Les vies multiples d’Amory Clay, William Boyd

Couverture Les vies multiples d'Amory Clay

Pourquoi je l’ai choisi:

J’ai ouvert un Instagram du blog ,où je relate toutes mes lectures et les Editions Points organisait un calendrier de l’Avent bien spécial, où leur Père Noel livrait des livres dans sa hotte….La chance a voulu que je gagne ce titre avec ma copinaute Les Motordusd’AnneJu

Synopsis:

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la très jeune Amory Clay se voit offrir par son oncle Greville un appareil photo et quelques conseils rudimentaires pour s’en servir. Elle ignore alors que c’est le déclencheur d’une passion qui façonnera irrévocablement sa vie future.

Un bref apprentissage dans un studio et des portraits de la bonne société laissent Amory sur sa faim. Sa quête de vie, d’amour et d’expression artistique l’emporte bientôt dans un parcours audacieux et trépidant, du Berlin interlope des années vingt au New York des années trente, de Londres secoué par les émeutes des Chemises noires à la France occupée et au théâtre des opérations militaires, où elle devient l’une des premières femmes photoreporters de guerre.

Sa soif d’expériences entraîne Amory vers d’autres conflits, des amants, un mari, des enfants, tandis qu’elle continue à poursuivre ses rêves, à combattre ses démons.

Ce que j’ai ressenti:… »Clic » sur une femme libre….

(Je joue tel Amory avec les adjectifs …)

Passionnée, Fonceuse, Libre, Photographe.

Voilà bien comment décrire Amory Clay, cette femme qu’on va suivre dans ce petit pavé de 500 pages, et ce, pendant les 70 ans de sa vie…En ayant ce prénom masculin, elle aura cette effronterie de pousser un peu plus loin les préjugés, de se faire une place parmi le milieu très fermé du journalisme, et user de toute sa féminité pour arriver à vivre sa passion. Un personnage fictif inspiré des plus grandes femmes de ce monde, et l’objectif tourné vers les guerres qui ont ravagé les quatre coins de la planète, on se laisse emporter par la tornade Clay avec plaisir…Elle a ses failles, ses doutes, mais aussi un charme fou et des ambitions grandioses: quel bonheur de suivre ses péripéties et se délecter de ses mémoires, elle vit pleinement, et c’est sans nul doute ce qui fait toute la magie de cette lecture….

Ne laisse pas ta vie t’échapper en regrettant ce qui aurait pu être. Vis ta vie, vis pour ce que tu veux vraiment.

Passionnant, Poétique, Historique, Sulfureux.

Je ne connaissais pas encore cet auteur, mais je suis bien ravie d’avoir commencé par celui ci. Ce qui m’a le plus frappé c’est sa façon très particulière de raconter l’Histoire, dans une histoire romancée vibrante, auxquelles de multiples histoires viennent enrichir l’ensemble. Grâce au domaine de la photographie, l’auteur capture des instants de vie de ce siècle, les emballe, les enjolive mais surtout il nous livre , un œil avisé sur ces conflits. Une femme à la Guerre, c’est une vision plus humaine, plus touchante de voir l’hécatombe d’une telle horreur…

« J’ai regardé le jour se parer de nuit, j’ai vu évoluer les sublimes dégradés du soleil en son déclin, l’orangé sanguin virant imperceptiblement au bleu glacier sur le tranchant de l’horizon, j’ai écouté la mer réclamer inlassablement le silence: chut, chut, chut. »

Cette lecture est remplie de fougue, et on se passionne littéralement de ce destin hors du commun et des multiples clichés de cette jolie Amory Clay. C’est très agréable de suivre cette dame qui vit ses rêves, ne suit que son instinct, aime passionnément…J’ai pris un temps incroyable pour lire et apprécier ce modèle de féminité, et assurément, je vais de ce pas découvrir d’autres titres de cet auteur, tant j’ai aimé sa plume.

Les désirs du cœur sont aussi tordus qu’un tire-bouchon, disait le poète: ne pas naître est le meilleur destin pour l’homme, car c’est la seule manière d’éviter toutes les complications de la vie.

 

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 8/10

 

Publicités

14 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Nathalie M
    Jan 21, 2017 @ 06:37:19

    pas pour moi mais tes chroniques m’enchantent toujours 🙂

    Réponse

  2. Lutin82
    Jan 17, 2017 @ 20:38:12

    Je te pensais plus familière avec ce registre comme quoi…. Je n’étais pas loin des clichés, n’est-ce pa ? (;-) )
    Belle découverte pour moi aussi, je vais jeter un coup d’œil à tout ça.

    Réponse

  3. Lupa
    Jan 17, 2017 @ 12:06:15

    C’est le hasard d’une belle rencontre ce roman dis moi 😉 Et les extraits sont très chouettes ! Merci pour cette jolie découverte partagée !!! Bisous 🙂

    Réponse

  4. Léa Touch Book
    Jan 17, 2017 @ 09:45:50

    J’aimerais beaucoup le lire 🙂

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :