Cœurs Artificiels, Laura Lam.

Couverture Coeurs artificiels

Pourquoi je l’ai choisi:

Je dirais que tout s’est joué au premier coup d’œil: je trouve la couverture superbe, et à la fin de cette lecture on voit bien qu’elle illustre à merveille, ce roman!

Synopsis:

Élevées dans une secte refusant toute technologie, les soeurs siamoises Taema et Tila rêvent d’une vie libre. À seize ans, elles fuient à San Francisco, où elles sont séparées et dotées chacune d’un coeur artificiel.
Dix ans plus tard, Tila rentre un soir chez sa jumelle, terrifiée et couverte de sang. Elle est arrêtée pour meurtre – le premier commis par un civil depuis des années. Tila est soupçonnée de frayer avec le Ratel, organisation criminelle impliquée dans le trafic d’une drogue interdite. Une substance permettant d’assouvir les pulsions les plus violentes… dans les rêves. Taema a la possibilité de se faire passer pour sa soeur afin de l’innocenter mais, autrefois incapables de se mentir, les jumelles vont découvrir le véritable prix des secrets…

Ce que j’ai ressenti:

  • Cœurs Artificiels mais grand Amour Fraternel.

Faire deux personnages aussi atypiques et aussi liés, presque en symbiose, c’était intense comme découverte. Semblables et si différentes. Siamoises et si contraires. Présentes et effacées dans l’ombre de l’autre. J’ai trouvé que cette découpe de chapitres, avec la personnalité de chacune des T, rend superbement, cet amour qui les unit, sans compter que cet effet cranté d’émotions rajoute à notre attachement à ces jeunes filles, qui n’ont pas eu une vie paisible…

« J’ai souvent rêvé de ressembler davantage à ma sœur, d’être plus forte, plus courageuse, plus sûre de moi, au lieu de toujours douter. »

  • Cœurs Artificiels mais  Rêve Futuriste.

J’ai été agréablement surprise de trouver dans cette histoire autant de science-fiction. C’est un San Francisco revisité, une vision futuriste et chimérique des potentialités de la drogue et de l’asservissement par les pouvoirs de l’esprit. C’était immersif et étrangement inquiétant. On intègre un nouveau monde, de nouveaux modes de communications. Le cerveau comme nouvelle exploitation de possibilités, les rêves comme vecteurs de soupapes à la violence: ces thèmes ouvrent la voie sur de bien jolies réflexions intérieures…Cette lecture se fait le cœur palpitant et l’esprit bien ouvert, pour en saisir toutes les voies de la Méditation…

« Que ressent-on, quand on est inconscient dans un monde irréel? »

  • Cœurs Artificiels mais Dynamique Thriller.

En intégrant presque malgré elles, un réseau criminel, on se retrouve spectateur d’une mission à haut risque d’infiltration dans la pire des sphères du pouvoir, et c’est juste un page-turner incroyable! Peu de temps mort dans cette mafia stratégique, une course poursuite vers la vérité au prix de dangers réels et irééls, tout cela en tempo des battements de cœurs, on ressent un sacré flot d’adrénaline!

« Le monde est tout autour de toi. Tu peux le changer. Deviens ce changement. »

En bref, Cœurs Artificiels, c’est une Lecture Sensationnelle, avant-gardiste mélange de corps et d’esprits…

Ma note Plaisir de Lecture  9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement Les éditions Livre de Poche Imaginaire pour l’envoi de ce livre! Ce fût une lecture palpitante!

Accueil

 

Publicités

Pretty Girls, Karin Slaughter

Couverture Pretty Girls

Pourquoi je l’ai choisi:

Le nouveau Karin Slaughter????!!!!Je fonce bien sûr!!!!!

Synopsis:

Deux sœurs. Deux étrangères.
Plus de vingt ans auparavant, Julia a disparu à seize ans sans laisser de trace. Depuis, Claire et Lydia, ses sœurs, ne se sont plus parlé. Seule la haine farouche qu’elles nourrissent l’une pour l’autre les rapproche encore. La haine, et le désespoir : jamais elles ne se sont remises de la tragédie qui a fracassé leur famille. Deux événements violents vont venir cruellement raviver leurs blessures mais aussi les obliger à se confronter : l’assassinat du mari de Claire, et la disparition d’une adolescente.
A tant d’années de distance, ces événements ont-ils un lien quelconque avec Julia ? Lasses de se faire la guerre, Claire et Lydia plongent dans la noirceur du passé familial. Une spirale sanglante…

Avec la froide efficacité qui l’a rendue célèbre, Karin Slaughter fait ressurgir la noirceur et la sauvagerie au sein d’une famille frappée par la perte. Elle explore au scalpel les liens qui unissent les personnages et écorche leurs secrets. Un roman puissant, à vif, par l’un des écrivains contemporains les plus marquants.

Les personnages:

Claire et Lydia sont deux sœurs, avec une relation tumultueuse! Toutes les deux essayent de trouver leur place dans leur monde, mais aussi, dans leur propre famille. On se laisse attendrir par l’amour inconditionnel du père, de l’efficacité de la mère, mais l’ombre de Julia plane trop au dessus de leur tête, handicapant beaucoup les relations entre eux. Plus que deux sœurs qui s’affrontent, j’ai trouvé que c’est la force de cette famille qui était des plus intéressante, entre non-dits dévastateurs et amour maladroit, on a une vision en kaléidoscope de ce qu’est la perte d’un membre.

Ce que j’ai ressenti:…Une effroyable peur intérieure…

« L’optimisme est un éclat de verre dans le cœur. »

L’année dernière, je découvrais enfin cette auteure de best-sellers, et j’avais été charmée par son talent d’écriture! Donc forcement quand Babelio me propose une Masse Critique Privilégiée avec le nouveau livre de cette auteure, je me suis empressée de postuler évidemment! Merci encore une fois  leur confiance, et aux éditions Mosaïc pour cet envoi en avant-première!!!!

Je reste encore époustouflée par la plume sensorielle de cette auteure! Elle nous fait vibrer d’horreur, n’épargne rien à ses personnages et encore moins à ses lecteurs, nous fait voir une réalité sans fard, nous plonge dans le psychologique avec brio! Je ne me suis pas encore remise de cette lecture tellement elle est,  intense. J’ai traversé des turbulences biliaires, et je tremble encore de tant de violence et actes abominables qui sont décrits dans ses pages.

Si au départ, le drame de la famille Carroll, est le fantôme tapageur de ses membres, il ne sera qu’un long début vers la lente mais effroyable descente aux enfers qu’ils s’apprêtent tous à vivre. Les deux sœurs, désunies par les conséquences de cet éclatement, vont devoir s’entraider pour faire face à la plus grande menace qui les guette!

Karin Slaughter nous parle d’un fait de société qui commence à faire rage avec l’arrivée d’ Internet: les Snuff Movies. Autant vous dire, que le sujet est brûlant, mais avec son écriture il devient parfois difficile de faire face à ses scènes, et pourtant, en nous les faisant vivre avec tant de réalisme et aussi beaucoup d’empathie pour cette famille, j’ai trouvé que ce n’était pas seulement un étalage gore, voire du voyeurisme malsain, mais plutôt, un coup d’éclat pour ce thriller psychologique.

En bref, j’ai adoré cette lecture car elle m’a emmené loin, très loin, en étant diablement efficace et finement mis en scène. Je n’étais pas simple spectatrice mais j’avais l’impression de sentir l’odeur du sang, sans parler d’entendre dans mes rêves les cris d’appels au secours, d’avoir été le temps d’un instant, une Pretty Girls…Une histoire dont on ne ressort pas indemne, et avec beaucoup plus de méfiance dans le regard….

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 9/10

Amours et autres enchantements, Sarah Addison Allen

Couverture Amours et autres enchantements

Pourquoi je l’ai choisi:

J’avais besoin d’une lecture très légère après avoir regardé un film d’horreur à une heure pas possible de la nuit…..

Synopsis:

Bienvenue à Bascom où l’étrange famille Waverly alimente depuis des générations les légendes les plus fantasques. Il y a Claire qui, entre les plats aux vertus magiques qu’elle cuisine et la carapace qu’elle s’est forgée pour ne plus souffrir, pensait avoir tout ce dont elle avait besoin. Il y a Evanelle qui offre les objets les plus insolites mais dont l’utilisation se révèle forcément bénéfique à un moment donné. Et puis il y a Sydney qui revient après des années d’absence avec une fille de 6 ans et un secret qu’elle est déterminée à préserver… A cela ne manquait plus qu’un charmant voisin décidé à courtiser Claire la solitaire pour que la vie de tout ce petit monde s’emballe joyeusement !

Les personnages:

Claire , je n’ai aucun mal à m’identifier à cette jeune trentenaire, étant donné les points communs que j’y ai vu….Elle m’a beaucoup attendrie à certains moments malgré se résistance au bonheur. J’adorerais avoir tous les petits secrets de ces recettes merveilleuses!!!

Sydney, il y a toujours dans les fratries, « un qui déraille »,  ici, elle le tient bien son rôle, bien qu’elle soit aussi touchante que les autres membres de sa famille…

Evanelle, j’ai eu un petit coup de cœur pour cette très gentille dame, (son prénom est juste magnifique), avec son coté loufoque et ses cadeaux pour le moins inattendu…Une jolie personne a espérer connaître dans son entourage!

Ce que j’ai ressenti:

Je ressors enchantée de cette lecture avec les papilles électrisées, le cœur tout réchauffé et des idées recettes plein la tête! Mon autre passion à part la lecture, c’est cuisiner des petits plats à mes proches, donc concilier les deux, vous imaginez le bonheur??!!!!!!!C’était doux comme du bon pain, plein de chaleur et de bons sentiments, un romantisme à faire succomber, et une touche de magie avec cette famille aux divers pouvoirs: bref, un instant délicieux dont je me suis délectée…

Un joli conte de fée moderne: que les fleurs bleues se jette sur cette merveille de lecture!!!C’était mignon tout plein, un bon moment à partager avec cette famille hors du commun Waverley à l’ombre du pommier! Les relations sont belles, chaque personnalité apporte une petite touche d’originalité et le tout est juste parfait! Enfin, en tout cas, cette lecture aura adouci ma journée, j’en ai eu des papillons pleins les yeux et l’esprit léger pendant des heures…Oui, j’assume mon coté rêveuse romantique, mais quand c’est bien écrit et que ça vous fait vous envoler comme des pétales de roses, on craque forcement!!!!

Le petit plus: J’adore la couverture Girly!!!

Le petit bémol: R.A.S

Ma note Plaisir de lecture fee clochette9/10

L’oubli, Emma Healey

Couverture L'oubli

Pourquoi je l’ai choisi:

Il m’était impossible de passer à coté de ce livre quand la plupart des « copinautes » que je suis *avec attention pour faire augmenter de façon exponentielle ma Pal*  (Gruz , Steph , Lord , Léa) en faisait l’éloge!!!!!Je me joins donc à eux pour confirmer que ce livre sort du lot avec sa botte secrète!

Synopsis:

Elizabeth a disparu. Maud ne cesse de retrouver des bouts de papier dans ses poches, avec ce simple message. Elizabeth a disparu. Le plus troublant : c’est sa propre écriture. Mais elle ne se souvient pas avoir écrit ces mots. Maud ne se souvient d’ailleurs plus de grand-chose ces derniers temps. Elle ne se souvient plus de l’heure, ni si elle a mangé ni si sa fille est venue la voir. Ce qu’elle sait, en revanche, c’est qu’elle n’a pas vu sa vieille amie Elizabeth depuis longtemps. Trop longtemps. Lorsqu’elle tente d’alerter ses proches, elle a droit à des sourires indulgents, personne ne la prend au sérieux, elle est septuagénaire et on la traite comme une enfant de 4 ans. Malgré tout, Maud est de plus en plus persuadée que quelque chose est arrivé à Elizabeth. De la même façon que quelque chose est arrivé, cinquante ans plus tôt, à sa propre soeur aînée, Sakey, dont la disparition ne fut jamais élucidée. Maud ferait-elle un transfert inconscient ? Confondrait-elle le passé et le présent ? Mais n’y a-t-il pas tout autant de mystères autour d’elle aujourd’hui qu’à l’époque ? Maud va bientôt devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.

Les personnages:

Maud, je me suis beaucoup attachée à ce personnage et je comprenais sa souffrance. Elle ne se laisse pas abattre malgré sa mémoire rongée.J’ai halluciné de voir sa détermination pour trouver par tous les moyens son amie.

Ce que j’ai ressenti:

Ce livre est bouleversant, bluffant, et touchant…Un thriller complètement différent de ce qu’on peut voir habituellement il est émotionnellement et psychologiquement intense…Il m’a donné des sueurs froides et augmenté mes angoisses nocturnes, mais pas pour les raisons qu’on pourrait croire…Il a cette « petite ambiance » bien mystérieuse, un coté sombre et irrévocable contre lequel on ne peut pas lutter. Alzheimer a cela d’implacable…

C’est fou la sensibilité de cette toute jeune auteure. Non seulement, on est quasi obligé de s’attendrir devant cette mamie, mais en plus j’ai ressenti une immense peine et grande compassion pour elle. Tout son quotidien est une épreuve de chaque jour, on n’a pas idée combien c’est difficile de vivre avec cette maladie et ici, l’auteure nous le fait vivre avec justesse et une émotion permanente. J’en avais les larmes aux yeux de voir Maud se débattre seule face au gouffre de l’oubli, avec ses petits post-it…

C’est vraiment ce que j’en retiendrais essentiellement, l’histoire en elle même est simple mais par contre ce qu’en fait l’auteure en nous faisant vivre dans la tête de cette octogénaire est grandiose!!!!Ce va-et vient permanent entre passé et présent, entre absence et conviction, nous déstabilise en tant que lecteur car on ne peut prévoir ni l’issue, ni le prochain événement loufoque de cette vieille dame ô combien attachante….

En bref, j’ai toujours eu une préférence pour les thrillers psychologiques, mais celui-ci a vraiment une touche personnelle exceptionnelle et troublante!

Le petit plus: Une approche surprenante!!!!

Le petit bémol: R.A.S

Ma note fee clochette9/10

Fais un voeu, Alexandra Bullen

Tome 1: Une robe magique pour tout changer

Pourquoi je l’ai choisi:

Je l’avais repéré pour une amie, à cause de la couverture, mais finalement c’est pour moi que j’ai craqué!!!!

L’ambiance:

On imagine qu’elle doit être la difficulté pour une jeune fille, perdant dans un accident tragique sa sœur jumelle, et qui en plus doive s’intégrer en cours d’année dans un lycée à l’autre bout du pays….Mais si un peu de magie vous attendait au coin de la rue????Et si une robe magique vous donnait un petit coup de pouce dans votre quotidien???Olivia va voir sa vie transformée, par bien des aventures….

Les personnages:

Je ne dirai pas que je me suis plus attachée à un personnage plus qu’un autre mais j’ai aimé quelques traits de leurs caractères à chacun….

Violette  est une croqueuse de vie malgré l’ironie de la situation alors que Olivia se laisse plus vivre et balloter par le destin.  Soren a l’air tout mignon et a un coté irrésistible dans sa manière d’être, tandis que Calla est juste la Belle et populaire qu’il nous est impossible de détester….

Ce que j’ai ressenti:

« Si vous pouviez tout avoir, que demanderiez-vous? » Quelle belle accroche…. et si alléchante!!!Ca fait juste rêver….lampe

Mon conte préféré  est sans  nul doute Aladdin avec cette histoire de génie réalisant 3 vœux grace à une lampe magique, donc il était presque évident que j’adore cette histoire des 3 vœux réalisés remasterisée sous formes de robes et de papillons voyageurs….Mais cela n’a pas été une évidence, mais je l’ai bien aimé au final, cette douce histoire…

Je m’explique: franchement le début est très lent à demarrer et j’ai même failli décrocher et le reposer dans ma bibliothèque…Je voulais une lecture « facile » pour couper entre deux énormes Stephen King, et le choc thermique a été percutant….Bref, ce livre m’a fait « tilt » qu’au moment ou Olivia voit le premier papillon phosphorescent s’envoler…Je voyais tellement l’image devant mes yeux, et ça avait un coté tellement poétique que je me suis laissée charmée…Finalement, la magie n’a opérée sur moi au moment pile ou elle commence pour le personnage principal….

Je ne regrette pas du tout d’avoir poursuivi car ce livre est touchant, surprenant, poétique et, cas très rare, m’a tiré des larmes à la fin . Le deuil, la douleur d’un être cher perdu, la difficulté de vivre en famille quand elle devient bancale, le ressenti des adolescents face à la vie, tout ceci est raconté avec simplicité et du coup, ça passe tout seul, les pages se tournent d’elle même, et le livre se ferme, non sans laisser un certain baume au cœur.

Je note juste que j’aurais envie de plus connaître le personnage de Posey et sa grand-mere, car il manque un peu d’explication sur leur fameuse boutique, mais en même temps ce n’est pas génant, une seule phrase pour expliquer un processus « magique », ça évite à certains de polémiquer sur le pourquoi du comment: c’est comme ça et c’est très bien!!!!!

La couverture de ce livre est juste magnifique!!!Le deuxième tome aussi a une jolie couverture, même si le vert n’est pas ma couleur préférée ….Du coup, j’aurai aimé retrouver, le coté phosphorescent sur les « Mariposa  » en devanture car c’est toute la magie du livre….

Le petit plus: Une histoire très touchante….

Le petit bémol:…Passée les 60 premières pages…..

Ma note fee clochette 7/10

Crimes, Passion et Talons aiguilles, Kyra Davis

Les enquêtes de Sophie Katz, tome 2

Sophie, vole a la rescousse de sa soeur Leah, la perfection incarnée….Mais comme on pouvait s’en douter ce n’est pas l’amour fou dans la fratrie….Son mari vient d’être assassiné,Leah découvre aussi qu’il la trompait, et se retrouve suspect n°1, dans cette affaire….Le mythe de la mère au foyer accomplie s’effondre….

Sophie et sa bande d’amis déjantée va essayer d’éclaircir le mystère…..

Les jumelles de Highgate,Audrey Niffenegger

Un livre avec une sacrée ambiance: les secrets et l’ univers inquiétant se conjuguent, et donnent un cocktail familial détonnant!!!!Il est quasiment impossible de lâcher ce thriller ou les jumeaux sont à l’honneur, l’amour sous toutes ses formes racontées avec intelligence, un vrai contexte historique dans ce cimetière londonien….

Valentina et Julia, deux soeurs jumelles vont devoir démêler le secret de cet héritage hors du commun et lever le voile sur leur secret de famille trop bien caché …..

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 188 autres abonnés