Le silence d’Isra, Etaf Rum

Ce que j’ai ressenti:

Personne n’a pu vous raconter une histoire telle que celle-ci. Personne. Parce que sinon, le déshonneur serait absolu. Personne n’a pu vous parler de ce mal, parce qu’il reste secret, bien enfermé dans les foyers. Personne ne peut vraiment dire ce qu’il se passe derrière la façade des maisons…À moins que l’une de ces filles, issue d’une famille d’immigrés palestiniens, décide de faire entendre sa voix, d’écrire pour ces femmes, de briser les silences…Parce que le silence n’a jamais sauvé personne, Etaf Rum puise dans les mots, une magie bienfaitrice. Ce roman est puissant, et parce qu’il est un hommage à la littérature et à la sororité, il me paraît essentiel de vous dire que c’est un coup de cœur!

Elles auraient pu connaître l’amour, la liberté, le bonheur. Elles en rêvaient. Les livres leur avaient donné cet espoir. Elles y croyaient….Mais la vraie vie, n’est pas une jolie histoire à l’eau de rose. Isra, Deya, Sarah, Farida, Nora, Hannah…Elles sont femmes, mères, sœurs, tantes, amies…Leur seul malheur, c’est d’être né femme mais elles ne le savaient pas encore…Elles vont comprendre au fur et à mesure de l’avancée de leur puberté, qu’elles seront bientôt mariées, qu’elles ne seront destinées qu’à procréer et servir un homme qu’elles n’auront pas eu la chance de choisir, qu’elles ne pourront pas suivre des études, qu’elles resteront exclusivement dans l’enceinte de leur foyer, cloîtrées. C’est comme ça que le veut la tradition, et c’est comme ça qu’elle se perpétue de génération en génération, et la femme n’a pas voix au chapitre…Quel que soit le pays où elles se trouvent, aussi libre soit-il, elles ne connaissent que les quatre murs qui les enferment…Mais quelques unes, résistent, grâce à ce petit objet carré, qu’elles tiennent dans leurs mains…

Le silence d’Isra, c’est l’histoire de ces femmes confinées qui cherchent une voie salvatrice. Lire ce roman, c’est d’abord entrevoir la détresse de ces femmes recluses, la ressentir jusque dans les os, avoir le cœur qui se déchire dans le silence qui les entoure, toutes et chacune d’entre elles. Quoi qu’il arrive la contrainte de la famille et le poids des traditions sont si accablants, qu’aucune n’entrevoit la possibilité d’une libération…Et pourtant, sans trop spoiler, on voit un mince espoir s’infiltrer dans cette étrange captivité. Le pouvoir des mots. Lire et écrire devient une aide. Avec cette histoire poignante Etaf Rum, on peut entendre de l’intérieur ces femmes victimes de mutisme et d’invisibilité. Et s’il ne tenait qu’à nous de leur faire un peu lumière et de bruit, de les aider à faire éclater leur silence? Et puisque, j’ai la chance d’avoir le choix, je vais une prophétie auto-réalisatrice, je vais croire de toutes mes forces que c’est possible…

Ma note Plaisir de lecture 10/10

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Pocket de leur confiance et l’envoi de ce livre.

12 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. belette2911
    Mar 13, 2021 @ 11:35:29

    Mince alors, tu me tentes, une fois de plus ! 😉

    Réponse

  2. Yuyine
    Mar 12, 2021 @ 10:45:04

    Le sujet me plait beaucoup, les messages aussi. Je note!

    Réponse

  3. Light And Smell
    Mar 12, 2021 @ 07:53:19

    Que ça a l’air fort et poignant comme lecture !

    Réponse

  4. Ju lit les mots
    Mar 12, 2021 @ 06:35:13

    Je n’ai lu que ton premier paragraphe et je suis convaincue 🙂 Bises

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 237 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :