La bonne chance, Rosa Montero

🍀Ce que j’ai ressenti:

« Haut les cœurs! (…) Moi, je vais vivre ma nouvelle vie. »

C’est drôle, cet instant précis. Cet instant précis de bascule où l’on décide de changer de vie. De tout quitter, tout lâcher, tout perdre. Euphorisant et effrayant dans le même temps. Ce qui en revanche, est plus bizarre, c’est de le faire pour vivre dans un appartement crasseux, dans un patelin hideux, avant le terminus du train de Madrid. Pablo a hâte de changer de vie, reste juste à savoir pourquoi. Pourquoi comme ça, avec cette hâte, pourquoi ici, dans une ville qui sent la pourriture et la tristesse à plein nez, pourquoi maintenant. Rosa Montero nous embarque avec ce nouveau roman, à un carrefour bien étrange, pour comprendre comment on peut en arriver à cet instant précis de virage existentiel…

« La peur est comme une pierre que tu charries dans ton estomac. »

Outre cette intrigue prenante autour de cet homme qui lâche tout, comme ça, sur un coup de tête, j’ai aimé l’esquisse que l’autrice nous fait de Pozonegro. Ce village est un point de chute de misère où se côtoie la pauvreté et la laideur. La souffrance et la tristesse sont le lot de chaque jour en ces lieux, et on a du mal à croire que la bonne chance peut vraiment venir en ces rues. Toutes ces vies déstructurées, ces destins fracassés, ces enfances détruites, ça fout le vertige! Tout est crasseux et dysfonctionnel, et Pourtant…Pourtant…C’est toujours ce petit bout de lumière qu’on cherche à trouver quand le chaos s’invite quelque part, et en cela, Rosa Montero le fait à merveille. Il y a une petite lueur que je vous laisse le plaisir de découvrir…

« c’est dur de mourir quand votre existence ne vous paraît pas satisfaisante. Car pour trouver un sens à la mort, il faut d’abord trouver un sens à la vie. »

Est-il vraiment possible de fuir son passé, de se racheter une vie? C’est toute la dynamique de ce nouveau roman, qui nous rappelle que la vie est tout de même, une chance et qu’il n’en tient qu’à nous d’en faire une « préformance »…J’ai eu beaucoup de tendresse pour ces personnages et retrouver la plume de cette autrice est une habitude synonyme de grande joie…

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Metailie de leur confiance et l’envoi de ce livre.

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. deslivresmonunivers
    Sep 09, 2021 @ 12:17:46

    Tu m’as tellement donné envie de le lire !

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 241 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :