Arckos- tome 2- La Traque. Paolo Postman.

Arckos - Tome 2 - La Traque par Postman


 

Synopsis: 

Comment apporter la Lumière quand nous rêvons d’Obscurité? 

L’élu de Labiana est bien là! Arckos a réussi à reforger les alliances des cinq races paisibles. Oria reprend enfin espoir. Mais Talek n’a pas l’intention de le laisser faire. Il déchaîne ses plus puissantes et cruelles créatures. Tandis que notre jeune héros poursuit sa Deuxième mission. Il va devenir la cible d’une traque sans merci.

L’aventure continue et nous amène dans une spirale de troubles et de doutes! 


Ce que j’ai ressenti:

  • Et l’aventure continue…

Rappelez-vous, je vous avais déjà parlé de ce jeune héros, Arckos, et il nous revient, plus hardi que jamais, pour nous faire voir toutes les batailles de l’Entre-Faune, que se livrent, Labiana, Déesse de Lumière et Talek, Maître des Ténèbres. Fort de son expérience, et des combats qu’il a réussi à mener, ce jeune marseillais, s’active à réussir sa deuxième Mission. Il forge à coup de chance et d’audace, une alliance d’amitié et d’objets magiques pour faire reculer les Fléaux, les Monstres et le Mal sous quelque forme que ce soit…Et c’est plutôt éblouissant : L’épée de Labiana n’a de cesse de croiser le fer avec des adversaires redoutables, et de briller de lumière dorée…

« La vérité et le mensonge sont des instruments qui, une fois contrôlés, peuvent servir d’armes diaboliques. »

  • Un second tome qui détonne…

Plus pêchu, Ackos , La Traque, est au centre d’une trilogie, et l’on sent, dans ce petit pavé de 700 pages, plus d’actions qui s’enchaînent, plus de dynamisme dans les scènes de batailles, plus de stratégies, entrevues déjà dans le premier volume, qui se densifient. Les contrées brûlent, des feux nouveaux de doute et de confiance s’embrasent, les personnages se dévoilent sous des cieux violets…Il y a des souffles de dragons, des combats de créatures monstrueuses, des formules magiques murmurées et des secrets arrachés aux dieux…Arckos est traqué par delà, toutes les frontières visibles et invisibles, mais son assurance croissante, fait plaisir à voir. Moins naïf, plus audacieux, il prend les rennes de son destin avec fermeté, quitte à, en envoyer certains, valser dans des éclairs de jaune lumière…Si les démons se déchaînent et les Fléaux s’énervent, les amitiés prennent en contrepartie plus de poids: la force de ce petit groupe devient lentement, mais sûrement, une épine gênante, dans les projets de chaos de Talek.

*Mention spéciale à Mallate, mon petit héros préféré, qui continue de m’étonner avec ses interventions magiques et malicieuses.*

  • Vivement le prochain…

J’ai passé un bon moment encore, dans ce monde fantastique, et j’ai bien hâte de voir ce que l’auteur va nous réserver comme surprise pour clôturer cette trilogie pleine de magie! J’ai été très intriguée par les pouvoirs de ses Instruments, leurs potentiels d’enchantements, et je suis curieuse de voir qui de la Lumière ou de l’Obscurité va l’emporter dans ce monde imaginaire….

Ma note Plaisir de Lecture  8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement l’auteur, Paolo Postman ,de m’avoir confié son héros lumineux!

 

Publicités

Spooky, Les Contes de Travers. Elian Black’Mor/ Carine M.

Spooky & les contes de travers : Pension pour monstres par Black`Mor

Pourquoi je l’ai choisi: 

Instagram et surtout la communauté Bookstagram est plein d’échanges et d’amitiés riches, et enrichissantes…Repérant cette petite merveille pour ma Princesse, sur le compte d’une copinaute passionnée (Steph-croqueuse-de-livres), une autre, ma douce Vuottomarie, me l’envoie par Magie…J’ai été très touchée et je profite pour la remercier encore! Elle vient d’ouvrir un Blog passionnant  Evasion Polar,  où les polars et thrillers se tirent la bourre, et je vous invite vivement à passer dans son petit monde!

Synopsis: 

Bienvenue à Londres dans la plus prisée des pensions pour monstres, tenue depuis peu par mes oncles, les célèbres Trois Petits Cochons.
Au programme : du tourisme bien sûr, un zeste de Rock’n’Roll et surtout beaucoup de mystère… Normal me direz-vous, car Londres est la capitale de l’étrange et c’est bien cela qui m’arrange.
Je m’appelle SPOOKY. Je viens du Pays des Contes de Fées et j’adore les histoires à faire peur !
Toc ! Toc ! Le Petit Chaperon Rouge vient de frapper à la porte
avec ses valises et son petit pot de beurre… mais pensez-vous qu’ici,
tout le monde l’aimera autant que sa grand-mère ?

Ce que nous avons ressenti: …Deux monstrueux Coup de Coeurs… 

Pour une raison obscure ma fille et moi, nous aimons les ambiances faites de fantômes et de monstres (je ne vous raconte pas combien de fois, nous avons regardé notre cher Jack Squellington et autres œuvres hantées à la Tim Burton), j’étais donc très impatiente de faire découvrir cette lecture à Princesse…

C’est un coup de coeur pour Maman, mais surtout pour Jazzelfique qui je cite « Maman, c’est le meilleur des livres de ma bibliothèque » ou encore « C’est mon livre préféré ». Voilà, comme ça c’est dit, et je pense que cela fera plaisir à ma douce amie, et sans doute aux auteurs de cet album graphique…Ni une ni deux, en voyant la magie s’allumer dans ces yeux et l’euphorie à lire ces pages, j’ai bien sûr été immédiatement chercher la suite des aventures de cette Spooky…Mais cela, ça sera pour une prochaine fois…

Miroir, mon beau miroir! (Deux fois*) 
Dis-moi ce qui se cache dans le noir!

Alors pourquoi il nous a autant plu??! Déjà, parce que Spooky c’est une Princesse des temps modernes, exit les cheveux longs bien peignés et les paillettes rosées, elle a du style, la jolie Spooky, très gothique et plutôt hyper branché…Une mini princesse vampire, totalement déjantée et recréant à coup de crayons malicieux, des histoires à faire peur, sur son Journal Intime très spécial…Une petite nana bien espiègle et pleine d’imagination, incorrigible et mignonne qui, avec ses grands yeux, nous fait voir autrement le royaume des Contes de fées…

Ensuite, et bien le côté Roc’n’Roll forcément! Il faut les voir ses 3 petits cochons avec leurs blousons en cuir. Nous avons adoré cette ambiance décalée, musicale et cette originalité rebelle qui traîne dans ce monde. Tout est dans l’air du temps, frais et pétillant, on est surpris par le fond et la forme de cette lecture, et tous les petits détails tatoués en des lieux étranges…Sans compter que l’humour et autres impertinences, est de toutes les pages…

Tadoum Wagoom

Enfin, l’effet monstrueux a été plus qu’efficace! Nous avons adoré nous balader de chambres en chambres, de rencontrer tout un pataquès de monstres , et puis, cette revisite originale et follement cauchemardesque des plus grands contes. Cette pension a d’incroyables pensionnaires, mais n’est pas Monstres qui l’on veut bien croire…Sombre mais délicieusement charmant!

Ici les monstres ne dorment pas sous les lits, mais SUR les lits !

Ce sont certainement des contes de travers et carrément Non Approuvé par The Fairy Code Autority mais il a fait fureur dans notre petit monde de féerie, et il a été un moment très tendre entre fous rires et émerveillement durant notre précieux rendez-vous elfique Mère/Fille de l’Histoire du Soir.

 

 

Notre note Plaisir de Lecture Shinning-Butterfly-Fairy-Wallpaper-fairies-10270471-1024-768 10/10

Possession, Paul Tremblay.

Couverture Possession

Pourquoi je l’ai choisi:

Essentiellement, parce que j’adore ce genre: l’Horreur. J’ai d’ailleurs pu constater que j’ai vu et/ou possède pas mal de la dvdthèque de Merry…Quand je vous dis que j’adore frissonner de peur…Et puis, cette couverture…Elle est juste incroyablement effrayante et réussie, et puisque Stephen King a eu peur, j’en tremblais déjà d’impatience à cette lecture!

Synopsis:

Après Rosemary’s Baby et L’Exorciste, le nouveau classique de l’horreur.
Malgré une mère alcoolique et un père au chômage, la famille Barrett tente de mener une vie ordinaire dans la tranquille banlieue de Beverly, Massachusetts, jusqu’au jour où leur fille de 14 ans, Marjorie, commence à manifester les symptômes d’une étrange schizophrénie. Alors que des événements de plus en plus angoissants se produisent, les Barrett décident de faire appel à un prêtre, qui ne voit qu’une seule solution : l’exorcisme. À court d’argent, la famille accepte l’offre généreuse d’une chaîne de télévision ; en contrepartie, elle suivra la guérison de Marjorie en direct. L’émission connaît un succès sans précédent. Pourtant, elle est interrompue du jour au lendemain sans explications. Que s’est-il passé dans la maison des Barrett ?

Avec ce thriller terrifiant d’une rare intelligence, Paul Tremblay réinvente l’horreur à l’ère des médias, de l’avènement de la télé-réalité et de la culture pop. Possession fait partie de ces quelques livres susceptibles de nous procurer des émotions nouvelles, qui continuent à nous hanter bien après la dernière page.

Ce que j’ai ressenti:

J’ai en ma Possession, un nouveau thriller terriblement addictif et j’aimerai vous assurer qu’il a le pouvoir terrible de faire resurgir vos plus intenses angoisses, de raviver des souvenirs de l’Exorciste, de créer une telle fébrilité quand vous tournez les pages qu’il vaudrait mieux avoir en votre Possession, un coeur bien accroché…

(…) mais nous sommes ferrés. Ferrés de chez ferrés. 

Entre construction d’une bonne frayeur et déconstruction explicite d’une Possession, ce livre tient son lecteur, par une sorte d’hypnose anxiogène sur des lignes troubles entre religion, démons et malheurs. La télé réalité prend une  forme encore plus intrusive et, s’immisce dans les revers des soutanes, où chaque caméra nous montre les reliefs d’un exorcisme…Ce double effet entre ce regard torturé de Marjorie et celui de ces voyeurs mal-intentionnés rajoute un sacré malaise à l’ambiance déjà bien pesante…Et au centre de toutes ces messes basses et hauts cris démoniaques, l’innocence de Merry…

« -Ne vous laissez pas tromper par les mensonges, dit le père Wanderly. » 

Derrière tous les artifices de compassion et autres fébrilités du gain de ce monde d’adulte, il y a deux soeurs qui s’aiment, qui jouent, et qui, surtout, se font confiance…Dans l’oeil de Merry, sa soeur c’est son apaisement. Dans l’oeil de Marjorie, sa soeur c’est sa rédemption. Leur relation est touchante. Même au creux de cette famille dysfonctionnelle, qui perd peu à peu ses piliers, cet amour est solide. Le fait de lire le point de vue de Merry, huit ans, sur cette période de bouleversements, amène un souffle de fraîcheur, mais n’enlève en rien, de l’effet terrifiant de ses pages…

« Des idées. Je suis possédée par des idées. »

Il se pourrait bien que Possession devienne votre nouveau cauchemar préféré , parce que l’ambiance est très réussie, et c’est plutôt intelligent comme proposition dans la forme du récit. Il a un côté « rétro » avec cette idée de Possession et d’exorcisme d’un autre temps, mais il possède aussi un côté très moderne, avec cette idée de telé-réalité de l’Horreur et le Blog d’une passionnée de l’Angoisse…J’ai été conquise par cette lecture horrifique parce que j’ai eu ce moment tant attendu de tremblements, mais en plus, j’ai aimé la manière dont Paul Tremblay laisse le lecteur répondre à ses démons, à ses questions, à ses peurs…

« Tu pourrais presque sentir les choses-qui-poussent se faufiler entre tes doigts de pied. » 

Meilleurs moments du livre:

  • La scène de la cabane. Franchement, elle est excellente…J’ai eu le frisson!

 

 

Ma note Plaisir de Lecture  9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Sonatine pour l’envoi de ce titre et pour leur confiance!

Hell.Com, Patrick Senécal : La saga infernale de votre rentrée -Une LC Mortelle!

9782265099166

Toute entrée est définitive.

En Lecture Commune avec LilieBookAddict , Régnante en chef,  du blog

Mes polars et Compagnie.

20130720-165117-g

Première partie: Les mortels.

-Qui êtes vous exactement? -Nous sommes Hell.com.

Partant du même principe de cette citation, nous nous présenterons succinctement:

Mortelle n°1: Lilie BookAddict .

Lilie, mi-ange, mi-démon, administratrice du blog « Mes Polars & Compagnie ». Passionnée par la littérature noire. Exit les histoires d’amour et autres romans à l’eau de rose, ce que j’aime, c’est plonger dans la noirceur humaine à grands coups de thrillers et de polars.

Mortelle n°2: Stelphique .

Stelphique, la Fée qui se balade sur l’océan de livres et éclaire de sa poussière, l’univers souvent noir des polars et thrillers.

Deuxième partie: Les démons.

Comme chaque année, les démons sont convoqués à venir s’amuser avec les damnés. Réservation avant le 25 août.

-L’invitation démoniaque?

-Oui, certainement…Et pourtant…

Stelphique:

J’ai voulu tester enfin cet auteur Patrick Senécal, au vu des excellentes chroniques que j’ai pu lire. Hell.Com m’a semblé le choix le plus puissant certes, et le plus évident pour commencer (bien que Le Vide m’attends depuis un moment dans ma PAL). Mais c’est surtout grâce au concours Instagram lancé par Fleuve Editions, et l’accord enthousiaste de Lilie pour cette proposition de Lecture Commune que nous nous sommes retrouvées sur ce joli partage. Je la remercie d’ailleurs d’avoir fait le pari de cette amitié bloggueste!

Lilie:

Patrick Senécal est un auteur dont j’ai entendu beaucoup parler ces derniers temps sur les réseaux sociaux à travers des avis pour la très grande majorité clairement positifs. Un univers décrit comme ultra violent et où beaucoup, après lecture, ont eu ce petit avertissement : âmes sensibles s’abstenir !! Tiens donc. Je suis d’une nature plutôt sensible dans la vie au quotidien mais paradoxalement, dans mes lectures, j’aime me confronter à la noirceur et à la violence humaine. C’est un sujet qui m’a toujours passionné. Pourquoi ? Pour tenter d’en comprendre les raisons sans doute. Toujours est-il que tous ce avis ont forcément attiser ma curiosité concernant cet auteur et je ne pouvais pas passer à côté de ses livres. Bien que « Le vide » figure dans ma PAL depuis de longues semaines, j’ai décidé de m’initier à la plume de Senécal avec Hell.com. Un roman gagné grâce à ma copinaute, Stelphique, qui m’a identifié sur la publication Instagram des éditions Fleuve Noir qui organisait un concours. Une proposition de lecture commune de ma Fée préférée, ah mais oui j’y cours !! Un grand merci à elle pour avoir pensé à moi.

Troisième partie: Les damnés.

-Le mot de passe? -Inferni.

A nous, les petites questions infernales….

Les questions de Lilie à Stelphique:

Comment as tu perçu le personnage de Daniel ? As-tu éprouvé au fil de la Lecture un sentiment d’empathie et de pitié à son égard?

Stelphique: Alors comment te dire, je n’aime pas trop être aussi méchante, mais non, Daniel je l’ai détesté! Même si son évolution est « bonne », je n’ai pas oublié ses actions…Elles sont impardonnables, même dans le repentir, il m’a dégoutée…Ouais je sais, j’ai la dent dure. Maintenant, j’ai apprécié de le suivre dans sa quête de rédemption, et surtout de le voir se démener pour sauver la future génération.

Les questions de Stelphique à Lilie:

As tu eu ton compte d’horreur? En as tu appris plus sur le genre humain? Et cet enfer t’a t-il effrayée?

Lilie:

Niveau horreur, oui j’ai eu largement ma dose. Patrick Senécal ne nous épargne rien et nous impose les pires vices que l’homme puisse être capable avec son lot de descriptions parfois à la limite du soutenable. Je n’avais pas non plus envie de tomber dans un livre violent pour être violent. La barbarie gratuite qui ne sert pas à l’histoire sans apporter une certaine réflexion ne m’intéresse pas forcément non plus. Et dans ce sens-là, Hell.com, au-delà de l’Enfer dans lequel il nous plonge nous amène aussi à réfléchir sur le genre humain. Je ne dirais pas qu’à la lecture de ce livre j’en ai appris plus, mais plutôt que cette histoire a confirmé ma vision des choses. La soif de pouvoir et l’argent « pourrissent » notre société. Certains pour leurs intérêts personnels seraient prêts à tout même à vendre père et mère. La notion du bien et du mal est quelque chose d’assez relative. Chacun a sa propre vision des choses, ses propres limites en fonction de ses valeurs et de ses croyances. Alors comment définir la limite à ne pas franchir ? Comme on dit, « L’homme est un loup pour l’homme », et j’en suis intimement convaincu. Il existe aussi parmi nous des hommes foncièrement mauvais, qui prennent aussi plaisir à faire souffrir les autres comme ça, gratuitement. C’est difficilement imaginable mais pourtant c’est un fait. Je m’intéresse beaucoup aux faits-divers et certains sont justes incroyables et dépassent l’entendement. Alors oui, forcément c’est effrayant, car ces « monstres »  sont des gens en apparence comme n’importe quelle autre personne. Cela peut être ton voisin, ton collègue, des personnes apparemment bien sous tous rapports. Et pourtant…

Quatrième partie: Le diable.

-Il est là, monsieur.

-Oui, mais quoi? le Diable?  

-Ben non,  Notre avis sur ce livre….;)

Stelphique:

Me balader dans l’Enfer fut une épreuve. J’aurai eu envie de fermer les yeux, ne pas voir, ne pas pleurer et ne pas laisser dériver mon imagination dans ce lieu de perdition. J’ai eu beaucoup de mal à certains passages, surtout quand j’ai vu écrit: 1 catégorie, 4 mots… Là j’ai cru que mon cœur ne s’en remettrai jamais… Malgré toutes les horreurs à l’intérieur de ce roman, je pense que c’est ce qui m’a le plus choqué et pourtant il n’entre pas dans les détails…

Hell.com c’est se confronter aux pires dérives de l’âme humaine, leurs plus bas instincts, leurs plus viles exécutions. Un thriller qui vous en fait voir de tous les pires cercles et immondices, mais que vous ne pouvez en aucun cas lâcher, simplement parce que l’écriture de cet auteur vous souffle une envie irrésistible d’enrayer cette lente descente, on voudrait du moins y  croire, mais le Diable s’invite trop souvent aux tables des Puissants.

Il est d’une violence diabolique, d’une répercussion infernale. On sent comme un enfer virtuel aux conséquences plus que réelles. On sent bien qu’il y a une iniquité sociale, psychologique et cette notion de pouvoir est très déstabilisante durant cette lecture. On comprend son cheminement, son impact, ses conséquences. Plus rien n’a de limites…Le Darkness vous avale plus vite que le Leviathan, et Satan se marre trop, de voir, ses humains, sans morale, succomber à ses avances.

Lilie:

Hell.com ou comment plonger dans la noirceur et la violence humaine dans ce qu’elle a de plus abominable. Une plongée dans les abysses du mal qui laisse forcément des traces dans l’esprit du pauvre lecteur qui a osé franchir les portes de L’Enfer.

Daniel Saul pensait être maître de sa vie et son destin. La quarantaine, milliardaire, charismatique, PDG d’une des sociétés les plus influentes du Québec, tout lui réussi ! Un homme de pouvoir et d’argent qui aime jouer de sa puissance lors de parties fines dans des clubs échangistes et écraser quiconque se mettra sur son chemin. Mais c’était sans compter l’irruption dans sa vie de Martin Charron, ancien camarade de classe , qui va l’initier à la VRAIE puissance ! Celle réservée à l’élite. Comment ? En devenant membre de Hell.com. Un site internet ultra select. Tout y est possible, aucune limite à assouvir ses fantasmes les plus primaires. Sexe, drogues, paris truqués, vendetta, prostitution, pédophilie, sadomasochisme et autres horreurs…on peut TOUT y faire, TOUT y trouver sous réserve d’allonger les billets.

En devant membre de Hell.com, Daniel Saul, s’est senti pousser des ailes. Lui qui aime dominer le monde ne pouvait pas rêver mieux mais très vite sa vie va basculer dans un véritable cauchemar. Une longue descente aux enfers qui ne sera pas sans conséquence.

Daniel Saul pensait être maître de sa vie et de son destin mais en franchissant les portes de l’Enfer, il a vendu son âme au diable !

Au vu des différentes critiques lues sur ce livre, j’en attendais beaucoup. L’envie de me confronter à ce qu’il y a de plus horrible dans la perversion humaine. J’avais envie d’un livre qui me bouscule, me secoue mais j’étais loin d’imaginer le degré d’horreur dans lequel j’allais plonger. Ce livre est d’une noirceur diabolique. C’est malsain, glauque, gore, terrifiant, dérangeant et j’en passe. Certaines scènes sont à la limite du soutenable sans parler de celles qui sont seulement suggérées (et heureusement). Un musée des horreurs version site internet où TOUT est permis, aucune limite, aucune censure. Nous sommes confrontés aux côtés obscurs les plus primitifs de l’homme. Où commence la vérité et où s’arrête la fiction ? Cette question m’a hanté tout au long de ma lecture et je ne suis même pas sûre d’avoir envie de connaître la réponse.  Au-delà de cette violence omniprésente, Senécal nous amène à réfléchir sur le monde qui nous entoure et sur la nature humaine. Le bien, le mal, la culpabilité, la rédemption …autant de sujets qui encore aujourd’hui, après avoir fini ce livre depuis presque une semaine, tournent encore dans mon esprit. 

Epilogue: Dieu.

-Je suis le plus puissant.

Conclusion Stelphique:

Un thriller plus efficace qui vous laisse des traces, vous hantera longtemps après cette lecture, mais un indispensable pour tous les amateurs de sensations fortes! Je passe donc en mode ***recueillement et prière*** à partir d’aujourd’hui, que Dieu nous vienne en aide…Et juste comme ça, parce que c’est trop drôle, c’est juste mon 666eme article!!!!Qui a dit bizarre??? Le Diable s’emparerait-il de mon blog???!!!

Conclusion de Lilie:

Un thriller horrifique à ne pas mettre entre toutes les mains dont on ne peut clairement sortir indemne et qui nous amène à beaucoup de réflexions sur la nature humaine. Si vous êtes plutôt d’une nature sensible, je n’ai qu’une chose à vous dire : attention ! Une plume efficace et addictive qui me donne envie de continuer d’explorer l’univers sombre et dérangeant de Patrick Senécal. 

bosch_jardin_delices

Bosch, Le jugement dernier.

Remerciements.

Merci à Fleuve éditions pour son concours Instagram et l’envoi de ce livre d’Enfer!

 

logofn.jpg

Le chant de Susannah, Stephen King

Couverture La Tour Sombre, tome 6 : Le chant de Susannah

La Tour Sombre -6

Pourquoi je l’ai choisi:

J’avais quitté les aventures de Roland et son Ka-tet depuis un an (jour pour jour, je publie ma chronique un an après!), et j’étais impatiente de finir cette saga…Entre temps, il a sorti le tome 8 que je vais devoir courir acheter…Mais bon je me console en me disant que j’ai moins attendu que certains fans…….Il m’aura fallu donc 2 challenges pour sortir ce livre de ma PAL, et quel plaisir!!!!

Synopsis:

La vallée de La Colla désormais apaisée, Roland et ses amis doivent reprendre leur quête. Susannah manquant à l’appel, c’est tout le ka-tet qui est en danger, suspendu entre fiction et réalité. Accompagnés du Père Callahan, les pistoleros n’ont d’autre choix que de franchir à nouveau la porte de la Grotte des Voix. Leur but ? Arracher la rose aux mains des suppôts du Roi Cramoisi… et sauver leur sœur d’armes, possédée – par la démoniaque Mia et enceinte d’une créature redoutable qui pourrait bien changer la face de l’univers. Mais sur la route de l’énigmatique Tour Sombre, dont dépend le salut de tous les mondes, se trouve un bien étrange écrivain démiurge…

Les personnages:

Susannah et toutes les personnes qui l’habitent, en font un personnage des plus intéressants que j’ai jamais lu!!!Et vu que presque tout le tome lui ai consacré autant dire que je me suis régalée!!!

Ce que j’ai ressenti:

Stephen dit que c’est facile de l’écrire une fois qu’il s’y met et bien moi je dirais qu’il est facile de le lire une fois que l’on prends le temps de l’ouvrir!!!!Je suis super ravie d’avoir fini ce pavé, et quand je pense que l’autre (tome 7 fait environ 900 pages…) est encore plus gros, j’ai déjà peur….Bon en fait non , pas tout à fait peur, vu l’immense talent de cet auteur, et même si je me dis que je n’attendrai peut être pas un an pour me lancer, j’avoue que ce pavé m’intrigue et que je ne l’ouvrirai pas dans l’immédiat…Cette saga se déguste dans le temps je pense, tout comme ‘auteur, il faut prendre en maturité pour mieux l’apprécier…

En fermant donc ce tome je retrouve en partie les émotions que j’ai eu lors de la rencontre écrivain /lecteurs de Novembre…Il y a tellement de Lui qu’on se sent proche , très proche!!!C’est hallucinant!!!Et vraiment je lui tire mon chapeau encore une fois, pour la rencontre personnages/ créateur c’est tellement inattendu, et tellement intime que pour moi jusqu’à maintenant c’est mon tome préféré!!!!C’est juste extrêmement culotté de se plonger au sein de sa propre histoire!!!!Soit c’est de la folie pure, soit c’est un coup de génie,( quoique que les deux soit très proche)….

Il me tardait de retrouver ma chère Susannah, ses multiples personnalités me fascinent!!!Et là de la savoir enceinte sur le point d’accoucher, j’étais beaucoup plus sensible à ses impressions….Mais bon là encore Stephen nous torture puisqu’on attend jusqu’au tout dernier moment pour atteindre la libération!!!!Ahhhhhhhhhh lala!!!!

Bravo encore une fois à son originalité et à la variété des mondes dans lesquels il nous plonge!!!!Tout y est bien dosé, on commence à voir les fils se rassembler, tout commence à prendre son sens, je ne me lasse pas de ces aventures un brin far-west fantastique, c’est un style totalement inédit pour moi, et même au bout de 6 tomes je reste encore accrochée à l’intrigue, donc je dirais que cette saga est une formidable réussite et il me tarde d’en lire jusqu’au dernier point final!!!!

Le petit plus: Les notes de l’auteur à la fin qui retracent le parcours de sa saga fétiche!!!

Le petit bémol: Bien évidement que j’en trouve jamais!!!!

Ma note fee clochette 9/10

Le tourment des aurores, Stéphane Soutoul

Couverture Anges d'Apocalypse, tome 1 : Le Tourment des Aurores

Pourquoi je l’ai choisi:

C’est en voyant une super chronique sur la blogosphère que j’ai craqué pour ce livre..

L’ambiance:

Famine , un des cavaliers de l’Apocalypse, a déjà du mal à gerer ses deux vies dans sa journée de 24h, mais en plus quand elle se retrouve au milieu d’un nid de sorciers, les complications n’ont pas finies de la tirailler!!!!Mais heureusement cet être mystique, vieille de deux mille ans,  a de la ressource…

Les personnages:

Famine/Syldia/Samantha, voilà bien un personnage riche en personnalité qui m’a Vraiment fascinée!!!C’est fou ce que cette jeune femme est intéressante!En tout cas, j’adore autant sa version humaine altruiste et mignonne que la tueuse repentie qui ressort d’elle…J’ai beaucoup souri quand j’ai vu sa façon de manger: ça me rappelle mon tueur préféré Dexter….Les deux facettes de ce cavalier de l’apocalypse ,en plus de la surprise de son sexe, est une vraie réjouissance et mérite le détour rien que pour elle!!!!

Mais il y en a beaucoup d’autres qui sont tout aussi passionnants ( ses sœurs sont géniales aussi!!!) et sauront plaire à toutes les envies….Je ne veux pas trop divulguer de trucs qui vous gâcherait le plaisir mais Nathan m’a touchée et j’avais hâte de le retrouver à chaque fois…j’espère qu’il sera plus présent dans le tome 2..

Ce que j’ai ressenti:

C’est un livre ultra original, avec un thème pour moi jamais lu, et je suis entièrement sous le charme! J’ai vraiment apprécié ce premier tome d’une saga très prometteuse…Il y a pas mal d’actions de rebondissements et un flots d’êtres surnaturels tous plus intéressants les uns que les autres….C’est un vrai plaisir de se lancer à l’assaut de cette saga cavalière apocalyptique!!!

Le seul petit bémol que je lui trouve, c’est un peu de longueurs dans l’intrigue, on a tellement de personnages qui rentrent en scène et c’est assez normal pour un premier tome mais dès fois on perd un peu le fil conducteur…C’est dommage car on sent bien que ce livre est un peu plus recherché qu’une enième saga de fantasy, mais heureusement le dernier tiers du livre relève haut la main les moments de langueur qui pêchent un peu au centre…évidemment je n’ai qu’une envie connaître la suite et j’espère que ça va un peu plus détonner !!!

En bref, il y a vraiment de super idées dans ce premier tome et j’ai hâte de retrouver Famine dans ses péripéties qui ne manquent pas d’actions explosives et surnaturelles qui a tout pour me plaire!!!!

Le petit plus: La couverture est superbe!!!

Le petit bémol: Quelques longueurs…

Ma note fee clochette 7/10

L’ange déchu: l’Hunter, Marion Obry

Pourquoi je l’ai choisi:

Je voulais vraiment redécouvrir la plume de Marion, et la couverture ainsi que le thème ont attisé ma curiosité…

L’ambiance:

Les Hunters, véritables guerriers défenseurs de la Parole de Dieu, se voient sans cesse combattre les forces ténébreuses..Malheureusement, Lucifer a décider de lever son armée pour prendre enfin sa revanche sur Terre comme au Ciel, les Hunters vont devoir se démener pour enrayer ce fléau…

Les personnages:

Je peux dire que chacun des personnages m’a plu, les bons comme les méchants! Ils sont vraiment travaillés et possèdent aussi une part de mystère qui font qu’on a envie d’en savoir plus…Je ne vais pas tous les évoqués de peur de gâcher l’intrigue, mais tous on un petit quelque chose qui sert à merveille cette histoire…

Cal, c’est un personnage fascinant qui a tout pour plaire: le cœur sur la main, défenseur des plus faibles et une part de noirceur ensevelie qu’il me tarde de découvrir! Ce Hunter m’a vraiment charmé et sa chevelure blonde à l’air d’être sublime…

Ce que j’ai ressenti:

Je tiens à le dire de suite ce livre est un coup de cœur! Je veux la suite…De suite!!!!

Ce livre est un condensé d’êtres magiques ou mystiques et chacune de leurs entrées s’annonce pour un grand spectacle! On est pris dans les multiples actions ça s’enchainent, ça déménage, personne n’est épargné dans cette guerre sanglante entre le Bien et le Mal, et c’est assez réjouissant! Le monde post-apocalyptique est posé là, on le prend de plein fouet sans trop se poser de question, l’important c’est l’Action!!!!Avec une couverture pareille, ça se sentait déjà, mais il faut vraiment ouvrir ce livre pour voir ce déferlement!!!

J’avoue avoir un réel interet pour les Anges et la culture biblique, je dois dire que cette réinterprétation est fascinante! Rome se bat toujours contre le Mal à l’état pur et ici, on est assez proche de la vision d’apocalypse de St Jean: Lucifer et son armée se rapproche dangereusement  de la population humaine pour les asservir et il semble que l’Armée des anges de Dieu est disparue de la circulation…Heureusement que la Guilde des Hunters veille sur les innocents, mais ça ne sera pas sans perte!!!J’ai vraiment apprécié de voir de temps en temps des citations de la Bible, je trouve que ça apporte plus de profondeur au texte, sans pour autant nous ennuyer…

En bref, ce fut une incroyable histoire pleine de combats sans merci et je suis réellement impatiente de lire la suite car cette saga angéliquement déchue m’a hautement séduite et devrait conquérir beaucoup de lecteurs!!!!Comme je le disais ce n’est pas tant un livre c’est un spectacle apocalyptique qui se cache dans ces pages!

Le petit plus: Je l’ai lu en avant première!!!( Ce livre sortira le 19 novembre prochain…Vous pouvez craquer!!!)

Le petit bémol: La parution du deuxième tome n’est pas encore annoncée…Snifffffff…..

Ma note fee clochette 9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement Marion du Service Presse Sharon Kena pour l’envoi de ce livre! Je suis très contente d’avoir découvert sa nouvelle saga par le biais de ce partenariat, et très honorée de la confiance qu’elle m’accorde …

lu-en-part-avec-la-me

215026_143892205695287_140672_n

La baby-sitter, Gudule

la-baby-sitter

Pourquoi je l’ai choisi:

Ce livre me tente depuis le fameux challenge Au delà de la peur que j’ai effectué l’année dernière…Je suis donc contente de le valider pour cette année!

L’ambiance:

Deux enfants innocents et férus d’histoires vont voir leur week-end comme une aubaine avec la délicieuse Lucie , conteuse fantastique…Mais bizarrement ce talent est loin d’être aussi apprécié que prévu……….

Les personnages:

Lucie est une jeune baby-sitter qui va voir ses démons se réveiller avec les hIstoires qu’elle raconte…

Ce que j’ai ressenti:

Ce livre est le deuxième de l’auteure que je lis, et c’est encore une bonne surprise!!!

Il faut dire que j’ai deux passions littéraires: les contes et l’horreur (bon plutôt les films, mais j’ai découvert le genre littéraire il n’y a qu’un an…). Donc ce petit livre est un merveilleux condensé de tout ce que j’aime des contes revisités version Massacre à la tronçonneuse!!!Un beau programme!!!

J’ai adoré l’ambiance glauque et cauchemardesque qui se met en place avec cette baby sitter si forte à faire vivre ses histoires, une conteuse machiavélique qui a un public ultra réceptif….Je ne voudrais pas trop en dire pour ne rien dévoiler mais ce fut un vrai coup de cœur car l’auteure a un vrai talent pour nous faire frissonner de terreur!!!

Pour ma part, je vais certainement faire TRES attention à la prochaine nounou de ma fille, je ne regarderai plus jamais un conte de la même manière après cette lecture et j’éviterais les bois et leur cabane douteuse…..Je suis impatiente de découvrir un autre des livres de Gudule, j’adore son style!!!!

Le petit plus: La fin grandiose!!!

 

Le petit bémol: R.A.S

Ma note fee clochette 7/10

mini_130301042647555479

Les chroniques de Virginia, Laure Valens

Les Chroniques de Virginia : La guérisseuse de Suffolk (tome 1)

La guérisseuse de Suffolk

Pourquoi je l’ai choisi:

Je me suis laissée tentée par le choix de Marion du Service Presse de Sharon Kena….

L’ambiance:

Virginia voit sa vie prendre un virage à 180° degré, lorsqu’elle atterrit à Londres!!!De chercheuse, elle passe à guérisseuse/sorcière, mais les surprises ne vont pas s’arrêter là puisque elle se retrouve au cœur de la monarchie et attise aussi les convoitises divines…Comme si cela ne suffisait pas, il faudra qu’elle gère l’Amour et les dangers qui la guettent: que d’action pour une jeune fille qui voulait une vie bien tranquille!!!

Les personnages:

Virginia, j’avoue avoir eu un vrai coup de cœur pour ce personnage!!!!Avec ses cheveux rouges, son caractère bien trempé elle est juste rafraîchissante avec ses réparties du 21eme sièles au milieu du 16eme!!!!Et le petit plus c’est son année de naissance: la même que la mienne!!!!!Elle est forte, volontaire, ne se laisse jamais marcher sur les pieds: j’adore!!!!!

Toute la cour de Henri VIII, ainsi que toute la mythologie grecque sont vraiment plaisant à trouver au détour de ses pages même si quelque fois on a tendance à les trouver « trop gentils »…

Ce que j’ai ressenti:

C’est la première fois que je me lance dans un livre sans en connaître le résumé, donc c’était une totale plongée dans l’inconnu!!!Et je dois dire que ce fut un tourbillon de surprises!!!Il y a ici un cocktail détonant entre sauts dans le temps, intrigues royales, et même jalousies divines, tout cela mené tambour battant: il y a de quoi combler beaucoup de lecteurs!!!!

J’ai vraiment un faible pour les histoires  qui ont une héroine  considérée comme des « sorcières » alors qu’elles sont juste en harmonie avec la Nature!!!Tout ce qui touche à « la chasse aux sorcières » me passionne littéralement et étant donné que Virginia est tellement fantastique, j’ai vraiment accrochée à ce livre!!!On suit sa progression fulgurante dans les « petits papiers » du couple royal et c’est avec délice qu’on suit ses péripéties au milieu de l’Histoire franco/anglaise…Aucun temps mort, une vraie recherche historique (même si l’auteure prend des libertés), tout ceci fait que l’intrigue est prenante  et vraiment plaisante à lire….

La surprise venait aussi de l’irruption de la mythologie grecque. Quelle belle originalité d’inserer tous les dieux effroyables de l’Enfer!!!Là aussi, j’ai une véritable passion pour les conflits colossaux et explosifs du mont Olympe  et donc voir apparaître cela dans l’intrigue déjà riche historiquement, je peux vraiment dire que je me suis régalée doublement!!!!!J’ai même appris à connaitre de nouveaux personnages mythologiques tout à fait intéressants que j’ai eu plaisir à découvrir!!!!

Par contre il y a eu au cours de ma lecture quelques détails qui m’ont soit laissée perplexe, soit un peu dérangée…

  • Dans le prologue, il y a la mère de Virginia qui évoque La Légende du Roi Arthur (et là j’ai presque sautée de joie), mais finalement Virginia se retrouve au cœur de l’Angleterre avec un tout autre roi sulfureux, Henri VIII….Bon bref, c’est pas grave…
  • Ensuite, elle fait un incroyable saut dans le temps de 500 ans en arrière, et elle le vit plutôt bien, genre pas vraiment de questionnement intérieur, elle s’adapte en un rien de temps…(????!!!!)Sans compter que pour les voyages dans le temps, il y a souvent des conséquences à changer le passé pour le futur à venir: ici , non!!!Virginia sauve le couple royal (et bien d’autre d’ailleurs qui aurait du mourir) et à aucun moment, cela la chiffonne de changer l’Histoire de France et celle de l’Angletterre….(???)
  • Et dernièrement, on apprend comme ça, tout à trac, que en fait, c’est une déesse de l’Enfer….

Ce ne sont que quelques points négatifs, mais il aurait fallu  à mon avis, soit complètement enlever ce saut dans le temps (qui n’apporte pas grand chose au final vu la richesse des deux mondes qui cohabitent déjà), soit rajouter quelques pages de plus pour approfondir un peu plus ce qui fait l’originalité de ce livre…

En bref, je me suis vraiment régalée avec cette héroïne aux multiples facettes qui gère aussi bien la guérison que la tuerie intempestive de monstres, mais j’ai été un peu déçue que la partie « saut dans le temps » ne soit pas plus maitrisée.

Le petit plus: Le petit glossaire à la fin.

Le petit bémol: La suite se fait apparemment attendre: pas de sortie prévue à ce jour…..

Ma note fee clochette 6/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement Les éditions Sharon Kena pour l’envoi de ce livre!!!!

lu-en-part-avec-la-me

Charley Davidson, Quatrième tombe au fond, Darynda Jones

Couverture de Charley Davidson, Tome 4 : Quatrième Tombe au Fond

Pourquoi je l’ai choisi:

Totalement fan de cette saga hilarante et sensuelle!!!!!

L’ambiance:

On assiste à une petite baisse de régime chez Charley…Complètement traumatisée avec sa dernière rencontre avec le père humain de Reyes, elle vit cloitrée et dépressive entre quatre murs, mais tout le monde ne le voit pas d’un très bon œil et feront tout pour débusquer la belle de sa tour!!!

Les personnages:

Charley, toujours aussi marrante…

Reyes, toujours aussi irrésistible…Peut être encore plus dans ce tome ci???!!!!!Ou alors il m’avait trop manqué….

Ce que j’ai ressenti:

Il n’aura pas fait long feu ce tome 4!!!Je l’ai littéralement dévoré en 2/3 jours!!!C’est toujours un vrai régal: de l’humour, de la séduction,  de l’adrénaline à l’état brut, et toujours le même plaisir de retrouver tous ses personnages attachants et très hauts en couleurs!!!Je ne voudrais pas me repeter et faire une chronique bis de chaque tome, mais quand j’ai su que ce livre venait de sortir j me suis précipiter dessus et je n’avais qu’une envie ‘était me plonger dedans! Il a un effet additif renversant!!J’ai filé cette envie aussi à une amie qui est devenue comme moi, raide dingue de Reyes Farrow!!!

Je pense que cette fois-ci l’auteur a un peu plus travaillé son enquête en parallèle (j’avoue être passée une fois complètement à coté, tellement ca semblait secondaire par rapport à la Faucheuse et son attraction), mais là je l’ai trouvé impeccable et j’avais vraiment hâte d’en connaître le dénouement!!!

J’ai été contente aussi d’avoir un peu plus de réponse sur le coté paranormal, avec Charley aux pouvoirs illimités(????) et un Reyes toujours aussi mystérieux(de quel coté est-il???)))))!!!Il me tarde de lire le tome 5!!!!!!J’en peux plus l’attente sera trop longue, je pense…..

En bref, encore un tome qui m’a régalée et avec lequel je pense avoir encore plus accrochée que d’habitude….Déjà que la saga est génialissime, si ça va crescendo, on ne va pas être déçus!!!!!!!!!!!

Le petit plus: tumblr_mbr0b9YZsL1r5aud3o1_500

J’ai trouvé ca par hasard…..Ben du coup, je fais partager….Le plaisir des yeux quoi!!!!

Le petit bémol:R.A.S

Ma note fee clochette 8/10

Previous Older Entries

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 205 autres abonnés