La température de l’eau, George Axelrod.

 

La Température de l'eau par Axelrod

Synopsis:

Westport, Connecticut, fin des années soixante. Harvey Bernstein, 46 ans, ne compte plus les bonnes raisons de se suicider. Ses livres, qui ne se vendent pas, son travail de critique, alimentaire et absurde, sa femme Margery, présidente du comité pour une législation raisonnable du port d’armes, ses deux enfants, au mieux indifférents. Sans oublier ses cours d’’écriture créative à L’’École des Meilleurs Auteurs de Best-Sellers. Harvey n’’est taraudé que par une seule question : somnifères ou révolver ? Avant qu’’il ne trouve la réponse, une jeune femme pour le moins originale, Cathy, va faire une entrée inopinée dans son existence. Avec un faible bien marqué pour les perdants nés, elle va entraîner Harvey dans des aventures aussi torrides que périlleuses, dont on ne révèlera rien ici, sinon qu’elles se concluront à Hollywood, au coeœur même de l’’usine à rêves.

Tout, dans cette satire pétillante, a le charme fou des films de George Axelrod. Garson Kanin, scénariste attitré de George Cukor, écrivait à propos de ce roman : « Si arrivé à la page 4, vous ne souriez pas, arrêtez-vous. Vous n’’êtes simplement pas des nôtres. » On ne saurait mieux dire.

Ce que j’ai ressenti:

Plonger dans cette lecture, c’est s’assurer d’une belle tranche de fou rires! Complètement décalée, cette histoire nous emporte dans une tornade de décadence bien marquée! Humour et situations cocasses, on se régale de cette descente dans les coulisses de Hollywood. Jeux de mots, jeux de séductions, jeux de dupes, tout est permis dans ce petit roman rythmé et plein de fraîcheur!

« Tu es censé être hyper intelligent, mais tu ne connais rien à rien! Personne ne regarde personne! Personne n’écoute personne! Personne n’en a plus rien à foutre! « 

Harvey, qui ne voit plus que sa vie avec le verre à moitié vide, mais avec toujours une bonne flasque pleine, bien planquée dans son bureau, décide d’écrire l’ultime lettre au monde: « Ceci est une lettre de suicide. » Mais le destin en a décidé tout autrement, et Cathy rentre dans sa vie, telle un boulet de canon, (plus un canon qui tire le boulet d’ailleurs!), et entraîne notre grand déprimé dans le tourbillon de l’amour, et autres frasques passionnelles…

J’ai adoré l’impertinence de Cathy, le côté désabusé de Harvey et l’espièglerie de l’auteur de confronter ses deux aspirants au bonheur…Le Best-Seller, vrai ou faux objectif, va réunir pour le meilleur du pire, une prostituée et un écrivain raté, vers la plus désopilante des histoires de cinéma…

Le sain et le fou commençaient à fusionner.

Si j’ai beaucoup aimé le style barré, il semblerait que je sois passée à côté de la fin, peut être que le bain, dont La température de l’eau est à 26°C, c’est un peu trop frisquet pour moi, mais je retiendrais assurément que j’ai eu le sourire pendant toute la baignade!

Ma note Plaisir de Lecture  7/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Sonatine pour l’envoi de ce livre! Ce fut une lecture très plaisante!

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Yuyine
    Oct 18, 2017 @ 09:02:45

    Pourquoi pas… Sur le papier ce n’est pas vraiment mon style mais un peu d’humour décalé de temps en temps ne fait pas de mal

    Réponse

  2. belette2911
    Oct 14, 2017 @ 16:45:37

    Et on peut mettre des sels de bain quand l’eau est à bonne température ?? Jouer avec un petit canard aussi ??? 😀

    Réponse

  3. Nathalie M
    Oct 14, 2017 @ 15:45:20

    Pas mon style non plus à mon avis mais merci pour la découverte 😊

    Réponse

  4. Yvan
    Oct 14, 2017 @ 06:00:44

    Je suis un grand fan des éditions Sonatine, mais je n’ai pas été attiré par ce livre-là, pas mon style, je pense

    Réponse

  5. Lectrice de polars compulsive mais pas que...
    Oct 13, 2017 @ 08:25:46

    completement déjanté j’adore

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :