Absyrialle, Fabrice Chaudiac

Couverture Absyrialle

Pourquoi je l’ai choisi:

J’ai adoré cette couverture et le synopsis m’ a bien intriguée….

Synopsis:

Europe, fin du XVIIIe siècle. L’éruption du volcan islandais Laki en 1783 plonge le monde dans l’obscurité et l’obscurantisme. Le nuage de soufre qui recouvre une partie de l’Europe dévaste les cultures, entraîne la famine, fait tomber les pouvoirs en place, et remet en perspective toutes les croyances établies. Beaucoup y voient la trace d’un châtiment surnaturel, que tout le monde désigne sous le nom de Fléau. L’Église vacille d’autant plus que l’éruption du Laki révèle l’existence d’une cité enfouie, Absyrialle. Mais cette cité, son architecture, sa richesse, ses moeurs et ses occupants ne sont pas les vestiges d’une civilisation ancienne et oubliée. Bien au contraire, Absyrialle est toute puissante et ses origines restent mystérieuses, tout comme les desseins des princes démons qu’on y vénère. Théodule, écrivain public et philosophe ne se doute pas combien sa rencontre avec Galoire de Montbrun, envoyé du Vatican au passé trouble, va l’entraîner au cœur des complots les plus sombres de la Cité.

Ce que j’ai ressenti:…Mes attentes étaient autres:Déception…

Combien de temps dure un fragment d’éternité? p57

Parce que c’est un partenariat, et d’ailleurs je remercie Livraddict de leur confiance et les éditions Voy’el pour l’envoi de ce livre, je dois en donner un avis, mais si j’avais lu ce livre dans un autre contexte, je serai passée outre, car je pense que ce livre n’était en fait, pas fait pour moi, malheureusement…

Pourtant, au début de ma lecture j’ai aimé tout le contexte mystérieux de cette ville, l’aspect philosophe et éclairé face à l’obscurité et l’obscurantisme, la période à laquelle l’action se déroule. L’auteur a une belle écriture. Un bon début prometteur…

Mais toute a une fin, mon cher, soyez en sûr. Cette flamboyance n’est qu’une couche de vernis que les ténèbres s’empresseront d’écailler, des choses innommables, vivent derrière les murs d’Absyrialle, des choses qui n’ont rien d’humain, des choses qui aiment l’obscurité, des choses qui vous font aimer la brièveté des nuits d’été et redouter la venue de l’hiver…

Oui mais voilà, le manque d’aération dans le récit et le texte, rend difficile la lecture. On a du mal à rester concentré car il y a beaucoup de personnages qui entrent en jeu, et puis ça manque d’actions et de rebondissements qui forcerait le lecteur à être avide de tourner la page suivante. Finalement, au lieu de philosophie, on est plus dans les jeux politiques, et ce n’est vraiment pas ce que je préfère…

Et puis, ce qui m’a le plus rebutée, ce sont les scènes « Hot », ce n’est même pas que ce soit du sexe, c’est carrément des sévices très éprouvants à lire et surtout inattendus…Bon, moi, ce n’est pas mon délire, donc c’est sur que ma déception a été grande puisque il n’y aucun avertissement ou sous entendu dans le résumé qui pourrait mettre le lecteur conscient, et dans le bon état d’esprit pour apprécier cette lecture.

Comme je l’ai dit, ce n’est que mon ressenti, ce n’est pas du tout une lecture à laquelle je m’attendais, mon intérêt est allé decrescendo…D’autres pourraient l’apprécier, je n’en doute pas, mais la rencontre avec ce livre n’a pas été pour moi concluante…

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette fachee

Publicités

9 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Nathalie M
    Juin 05, 2016 @ 13:28:26

    dommage cette déception! c’est vrai que la couverture est très jolie.

    Réponse

  2. Lupa
    Juin 05, 2016 @ 07:09:51

    Tu as raison, il faudrait tout de même avertir un minimum, d’autant que la couverture ne laisse pas présager de telles scènes O.o Je me serais faîte avoir comme une bleue 🙂
    Cette lecture n’est certainement pas pour moi non plus ^_^

    Réponse

  3. belette2911
    Mai 31, 2016 @ 17:15:17

    Des scènes hot ?? J’étais preneuse mais pas pour les sévices… bien qu’ils ne soient que littéraires et que le Marquis en ait écrit des sans doute bien pire 😉

    Réponse

  4. malecturotheque
    Mai 30, 2016 @ 21:42:02

    S’il n’avait pas été question de sévices, je pense que je l’aurais tout de même lu, mais du coup ça me rebute carrément 😡

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 187 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :