Tout n’est pas perdu, Wendy Walker

Couverture Tout n'est pas perdu

La vérité peut vous reconstruire, Elle peut aussi vous détruire.

 

Pourquoi je l’ai choisi:

Les titres de chez Sonatine Editions sont tous, plus tentants les uns que les autres, mais quand on voit dans le pitch qu’avant même sa parution, le cinéma lui fait déjà les yeux doux, on est forcément intéressé!!!Si j’ai foncé pour celui ci, c’est que ce Thriller touche à la Psychologie,  je « sentais » avant même sa lecture que le mélange serait détonnant!

Synopsis:

Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, tous lui confient leurs pensées les plus intimes, laissent tomber leur masque en faisant apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles. Parmi eux, Charlotte, la mère de Jenny, et Tom, son père, obsédé par la volonté de retrouver le mystérieux agresseur.

Ce thriller, d’une puissance rare, plonge sans ménagement dans les méandres de la psyché humaine et laisse son lecteur pantelant. Entre une jeune fille qui n’a plus pour seul recours que ses émotions et une famille qui se déchire, tiraillée entre obsession de la justice et besoin de se reconstruire, cette intrigue à tiroirs qui fascine par sa profondeur explore le poids de la mémoire et les mécanismes de la manipulation psychologique.

Les personnages:

Nous avons la chance d’avoir une vision des personnages sans fard, sans barrières. On sait tout d’eux, ce qui se cache derrière leurs sourires de façade et la bienséance. J’ai trouvé cela fascinant! Tous les travers et les obsessions mises à nu, le lecteur a les clefs des secrets de chacun des habitants de cette ville. Ils sont imparfaits, mais on adore en savoir autant sur eux, sans compter qu’il y a de jolis moments à lire, notamment sur leur façon d’être parents…

Ce que j’ai ressenti:…Une empreinte de malaise indescriptible…

Parce que finalement, il touche à l’intime et à l’intimité, ce thriller ne laisse pas indemne. Il provoque une espèce de malaise sourd, qui ne vous lâche pas . C’est très dérangeant, mais c’est aussi, une nouveauté d’expérience de lecture. Il est rare d’arriver à se diversifier dans ce genre, mais cette façon de présenter un drame et ses conséquences, sous cette forme précise nous surprend, autant qu’il nous déstabilise. Car c’est bien là, que ce livre sort son épingle du jeu, c’est dans son originalité de point de vue.

Un psychiatre, une ville, des secrets. Un prisme de vues et de scénarios qui s’entremêlent pour mieux y perdre son lecteur. Jeux de faux-semblants, mensonges éhontés, mémoire défaillante, manipulation sous jacente: la ville est riche de méandres sournoises et de troubles inquiétants. Finalement, cette course à la vérité et aux souvenirs risque de faire plus de mal que de bien, mais elle est inévitable. Ce travail psychologique nous donne une saisissante opportunité d’en connaître plus sur la mémoire et son fonctionnement, mais également les points sensibles entre aide et manipulation. La faille est mince, mais une fois qu’on s’est engouffré dedans, on dévore ses pages avec une avidité certaine. J’ai aimé être baladée dans les synapses de l’esprit, suivre les fausses pistes, et ramasser les petits cailloux blancs de cette intrigue pour mener à ce final surprenant.

En bref, j’aurai trop peur de trop en révéler si je continuais, mon conseil sera donc le suivant: courez l’acheter, il sort aujourd’hui!!!!!!!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 9/10

 

Remerciements:

Je tiens à remercier les éditions Sonatine pour l’envoi de ce livre! Ce fut une lecture saisissante!

lu-en-part-avec-la-me

c26ac-sonatine_logo

 

Publicités

Vertige, Franck Thilliez

Couverture Vertige

Pourquoi je l’ai choisi:

Comme prévu je me fais ma petite triplette Thilliez: 3eme mois, 3eme opus!!!!

Synopsis:

Certains secrets sont inavouables, mais serions-nous prêts à mourir pour les cacher ?
Un homme se réveille au fond d’un gouffre, au coeur d’un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d’infortune. Il est enchaîné au poignet, l’un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d’un masque effroyable, qui explosera s’il s’éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s’imposera, impérieuse : jusqu’ou faut-il aller pour survivre ?

Les personnages:

Jonathan est un homme amoureux.

Farid est un homme mystérieux.

Michel est un homme dangereux.

Pok est un chien plein d’instinct.

Un mélange détonnant au fin fond d’un gouffre, le pire va forcément ressortir….

Ce que j’ai ressenti:

 

Clinique Elfique

2 Impasse de la lecture

8210013456 Air Bulle

 

Monsieur Thilliez,

Nous avions laissé le mois dernier, Stelphique dans un état lamentable après Puzzle, dans une chambre isolée…Il semblerait que ça lui est pas réussi. Les délires et paranoïas qui l’affligeaient n’ont fait que s’accentuer! Nous avons donc pensé à l’emmener au grand air, sur une montagne, tenter de l’exercice….

Nous avons opté pour notre plus féérique patiente, une expérience d’alpinisme. Oui mais voilà, Monsieur Thilliez, vous avez créé un gouffre dont on ne réchappe pas, et vous savez pourtant que les fées ne peuvent survivre dans ce genre d’endroit. Stelphique, privée de lumière, frigorifiée jusqu’à la moelle malgré tous nos efforts, et totalement désemparée par votre imaginaire sans limite, a failli perdre la raison dans cette excavation. L’obscurité et le manque d’oxygène a amoindri son jugement. La féérie l’a presque déserté, car la peur lui étreignait trop le cœur. Vous avez failli tuer une fée!!!Seriez vous totalement inconscient??L’angoisse, le froid, les ténèbres, mais surtout la fin de l’espoir, est-il possible de faire autant de mal en près de 300 pages???!!!!!

Entre les chaînes qui l’entravait et le manque de nourriture, son cerveau a peu à peu perdu de ses capacités…. et les hallucinations d’arriver: Une tente, un masque de fer, des cadavres, de mystérieuses lettres, un magot….La fièvre s’est emparée d’elle, nous avons failli la perdre, pour de bon cette fois ci, car les symptômes s’accentuaient à vitesse grand V. Sa paralysie nerveuse nous inquiète au plus haut point. Des engelures semblaient s’emparer de ses extrémités, tandis que deux taches sombres sont apparues sur sa poitrine, comme des coups de piolets.

Là, où nous avons compris qu’elle avait perdu sans doute ses esprits, c’est quand elle nous a parlé de se faire tatouer sur le ventre trois mots et une phrase.

Talentueux.

       Vertigineux.

                  Ténébreux.

Des mots, des lettres. Et mon cœur s’ouvre…..pour Thilliez.

Monsieur Thilliez, vous comprenez bien que par la présente, notre angoisse est à son maximum: notre chère amie semble droguée à vos thrillers. Elle se shoote à l’adrénaline que vous lui inspirez à chaque nouveau roman, au détriment de sa santé. Il semble qu’elle ne puisse plus se passer de son rendez vous du 25 de chaque mois avec vous. Pour la troisième fois, elle affiche encore son Coup de Cœur. Nous avons encore du mal à comprendre cette fascination qu’elle vous porte et nous comptons un de ces jours nous plonger aussi , juste pour l’expérience, dans une de ses lectures, histoire de voir s’il contamine le réseau clinique elfique.

 

Cordialement,

L’équipe Clinique Elfique.

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 10/10

Thérapie, Sébastian Fitzek

Couverture Thérapie, Tu ne te souviendras pas, Le briseur d'âmes 

Pourquoi je l’ai choisi:

Il traînait dans ma PAL, et puis une LC a été lancée par Stephanieplaisirdelire, donc je me suis lancée….

Synopsis:

Josy, la fille du psychanalyste Viktor Larenz, souffre d’une maladie inconnue et disparaît mystérieusement. Quatre ans ont passé, Larenz s’est retiré sur une île au nord de l’Allemagne et reçoit la visite d’une romancière qui souffre d’une forme rare de schizophrénie : les personnages qu’elle invente prennent vie et son dernier roman ressemble étrangement à l’histoire de Josy…

Les personnages:

Viktor, un homme tourmenté comme on les aime!!!

Anna, ah celle là je m’en suis posée des questions sur son compte!!!!J’aurai peut être préféré une de mes options de déductions….Mais finalement elle est juste parfaite dans son rôle….

Ce que j’ai ressenti:

J’ai vraiment une préférence particulière pour les thrillers psychologique, et forcement au fur et à mesure de ma lecture j’étais ravie de la tournure que ça prenait!!!Oui, en effet, je me suis lancée dans cette lecture sans en savoir rien (je n’avais même pas lu le synopsis, juste je voyais un peu cet auteur au détour de la blogosphere….).Vous me direz forcement avec un titre pareil ça doit éveiller, ben peut être que mes nuits trop entrecoupées par les réveils incessants de ma progéniture rétrécissent ma capacité de déduction…Mais heureusement pour moi, je ne suis pas passée à coté de cette lecture!!!

J’ai adoré me triturer les méninges, à échaffauder des déductions, surtout que j’ai mis longtemps à le lire…Je suis donc plutôt satisfaite du déroulement de l’intrigue…C’est assez perturbant, pas mal de rebondissements, et au final tout prend son sens (et quelle fin!!!!)…Je ne veux rien dévoiler (j’évite à tout prix les spoilers), mais cet auteur a un vrai talent en ne faisant intervenir que très peu de personnages dans son histoire, j’ai bien aimé cette ambiance angoissante entre douleur et solitude, j’ai trouvé cela très réussi….

J’ai juste eu un moment de déception quand j’ai cru reconnaître des similitudes avec Carrie du grand Stephen King, mais heureusement il n’en a rien été!!!!Ouf!!!!Car sinon ça aurait été dommage et je n’aurai pas persister avec cet auteur, malgré l’édition qui me réserve encore 2 de ses histoires….

En bref, je suis assez contente d’avoir lu ce livre, et même si ce n’est pas le coup de cœur tant attendu, je lirais avec plaisir ses autres œuvres!

Le petit plus: Un roman court très efficace!

Le petit bémol: J’aurai aimé plus de détail sur Isabel à la fin…Un peu trop vite expédié sur son compte je trouve….

 

Ma note fee clochette 8/10

 

 

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 182 autres abonnés