Autobiographie du rouge, Anne Carson

Synopsis:

L’Autobiographie du rouge est un « roman en vers » d’Anne Carson, inspiré de la figure mythologique de Géryon, présente dans les fragments lyriques du poète grec Stésichore. Traversé par un profond souffle épique, ce « roman en vers » est tout à la fois matière épique, rhapsodie, roman initiatique, journal intime, épopée lyrique et carnet de voyage amoureux. Géryon, jeune garçon et monstre rouge ailé, livre les tourments de son âme dans ce récit autobiographique, qu’il commence à l’âge de cinq ans. Autobiographie d’un être hors norme, à l’apparence monstrueuse et aux fêlures si profondément humaines. En grandissant, Géryon échappe à l’emprise d’un frère abusif, et trouve du réconfort derrière l’objectif de son appareil photo et dans les bras d’un jeune homme nommé Héraclès, un cavalier vagabond, qui embrase son coeur et l’abandonne à son désespoir. Lorsqu’Héraclès resurgit dans sa vie des années plus tard, Géryon s’embarque dans un voyage en Amérique du Sud à ses côtés.

Ce que j’ai ressenti:

➖C’est le moment du volcan➖

Soit je mentirai, soit sinon non.

C’était un monstre rouge avec des ailes

Mais peut-être pas, peut-être qu’il

Était là. À se frotter les ailes.

À se calciner sous nos yeux.

♦️L’aube. Le rêve.Le monde♦️

Il s’appellerait Geryon. Il y avait

De la tragédie grecque et un peu

De Troie. Pas d’Helène mais des

Patiences rouges, des aveuglements

Et des désirs encombrants.

♦️Les gouttes. Les auvents. Les brises♦️

Soit Elle était là, soit elle ne l’était

Pas. Mais il nous faut une réaction

Puisque il est parti et qu’il est

Revenu. Peut-être qu’il n’existe pas

Vraiment. Le rouge.

♦️L’assaut. L’intervalle. L’espace♦️

Une réaction en rouge. Rouge Rubis

Rouge-Rouge-rouge dans la nuit

Que ça bouge dans le cœur

Que ça bouge dans les rimes

Que ça s’enflamme au bord des lignes

➖C’est le moment volcan➖

Soit je mentirai, soit sinon non.

Des romances de ce genre, c’est

Follement exaltant. Même si les

Crépuscules se fanent et que

Le temps laisse des interrogations

Il y aura toujours des poèmes

LOVESLAVE

Pour te rappeler que les rêves sont

Flammes -Rouge Lave- immortels.

♦️La poussière. La marque. L’odeur♦️

Soit je serai excoriée dans ma peau

Soit je serai au rebord de ce que je peux

Aimer.

Soit j’aurai le sang qui boue

Et si je te disais ce que ça fait d’être

Une femme qui écoute dans le noir

Soit je te parlerai de mes ailes qui se

Resserrent, resserrent, resserrent

Soit je te dirai que j’ai des brûlures

Mais ne t’inquiète pas

« -C’est juste des brûlures de souvenirs! »

Puisse-tu découvrir l’intensité de

L’autobiographie du rouge

Puisse-tu découvrir l’homme de lave

Puisse-tu découvrir ton cœur brûler

Avec lui.

Soit j’aime ce monstre ailé aux fêlures

Profondément humaines et Rouge.

Soit j’ai la fureur d’aimer l’audace

D’Anne Carson

Soit sinon oui,

J’ai eu un coup de cœur. Rouge.

Avec les éruptions et la lave

Qui coulent dans mes veines.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est sticker-fee-libellule.png
Ma note Plaisir de Lecture 10/10

Remerciements:

Je tiens à remercier L’Arche éditeur pour leur confiance et l’envoi de ce livre. Ce fut un coup de coeur vibrant!

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Collectif Polar : chronique de nuit
    Oct 24, 2020 @ 01:21:21

    whaou

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 234 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :