Fugitifs, Christopher Sorrentino.

Couverture Fugitifs

Quelle image voulez-vous donner de votre vie?

Pourquoi je l’ai choisi:

J’étais vraiment intriguée quand à cet aspect des légendes indiennes…Et cette jolie couverture…

Synopsis:

Romancier new-yorkais, Sandy Mulligan s’est mis au vert dans une petite ville du Nord Michigan pour terminer son nouveau livre.
D’origine indienne, John Salteau est un conteur hors pair dont les histoires et légendes fascinent les habitants de cette même ville.
Kat Danhoff est journaliste à Chicago et aimerait bien voir sa carrière décoller.
Tous trois semblent mener une vie tranquille, c’est du moins ce qu’ils voudraient faire croire à leurs contemporains. Mais pour le romancier, le conteur et la journaliste, raconter des histoires est devenu une seconde nature. Et ce qui se cache derrière leurs fictions est peut-être bien moins lisse que ce qu’ils veulent laisser paraître.

Qu’est-ce qui a vraiment poussé Sandy Mulligan à quitter New York pour disparaître dans cette petite ville perdue ? John Salteau est-il bien l’homme au-dessus de tout soupçon qu’il prétend être ou bien a-til quelque chose à voir avec un crime commis dans le voisinage ? C’est ce que croit Kat Danhoff qui a, elle aussi, quelques secrets à cacher.
Peut-on vraiment se réinventer et mettre en scène une nouvelle vie ?
Christopher Sorrentino, au sommet de son art, nous offre avec ce roman virtuose, un jeu de dupe aussi subtil qu’éblouissant.
Trois personnages en quête d’une nouvelle vie avec leurs silences, les histoires qu’ils se racontent à eux-mêmes et aux autres. Trois personnages formidablement attachants que leurs mensonges et leurs fautes vont entraîner dans une spirale infernale.

Ce que j’ai ressenti:…Tourbillon de parjures…

« Quelle image voulez-vous donner de votre vie? »: une bien belle question qui illustre à merveille ce roman…Les personnages croient que leurs sourires figés vont cacher leurs lourds secrets, que peut être s’ils ne remuent pas trop, on ne verra pas le fond de cette photographie instantanée de la première rencontre…Mais, une image ne dure qu’un instant, et la vie reprend vite son cours, et surtout nos bonnes vieilles habitudes reviennent toujours au galop…

« Il n’y a pire imbécile qu’un vieil imbécile ».

« Les gens choisissaient plus soigneusement leurs machines à expresso que leurs amants. »

Sandy, Kat et John vont jouer une nouvelle ronde, presque au feu de camp des légendes indiennes, et danser autour d’un drame brûlant, mais quand les conteurs parlent, on écoute et on se laisse bercer au son des voix maîtrisées…

« Quel genre de liberté? La liberté de s’en foutre. »

Avec l’alternance des personnages, on coltine les petits détails, les minuscules failles, la douceur étrange d’un mensonge, la beauté des intuitions, le gouffre d’une phrase anodine qui se cachait derrière le secret opaque…Et tout cela, avec une plume tantôt envolée, tantôt critique, mais très agréable à suivre dans cette orchestration de temps de paroles. En fait, plus que l’intrigue, c’est la peinture d’une ambiance américaine qui fait le charme de ce livre…Il y a comme un instant suspendu à voir Christopher Sorrentino,raconter un fait quotidien, une histoire, un conte indien: mille détours, de jolis moments à lire et relire des passages, des notes d’humour, des tranches de vies enfilées sur le fil de l’intrigue et des clins d’œil à l’actualité…Il y a du charme qui ressort de ses écrits, presque une connivence avec le lecteur: on croirait presque assister à une réunion multi ethnique autour d’un  grand feu, un parfum d’autrefois dans sa tradition orale, avec un talentueux conteur d’intrigues à rebondissements…Effet chaleureux et humain garanti!

« Le présent n’était qu’angoisse, le futur était la perspective annoncée d’une douleur inconcevable, et désormais le passé se faisait saillant dans son irrécupérabilité. »

Et quand vous aurez fini de voyager dans les petites routes perdues, d’écouter les élucubrations de chacun, et de manger de l’asphalte dans cette course à la vérité, vous aurez un final qui sera à la hauteur de ce chaotique et sinueux jeu de dupes.

« Le dernier homme sur Terre : continuerait-il à écrire des romans? »

Ma note Plaisir de Lecture  7/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Sonatine pour l’envoi de ce livre!

 

lu-en-part-avec-la-mec26ac-sonatine_logo

Publicités

23 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. revanbane45
    Avr 29, 2017 @ 19:49:10

    Très tentant ce livre 😉

    Réponse

  2. Léa Touch Book
    Avr 20, 2017 @ 16:56:37

    J’ai hâte de le lire 🙂

    Réponse

  3. dealerdelignes
    Avr 17, 2017 @ 07:03:53

    Comme Il m’attend je suis ravie qu’il t’ai plu Car je pense bien l’aimer aussi.

    Réponse

  4. Nathalie M
    Avr 16, 2017 @ 18:54:18

    Pas sûre que ce soit pour moi mais je note quand même le titre dans un coin ☺

    Réponse

  5. Claude
    Avr 16, 2017 @ 09:09:21

    Je dois dire que ta chronique me donne envie de lire cet auteur 😉

    Réponse

  6. Yvan
    Avr 16, 2017 @ 07:20:59

    C’est un Sonatine, je le lirai donc obligatoirement. Un titille d’autant plus ma curiosité avec ton avis et ta note

    Réponse

    • stelphique
      Avr 16, 2017 @ 07:42:52

      J’ai hate de connaitre ton avis 😉

      Réponse

      • Yvan
        Avr 16, 2017 @ 07:44:18

        Va falloir attendre. Tu sais, cette histoire de Pal qui déborde 😉

      • stelphique
        Avr 16, 2017 @ 07:59:19

        Ah bon, tu connais ça, toi???!!!!mdr…

      • Yvan
        Avr 16, 2017 @ 08:00:09

        Euhhhhh, ça devient même dramatique, vu que mon rythme de lecture a baissé ces derniers temps

      • stelphique
        Avr 16, 2017 @ 08:01:22

        Aiiiee, et le mien aussi…Espérons que ces beaux jours fassent merveille….;)

      • belette2911
        Avr 17, 2017 @ 08:33:17

        Fait appel à un plombier si ça déborde ! Et cravache-toi (ou demande à Domi) pour augmenter ton rythme de lecture ! 😆 Oui, je sors et je note tout de même ce titre parce que ma binômette est une satanée tentatrice elle aussi ! 😉

      • Yvan
        Avr 17, 2017 @ 08:34:15

        En ce moment, mon rythme de lecture est plutôt en chute libre

      • belette2911
        Avr 17, 2017 @ 13:33:20

        Du viagra et ça remontera en flèche ! Sinon, un Mars parce que leur ancienne pub était « un coup de barre ? Mars et ça repart » !

      • stelphique
        Avr 17, 2017 @ 14:52:27

        Je préfère les Snickers…Bon allez j’ai compris je suis hors sujet….^^ Je sors…de mon propre blog…

      • belette2911
        Avr 18, 2017 @ 18:16:35

        Moi aussi j’adore les Snickers, mais bon, c’était avec Mars le slogan. Pour Bounty, j’ai une sale blague…

        C’est l’histoire d’un curé qui doit faire un mariage et des confessions le même jour. Mais il ne peut pas faire les 2 à la fois alors il demande à un ami de faire les confessions à sa place il lui dit :
        – Tu vas voir c’est facile tu as juste à regarder dans le livre et c’est tout.

        Le lendemain l’ami du curé arrive au confessionnal.
        Une première personne arrive et dit :
        – J’ai pêché mon père, j’ai volé !

        Alors il regarde dans le livre « voler »…
        – Bon vous ferez des prières à Marie tous les jours pendant 5 jours et elle te pardonnera.

        Une 2ème personne arrive :
        – Bonjours j’ai pêché mon père j’ai fait une fellation…

        Il cherche donc dans le livre FELLATION et ne trouve pas … Alors il prend le dictionnaire et voit : « Felation=pipe ».

        Il cherche donc pipe dans le livre et ne trouve toujours pas alors il ouvre le rideau et voit 2 enfants de coeur il leur demande :
        – Y donne quoi le curé pour une pipe ?

        – Un bounty !!

  7. maksubsr
    Avr 16, 2017 @ 01:14:42

    Il a l’air intéressant celui ci, il me branche bien.

    Réponse

  8. Lutin82
    Avr 15, 2017 @ 19:55:22

    mhummm, encore une critique qui fait envie, surtout avec la photo du livre accompagné de sa petite fée… Mais, c’est un 7, alors, je vais ma le noter pour plus tard.

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :