Sur l’île noire, Sonja Delzongle

💦Ce que j’ai ressenti:

« Ici, on parle du monstre au féminin. »

Même si, au fond, je sais. Je sais que Nessie est vivante, je sais que la magie existe et je sais aussi que ce livre nous ramène à cela, à ce petit moment entre le doute et le savoir intime…Sur l’Ile noire, Nessie, ce monstre crée des folies, des passions, des doutes et des aventuriers, mais Elle est Poésie. Elle est, rêve insaisissable, avant tout. Et c’est pour cela qu’on l’aime autant et qu’elle continue de nous fasciner, à travers le temps et l’espace, dans nos esprits ou dans nos livres, elle se glisse entre nos mondes. Nessie, tu es légende ou créature timide, mais le monde a besoin de toi. C’est une évidence et à travers cette enquête passionnante, j’ai découvert le pouvoir de l’enchantement…Merci pour ça, Sonja Delzongle, pour raviver la petite flamme de nos imaginations en ces temps troubles…

Je savais aussi, qu’avant même d’ouvrir le livre, que j’allais adorer cette virée parce que c’est une journaliste/autrice de talent comme Sonja Delzongle qui nous invite au voyage en terres écossaises…Et cette conviction a été confirmée puisque je ne peux qu’adhérer à son mode SLOW, à cette réflexion sur le mythe et à son investissement personnel pour nous faire vivre ce récit de manière aussi captivante. On est là-bas dans les Highlands, entre les lacs et les chasseurs de monstres, les fées et les fantômes, les croyances et les canulars, à essayer de saisir le plus grand mystère de ses eaux…Et c’est cette exploration des études scientifiques, des témoignages et des descriptions des lieux qui rendent le tout, incroyablement addictif et monstrueusement fantastique!

Je sais qu’un jour, j’irai la-bas. Pour m’approcher du mythe, toucher l’eau, peut-être faire un tour de barque sur le Loch Ness. Pas pour croire ou avoir la conviction, juste pour le plaisir de rêver Nessie. L’imaginer. Je veux espérer un monde où, elle aurait une place, mais je suis heureuse qu’elle reste aussi mystérieuse et invisible, parce que je ne pense pas que le monde soit prêt à laisser vivre en paix, une telle créature…

Toucher le Loch Ness, c’est comme toucher un rêve.

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Paulsen de leur confiance et de l’envoi de ce livre.

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. belette2911
    Sep 16, 2021 @ 17:40:38

    On est loin de l’île Noire de Tintin, donc ! 😆

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 241 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :