L’ombre du pouvoir, Fabien Cerutti.

Couverture Le bâtard de Kosigan, tome 1 : L'ombre du pouvoir

Pourquoi je l’ai choisi:

J’avoue que la couverture accroche bien l’œil par son dynamisme mais quand j’ai vu que le synopsis annonçait des princesses elfiques, j’étais plus que partante de me lancer dans cette découverte! Une lecture qui rentre dans mon petit challenge!

Synopsis:

Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe.

En ce mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d’Aëlenwil, en inquiète plus d’un. De tournois officiels en actions diplomatiques, de la boue des bas fonds jusqu’au lit des princesses, chacun de ses actes semble servir un but précis.

À l’évidence, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…

Ce que j’ai ressenti:…Jeux d’ailes et d’épées…

Autant vous le dire tout de suite, j’ai adoré le personnage principal! Le Bâtard de Kosigan est un filou de première, quasi irrespectueux des conventions, secret et manipulateur, charmeur et irrésistible, plus intelligent que ce que ses adversaires peuvent croire!  Donc, à suivre un bout-en-train avec une épée à la main et de sacrées cartes dissimulées dans son jeu de pouvoir, cela nous donne une lecture énergique et pleine de rebondissements chevaleresques!

« Plus grands sont les pouvoirs que l’on cherche à contrôler et plus grandes sont les contreparties que l’on doit être prêts à concéder pour les obtenir. »

Mercenaire émérite, et sacré adversaire en joute, ce Bâtard à la réputation sulfureuse, va séduire les femmes, mais va mener la vie dure aux hommes! Surtout qu’il possède quelques jolis avantages attribués par la Nature et, en fricotant avec les Elfes, il se peut que ces pouvoirs en seront sûrement augmentés, mais cela il faudra sans doute le vérifier avec la suite que je suis déjà impatiente de découvrir! En tout cas, c’est lui qui mène la danse, et même en situation délicate, il sort son épingle du jeu, grâce à son équipe tout aussi truffée de talents que son chef!

« Dieu est au cœur de chaque homme, apparemment. Mais, la plupart du temps, il demeure trop bien caché pour qu’on puisse le trouver. »

J’ai une passion pour le Moyen-Age et ici, je trouve que l’auteur rend bien cet esprit de stratégies et de complots en ces périodes troubles de lutte pour le Pouvoir et le Règne, avec ses mariages arrangés, ses trahisons et meurtres commandités. Ces jeux d’honneur et ses duels à l’arme blanche auront toujours ce charme particulier qui rende palpitante cette lecture. Les scènes de combats sont vivantes, les alliances se font et se défont au gré du son trébuchant de l’or des bourses, mais la victoire reste incertaine et tout est question de timing, très serré…

« Celui qui vit par l’épée finit presque toujours par s’en prendre une dans le ventre. Il y a là comme une sorte de règle. »

J’ai bien sûr été agréablement surprise de trouver dans cette revisite historique, une pointe féérique! Parmi les bassesses humaines, ses elfes donnent une certaine envolée pleine de charme et de magie. Je suis enchantée du projet de la Comtesse Elfique Catherine, et il me tarde d’en savoir plus…

La Magie est de ses pages, le Féérique tournoie en robe aussi à ses tournois de croisées d’épées, sans compter que l’impertinence pétillante des dialogues et la croisade fantastique nous donne un spectacle en mille mots et couleurs. Un roman d’aventure comme on les aime!

Ma note Plaisir de Lecture  9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier les éditions Folio SF pour l’envoi de ce livre! Ce fut une lecture palpitante!

 

Publicités

27 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. May
    Juil 20, 2017 @ 16:19:29

    Ah moi c’est tout le contraire : le personnage m’a vite insupporté ! Mais je pense quand même lire la suite.
    PS : j’aime beaucoup les petites citations que tu mets entre les paragraphes de tes chroniques ♥

    Réponse

  2. salhuna
    Juil 03, 2017 @ 17:53:10

    Autant je ne l’ai pas vu passé en GF autant depuis sa sortie poche il me tente énormément. Mais il y a des fées ?? Ahh mais je vais le noter pour l’année prochaine aussi du coup 😀

    Réponse

  3. Lup Appassionata
    Juin 24, 2017 @ 18:21:36

    Et de deux, avec « Morwenna » !
    Deux lectures pour l’année prochaine évidemment ! Tu finis le challenge en beauté, histoire de nous narguer avec cette critique fort alléchante sur un titre que nous n’avons plus le temps de lire avant le clap de fin, c’est ça ? !
    Allez, tu es toute pardonnée petite fée 🙂 Bisous !!!

    Réponse

  4. belette2911
    Juin 21, 2017 @ 18:19:15

    Après 30 minutes de dure bataille avec mon encu** de PC, et mes navigateurs, j’arrive ENFIN à te dire que tu m’as donné envie avec ta chronique… Fallait en avoir envie !! 😆

    Réponse

  5. Zina
    Juin 19, 2017 @ 20:18:54

    Ça m’a beaucoup plu également, très prenant 🙂

    Réponse

  6. Yuyine
    Juin 19, 2017 @ 12:09:09

    Hop j’embarque direct pour ce moyen-âge fantastique et elfique! Merci pour la belle découverte 🙂

    Réponse

  7. lespagesquitournent
    Juin 19, 2017 @ 11:58:53

    Une belle critique ! Je note et espère le trouver d’ici là pour le challenge printemps elfique 2018 ! 😉

    Réponse

    • stelphique
      Juin 19, 2017 @ 20:58:00

      Ahhhhhhhhhh trop bien!!!!!!Si je te compte parmi les participantes!!!!;)
      Note le bien, et tu verras, ça passe tellement vite qu’on dirait que c’est demain qu’on va se le refaire ce Challenge!

      Réponse

  8. legereimaginareperegrinareblog
    Juin 19, 2017 @ 11:18:51

    Moi aussi je suis passionnée par le Moyen-Age, et quand en plus le héros bouscule les convenances, est charmeur et irrésistible, alors…Bon, je ne pense pas que je le lirai, en tout cas pas dans l’immédiat, mais je vais le proposer à ma fille; en tout cas, merci pour cet avis très intéressant 🙂

    Réponse

  9. Amélire_enrouge
    Juin 18, 2017 @ 07:18:08

    Il faut vraiment que je lise ce livre ^^

    Réponse

  10. Elhyandra
    Juin 17, 2017 @ 20:27:08

    Coucou
    Cette lecture m’avait enchanté aussi, et plus ça avançait plus s’était prenant que ce soit avec le Bâtard ou son descendant 😊

    Réponse

  11. Lutin82
    Juin 17, 2017 @ 20:05:55

    Hé!hé!
    Je suis certaine que tu attends mon verdict….

    Mais franchement avec une critique comme celle-ci ou tu déploies des charmes et même des coups bas pour séduire le petit Peuple, comment passer à côté!!!

    A la pointe féérique m’a achevée!!
    Plus que 7!

    Réponse

    • stelphique
      Juin 18, 2017 @ 19:11:01

      Héhé lol, je grimpe!!!!Attends j’en ai encore un peu sous le pied pour te faire craquer!!!!;)
      Enfin en même temps il est top celui ci, donc obligé que tu le notes!!!!;)

      Réponse

  12. Rétrolien: Le bâtard de Kosigan, tome 1 : L’ombre du pouvoir | Le Bibliocosme
  13. Dionysos
    Juin 17, 2017 @ 19:36:38

    Pour le projet elfique, il faut lire sa novella dans l’anthologie des Imaginales 2017, un très bon moment. 🙂

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 180 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :