Pretty Girls, Karin Slaughter

Couverture Pretty Girls

Pourquoi je l’ai choisi:

Le nouveau Karin Slaughter????!!!!Je fonce bien sûr!!!!!

Synopsis:

Deux sœurs. Deux étrangères.
Plus de vingt ans auparavant, Julia a disparu à seize ans sans laisser de trace. Depuis, Claire et Lydia, ses sœurs, ne se sont plus parlé. Seule la haine farouche qu’elles nourrissent l’une pour l’autre les rapproche encore. La haine, et le désespoir : jamais elles ne se sont remises de la tragédie qui a fracassé leur famille. Deux événements violents vont venir cruellement raviver leurs blessures mais aussi les obliger à se confronter : l’assassinat du mari de Claire, et la disparition d’une adolescente.
A tant d’années de distance, ces événements ont-ils un lien quelconque avec Julia ? Lasses de se faire la guerre, Claire et Lydia plongent dans la noirceur du passé familial. Une spirale sanglante…

Avec la froide efficacité qui l’a rendue célèbre, Karin Slaughter fait ressurgir la noirceur et la sauvagerie au sein d’une famille frappée par la perte. Elle explore au scalpel les liens qui unissent les personnages et écorche leurs secrets. Un roman puissant, à vif, par l’un des écrivains contemporains les plus marquants.

Les personnages:

Claire et Lydia sont deux sœurs, avec une relation tumultueuse! Toutes les deux essayent de trouver leur place dans leur monde, mais aussi, dans leur propre famille. On se laisse attendrir par l’amour inconditionnel du père, de l’efficacité de la mère, mais l’ombre de Julia plane trop au dessus de leur tête, handicapant beaucoup les relations entre eux. Plus que deux sœurs qui s’affrontent, j’ai trouvé que c’est la force de cette famille qui était des plus intéressante, entre non-dits dévastateurs et amour maladroit, on a une vision en kaléidoscope de ce qu’est la perte d’un membre.

Ce que j’ai ressenti:…Une effroyable peur intérieure…

« L’optimisme est un éclat de verre dans le cœur. »

L’année dernière, je découvrais enfin cette auteure de best-sellers, et j’avais été charmée par son talent d’écriture! Donc forcement quand Babelio me propose une Masse Critique Privilégiée avec le nouveau livre de cette auteure, je me suis empressée de postuler évidemment! Merci encore une fois  leur confiance, et aux éditions Mosaïc pour cet envoi en avant-première!!!!

Je reste encore époustouflée par la plume sensorielle de cette auteure! Elle nous fait vibrer d’horreur, n’épargne rien à ses personnages et encore moins à ses lecteurs, nous fait voir une réalité sans fard, nous plonge dans le psychologique avec brio! Je ne me suis pas encore remise de cette lecture tellement elle est,  intense. J’ai traversé des turbulences biliaires, et je tremble encore de tant de violence et actes abominables qui sont décrits dans ses pages.

Si au départ, le drame de la famille Carroll, est le fantôme tapageur de ses membres, il ne sera qu’un long début vers la lente mais effroyable descente aux enfers qu’ils s’apprêtent tous à vivre. Les deux sœurs, désunies par les conséquences de cet éclatement, vont devoir s’entraider pour faire face à la plus grande menace qui les guette!

Karin Slaughter nous parle d’un fait de société qui commence à faire rage avec l’arrivée d’ Internet: les Snuff Movies. Autant vous dire, que le sujet est brûlant, mais avec son écriture il devient parfois difficile de faire face à ses scènes, et pourtant, en nous les faisant vivre avec tant de réalisme et aussi beaucoup d’empathie pour cette famille, j’ai trouvé que ce n’était pas seulement un étalage gore, voire du voyeurisme malsain, mais plutôt, un coup d’éclat pour ce thriller psychologique.

En bref, j’ai adoré cette lecture car elle m’a emmené loin, très loin, en étant diablement efficace et finement mis en scène. Je n’étais pas simple spectatrice mais j’avais l’impression de sentir l’odeur du sang, sans parler d’entendre dans mes rêves les cris d’appels au secours, d’avoir été le temps d’un instant, une Pretty Girls…Une histoire dont on ne ressort pas indemne, et avec beaucoup plus de méfiance dans le regard….

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 9/10

Publicités

27 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Nathalie M
    Fév 12, 2016 @ 18:46:16

    Je ne sais pas pourquoi mais j’ai comme des à priori avec cette auteure. Ne me demande pas pour quelle raison vu que je n’ai jamais lu un seul de ses romans! lol
    Il y’a parfois des choses qui nous échappent…. 🙂

    Réponse

  2. Zina
    Fév 10, 2016 @ 08:50:02

    J’adore cette auteure ! Je n’ai lu ta chronique qu’en diagonale, car je vais bientôt le lire 🙂

    Réponse

  3. La tête dans les livres
    Fév 10, 2016 @ 07:23:42

    Ohh que tu me donnes envie! Je ne connaissais ni le livre ni l’auteure! Et je trouve la couverture flippante!

    Réponse

  4. argali
    Fév 09, 2016 @ 21:55:23

    J’ai beaucoup aimé aussi ce roman. J’ai été scotchée par la tension et l’horreur des révélations. Je l’ai dévoré en deux jours..

    Réponse

    • stelphique
      Fév 10, 2016 @ 07:27:04

      C’est clair qu’il est presque impossible de lacher ses pages à certains moments!!!!
      Merci de ton passage par ici en y laissant tes impressions, et a bientôt! 😉

      Réponse

  5. Lupa
    Fév 09, 2016 @ 12:33:37

    Je te mentirais si je te disais qu’il me tente, je suis trop froussarde sur ce coup-là ! Mais j’avoue que tu sais me pousser dans mes retranchements, alors pourquoi pas, quand l’envie d’une petite séance de flippe se présentera 😉

    Réponse

  6. Léa Touch Book
    Fév 09, 2016 @ 09:24:59

    Encore une tentation livresque, bravo :p

    Réponse

  7. lesmotordusdanneju
    Fév 09, 2016 @ 07:28:41

    Super enthousiaste ta chronique. Pour la peine, je me le note 😉

    Réponse

  8. Lord Arsenik
    Fév 09, 2016 @ 03:35:14

    Je me le note, je suis un grand fan de cette auteure

    Réponse

  9. Cassandre
    Fév 08, 2016 @ 21:19:00

    Je l’ai reçu par Babelio et je compte le lire rapidement, il me dit bien !

    Réponse

  10. belette2911
    Fév 08, 2016 @ 16:30:34

    J’en ai lu quelques uns, de cette auteur, avec le couple où le gars était flic, jusqu’à ce que l’auteure fasse comme Elizabeth George et que, outrée, je ne la lise plus !

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 184 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :