Cet été là, Lee Martin.

Couverture Cet été-là

Pourquoi je l’ai choisi:

J’avais hâte de connaître cet échange de manipulations et la curiosité de voir ce qui se cachait derrière le terme de roman polyphonique…

Synopsis:

Tout ce qu’on a su de cette soirée-là, c’est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu’elle n’était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l’Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l’enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n’a jamais su ce qui était arrivé à Kathy. Que s’est-il réellement passé cet été là ? Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent. Le frère de Katie, son professeur, la veuve d’un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient. Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd’hui encore, qui manipule qui ? Avec ce magnifique roman polyphonique, littéralement habité par le désir et la perte, Lee Martin nous entraîne dans la résolution d’un crime à travers une exploration profonde et déchirante de la nature humaine.

Ce que j’ai ressenti:…Le malaise d’une bonne lecture noire…

« Si vous voulez écouter, vous allez devoir me faire confiance. Sinon, refermer ce livre et retournez à votre vie. Je vous préviens : cette histoire est aussi à entendre qu’elle l’est pour moi à raconter. »

Si vous voulez lire ce livre, vous allez devoir me faire confiance. Sinon, refermez la page et retournez à votre vie. Je vous préviens: cette chronique est aussi dure à écrire qu’elle était pour moi, à ressentir…Mais quelle lecture addictive!

Je me suis installée tranquillement pour lire le dernier livre de Sonatine Editions, déjà impatiente de connaître, LE thriller sélectionné pour le prix Pulitzer…Et là, aussi sûrement que efficacement, l’aiguille du malaise a gratté, gratté jusqu’au sang, cet instant de bien-être…Vous savez cette gêne qui s’installe dans la lecture, qui prend sa place sous les feuilles, et qui vous le savez, va vous mettre mal à l’aise tout au long de la lecture…Vous connaissez cette sensation?!!Délicieux moment…

L’auteur arrive à instiller cette dose, tout en crescendo, lentement, sous forme de témoignages. Il nous ouvre les portes du souvenir de cette petite ville de l’Indiana, et nous régale de cette escalade des voix tournoyantes . Chaque personnage se révèle au fil des chapitres, et doucement, on reconstitue à force, de détails infimes, le fait divers qui a bouleversé tous les habitants: la disparition d’une fillette de 9 ans.

« Ca se passe ainsi avec les personnes qui sont au bout du malheur. Le tourment monte en eux, leur vie explose, et ils se retrouvent brisés à jamais. »

Vous saurez tout de l’ambiance, de la chaleur du lieu, de l’horrible angoisse des proches de cette victime…C’est un roman noir qui vous saisit et ne vous lâche plus jusqu’au dénouement…Le duel d’hommes est saisissant, mais c’est toute cette mystérieuse reconstitution de la tranquillité des années 70, qui s’écaille une fois qu’on y regarde plus près, qui rend ce roman des plus intéressant: toute cette culpabilité qui ressort de ses pages, car chacun ne peut plus ignorer ce drame… Et 30 ans, ça en laisse des traces, des regrets…Lee Martin rend ce livre dérangeant, puisque il nous est impossible de s’attacher à ses personnages, et pourtant, nous ne sommes qu’au plus près, des failles humaines, de leurs contradictions les plus dangereuses…Ses fenêtres ouvertes sur les pensées et les derniers gestes enfuis, nous embourbe dans cette boue fangeuse, qu’est l’esprit des hommes dérangés….

« Ma petite chérie, nomme ton paradis. »

Cet été là, a été marquant pour ses habitants, et ne sera plus un paradis pour certains, mais pour nous, lecteurs, Cet été là, sera tout aussi déchirant…

« Mais à vous je ne mentirai pas. Ne vous en faites pas . A vous, je dirai la vérité. Dans sa totalité. »

Et, moi, aussi, je vous dis toute ma vérité: ce livre est terrible, dérangeant et admirablement bien construit! Un très bon moment de lecture….

 

 

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 8/10

 

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les Editions Sonatine pour l’envoi de ce livre! Ce fut une lecture prenante!

lu-en-part-avec-la-me

c26ac-sonatine_logo

Publicités

25 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. chroniquesdepapiers
    Fév 22, 2017 @ 17:41:31

    En voyant ton avis, ça donne envie. Surtout en sachant qu’il a été sélectionné pour le prix Pulitzer. Merci pour la découverte !

    Réponse

  2. Collectif Polar : chronique de nuit
    Fév 15, 2017 @ 03:41:10

    Rhoooooo magnifique chronique dame la Fée !
    Yvan et Belette me l’avaient déjà vendu.
    Toi tu enfonces le clou de très belle manière.
    Voilà, maintenant ben il me le faut plus que tout.
    Et heureusement je l’ai ! lol 😉

    Réponse

  3. Lord Arsenik
    Fév 14, 2017 @ 23:23:35

    Je rejoins ton avis, un récit admirablement construit.

    Réponse

  4. Léa Touch Book
    Fév 11, 2017 @ 15:04:26

    J’ai l’impression d’être la seule à être mitigée sur ce livre haha 😀

    Réponse

  5. Nathalie M
    Fév 11, 2017 @ 08:24:14

    Tu ajoutes une couche à celle qu yvan a déjà posée ! C’est dans ma liste ☺

    Réponse

  6. Lutin82
    Fév 10, 2017 @ 18:23:50

    Ouf!!!
    Ce n’est pas vendu! C’est « juste » un « pourquoi pas » avec les sourcils qui se lèvent par 2 fois!

    Réponse

  7. Yvan
    Fév 09, 2017 @ 17:48:03

    Je crois bien qu’on est totalement en phase 😉

    Réponse

  8. belette2911
    Fév 09, 2017 @ 16:58:57

    J’avais déjà noté ce roman, lu des critiques qui me donnaient envies, Léa Touch Book m’avait un peu douchée, car elle ne l’a pas aimé, mais puisque je comptais me faire mon propre avis, j’ai plus qu’à le lire !! 😆

    Réponse

  9. Lup Appassionata
    Fév 09, 2017 @ 14:53:38

    Sélectionné pour le prix Pulitzer, cela ne s’ignore pas ! Une ligne de plus sur mon joli carnet flambant neuf « wish-list de 2017 », merci petite fée 🙂

    Réponse

  10. Lilie
    Fév 09, 2017 @ 11:21:59

    Tentant 😁 je note 😉

    Réponse

  11. lesmotordusdanneju
    Fév 09, 2017 @ 08:38:25

    Vendu !!

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 178 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :