La bibliothèque enchantée, Mohammad Rabie

Couverture La Bibliothèque enchantée


Synopsis:

Chaher, jeune fonctionnaire du ministère des “Biens de mainmorte”, se voit confier une mission inhabituelle : rédiger pour la forme un rapport sur une bibliothèque oubliée du Caire que l’État veut raser pour faire passer une nouvelle ligne de métro. Il se décide pourtant à mener sérieusement son enquête et, peu à peu, tout un monde mystérieux et labyrinthique s’ouvre à lui dans cette bâtisse délabrée et poussiéreuse où les ouvrages sont entassés sans cotation ni indexation et où l’on trouve des traductions dans toutes les langues imaginables. Fasciné par l’étrange bibliothèque, il ne l’est pas moins par la poignée d’originaux qui la fréquentent, comme Ali, célèbre traducteur ayant perdu toute foi en son métier, ou “Jean le copiste”, homme mutique ayant passé sa vie à photographier des livres page après page et, surtout, Sayyid, vieil intellectuel nihiliste, cynique et truculent, qui connaît la bibliothèque comme sa poche mais n’est pas prompt à divulguer ses secrets.
Dans ce roman surprenant, Mohammad Rabie tisse d’une main de maître une double trame narrative. Entre la voix de Chaher et celle de Sayyid, son récit dévoile des franges de marginalité, loin de l’étau suffocant de la bureaucratie, et des strates de rêves et de légendes sous l’épiderme racorni de la ville.


Ce que j’ai ressenti:

  • Un lieu charmant…

Qu’on ne me demande pas pourquoi ce titre m’a interpellée…Tout est là: La Bibliothèque Enchantée. Une invitation en somme et la curiosité de lire de la littérature égyptienne, je l’ai attrapé avec un certain plaisir dans les rayons de la bibliothèque. Et le voyage fut agréable…

Entrer dans « La bibliothèque de Kawkab Ambar », c’est sentir les odeurs des livres, se reposer dans le puits de lumière et découvrir un rangement loufoque. Un lieu avec une empreinte forte, que l’on découvre dans les yeux de Chaher, qui se retrouve à faire, un peu par hasard, un rapport sur son utilité, sa fonction et son influence avant sa destruction. Et l’enchantement opère bien sur, sur nous lecteurs, comme s’il était possible de découvrir un tel endroit aussi fabuleux…

« (…)elle demanda à son époux de bâtir une bibliothèque portant son nom et de la doter d’ouvrages qui en feraient le point de mire de tous les férus de savoir et de culture. Rien d’autre n’eût pu la satisfaire. (…) Et il la baptisa selon son souhait: « La bibliothèque de Kawkab Ambar « .

  • Mais qui ne se dévoile pas totalement…

Bien sûr, que le cadre est dépaysant et cette bibliothèque intrigante, et c’est ce qui m’a tenue pour lire et finir ce roman. Je regrette qu’il n’y ai pas eu plus de reliefs dans l’histoire. C’est très contemplatif et finalement, il ne se passe pas grand-chose au niveau de l’intrigue. Et puis, sur la fin…On saisit la magie. Elle était là, bien planquée. Encore fallait-il pousser la curiosité un petit peu plus loin, aller tout au bout de ces pages sans flancher, y croire, tout simplement. Le détour en valait la peine…Et puis déambuler dans les rayons d’une bibliothèque n’est pas désagréable, alors j’ai suivi sans déplaisir, cette petite communauté cairote.

Reste que, dans l’histoire de l’humanité, toutes les bibliothèques ont fini dans l’eau ou dans les flammes.

  • Retour à la réalité…

En bref, c’était une jolie découverte. Surtout pour La Bibliothèque, mais ce lieu avait, à mon avis, bien plus de potentiel pour une histoire époustouflante et vraiment enchantée. À noter quand même, que pour tous les amoureux des livres, c’est un lieu extraordinaire qu’on rêverait de pouvoir arpenter. Mohammad Rabie parle avec passion et douceur, de l’univers du livre et c’était agréable de se balader dans cet imaginaire venu d’ailleurs.

Cela fait longtemps que je me tiens à l’écart du monde.

 

Ma note Plaisir de Lecture sticker-fee-libellule 7/10

Angry, Renouveau. Darren Bryte


Synopsis:

Dans une petite ville de l’État de New York, les animaux sont subitement devenus fous, au point d’attaquer les habitants. Jayden, un jeune homme a recueilli Angry, un grand singe échappé d’un laboratoire d’expérimentation et qui communique avec lui par télépathie. Les pensées transmises par Angry ne sont que dévastation et souffrance. Les hommes ont ignoré qu’on ne peut pas ravager impunément la nature et mépriser la souffrance animale… à moins d’en payer le prix, un jour. Jayden comprend qu’il est un « élu » choisi pour mettre fin à ce massacre. Mais par qui et pourquoi ? Dans l’ombre, une mystérieuse confrérie orchestre ce qui ressemble bien à une apocalypse… ou à un renouveau qui reste à construire.

Angoissant, terrifiant, addictif : un thriller d’anticipation dans la lignée de Stephen King.

Ce que j’ai ressenti:

 

▪️La sérénité pour le Recommencement.

Si dans le premier tome d’Angry, on sentait bouillir une colère, dans Renouveau, c’est tout l’inverse qui m’a tenue durant le temps de cette lecture. Une grande sérénité. Mais également un temps précieux de réfléchir au futur de l’humanité. Heureusement, que je ne suis pas dans la peau de Jayden…Tout le poids d’une grande décision sur les épaules d’un seul homme, pour tous les hommes: Choisir de les sauver ou pas…Et vous, qu’auriez-vous fait à sa place? Vaste question et heures de lectures saisissantes, c’est tout le programme de Angry, Renouveau.

Ce deuxième tome nous ouvre sur une aventure palpitante, et pour nous, lecteurs, un temps pour se poser et méditer sur les risques présents et à venir de la surconsommation, le réchauffement climatique, les conséquences désastreuses d’une biodiversité saccagée et vers une attitude plus tolérante en général. Autant de thèmes très intéressants, à ressentir sous un jour nouveau, au cœur de ses pages. Darren Bryte soulève dans ce thriller d’anticipation, des dynamiques sensibles et actuelles, et c’est toujours exaltant d’aller voir au devant de l’Apocalypse…Juste pour le frisson…

C’est toujours plus facile d’insinuer le doute que d’établir la confiance.

▪️Communiquer autrement, pour la Transition.

Jayden doit faire un Choix, un choix dont il ne saisit pas encore toutes les tenants et aboutissants, et ce n’est pas Angry et son Émanation, qui vont lui faciliter la tâche. Il doute énormément, cherche sa place, ne se laisse pas mener par l’évidence, défie les influences, mais quand sera-t-il quand c’est les sentiments qui vont venir s’en mêler?

Une quête plus profonde, plus intense, plus intérieure, avec toujours ce singe inquiétant qui l’accompagne: Angry et son influence négative, mais impitoyablement lucide. Et une nouvelle communauté avec des capacités extrasensorielles sur développées, mais je ne voudrais pas trop en dévoiler, alors faites confiance aux 13, et bonne chance à tous… Autant d’épreuves et de rencontres qui aideront Jayden (ou pas) à faire ce fameux Choix.

Dans le premier tome d’Angry, ce que j’avais adoré, c’était cette interaction entre les hommes et la Nature, et surtout Dame Nature qui reprend ses droits avec fureur, mais dans ce tome, c’est plus diffus, il tend plus vers une conscience plus générale de l’Homme face à son environnement. Le centre de l’intrigue porte sur l’importance des valeurs humaines, dans ce qu’elle a de plus beau et de plus idéal, -encore faut-il que les humains veuillent bien le voir-, et j’ai beaucoup apprécié la tournure que prend cette histoire aux multiples rebondissements. D’abord pour le voyage. qui se révèle magnifique et instructif, des États-Unis au Canada, puis de la France à cette virée en Inde, c’est une belle invitation à voir d’autres façons de vivre et d’autres comportements plus responsables. Et Jayden est un élu qu’on a plaisir à suivre, jusqu’au final surprenant, qui m’a agréablement surprise…

Une folie en vaut une autre.

▪️Gardienne du diptyque.

Je me proposai déjà d’être une Gardienne des pages de Angry, et je réitère encore cette envie pour ce poste avec, le Renouveau. J’ai beaucoup aimé ces deux tomes et ils se complètent, sans pour autant, se ressembler. C’est agréable parce qu’en plus de cela, Darren Bryte a la capacité de se renouveler dans sa propre histoire, en changeant de genre -roman d’aventures/ horreur/ thriller/ science-fiction- et du coup, cela apporte un dynamisme permanent qui font aller le lecteur de surprise en surprise.

J’ai adoré plonger mes yeux dans Angry et me frotter à une Apocalypse anticipée. Une aventure passionnante que je vous recommande de toute urgence…Parce qu’Après, il sera sans doute trop tard…

Le monde est moins moche quand on croit aux belles histoires.

Ma note Plaisir de Lecture 9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement l’auteur, Darren Bryte, pour sa confiance et l’envoi de ce livre.

 

Rouge Venom, Morgane Caussarieu.

Couverture Rouge Venom


Synopsis:

Irrésistible. Venimeuse. Cannibale. 
Son sang ensorcelant est un poison. 
Elle nous appâte comme la plante carnivore les mouches. 
Elle n’existe que pour nous dévorer jusqu’au dernier.
Tant mieux. Nous sommes des monstres.
Elle, c’est Barbie.
Barbie, contre les vampires.
Et moi, Faruk, je l’aime à en mourir.


Ce que j’ai ressenti:

💉Sang-Control

Quelle joie de retrouver Barbie et Faruk, le couple maudit! Le sang toujours au centre de leur relation, et le désir plus fort que tout…Nous les avions laissé avec Rouge Toxic, dans une passion débordante avec moult secrets et hémoglobines éparpillés aux quatre vents, sans compter les cadavres exsangues dans les recoins de rues sombres. Mais l’attirance et toujours là, et il semblerait que Emma, la surdouée de la seringue, est trouvé une solution pour les amants, afin qu’ils puissent vivre leur amour dévorant. Mais qui peut véritablement arrêter l’amour ou la soif du sang? Qui peut sincèrement déjouer les plans des vampires centenaires, malins et sans conscience, méchants et retors? Peut-on contrôler l’appel du sang? Avec Rouge Venom, nous allons voir que la mission est quasi impossible pour notre plus grand plaisir!

Je t’abandonne le monde, dévore-le comme bon te semble.

💯 % Venineux

Morgane Caussarieu inverse la tendance avec son héroïne Barbie. C’est maintenant les vampires qui n’ont qu’à bien se tenir! Mais on le sait très bien, ça, ils ne savent pas le faire! Plus dynamique, plus rougeoyant, plus trash, ce deuxième tome m’a vraiment conquise! Du fait, d’avoir plusieurs voix aux chapitres, cela donne plus de perspectives et de rebondissements. J’étais complètement accro de leurs émotions contrariées, de leurs humeurs venimeuses, de leurs folies sanglantes. J’ai dévoré ce livre et j’attends une suite avec une certaine impatience, car il semblerait que j’ai attrapé le virus Caussarieu. Le virus Morgane Caussarieu! Talentueuse, sensible, irrésistible, elle réinvente le mythe vampirique avec une originalité indécente, et met à mal nos pauvres cœurs. Je ne suis pas sûre qu’il va s’en remettre, mais c’était le risque à prendre: à la fin, on est mordus! Comme ça, vous êtes prévenus!

Normal, je suis irrésistible, et je dis cela sans fanfaronner. La plupart des gens tombent amoureux de moi, c’en est même lassant. Je ne fais pas grand-chose pour, juste, ça arrive.

❤️Passion Rouge

J’ai adoré retrouver et rencontrer de nouveaux vampires. Morgane Caussarieu fait des clins d’œil à ses romans précédents et c’est toujours agréable de revoir nos monstrueux vampires chouchous, notamment Gabriel…J’ai été aussi complètement sous le charme de Ai-apaec , il m’a fasciné avec tout cet esprit autour de la grotte et de l’art. C’était extraordinaire de mélanger la puissance intemporelle d’un lieu avec la beauté transcendante de la sculpture. C’est le plus beau passage de ce deuxième tome, parce que sinon, c’est juste poisseux de sang et complètement déjanté. Mais c’est pour cela que je peux vous confier un petit secret: je suis complètement « à crocs » de cette saga fantastique, addictive et passionnante. C’est tout l’effet Rouge Venom: je suis infectée!

Sous son influence de Fée Clochette des Enfers, on devenait une partie d’elle, une simple extension de sa volonté toute puissante.

Ma note Plaisir de Lecture 9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement Charlotte ainsi que les éditions ActuSF de leur confiance et l’envoi de ce livre.

Avant le verdict, L’émotion.

3092_1_PKT-LesNouvellesVoixDuPolar-SliderN0Desk-1280x440-V3-OK.jpg


Prix Nouvelles Voix du Polar: Finaliste Étranger.

———————————————————💙

Toute la vérité, Karen Cleveland

———————————————————💙

💻L’heure de l’analyse💻

.

Le temps d’aimer…

Le temps des certitudes…

Il est un temps pour les mensonges.

Et un autre pour Toute la vérité.

.

Un seul petit doute, et tout part en vrille.

Un seul petit écart, et l’engrenage est lancé.

.

Famille ou carrière, c’est toujours un choix difficile pour une femme.

Vivian va l’apprendre à ses dépens.

Mariage, quel est ton secret?

Carrière, quelle est ton obsession?

Mariage, quel est ton piège?

Carrière, quelle est ta passion?

.

Jusqu’où peut-on aller pour garder le bonheur?

Jusqu’où peut-on aller pour ses enfants?

Un thriller addictif!

———————————————————💙

« Je n’étais absolument pas préparer à l’amour irrésistible, bouleversant, que j’ai ressenti pour cet être minuscule. »

———————————————————💙

Prix Nouvelles Voix du Polar Finaliste Étranger.

———————————————————-💙

Emma dans la nuit, Wendy Walker

———————————————————-💙

🗣L’heure du cri en moi🗣

.

C’est sans doute pour cela:

Pour le cri. La résonance…

Pour la voix de ces femmes.

Pour l’écho de la maternité.

Pour l’appel entre sœurs.

.

Même toxique, l’amour maternel trouble. Et brouille les nuits.

.

Les sœurs Tanner disparaissent. Puis Cass, revient. Avec encore plus de parts d’ombres, qu’au départ. Emma dans la nuit.

.

Les entendre, ces femmes, c’est se confronter aux vérités dérangeantes.

Les regarder, c’est plonger en eaux troubles.

.

Et si, dans le roulement des vagues,

J’attrapais le cœur d’une narcisse

Est ce que seulement,

J’aurai le cri, le cri à l’intérieur…?

———————————————————💙

« La vie est trop puissante en nous pour se retirer sans aucune souffrance. »

———————————————————💙

Prix Nouvelles Voix du Polar: Finaliste Français.

———————————————————-💙

Qui a tué Heidi? Marc Voltenauer

———————————————————💙

🏔L’heure de la montagne🏔

.

Quand les questions restent sans réponses…

Quand il est question de changer d’air…

Quand enfin, il faut prendre de la hauteur…

Et pourquoi pas, devenir reine?

…Reine des alpages…

.

Aimer. Pourquoi?!

Souffrir. Comment?!

Heidi. Qui?!

Gryon. Où?!

Tueur. Quoi?!

Parfum. Est-ce que c’est toi?

Qui a tué Heidi?

Questions tonnerre et L’étoile d’argent…

.

Un thriller rural, rythmé, rutilant.

Grimpe la montagne, va faire connaissance avec Heidi, respire la Suisse.

Tu reprendras bien une respiration, entre deux ascensions?

———————————————————💙

« Et en attendant, vivre. Vivre et aimer. Pour tenir la mort à distance. Aimer intensément. »

———————————————————-💙

Prix Nouvelles Voix du Polar: Finaliste Français.

———————————————————💙

Femme sur écoute, Hervé Jourdain

———————————————————💙

🎧L’heure de la conversation🎧

.

Alors, écoute, je suis femme,

Et j’entends sur les lignes, des mots.

« Les mots cachent toujours quelque chose.»

Alors, écoute, homme ou femme,

Si je te dis que Hervé Jourdain

A bien fait de devenir écrivain.

.

À l’orée des médias et des jeux politiques,

Des vies cherchent, un coin d’ombre, des bras protecteurs,

Une connexion avec le monde,

Un semblant de sécurité.

.

Alors, Écoute les femmes,

Sans fard, à la langue fleurie

Glisser, danser, d’un pas léger,

Inverser les pôles, tournoyer joli,

Et faire valser, leurs mots clichés.

.

J’entends un bébé pleurer…

Et dis, décroche ton téléphone

Que je te dise: Femme sur écoute

Est un polar bien survolté!

———————————————————💙

« À savoir que la mort est en nous et qu’on a pas d’autres choix que de l’affronter, de l’apprivoiser. »

——————————————————-💙

De joie coulent mes larmes, Léna Walker.


Synopsis:

Romy a 27 ans, un amoureux, un job, des amis, une grand-mère qui l’a élevée et chez qui elle vit, dans le vieux Saint-Tropez. Une existence relativement insouciante.
Mais tout va voler en éclats. Elle surprend Nicolas dans les bras de sa meilleure amie, à quelques semaines de leurs fiançailles… Désespérée, elle lâche son travail de vendeuse chez un traiteur réputé pour ses délicieux soufflés et découvre que, même sous le soleil, la vie peut être morose. Heureusement, Paul, l’ami de toujours, va la forcer à prendre son destin en main. Elle a toujours rêvé d’être chroniqueuse à la télé ? Ça tombe bien, il lui a décroché un rendez-vous pour un casting, à Paris. Au pied du mur, Romy va devoir tenter sa chance, et réinventer sa vie…


Ce que j’ai ressenti:

▪️Une petite escapade douceur.

C’est sûr que l’on s’éloigne de mes préférences de lectures, mais c’est avec joie et sans larmes, que j’ai entamé cette lecture, voulant me mettre direct dans l’ambiance Feel-Good, sucrée et ensoleillée de ce livre. J’ai été attirée par l’idée de pouvoir réinventer sa vie après une déception, et Romy n’est pas épargnée côté « cœur ». Elle va devoir se mettre un coup de « boost » de motivation, pour réaliser son rêve, s’adapter à la vie parisienne et gérer ses émotions…Autant de nouvelles perspectives, qu’elle n’aurait pas prises sans le coup de pouce de son ami Paul et la bienveillance de sa grand-mère…

Agréable à suivre, cette jeune femme déboussolée qui se cherche, et nous emmène dans son petit monde. On visite dans ses pages, les rues de St-Tropez, l’effervescence de Paris, les quartiers new-yorkais. 3 destinations de rêve pour l’été…Escapade douceur, secrets de recettes avec de bons sentiments, c’était plutôt sympa comme découverte.

Peut-être que c’est ça, le bonheur ? Profiter pleinement des gens qu’on aime, parce que ensuite vient le temps des regrets, parce que ensuite vient le jour où les gens qu’on aime ne sont plus avec nous.

▪️L’effet bémol…

Il y avait tout de même, des lignes cousues de fil blanc, des rebondissements un peu légers, et puis je ne suis pas adepte des strass et paillettes, autant que de l’univers du show-biz. Donc, c’est sûr que je suis un peu passée à côté de cette lecture, parce que j’avais d’autres attentes pour le renouveau de la vie de Romy. Bien que le chemin personnel du personnage principal soit intéressant, je ressors mitigée.

J’ai décidé de vivre pleinement, de ne plus me poser de questions, d’arrêter de pleurnicher, de me faire du bien.

En bref, c’était une petite lecture de l’été que j’ai eu plaisir à découvrir, et même si je n’ai pas eu des larmes de joie qui ont couler pendant cette lecture, c’est tout de même un petit moment de détente avec des personnages attachants. Un feel-good sympa.

Ma note Plaisir de Lecture 5/10

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Pocket ainsi que l’auteure, pour l’envoi de ce livre.

Femme sur écoute, Hervé Jourdain.


Synopsis:

Strip-teaseuse et escort-girl, Manon Legendre ne mène qu’une bataille, celle de son avenir. Son plan : racheter une boutique sur les Champs-Élysées et, par la même occasion, sa respectabilité. Mais ça, c’était avant qu’on pirate sa vie.
Lola Rivière, quant à elle, est de l’autre côté de la barrière. Experte en cybercriminalité, elle vient de rejoindre une équipe de flics aguerris tout juste délogés du légendaire 36, quai des Orfèvres, pour un nouveau cadre aseptisé.
Sans connexion apparente, les deux femmes vont pourtant se rencontrer et naviguer dans les méandres de la cybersécurité, des écoutes et du jeu médiatique. Le plus dangereux prédateur n’est pas forcément celui qu’on croit…
« Avec Femme sur écoute, le capitaine Hervé Jourdain, ancien de la prestigieuse Crim’, signe un nouveau polar trépidant. » L’Express
Cet ouvrage a reçu le Prix Charette et le Grand Prix Sang d’encre


Ce que j’ai ressenti:

📼 Retranscription d’une enquête.

Hervé Jourdain est un ancien capitaine de police à la brigade criminelle de Paris, et pour notre plus grand plaisir, il se lance dans le roman policier. Autant vous dire, qu’on sent de suite, dans cette lecture, la puissance du vécu et tous les éléments d’une enquête passionnante, au plus près du réel. C’est bluffant. Avec Femme sur écoute, on plonge dans une affaire complexe, où la force des détails et la persévérance d’une équipe font toute la différence. De petits riens mis bout à bout, des mots cachés, des petits « pas grands-choses » donnent une intensité de tension électrique à l’ensemble de ce thriller. De plus, avec ce déménagement du 36 Quai des Orfèvres, on sent une certaine nostalgie à quitter cet endroit mythique. Mais pas le temps de s’émouvoir! Un bébé a disparu, des meurtres s’enchaînent et des femmes inversent les pôles…Prêts à rentrer dans l’intimité d’une enquête?! Hervé Jourdain s’occupe de la retranscription des pires jeux de politiques et nous tient au bout du fil…

« Les mots cachent toujours quelque chose »

☎️Conversations entendues.

Entendez-moi bien, j’ai beaucoup aimé l’originalité des écoutes téléphoniques retranscrites. Elles s’insèrent dans les pages comme autant de matière énergétique! Des vérités pas si bonnes à entendre et des mensonges à tour de lignes, des éclats de voix et de colères, des cris et des souffles interrompus, c’est pile poil dans le bon ton pour être crédible. Fleuries, sans fard mais sexy à souhait, ses écoutes sont parfois torrides, à l’image des nuits parisiennes, sans doute…Dans ce pavé de 500 pages, la cybercriminalité est au centre de l’intrigue et chaque piste nous emmène vers des endroits sans cesse plus sombres, jusqu’aux catacombes de Paris…Il est maintenant temps d’entendre ce que les dossiers ont à dire et les morts à dévoiler…La connexion est établie, écouterez-vous attentivement les dessous d’une affaire sulfureuse?! A bon entendeur, bien sûr!

-A savoir que la mort est en nous et qu’on a pas d’autres choix que de l’affronter, de l’apprivoiser.

📞Femmes sur les lignes.

Hervé Jourdain a du cœur. Du cœur pour les victimes et une belle sensibilité. Je trouve à ce polar, une jolie révérence aux femmes aussi. Dans ce métier encore trop masculin, l’auteur dénonce les pratiques de certains, rétablit un certain équilibre avec cette fiction, emmène un peu de douceur et de charme dans une enquête bien sombre de course aux profits. Ce métier est difficile, prenant, éreintant: c’est indéniable. On le sent dans chaque page: la violence est omniprésente et les enquêteurs souffrent…Entre les insomnies, la charge mentale et le stress, sans compter la pression personnelle, ce métier est chronophage autant que dangereux…Il serait dommage de se passer d’une aide, au prétexte, qu’elle serait féminine…Hervé Jourdain met en avant, cette complémentarité des sexes, avec cette équipe investie, et c’est une belle ligne de conduite!

La violence est masculine, et la souffrance est féminine; 
Voilà les conclusions qu’elle tirait de cette affaire.

☎️Du coup, on se passe un coup de fil, et on en discute de ce super polar?! Moi, j’ai adoré!

Ma note Plaisir de Lecture 9/10

Remerciements:

Livre reçu dans le cadre du Prix Nouvelle Voix du Polar. Je remercie très chaleureusement, les éditions Pocket de leur confiance.

3092_1_PKT-LesNouvellesVoixDuPolar-SliderN0Desk-1280x440-V3-OK.jpg

Réveille-toi! François-Xavier Dillard.


Synopsis:

L’Inconscient. Depuis qu’on lui a greffé ce nouveau coeur, Basile ne veut plus dormir. Chacune de ses nuits est un cauchemar aux allures de réalité.

La Science. Prodige de l’informatique, Paul a développé pour la Crim’ un programme hors du commun. Il suffit d’y rentrer les données d’une affaire pour voir apparaître, sur l’écran, le portrait-robot du coupable.

La Psychiatrie. Mentaliste, Nicolas peut lire en vous comme dans un livre ouvert. A eux trois, ils peuvent stopper l’horreur – cette hécatombe de jeunes femmes, toujours plus jolies, qui ensanglante Paris. A eux trois, et pas un de moins…


Ce que j’ai ressenti:

  • Je m’appelle…

Je ne m’appelle pas Axelle, et je n’ai pas 21 ans. Je ne m’appelle pas Basile, et je ne souffre pas d’insomnies chroniques. Je ne m’appelle pas Paul, et je ne suis pas un adolescent surdoué. Je ne m’appelle pas Nicolas, et je ne suis pas mentaliste. Je ne m’appelle pas Clara, Ali, Nostradamus ou encore, le diable. Non. Je m’appelle Stelphique, et j’ai vécu une lecture à l’heure de leurs cauchemars à tous. C’était troublant. Un peu de leurs peurs, un peu de leurs hantises, un peu de leurs souffrances distillées au fil de leurs nuits et des miennes…Mais sacrebleu, mais Réveille-toi! Il est temps de démêler les rêves, des réalités. J’ai eu deux/trois nuits de bousillées grâce à cette lecture. Des nuits mangées par des monstres et des apparitions étranges…Et j’en redemanderai presque pour avoir plein de « Réveille-toi » qui s’accrochent à mes paupières …

« Elle ne sait donc pas que la nuit est peuplée de monstres? Que l’obscurité appartient aux esprits qui souffrent tant qu’ils veulent partager cette souffrance? »

  • Un thriller au mal dormant…

Entre magie et psychologie, Nostradamus, c’est la révolution. La révolution 2.0 menée par une petite équipe de professionnels hétéroclites. On touche de près la science-fiction avec ce nouveau programme, or la science n’explique pas tout encore, et la fiction est si proche de nos réalités…Alors François-Xavier Dillard s’amuse et laisse l’inexplicable s’infiltrer entre ses pages. Il réveille le Mal, le laisse rentrer dans l’intrigue, l’invite dans nos nuits. Et forcément, que ce soit les personnages ou les lecteurs, ça laisse des traces…Sur des carnets, sur des vidéos, sur nos émotions. Quelle lecture! Un page-Turner cauchemardesque! Réveille-toi! Des jeunes filles en détresse voient leurs pires cauchemars devenir réalité!

Oublie ta rationalité et essaie d’imaginer l’impossible. Et tu l’as sous les yeux, l’impossible!

  • À l’heure du réveil…

J’adore brûler mes nuits quand c’est pour lire d’aussi bon thriller…J’aime que l’originalité me surprenne et que les personnages me touchent. Pari réussi et réveil heureux. François-Xavier Dillard a poignardé quelques heures de mon sommeil, mais comment lui en vouloir après, ce moment d’adrénaline? Sans rancune, je me lève ce matin, pour vous délivrer des lambeaux de rêves rouges sang et un nouveau regard…Un peu flou, un peu fou…

« Contrairement aux gens normaux, moi, je ne crains pas la mort. Je la connais et je l’attends. »

Réveille-toi! Maintenant! C’est à toi de le lire…Je te souhaite les meilleurs cauchemars et une bonne lecture!

 

 

 

Ma note Plaisir de Lecture 9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Pocket de leur confiance et l’envoi de ce livre! Vive le Gang Pocket!💙

Baiser Féroce, Roberto Saviano.


Synopsis:

Après les événements tragiques qui clôturent Piranhas, Nicolas, dit Maharaja, a juré de se venger. Il ne reculera devant rien pour conquérir Naples, enterrer les vieux parrains et être couronné roi. Entouré de son baby-gang, Nicolas n’a jamais semblé aussi proche de son rêve. Le coût du sang est élevé et la course au pouvoir infinie ; les alliances ne durent qu’aussi longtemps que l’argent coule à flots. Désormais craints et respectés, Nicolas et ses frères brûlent leur vie par les deux bouts, au risque de sacrifier ceux qu’ils aiment le plus. Pourtant, ils devront apprendre à perdurer. Après le succès de Piranhas, Roberto Saviano parachève son immersion dans l’univers criminel napolitain par une apothéose digne des plus grands films de gangsters. Grâce à une narration toujours aussi percutante, il nous plonge dans un monde brutal que l’on peut voir comme le reflet de notre société actuelle. C’est bouleversé par la force du récit et des personnages que l’on referme ce roman palpitant.


Ce que j’ai ressenti:

🔹Effet Paranza🔹

Retour à Forcella. Je ne pouvais pas laisser le Baby-Gang à ses démons, sans poursuivre la lecture de leur folie de vengeance. Malgré le choc de Piranhas, j’étais impatiente de repartir vers l’Italie, pour essayer de comprendre ce phénomène de société inquiétant, qui gronde dans les rues de Naples. Maharaja est plus déterminé que jamais, à s’imposer, à mordre et embrasser férocement, toute la ville napolitaine. Il continue son règne de violence, avec une totale inconscience, un enfant-roi audacieux, prêt à arracher le pouvoir aux plus grands mafieux, à voler la vedette aux stars du Parrain, à se lancer dans des entreprises sombres…Avec sa bande, la Paranza dei Bambini , il va de plus en loin, dérivant au large, dans des eaux rougies et haineuses.

Or, on n’est un chef que si on n’a pas peur de la mort.

💋Par milliers, des baisers💋

C’est un livre qui se lit avec une certaine urgence…Une urgence de vie. Une urgence de mort. Une urgence à vivre plus intense, plus dangereuse, plus émotionnelle. Embrasser la vie avec tout ce qui l’anime. Ces jeunes n’ont pas le temps de vivre, ils ont tout à prendre, tout à donner aussi, même leur jeunesse, même leurs vies si courtes…La mort est un capital et le ciel leur seule limite…Et bien sûr, les grands requins de la mafia en profitent, en embrassant leurs audaces, leurs risques, leurs dévouements. J’ai été saisie d’effroi, d’amour, de tristesse pour cette Paranza. J’aurai voulu leur donner des milliers de baisers de tendresse pour enrayer le règne de férocité et cette jeunesse décimée. Naples rugit d’amour et de désespoir, quand les enfants tombent. Roberto Saviano nous touche au cœur et tape dans le mille, avec sa plume alerte et ses mots bang-bang.

« Je ne veux pas un baiser sur les lèvres qui dit que tu m’aimes bien. Je veux le baiser féroce qui dit tout. Absolument tout.« 

❤️Italie, terre de passions❤️

C’est un roman palpitant. Un diptyque troublant. Un cri d’alarme. Une réalité effrayante. Deux uppercut littéraire. Une résistance que l’on ressent dans tous les instants. Les mots peuvent parfois blesser, heurter, émouvoir et Roberto Saviono m’aura captivée, à l’italienne. C’est un éclat de vie aussi furtif qu’éblouissant, aussi sanglant que luminescent. Tout vibre dans ses pages: les mots, les émotions, la jeunesse…Ce fut une lecture bouillonnante et tragique. Une cavale ultime. Je laisse des tonnes de palpitations dans ce ressenti, un petit morceau de mon cœur, pour ces enfants perdus dans le sang et le pouvoir illusoire.

Je t’embrasse Naples, de tout mon cœur. Puisse la Madone protéger, tes enfants…

« On ne tue pas les anges. »

 

Ma note Plaisir de Lecture 9/10

Réparer les femmes, Dr Denis Mukwege / Dr Guy-Bernard Cadière.


Synopsis:

Dans un hôpital au cœur de l’Afrique, deux hommes reconstruisent les femmes. La région du Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo, est ravagée par des bandes armées depuis une vingtaine d’années. Pour asservir la population et exploiter les richesses minières, ces hommes cruels ont trouvé une arme monstrueuse : le viol et la mutilation des femmes. Détruites, elles errent dans les ruines de villages éclatés où tout espoir meurt en même temps que leur dignité. Dans son hôpital, le Dr Mukwege s’applique depuis des années à reconstruire le corps de ces femmes. Son ami, le Dr Cadière, vient d’Europe pour lui prêter main forte et nouvelles technologies. Les deux hommes, au-delà des continents, se serrent les coudes pour faire renaître les femmes d’un peuple abandonné à son sort par un monde qui ferme les yeux sur les atrocités qui y sont commises.


Ce que j’ai ressenti:

Ce livre ne se lit pas seulement, il se vit. Le combat contre la barbarie ne s’invente pas, il se poursuit…Réparer les femmes, c’est ce que deux hommes, forts de leurs compétences et fiers de leurs valeurs, accomplissent tous les jours. Des milliers de victimes qu’ils ont guéri avec une nouvelle technique révolutionnaire et beaucoup d’amour pour contrer la violence…Une tonne de bonne volonté, un moral d’acier et une persévérance à toute épreuve. Admirable.

Avec près de 140 pages, on plonge dans un enfer sans nom. Impossible de le quitter, si ce n’est pour reprendre une contenance après mes larmes. Autant je savais que derrière le mot barbarie, il peut se cacher beaucoup d’horreurs, mais je ne pensais pas qu’à notre époque de tels actes puissent encore meurtrir aussi sauvagement des femmes et des enfants. Certains passages sont insoutenables, parce que derrière les mots qu’on ne dit pas, on devine la douleur, le chaos. Ces auteurs/médecins tentent de lever le voile sur la situation atroce des conditions de vie au Congo, et explique leur parcours pour en arriver là, à Réparer les femmes dans l’hôpital de Panzi.

C’était très intéressant de suivre de près, des vocations et les débuts de la laparoscopie. De comment, il faut faire accepter et faire adopter une méthode plus douce et moins traumatisante pour les patients. Chacun de ses médecins arpente des chemins difficiles, connaît de grandes épreuves, mais ils continuent envers et parfois, contre tous…Ils nous prouvent par leur détermination et leur volonté que la médecine a encore des progrès à accomplir, des êtres a révéler et des rêves à soutenir…

Réparer les femmes. C’est tout un programme, un combat au jour le jour, une vie dédié aux autres…C’est un combat qui se déroule à des milliers de kilomètres, mais c’est un cri d’alarme lancé à la planète, pour qu’enfin cesse de telles atrocités. Après la lecture de ce témoignage, c’est avec une grande admiration et un peu plus de foi dans l’humanité que je vous parle de ses deux médecins et de leur livre très émouvant. Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018 et le Dr Guy-Bernard Cadière. Heureusement, que le monde porte encore des êtres de cette trempe: d’une grande générosité et d’un altruisme éblouissant. Heureusement.

 

Toute personne, avant d’appartenir à un sexe, une nationalité ou une religion, appartient d’abord à l’humanité. Le vrai combat est la défense des valeurs humaines, des droits de l’homme et de la femme. Il dépasse la religion, la politique, l’identité nationale ou l’appartenance ethnique.

 

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement Babelio ainsi que les éditions Mardaga pour leur confiance et l’envoi de ce livre.

Babelio

Résultat de recherche d'images pour

Ça scintille en Féerie…

stickers-dessin-fee-clochette-disney-fairies

La bonne nouvelle vient te tomber en Féerie! Et je souhaitais partager cette joie avec vous!

  • Je fais partie du Jury pour la sélection du Prix Nouvelles Voix du Polar 2019 organisé par les éditions Pocket, et je ne suis que Joie!

3092_1_PKT-LesNouvellesVoixDuPolar-SliderN0Desk-1280x440-V3-OK.jpg

Ma mission pour cet été, est donc de lire 4 Polars/Thrillers sélectionnés par les libraires et de voter ensuite pour un lauréat français et un lauréat étranger.

  • Finalistes Français

Femme sur écoute Qui a tué Heidi ?

  • Finalistes Étrangers

Emma dans la nuit

Ses quatre lectures estampillées avec le joli logo Sélection Prix Nouvelles Voix du Polar viennent juste d’arriver dans mon petit monde! Et il me tarde de vous en reparler…

Comme l’année précédente, je vais ouvrir une page spéciale sur le blog pour que vous puissiez suivre et retrouver en un clic, l’évolution de cette belle aventure!

Il ne me reste plus qu’à remercier les éditions  Pocket de leur confiance, et scintiller de plaisir en savourant ces lectures!

 

sticker-fee-libelluleStelphique.

 

Previous Older Entries

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 220 autres abonnés