Wave, Sonali Deraniyagala

Couverture Wave

Pourquoi je l’ai choisi:

Le 26 décembre, la promo du jour portait sur ce livre, je trouve que c’est un joli cadeau de la part de la maison d’édition et surtout une belle initiative pour promouvoir ce témoignage.

Synopsis:

Le matin du 26 décembre 2004, un tsunami frappe l’Océan indien. Sonali Deraniyagala, en vacances au Sri Lanka, son pays natal, en réchappe miraculeusement. Mais, de sa famille, elle est la seule. La vague lui a pris ses parents, son mari et ses deux petits garçons. Wave raconte l’histoire de ce jour, où elle a tout perdu, et de tous ceux qui ont suivi. Les mois, les années lorsque l’insupportable déchirement du souvenir succède aux premiers moments d’horreur. La matière de ce livre, c’est la peine impalpable, indescriptible de la narratrice. Sonali Deraniyagala réussit un récit poétique, sans concession et incroyablement digne sur comment survivre à l’inimaginable.

Ce que j’ai ressenti:

Une lecture bouleversante!

Je me suis laissée submergée par cette vague du 26 décembre 2004.Presque 10 ans après, voici un témoignage qui va en soulever des cœurs!!!!Quelle femme courageuse de nous livrer ici son malheur.

On a vraiment du mal à appréhender son malaise, c’est fou, c’est presque impossible de se mettre à sa place, on voudrait éloigner une telle tragédie de notre pensée, comme si rien qu’en y pensant elle pouvait nous frapper de plein fouet. C’est horrible et pourtant nous n’avons que notre compassion pour rassurer cette femme qui a tout perdu, tout ce qui, ce qu’elle est, ses bases, son présent et son futur nébuleux sans les personnes qu’elle aime.

J’ai admiré cette femme tout le long de livre car, malgré la profondeur de sa douleur, dû à ses pertes, elle nous délivre quelques jolies bulles de bonheur. On suit son parcours sur plusieurs années après la vague et on la voit se reveiller petit à petit à la vie. Je crois que le moment qui m’aura le plus émue est la scène avec les baleines. Qu’elle puisse encore s’émerveiller de la puissance et de la beauté de la mer qui lui a tout pris, est une jolie  façon de dépasser tout cela.

Nous les femmes, avons le pouvoir de porter la vie, et rien qu’en lisant ses quelque pages, vous trouverez une femme qui porte sa douleur à bout de bras, la fait grandir pour ensuite mieux l’apaiser en la berçant telle une mère…  Porter sa douleur, c’est plus puissant que porter le néant. La Souffrance plutôt que le Rien… La voir tenir aussi dignement après cet effroyable accident de la vie, n’est pas donné à tout le monde et rien que pour cela ce livre doit etre connu et reconnu.

A un moment, elle se demande si elle est mère de ses enfants, j’aimerais lui faire parvenir ce message Madame, Sonali: rappelez vous quand vous avez pris la main de vos enfants, un dans chaque main, pour courir, sans même avoir encore l’idée du danger qui vous menaçait, vous n’en avez pas donné un à votre mari, économisant chaque seconde de leur vie. Vous ne vous êtes que laissée guider par votre instinct de mère en les portant à bout de bras, au dessus de la vague, et je dirais que, après ce raz-de -marée, inconsciemment, ce même instinct vous avez déjà prévenue de l’immense traumatisme qui sera le votre: donc ne doutez jamais!!!!

Ma note Plaisir de lecture fee clochette 10/10

Publicités

16 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. isallysun
    Jan 05, 2016 @ 15:46:04

    Je n’avais jamais entendu parler de ce témoignage. Merci de la découverte.

    Réponse

  2. Kimysmile
    Jan 06, 2015 @ 17:22:12

    ça a l’air bouleversant !!

    Réponse

  3. stephanieplaisirdelire
    Jan 05, 2015 @ 23:55:45

    tu me donnes envie de redécouvrir ce livre. C’est incroyable la force qui l’habite !

    Réponse

  4. Léa TouchBook (Léa Touch Book)
    Jan 05, 2015 @ 17:52:38

    J’ai bien aimé cette lecture, j’ai été impressionnée par cette femme 🙂

    Réponse

  5. gruznamur
    Jan 05, 2015 @ 16:08:00

    je découvre ce roman à travers tes mots, il y a bien pire comme manière de le découvrir 😉 merci !

    Réponse

    • stelphique
      Jan 05, 2015 @ 17:43:29

      Oh merci j’espere que ce témoignage arrivera jusqu’à toi et que tu sauras mettre des mots tout aussi parlant…;) Je te fais confiance si jamais tu passes le pas….;)

      Réponse

  6. latetedansleslivres
    Jan 05, 2015 @ 16:05:27

    Un témoignage vraiment marquant mais qui ne tombe pas dans le larmoyant, j’avais apprécié!

    Réponse

  7. Alhoa
    Jan 05, 2015 @ 15:40:05

    Je l’ai également dans ma bibliothèque, et je pense que ce livre va me boulverser

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 187 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :