Lhassa, Osaka, Essendilène. André Cognard.

vo9yaurl

Une chronique faite par Daniella Fantasy

Lhassa, Osaka, Essendilène par Cognard

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Centon et M. Dupuis pour l’envoi de ce livre qui est vraiment magnifique.
André Cognard, nous transporte à nouveau dans une aventure incroyable qui va nous donner à réfléchir sur nos actes et notre condition.
Marie-Ko, fille de mafieux, cherche à retrouver son fils, Hirobumi qui lui a été enlevé. Elle va devoir réaliser sa quête intérieure avant qu’on ne lui rende.
Mais le combat sera long et périlleux car le changement n’est jamais facile.
Elle va suivre son instinct et ses rêves, rejoindre son père et trouver les réponses dont elle aura besoin pour continuer d’avancer.
La route sera semée d’embûches avant d’arriver à Essendilène mais sa victoire n’en sera que plus belle.
Je dois dire que j’aime beaucoup cet auteur que j’ai connu récemment. Sa façon d’écrire est simple mais elle vous prend aux tripes. Vous avez envie d’apprendre l’art de la méditation tout au long du livre tellement c’est captivant et reposant.
Il nous donne toujours à réfléchir et à voir le côté positif de chaque situation en prenant soin de s’éloigner au maximum des conflits qui nuisent à une vie meilleure.
On en ressort reposé et grandit intérieurement.
Marie-Ko qui va suivre sa quête de soi nous emmène dans une certaine réflexion sur nous même. Aidée par le Maître et Alain, elle va apprendre à se retrouver elle et l’histoire de sa famille afin de pouvoir avancer. Elle va devoir trouver la sagesse en elle qui l’aidera à atteindre son but.
En parallèle on en apprend plus sur sa famille, son père qu’elle recherche ardemment, son frère présumé mort et sa mère une Ninja incontestable.
Le lien qui les unit via la méditation est incroyable et on aimerait pouvoir communiquer de la même façon avec les être qui nous sont chers.
Une famille qui a besoin de suivre son chemin afin de mieux pouvoir se retrouver et aider son prochain.
J’ai trouvé cette histoire magnifique et poignante. Je ne saurais que trop la recommander. La clé du bonheur ne se trouve pas en faisant la guerre mais en aimant les autres et en leur donnant toute l’aide que nous pouvons. Savoir mettre son ego de côté afin de pouvoir s’élever.

lu-en-part-avec-la-meÉdition de livres

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Nathalie M
    Jan 02, 2017 @ 18:37:13

    C’est trop mignon parce que vous avez vraiment les mêmes goûts toutes les deux. Pas des soeurs pour rien 🙂

    Réponse

  2. belette2911
    Jan 02, 2017 @ 16:17:35

    Pas de bol, faire la guerre rapporte plus que de faire la paix. Surtout si tu es marchand d’armes, puissant lobby, ou que tu cherches à piquer les richesses des autres ou avoir de la main-d’oeuvre…. enfin, je vais rester positive, mais c’est pas facile 😉

    Je passe mon tour pour ce roman, ma PAL est ééééénoooorme ! 🙂

    Réponse

  3. Lupa
    Jan 02, 2017 @ 15:25:18

    Un bien joli message en effet ! Merci pour ce nouveau conseil de lecture, propice à bien débuter l’année ! Meilleurs vœux Daniella 🙂

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 178 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :