Passage des ombres, Arnaldur Indridason

 

Synopsis:

Un vieil homme solitaire est retrouvé mort dans son lit. Il semble avoir été étouffé sous son oreiller. Dans ses tiroirs, des coupures de presse sur la découverte du corps d’une jeune couturière dans le passage des Ombres en 1944, pendant l’occupation américaine.

Pourquoi cet ancien crime refait-il surface après tout ce temps ? La police a-t-elle arrêté un innocent ?

Soixante ans plus tard, l’ex-inspecteur Konrad décide de mener une double enquête. Jumeau littéraire d’Erlendur, il a grandi en ville, dans ce quartier des Ombres si mal famé, avec un père escroc, vraie brute et faux spirite. Il découvre que l’Islande de la « situation » n’est pas tendre avec les jeunes filles, trompées, abusées, abandonnées, à qui on souffle parfois, une fois l’affaire consommée, « tu diras que c’était les elfes ».

Un polar prenant qui mêle avec brio deux époques et deux enquêtes dans un vertigineux jeu de miroirs. Où l’on découvre que les elfes n’ont peut-être pas tous les torts et que les fééries islandaises ont bon dos…

 

Ce que j’ai ressenti:…Le souffle des elfes…

Et dans la bise glaciale, un elfe m’a soufflé
Les secrets de l’Islande, et ses contes populaires…
Il m’a raconté ses jeunes filles téméraires
Qui se mettent dans la situation, et après,
Divaguent, se laissent bercer de légendes insulaires
En perdant d’elles-même, au détour d’une aire…

Et dans le froid hivernal, un elfe m’a soufflé
L’horreur des passages hantés par des drames violents
Les tables et les vautours qui tournent inlassablement
Autour de la peine et des disparitions éhontées…
Il m’a parlé de destins brisés, il a plus de 65 ans,
Et de la culpabilité qui s’enracine dans le temps…

Et dans cette nature hostile, un elfe m’a soufflé
La puissance des liens du sang, l’odeur ferreuse
Qui suinte de ses histoires de Guerre désastreuses…
Il m’a conté dans les coulisses d’un Théâtre abandonné
Que les musiques des orgues basaltiques, fiévreuses,
Résonnaient de concert, avec les plaintes des malheureuses…

Tu diras que c’était les elfes qui t’ont soufflé
De te précipiter sur ce polar islandais…
Le Passage des Ombres s’ouvre sur deux enquêtes noires
Mais où, la féerie s’immisce et laisse croire
Que les phénomènes surnaturels sont de la partie…
Tu diras que c’était les elfes qui t’ont soufflé
Qu’il y a eu un coup de cœur chez la fée!

 

 

Ma note Plaisir de Lecture  10/10

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement Camille ainsi que les éditions Métailié de leur confiance et l’envoi de ce livre! Ce fût une lecture féerique!

Image associée

 

 

 

Publicités

22 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lup Appassionata
    Mai 22, 2018 @ 18:19:32

    Oui, oui, oui ! Je dirai aux elfes que la fée aux ailes constellées 🧚, nous a encore fait craquer de son chant poétique ! Merci ma douce Stelphique 😘

    Réponse

  2. legereimaginareperegrinareblog
    Mai 17, 2018 @ 09:34:43

    je suis une inconditionnelle de cet auteur donc ce roman est dans ma PAL !!!

    Réponse

  3. Collectif Polar : chronique de nuit
    Mai 14, 2018 @ 14:41:18

    Rhooo c’est beau quand la Fée Elfique nous parle de noir et de magie Islandais.
    J’adore cet auteur !

    Réponse

  4. lecturesdudimanche
    Mai 10, 2018 @ 05:30:02

    Il me tente de plus en plus !

    Réponse

  5. Léa Touch Book
    Mai 09, 2018 @ 08:18:46

    IL ME LE FAUT haha 😀 J’adore cet auteur 🙂

    Réponse

  6. Yuyine
    Mai 09, 2018 @ 06:30:17

    J’aime quand un livre te fais écrire de telles critiques si bien pensées et si belles à lire 🙂

    Réponse

    • stelphique
      Mai 09, 2018 @ 17:28:22

      Oh ça me touche ❤ Souvent quand je fais une chronique spéciale, c'est que le livre m'a plu plus intensément….
      je suis ravie que ça te plaise 😉 Merci.

      Réponse

  7. https://evasionpolar.wordpress.com
    Mai 09, 2018 @ 06:07:40

    eh bien la fée, que cette lecture t’a inspirée je comprends que tu aies mis du temps jolie chronique toute en poésie qui donne envie 😉

    Réponse

  8. Lord Arsenik
    Mai 08, 2018 @ 20:38:03

    Je vois que c’est le dernier tome d’une trilogie, il est lié aux deux précédents ou peut se lire indépendamment ? Belle chronique en tout cas, ça donne envie…

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 198 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :