Grossir le ciel, Franck Bouysse

Couverture Grossir le ciel

Pourquoi je l’ai choisi:

Acheté et dédicacé par l’auteur, au Quai du Polar 2016, ce petit livre me faisait trop de l’œil, posé qu’il était, sur la table de chevet…La rencontre avec le livre, autant qu’avec l’auteur, a été un grand moment….

Synopsis:

L’ abbé Pierre vient de mourir. Gus ne saurait dire pourquoi la nouvelle le remue de la sorte. Il ne l’ avait pourtant jamais connu, cet homme-là, catholique de surcroît, alors que Gus est protestant. Mais sans savoir pourquoi, c était un peu comme si l’ abbé faisait partie de sa famille, et elle n est pas bien grande, la famille de Gus. En fait, il n’ en a plus vraiment, à part Abel et Mars. Mais qui aurait pu raisonnablement affirmer qu’ un voisin et un chien représentaient une vraie famille ? Juste mieux que rien. C’ est justement près de la ferme de son voisin Abel que Gus se poste en ce froid matin de janvier avec son calibre seize à canons superposés. Il a repéré du gibier. Mais au moment de tirer, un coup de feu. Abel sans doute a eu la même idée ? Non. Longtemps après, Gus se dira qu’ il n aurait jamais dû baisser les yeux. Il y avait cette grosse tache dans la neige. Gus va rester immobile, incapable de comprendre. La neige se colore en rouge, au fur et à mesure de sa chute. Que s est-il passé chez Abel ?

Les personnages:

Gus….Sa vie: solitaire. Son quotidien: identique. Son histoire: fracassée.

Abel…Sa vie: solitaire. Son quotidien: identique. Son histoire: fracassée.

Voilà, deux hommes qui ont en commun, pas seulement le même air, mais bien une ressemblance de vies de labeurs, à travailler ainsi la Terre… La distance de leurs fermes voisines va les rapprocher par la force des choses, parce que la vie en campagne mérite de temps à autre, des coup de mains indispensables, et des coups à boire, plus que bienvenus…

Ce que j’ai ressenti:…Un tour de force: la poésie au service de la rudesse paysanne…

Le monde rural vous semble dénué de charme? Laissez vous conter Grossir le ciel, par Franck Bouysse, et votre regard va, du tout au tout, changer considérablement…Cet auteur arrive par la force de ses mots, l’impulsion de son talent, à nous rendre vivant, palpitant, déchirant même, l’univers de nos campagnes…Le paysage prendra forme sous vos yeux, l’odeur des champs vous emplira la poitrine, l’humanité de ce roman finira par vous soulever le cœur: oui, il y a tout cela dans ce livre, de l’émotion à l’état brut derrière une plume de poète. Un choc des contraires, la rudesse du monde agricole dans la douceur d’une écriture puissante.

Je crois que tout c’est joué, dans le premier chapitre…Le coup de foudre…J’étais comme hypnotisée par la beauté de ses images qui venaient s’imprégner dans mon imaginaire, la douce musicalité des mots posés, la force du sens qui s’en dégage. Je pense avoir lu au moins une dizaine de fois, ce début de roman, sans mentir, j’en reste encore émerveillée. Dès fois, on bloque comme ça, mais là, c’était juste étourdissant.

Bon, et finalement, (oui, oui, je suis allée au delà de la page 30, j’ai bien voulu aller au delà du coup de foudre des premières impressions…), pour me laisser guider dans cette atmosphère un brin noire, tout à fait humaine, et me laisser conter l’histoire de ses hommes avec une pointe d’asociabilité.

Verdict ?….J’ai adoré! On se plait à suivre ce duo de voisins, dans leur quotidien, connaitre un peu plus de leurs histoires, dénicher les plus lourds secrets dans ce temps suspendu. La vie de nos campagnes a ses reliefs monotones, mais quand le diable guette ses proies, il n’y a plus que des gouffres profonds qui parachèvent ce décor, donnant dans toute sa splendeur, un spectacle de sang électrisant.

C’est l’auteur, qui me l’a écrit dans sa dédicace « Belle balade en compagnie de Gus« …Merci bien, Monsieur Bouysse, elle fut surprenante et inoubliable…Un coup de cœur littéraire!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 10/10

QDP dedicace 001

 

Publicités

37 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. juliesuitsonfil
    Mai 06, 2016 @ 10:43:22

    Vraiment envie de le lire celui-ci 🙂

    Réponse

  2. Lupa
    Mai 04, 2016 @ 05:13:58

    La petite ratte des villes que je suis est tout de même tentée, ne serait-ce que pour la plume de poète que tu évoques, et toute émotion qui va avec ! Merci pour cette nouvelle découverte 🙂

    Réponse

  3. Léa Touch Book
    Mai 01, 2016 @ 11:34:32

    J’ai bien aimé ce livre même si au niveau de l’intrigue j’ai deviné assez vite. L’écriture est le gros point fort à mes yeux : magnifique !!

    Réponse

  4. collectifpolar
    Avr 29, 2016 @ 15:56:17

    Rhoo que j’aime ton ressenti madame la fée 🙂
    J’ai mon aussi aimé l’histoire de ces taiseux.
    La brutalité de la campagne m’a saisie.
    J’ai un beau souvenir de cette lecture. 🙂

    Réponse

  5. Nathalie M
    Avr 28, 2016 @ 19:03:23

    Je comprends à 100 % ton admiration pour le lyrisme de ce roman. C’est vrai que l’écriture est magique et rude à la fois.
    Par contre je suis restée sur ma fin ( sans faute d’orthographe 😉 ) elle m’a frustrée même si je reconnais cette poésie 🙂

    Réponse

  6. dealerdelignes
    Avr 28, 2016 @ 05:13:42

    Mon plus gros coup de foudre littéraire , très heureuse qu’il t’ai plus autant. 💕💖💕💖

    Réponse

  7. Yvan
    Avr 28, 2016 @ 04:26:38

    Une écriture teintée de poésie noire, effectivement. Tu n’es pas la dernière à succomber au charme, sympa d’avoir pu rencontrer l’auteur hein 😉

    Réponse

    • stelphique
      Avr 28, 2016 @ 06:06:18

      Oui, c’est exactement ça, de a poésie noire! Mais quel talent ce Monsieur! 😉 Oui une jolie rencontre, je suis contente d’avoir quelques minutes privilégiées….;)

      Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 178 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :