Celle qui brûle, Paula Hawkins

🔥Ce que j’ai ressenti:

Vivre avec un traumatisme, une colère, un remords, c’est possible. À force de persévérance et de volonté, on y arrive. Mais vivre avec le feu et les regrets, ça, c’est le plus difficile. Presque impossible…Et pourtant, il faudra vivre avec, jusqu’à la fin. Mais est-ce que c’est vraiment vivre? Est-ce que ça ne serait pas plutôt, survivre, surnager, brûler de l’intérieur? Telle est la question que je me pose quand je finis cette lecture, mais une chose est sûre, je vous conseille ce roman, pour l’élan d’amours et de feux…Parce qu’en définitive, la vie ça n’est que ça! Ça, et des histoires qui palpitent de cela…

Trois femmes se retrouvent au milieu d’une enquête pour meurtre. Rien ne va plus. Leurs équilibres déjà instables, est sur le point d’exploser. Littéralement. Qui de la tante, de la voisine, de l’amante est celle qui a vacillé aux flammes de la vengeance? Il vous faudra pour le découvrir explorer les pages de ce nouveau thriller incandescent signé Paula Hawkins. Avec Celle qui brûle, nous sommes dans un espace restreint, sur des péniches, à Londres. Carla, Miriam, Laura, sont des femmes abîmées par la vie. Peu à peu, elles dévoilent leurs secrets, leurs défauts, leurs quotidiens. Tour à tour, nous prenons l’ampleur de leurs culpabilités, de leurs difficultés, de leurs amours, et de leurs haines…Et le feu se ramène dans le dedans, ne laissant que du sang. Des tonnes de sang. Mais votre imagination saura-t-elle aller jusque là?

Je suis toujours impatiente de lire les romans de Paula Hawkins, parce qu’elle met en scène, des femmes. Des femmes fortes, atypiques, avec des fêlures. Des femmes vulnérables mais aussi des femmes puissantes, quand elles se relèvent…J’aime découvrir ces histoires complexes où des personnes ont subi des traumatismes importants, et qui se remettent plus ou moins de cette blessure. Paula Hawkins a la particularité d’écrire des thrillers psychologiques qui explorent les failles de l’esprit, de fouiller dans le dedans de chacune de ses héroïnes, d’aller chercher le résidu de braise qui a définitivement changé la personne. Et c’est cet aspect, entre défaillance et résilience que j’admire, quand elle nous façonne ses personnages. Trois fois déjà, que je me laisse prendre à ses jeux de pistes, à ces indices distillés ça et là, que je regarde ce que l’amour peut donner de force, et de drames en ricochet. Et par trois fois, se laisser surprendre à être encore admirative et surprise. Celle qui brûle, c’est la joie de retrouver une autrice qui sait manipuler les tensions et nous bluffer à tous les coups!

🔥« Foutre le feu à des trucs. Foutre le feu. Foutre le feu foutre le feu foutre le feu. »🔥

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Sonatine de leur confiance et l’envoi de ce livre.

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. La culture dans tous ses états
    Sep 29, 2021 @ 14:26:57

    J’aime bien cette autrice 👍🙂

    Réponse

  2. Nath - Mes Lectures du Dimanche
    Sep 26, 2021 @ 06:21:50

    Je note !

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 241 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :