Les Routes oubliées, S.A Cosby

🚘Ce que j’ai ressenti:

« Quand on a grandi dans la misère, on a l’habitude d’attendre. »

Or, attendre est difficile. En fait, au bout d’un moment, attendre devient vite ennuyeux, désespérant, perturbant. Et quand, on en a marre d’attendre toujours, pour tout et n’importe quoi, ça devient pesant. On n’a pas tout le temps pour ça, parce que quand on n’a rien, le temps, c’est à peu près, tout ce qu’on a, autant alors en faire quelque chose…Attendre après la vie, après le bonheur, après la considération, après le respect, certains s’y refusent, alors ils vont la provoquer la vie, le bonheur ou la société. Et ça va faire grand bruit. Ce roman noir, c’est un panorama édifiant de la violence systémique, avec comme point de mire, l’énergie furieuse d’un homme au désespoir…Beauregard Montage se lance à toute vitesse contre le destin maudit de n’être pas né avec les bons codes, au départ…Que lui reste-t-il alors, pour avoir la bonne conduite?…Les Routes oubliées sont, son terrain de prédilection alors, attachez bien vos ceintures, ça va envoyer les gaz!!!

« Une erreur est une leçon, pour peu qu’on ne l’a fasse pas deux fois. »

Le noeud du problème, c’est le schéma répétitif des erreurs. Parce que c’est une histoire de sang, de couleur, de lieu, de milieu, de cupidité, de pauvreté, de règles pipées au départ, d’espérances broyées à l’arrivée…On a beau s’échiner à rester du bon côté de la route, il y aura toujours un carrefour qui redéfinit le cours des choses, qui emboucane le chemin des outsiders…Comme si, il ne pouvait y avoir, pour les laissés-pour-comptes, que Les Routes oubliées, des routes cabossées, des routes défoncées, des impasses sans retours…J’ai adoré la finesse d’analyse de S.A Cosby du contexte sociopolitique américain. Cette lumière sur des personnages, qui se débattent coûte que coûte, dans un monde qui ne les compte pas…Ils tentent de sortir de leurs états d’assujettissement, mais se retrouvent confrontés à l’inévitable emprise des puissants, dans toutes les strates de leur environnement. Les ravages du racisme, les causes de la délinquance, les conséquences néfastes du milieu social dysfonctionnel, tout est leçon à retenir pour eux, mais parfois, c’est trop lourd à porter, alors ils taillent la route, quitte à rajouter encore de l’huile à leurs cercles vicieux de violences…

« Avoir le choix, c’est être libre. Et il n’y a rien de plus important au monde que la liberté. Rien. Tu comprends ça, fils? »

Comment être libre, dans un monde qui te condamne à être une personne subalterne? Comment être libre, quand ta vie n’est qu’un sursis? Est-ce seulement possible? Comment être libre, quand toi, tu ne l’es pas, mais que tu veux transmettre, quand même, les bonnes valeurs à ton enfant? Deviens une étoile. Sois un soleil noir filant, que même le diable n’arrivera pas à rattraper. Lance-toi, contre. Contre les préjugés, contre l’injustice, contre l’impunité. Et fais rugir le moteur! Ce livre, c’est de l’énergie en puissance. Il n’est plus temps de s’appesantir, l’action est de mise, et advienne que pourra! Alors, maintenant, vous avez le choix de le lire ou pas. Vous êtes libres. Mais un conseil d’amie, foncez! Foncez vers ce livre, ce regard, vers Les Routes oubliées!

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Sonatine de leur confiance et l’envoi de ce livre.

9 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. La culture dans tous ses états
    Mai 24, 2022 @ 18:56:53

    ça m’a tout l’air d’être un grand roman américain dont Sonatine a le secret, merci pour ce beau retour 🙂

    Réponse

  2. belette2911
    Mai 12, 2022 @ 18:12:37

    Encore un que j’ai acheté, que je souhaite lire et que je n’ai pas encore lu 😉 Tu m’énerves !! 🙂

    Réponse

  3. Rétrolien: Les routes oubliés – LIRE EST LE PROPRE DE L'HOMME
  4. https://evasionpolaretplus.wordpress.com
    Mai 07, 2022 @ 12:50:08

    Encore une jolie lc sur un livre sombre, une analyse de l’Amérique profonde et des oubliés

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 243 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :