLand, second coup de cœur!

« Il était une fois une fille appelée Septembre qui gardait un secret. »

Encore, la formule magique qui fonctionne à merveille « Il était une fois… » et encore une fois, je suis conquise, et j’affirme encore haut et fort, mon coup de cœur pour ce livre, enfin pour cette saga, et il me tarde le prochain tome!!!

Ce second opus nous propose toujours plus de magie, plus de Féérie, et des rencontres décoiffantes….Je suis admirative du talent de cette auteure, elle est sensationnelle!!!!!Elle nous ouvre un monde peuplé d’êtres étranges, de folles aventures et de drôles de situations….Sa plume est enchanteresse: elle transforme le quotidien en Merveilleux, les objets en personnages Utiles, les sentiments en quête chevaleresque…. J’adore l’étendue de son imagination, la force de son écriture, la douceur de ses intentions envers cette petite fille et son drôle de prénom….Je suis fan!

« Les rêves gardent le cœur en vie, de même que les vieux soupers  ennuyeux gardent le corps en vie. »

Si Féérie-du-dessus, nous avait enchanté , Féérie-du-dessous n’a rien a lui envier!!!! Ce tome est certes plus sombre, plus loufoque, mais également beaucoup plus empreint de libertés…L’obscurité recèle de mille bonheurs qui ne tient qu’à nous de connaître, et Septembre se sent prête à affronter la pénombre et ses inquiétudes, pour renverser la tendance et l’étrange malheur de Féérie. On sent que notre petite héroïne a pris en assurance, et on entend bien ses petites colères, ses plus grands Désirs, et on voit son petit cœur grandir au fur et à mesure des pages tournées…C’est un personnage qu’on adore suivre car elle accomplit ce qui lui semble juste, et non pas une Destinée pré-établie, elle est si adorable dans ses doutes, ses faiblesses, ses questionnements, mais quand elle se révèle, elle est lumineuse! Même en Fée Noire, elle resplendit…

« Bien des lumières, douce enfant, naissent dans la pénombre. »

Je pense que mon passage préféré du livre est sans aucun doute la tirade que se livre le Duc du Thé et la Vice-Reine du Café. Elle est juste excellente et tout amateur de ses deux boissons sera ravi de voir défendre ses saveurs si particulières!!!

Je ne saurai que trop vous conseiller de vous lancer dans ce monde magique, où les fées, un Vouivre, une Dodo, une Robe, deux corbeaux, et toutes sortes de Régnants, sans oublier les ombres, mènent la danse et surtout un Festoiement frugal et lyrique réjouissant!!! Une pépite dans la littérature Jeunesse!

« Naturellement, une bibliothèque n’est jamais complète. C’est ça la beauté de la chose! Nous cherchons toujours un livre à ajouter à notre collection. »

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 10/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Balivernes pour l’envoi de ce livre! Merci de leur confiance, ce fut encore une lecture Coup de Cœur!

lu-en-part-avec-la-me

406915_525371864142688_267237953_n

Une maison à hanter, Morgane de Cadier/ Florian Pigé.

Pourquoi nous l’avons choisi:

Maman et Fille adorent l’ambiance Halloween, donc cette petite histoire de fantôme nous branchait beaucoup en cette période festive…

Synopsis:

Petit fantôme fête aujourd’hui ses mille ans. C’est un grand jour et il est temps pour lui de trouver sa maison, celle qu’il hantera pour les mille ans qui viennent. Sur sa route, il trouvera d’abord une toute petite et mignonne maison d’oiseaux et ensuite un vieux bateau sous l’eau, mais aucun de ces endroits ne lui convient. Ils sont déjà occupés.

Mais quand il trouve enfin une maison dont la fenêtre est restée ouverte, Nathan un petit garçon le surprend et n’a pas du tout peur de lui. Nathan va tenter de lui apprendre à être effrayant, et il aura même une idée sur la maison que le petit fantôme pourrait enfin aller hanter…

Un petit fantôme tout mignon dans une histoire d’amitié et d’entraide. En plus, la couverture de ce livre luit pendant la nuit !

Ce que nous avons ressenti:…Une jolie rencontre fantomatique…

Petit Fantôme s’approche doucement et lui confie tout bas:

-Moi aussi, j’ai une surprise pour toi…

Tout d’abord, nous avons adoré cette couverture phosphorescente où ce gentil Petit Fantôme apparaît de jour comme de nuit, et cela n’est pas habituel de pouvoir le voir ainsi évoluer, à tout heure de la journée.  Il a vraiment une petite trogne adorable, et nous avons adoré fêter son millième anniversaire avec toute sa famille et, le suivre dans ses drôles d’aventures.

En effet, un Petit Fantôme curieux qui cherche Une Maison à Hanter, ça nous promet quelques moments cocasses et des rencontres inattendues. Au détour, d’une fenêtre entrouverte, nous verrons donc naître une jolie amitié et quelques fous rires joyeux. Leur complicité fait plaisir à voir, et on sent bien que cette interaction va les faire grandir autant l’un que l’autre.

Maman Stelphique a adoré cette histoire toute en rimes, là ou Jazzelfique a adoré toutes les  belles illustrations de cet album. C’était autant un plaisir pour les yeux que pour les oreilles! Ce fantôme, même tout en transparence, ressort idéalement, du fait de ce jeu d’ombres et de lumières,  , et éclaire de son beau sourire, ses pages en papier glacé.

Nous profitons pour recommander chaudement cette adorable histoire pleine de douceur et de délicatesse, et remercier la maison d’éditions Balivernes pour ce partenariat ! Ce petit album est dorénavant, le roi de nos « Petites histoires du soir »…Merci de leur confiance !

 

 

lu-en-part-avec-la-me406915_525371864142688_267237953_n

Lumière, le voyage de Svetlana, Carole Trébor.

Couverture Lumière

Pourquoi je l’ai choisi:

J’ai été très attirée par cette couverture lumineuse, et j’avais vu un très bel avis sur le blog de la géniale: Léatouchbook….

 

Synopsis:

Hantée par la dernière volonté de sa mère adoptive, Svetlana quitte le Paris des Lumières pour rejoindre la Russie des tsars. Au cours de ce voyage, elle rencontre des êtres mystérieux, Varlaam et Mira, et se découvre d’étonnants pouvoirs…Pour accepter sa véritable identité, Svetlana doit affronter sa part d’ombre. Et qui, de Boris l’officier d’élite, ou d’Aliocha, le paysan rebelle, l’aidera à se révéler à elle-même ?

Ce que j’ai ressenti:…Un dépaysement glacial…

J’ai apprécié ce petit voyage dans le temps et vers des contrées froides: de Paris à la Russie…Rencontrer Diderot et l’impératrice Catherine II dans un même livre, vous montre à quel point, vous allez voyager avec cette Lumière, et tout ça, sur un traîneau…Dépaysement garanti, mais aussi, force de pensés contraires qui vont se confronter par delà les frontières…Science et traditions qui s’opposent, à moins que, pour une fois, elles ne s’allient ; tel est l’intérêt de ce voyage lumineux…

Ce fut une lecture très plaisante, un bon petit moment. J’ai adoré le côté « roman historique », mais c’est aussi un « roman fantastique », et là, j’aurai préféré qu’il soit un peu plus développé. Je pense que pour un « Jeunesse », l’aspect historique avec l’index de fin qui liste les personnalités importantes est un bon tremplin pour pousser plus loin la curiosité de la tranche d’âge,  sur l’Histoire. Je pense que l’aspect mythologie slave aura de bonnes bases pour faire rêver les adolescents en quête de magie . Suivre Svetlana, c’est découvrir une nouvelle forme de pouvoir, et la suivre dans sa quête d’identité, tout autant que le chemin de son cœur, va en passionner plus d’un!

Pour ma part, j’ai juste regretté le fatal triangle amoureux qui apparaît comme toujours dans ce genre de littérature. Ca m’énerve à un point….Mais bon, heureusement il ne prend pas une place prépondérante dans l’histoire, donc ça passe…

Le petit plus à mon sens, en plus, de trouver un index très documenté et explicatif, ce sont les illustrations de Sébastien Pelon qui jalonnent la lecture. J’ai adoré son style entre flou et ombres, tout en monochrome.

En bref, une belle petite histoire à mettre dans le traîneau d’un certain bonhomme rouge, pour illuminer la jeune génération….

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 7/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement Babelio et sa masse critique, ainsi que les éditions Rageot pour l’envoi de ce livre! Ce fut une lecture dépaysante!

Montérégia, Benjamin Faucon

Couverture Montérégia, tome 1 : Le dompteur de griffons

Pourquoi je l’ai choisi:

L’auteur en faisait une description rapide et accrocheuse sur son Instagram, et je me suis dit que cette saga pourrait vraiment me plaire, au vu de ce qu’il présentait…Vous pouvez retrouver ICI son site officiel qui vous laissera voir un peu de son univers…J’aimerai bien me pencher un de ses 4′, sur ce qu’il fait en thriller….

Synopsis:

Et si l’aventure la plus folle qui soit commençait par la découverte d’un livre ?
C’est l’expérience que vit Mathis le jour où il met la main sur un étrange ouvrage. Projeté en compagnie de Zachary, un médium aussi loufoque que mystérieux, dans un monde sorti tout droit de l’imagination du célèbre inventeur et artiste Léonard de Vinci, le jeune garçon vit une série d’aventures où la magie, les aéronefs et les monstres volants en tous genres se côtoient.
Mais sera-t-il prêt à affronter ce mal terrifiant qui s’étend dans ce monde à l’apparence si parfaite ?

Les personnages:

Mathis est un enfant qui va être transporté malgré lui, dans un univers totalement différent de sa misère actuelle. Echapper par un concours de circonstance à son quotidien triste, n’est ce pas le rêve de tout enfant??? Il est tout choupi ce gosse, avec sa naïveté….

Zachary, c’est sans doute le personnage le plus intéressant, puisque un poil magique, un brin déjanté…

« Cette montre n’est pas un simple objet permettant de connaître l’heure. Il s’agit de quelque chose de plus grand, de magique! s’enflamma Zachary. Cette aiguille va changer votre vie au moment où elle s’arrêtera. »

Ce que j’ai ressenti:…Une douce aventure…

« A présent, la nuit étendait son tapis étoilé dans un ciel éclatant. Les étoiles en quantité pharaonique brillaient de mille feux, tandis que le ballet aérien des ballons avait cessé pour laisser le champ libre aux dragons et autres bêtes fabuleuses. »

Ce titre, c’est une invitation à découvrir la Montérégie, région du Québec. Montérégia, c’est un monde Jeunesse, empreint de Steampunk, où il est possible de croiser Léonard de Vinci, des griffons et des dragons…C’est une histoire qui ne manque pas de rythme et qui donnera aux jeunes aventuriers, des envies de nouveaux mondes, de magie mystérieuse, et de rencontres fortuites. C’est l’été et on rêve tous de partir toujours plus loin, dans un ailleurs divertissant…

« Ce livre serait une porte vers un avenir radieux, une échappatoire à la morosité quotidienne. »

Fermez les yeux et empruntez ce chemin dans un passé réinventé, un Moyen-Age différent, où les machines volantes ont pris possession du ciel, ou la science côtoie l’imagination la plus loufoque…Et si en plus, c’est fait à dos de griffons, est ce que ce voyage ne vous tenterait pas d’autant plus???!!!

« -Bravo mon jeune ami! Tu as choisi l’aventure! »

Je suis vraiment curieuse de voir ce que donnera la suite des aventures de ce petit jeune car ce premier tome est certes prenant, plein de jolies choses, mais peut être un peu court… J’espère que l’univers va se densifier, et que toutes nos questions trouveront réponses dans la suite, mais tout laisse à penser que l’auteur ne manque pas de ressources et nous réserve de belles surprises…Très impatiente de voir venir la légende de la Babayaga…

En bref, un petit livre Jeunesse , premier tome énergique, qui laisse présager de sympathiques aventures…

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 7/10

 

Panique chez les suricates, Nicole Snitselaar/Coralie Saudo

Couverture Panique chez les suricates

 

Pourquoi nous l’avons choisi:

C’est bel et bien le choix de ma fille, qui a été intriguée par ce titre et a craqué sur le côté « trop mignon » des suricates.

Synopsis:

– Oh, ce suricate ! sifflaient avec dédain ceux qui croisaient le chemin de Suri. Mais pourquoi réagissaient-ils donc tous ainsi ? C’est que Suri avait un ami, mais ce n’était pas un ami ordinaire…

Ce que nous avons ressenti:

Que joli petit album à prendre en main pour les petites mains!!!! Le format de ce livre est juste génial! Maman et fille ont adoré les illustrations simples et rondes, les petites bouilles de suricates et les superpositions de formes diverses qui donnent du relief aux images.

Mais surtout, nous avons apprécié l’histoire et les valeurs qu’elle véhicule !!! Grâce à ce petit album, nous avons pu parler de différence, de tolérance et d’amitié.Quel joli programme pour ce moment complice en fin de journée!!! En quelques lignes, l’auteure arrive à sensibiliser l’enfant sur ses notions qui font partie de la vie sociale, mais tout ça avec beaucoup de simplicité… Pouvoir parler de ses thèmes juste avant le coucher, lui laisseront sans doute une belle impression sur ce petit livre coloré! Stelphique a apprécié cette histoire d’amitié qui va au delà des conventions tandis que Jazzelfique y voyait une chance de pouvoir voler avec un aiglon…

Je trouve que les suricates ne sont pas assez représenté dans les histoires pour enfants, et je n’ai pas été étonnée quand ma fille a choisi cette histoire avant toute autre, pour la découvrir! Jazzelfique adore les animaux, mais ses préférences ne vont pas vers les « traditionnels », (ex: Hyènes, Léopard, Narval…), donc imaginez notre plaisir de trouver la colonie de suricates, ainsi mis en lumière!

On a adoré la partie de « cherche et trouve » en fin d’album, qui nous fait reprendre pour notre plus grand plaisir, la lecture et la redécouverte des détails qui nous ont échappé en première lecture! Cet esprit de jeu fait souvent toute la différence pour les enfants…

En bref, une jolie histoire sur la tolérance et une note de jeu qui permet d’apprécier au mieux le travail des deux artistes ! Encore un joli moment de lecture, que nous avons partagé avec ma fille, et d’ailleurs elle ne veut plus que lire celle ci depuis trois soirs!!!  Elle m’a dit « Maman, j’ai tout aimé dans ce livre!!! »…Je crois qu’il n’y est pas de plus beau compliment …

Il ne nous reste plus qu’à remercier chaleureusement, les éditions Balivernes pour l’envoi de ce livre! Merci de leur confiance!

lu-en-part-avec-la-me

406915_525371864142688_267237953_n

Previous Older Entries

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 188 autres abonnés