Aller aux fraises, Éric Plamondon

Ce que j’ai ressenti:

🍓 « On dirait que t’es allé aux fraises. »🍓

Il n’y a vraiment rien qui sorte de l’ordinaire, c’est la vie et ses drames, ses manquements et ses imprévus. C’est presque rien, et pourtant c’est dense. Éric Plamondon arrive à saisir tous ces petits riens qui font leurs vies, avec des expressions de là-bas qui sentent bon le dépaysement et le froid du Québec. C’est un peu de la jeunesse qui s’étale, c’est un peu de la vieillesse qui s’essouffle…Des respirations retenues des générations, des haleines chargées d’alcools, des expirations essentielles de soulagements…C’est de la ferraille cabossée, des routes interminables, des paysages abrupts…C’est comme Aller aux fraises, ramener des cendres et découvrir Thetford Mines. Ce sont trois nouvelles. De l’ordinaire vif. Du vrai et de l’imagination pour ressentir les tempêtes, pour lutter contre la torpeur. Avant la poussière. Écrire quelque chose, faire lire et rendre beau des tranches de vies. Les rendre extraordinaire, le temps que l’on s’en émeuve.

C’est presque trop court parce qu’on est bien avec eux, à apprécier leurs quotidiens, leurs dynamiques de vies, leurs mots qui sonnent et traversent les souvenirs, à les regarder avant qu’ils ne s’en aillent vers d’autres ailleurs, avant d’en perdre le temps. Rester un peu. Juste ressentir la joie d’un avenir à construire envers et contre tout, juste être ébloui par le potentiel infini de la jeunesse qui s’ouvre au monde…C’était presque rien, mais c’était un moment privilégié…

« C’était difficile à imaginer, mais on avait dix-sept ans et on était en amour. »

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement Quidam éditeur pour leur confiance et l’envoi de ce livre.

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Collectif Polar : chronique de nuit
    Mar 09, 2021 @ 08:01:25

    Celui-ci je le lirai. J’aime vraiment cet auteur canadien

    Réponse

  2. belette2911
    Fév 05, 2021 @ 18:23:04

    « aller aux fraises », ça peut-être considéré comme « coquine », cette expression 😆

    Réponse

  3. Yuyine
    Fév 05, 2021 @ 09:51:54

    Je ne suis pas très cliente des formats courts ni du contemporain pur et dur mais tu en parles si bien que ça me ferait presque envie !

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 238 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :