La nuit derrière moi, Giampaolo Simi

Couverture La nuit derrière moi

Pourquoi je l’ai choisi:

A force de voir, les bons avis traînant sur les blogs que j’adore suivre, je me suis dit que ce livre était fait pour moi!

Synopsis:

« J’ai une deuxième vie : celle de Furio Guerri, le monstre. » C’est ainsi que commence la confession du héros de ce livre, commercial dans une société d’imprimerie, bien sous tous rapports. Soigner son sourire et ses chaussures, tel est le secret, selon lui, du bon vendeur. Il a une belle maison dans la province de Pise, une femme qu’il aime, une fille pour qui il s’efforce d’être un père présent et compréhensif. Un modèle.

Mais, derrière les apparences, il y a la face obscure de Furio, qui passe certaines de ses journées sous une identité d’emprunt, rôde pour une raison obscure près d’un lycée, et épie les jeunes filles.

Quand il commence à connaître quelques soucis professionnels et qu’il découvre que sa femme, Elisa, lui cache des choses, le vernis de respectabilité commence peu à peu à se craqueler. La tension monte, jusqu’à devenir insupportable. Va-t-il parvenir à se contrôler encore longtemps ?

Avec ce roman à la construction magistrale, Giampaolo Simi entraîne le lecteur dans un engrenage diabolique où abondent les secrets inavouables, jusqu’à un final inoubliable. La subtilité de l’analyse psychologique dont il fait preuve, alliée au suspense oppressant, place d’emblée La Nuit derrière moi parmi les incontournables du genre.

Les personnages:

Furio…..Déjà, rien qu’avec un prénom comme ça, tu m’étonnes qu’il ne soit pas tranquille! Furio….Ca ressemble tellement à Fureur… Oui, une fureur profonde qui est ressortie dès que les petits soucis de la vie quotidienne, se sont dressés sur son chemin. Je ne crois pas qu’il sera un jour Guerri, heu, qu’il s’en sorte avec sa noirceur, malgré les gouttes…

Et là, Furio Guerri, ce soir tu es un homme surpris par le bonheur de pouvoir espionner ta propre chance. p16

Ce que j’ai ressenti:…Une bonne pioche sur la blogosphère!

Un roman Noir, donc, où le jour et la Nuit finissent par s’entremêler jusqu’au bain de sang, où les personnalités se confrontent dans un clair obscur, où les caractères se révèlent dans les ténèbres. Je trouve cette couverture très à propos, on n’a pas idée de ce qui peut se passer derrière les rideaux d’une maison, de ce que cet homme seul, dehors et dans cette obscurité, est en train de penser….En poussant votre curiosité vers ce livre vous découvrirez, un homme au sourire et chaussures impeccables, mais qui pourrait, derrière les failles se révéler plus monstrueux que ce que vous pouviez imaginer!

A bord de la Duetto année 1970, ce VRP italien vous mènera par le bout du nez dans tous les travers du Sud, la fierté jusqu’au bout des ongles: la belle femme, la belle voiture, les belles chaussures, le père gaga, la carrière au tacle…Cette atmosphère est suffocante, mais elle ne manque pas de charme ni  de richesse!

alfa-romeo-duetto-graphic

 

Plus qu’un roman noir, quand le psychologique prend le pas, ça nous donne une lecture des plus réjouissante! La première personne du singulier rencontre la deuxième, rendant plus déstabilisante encore notre aversion envers un monstre caché. Quel régal ce montage de narration, et quelle tenue sur toute la ligne! On adore voir comment la lente dégringolade du quotidien parfait de cet homme, va le faire devenir un tout un autre homme…

On dit que beaucoup d’hommes ont une deuxième vie.

Je suis l’un d’eux.

Il est certain que très peu d’entre eux peuvent la raconter.

Je suis l’un d’eux.

Mon nom est Furio Guerri.

Petit plus: D’habitude, je lis des romans noirs américains, mais souvent je perds un peu de plaisir à ne pas me reconnaître dans leurs références. Ici, j’ai vraiment apprécié à sa juste valeur, et pour une fois, enfin dans mon temps, les multiples clins d’œil. Je me sentais en phase, souriant enfin de connivence avec l’humour de l’auteur!

En bref, une lecture à découvrir!!! A découvrir de nuit, de préférence, histoire de voir de vrais monstres cachés derrière la porte de votre chambre!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 8.5/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement Madame Varlet des éditions Sonatine pour cette lecture intéressante! Merci de leur confiance!

lu-en-part-avec-la-me

c26ac-sonatine_logo

 

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Smadj
    Fév 15, 2016 @ 08:04:01

    Oh que tu me donnes envie !!!

    Réponse

  2. Nathalie M
    Fév 12, 2016 @ 19:25:21

    ça a l’air pas mal. Je le note dans un petit coin 🙂

    Réponse

  3. Miss Fox and Mr Bird
    Fév 12, 2016 @ 10:26:30

    Ce livre de me fait de lui depuis que j’ai vu le catalogue de Sonatine avec d’autre mais tu m’as confronté dans mon idée de le lire. Il va directement dans ma PAL!

    Réponse

  4. lesmotordusdanneju
    Fév 12, 2016 @ 07:48:49

    Je ne connaissais pas du tout….mais ça c’était avant !

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 185 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :