Trollhunters, Guillermo Del Toro/ Daniel Kraus

Couverture Trollhunters

Pourquoi je l’ai choisi:

Rien que le nom de l’auteur, Guillermo Del Toro sur la couverture a quasiment fait l’essentiel de ce choix, mais j’étais curieuse de voir une histoire de Trolls…

Synopsis:

En 1965, des enfants disparaissent mystérieusement dans une petite ville de Californie. Jack Sturges, 13 ans, est enlevé à son tour, sous les yeux horrifiés de son frère Jim.

Quarante-cinq ans plus tard, le fils de Jim, Jim Junior, doit supporter la paranoïa de son père, qui a transformé la maison en forteresse pour protéger sa famille. Pourtant, une créature étrange réussit à se faufiler dans la chambre du garçon et le kidnappe…

Attention : des trolls sortent de l’’ombre et s’attaquent aux humains, leur plat favori……

Les personnages:

Jim et Toby forment un duo convaincant en Chasseurs de trolls, mais c’est dans leurs faiblesses qu’ils sont le plus touchants. Des adolescents en somme, ni plus ni moins que normal, mais qui ont la chance de tomber par hasard, sur une aventure extraordinaire, tout en restant ordinaires. On adore les suivre dans leurs péripéties de lycée en journée, et leur folle expédition nocturne!

Claire est la touche féminine et espiègle de cette histoire!

Les Trolls sont des personnages un peu lourdeaux mais tellement attachants si on a la chance de les comprendre…J’ai beaucoup aimé le bestiaire trollesque qu’on peut découvrir au détour de la nuit!

Ce que j’ai ressenti:…Une lecture plaisante, mais…..

« Vous êtes de la nourriture. »

J’adore l’univers de Guillermo Del Toro, sa façon de créer un monde sombre et poétique. Autant dire que ce titre là, me branchait bien, car je n’avais encore jamais lu d’histoires de Trolls…Je ressors de cette lecture avec une pointe de déception, j’aurai aimé retrouver la « patte » de cet auteur, un peu plus d’ombres à ce livre. Certes, on est en Jeunesse, donc la trame est assez classique un adolescent qui tend vers l’âge adulte en menant des combats de la vie réelle et imaginaire, mais on connaît trop le talent de l’auteur et scénariste pour pouvoir en attendre plus, même dans cette tranche d’âge. J’aurai aimé encore plus de force à l’ambiance, et un peu plus de profondeur dans la psychologie des personnages. Je suis un peu restée sur ma faim, j’aurai aimé plus m’investir dans cet univers riche en potentiel.

« Sous le lit. C’est là que vivent les monstres. »

Pour autant, ce fut une lecture bien agréable. Une histoire où aventures et fantastique rythment la vie d’un duo d’adolescents, en mal de reconnaissance. J’ai beaucoup aimé cette amitié, leurs esprits un peu rêveurs, leurs élans candides. On se laisse prendre au jeu des terreurs enfantines, voir apparaître les monstres sous les lits, connaître des créatures nouvelles. C’est assez rafraîchissant. Certains dialogues sont hilarants et volontairement décalé, et c’est donc le mot « plaisir » qui se dégage de cette lecture. Un bon moment, où l’on peut retrouver pendant quelques pages, nos envies de guerriers intrépides imaginaires.

« -Je préfèrerais encore me farcir un bouc dans un cabanon des Shetlands qu’embrasser un imposteur dans ton genre. »

En bref, il y a de plaisantes rencontres dans le monde de la nuit…Effrayantes aussi… Se laisser tenter par cette aventure vous fera passer un petit moment sympathique!

« Il n’était absolument pas de taille à lutter contre les démons intérieurs qui avaient pris des proportions de dragons dans sa tête. »

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 7/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement le site Babelio pour cette Masse Critique ainsi que les éditions Bayard pour l’envoi de ce livre et de leur gentil mot qui accompagnait ce colis. Merci de leur confiance!

Publicités

13 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lupa
    Juin 05, 2016 @ 06:27:51

    Il faudrait que je tente, surtout parce que c’est Guillermo Del Toro, et que je suis curieuse de voir son approche des trolls 😉

    Réponse

  2. Nathalie M
    Mai 28, 2016 @ 07:43:44

    Je suis très hésitante sur Del Toro. J’avais tenté la série « La lignée » mais je n’ai lu que le premier sans vraiment accrocher et curieusement j’ai trouvé la série télé excellente. Comme quoi ..

    Réponse

  3. chroniquesdepapiers
    Mai 27, 2016 @ 19:45:09

    Comme les autres, j’ai découvert The Strain (les romans) juste parce que Guillermo del Toro en était l’auteur (et que j’aime bien les vampires aussi ^^). Une histoire de trolls, par contre, ça me branche moins :p

    Réponse

  4. belette2911
    Mai 26, 2016 @ 20:57:08

    Le pitch du début me faisait penser à un autre roman, mais après l’enlèvement, il n’y avait pas de trolls ! 😆

    Réponse

  5. La tête dans les livres
    Mai 25, 2016 @ 08:26:56

    Bon je retiens que c’était agréable mais sans plus, pas sûre que je me laisse tenter même si le nom de Guillermo Del Toro avait de quoi attirer l’oeil 🙂

    Réponse

  6. juliesuitsonfil
    Mai 25, 2016 @ 07:50:25

    J’ai bien aimé The Strain, ainsi que la série 🙂 rien que le nom Del Toro est prometteur 🙂

    Réponse

  7. Smadj
    Mai 25, 2016 @ 07:21:32

    C’est comme ça que j’avais lu la trilogie vampiresque de « The Strain : le nom de Guillermo y figurait 😊
    Sur celui-là j’hésite un peu 😉

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :