Deux, Penny Hancock

Couverture Deux

Pourquoi je l’ai choisi:

Un pitch et une couverture plus qu’intrigante….Il fallait que je passe au delà de cette main, qui cache le mystère de ses yeux…..

Synopsis:

Au Maroc, la vie de Mona est devenu un calvaire. Elle s’occupe de sa fille, Leila, et de sa mère malade. Al, son mari, a disparu depuis plusieurs mois, peut-être parti en Angleterre pour finir ses études de médecine. Aussi quand l’opportunité d’aller travailler à Londres s’offre à elle, Mona la saisit.

A Londres, Theodora a besoin d’aide. Entre son père qui souffre de la maladie d’Alzheimer, son fils qui passe sa journée devant la télé et son émission de radio, elle ne s’en sort plus. L’arrivée de Mona dans sa vie va tout changer. Enfin elle va pouvoir s’occuper d’elle et des siens en sachant qu’elle peut se reposer sur quelqu’un. Sa maison sera impeccable, sa vie sociale à nouveau trépidante et elle va gagner, avec l’arrivée de la discrète Marocaine, plus qu’une employée de maison, une véritable confidente.

Chacune dépend de l’autre mais, très vite, va s’instaurer entre elles un rapport étrange, insidieux et violent. Une lutte feutrée, tout en retenue et en non-dits, qui ne peut que les mener au pire.

Les personnages:

Dora, ou plutôt Théodora, Don de Dieu? C’est une femme trop désemparée par sa nouvelle vie, ses problèmes bien trop lourds à gérer. J’ai apprécié son côté « femme active ».

Mona est une femme en manque de ressources, elle se retrouve obligée d’accepter un poste à l’étranger pour subvenir aux besoins de sa famille. J’ai adoré son côté « oriental ».

Chacune a un quotidien lourd à supporter, on se prend d’empathie pour ses deux femmes vivant dans le monde moderne, avec ce que ça comporte de difficultés à se battre seule.Leur association semble être la meilleure des solutions, jusqu’à ce que la dépendance s’installe….

Ce que j’ai ressenti:

Un choc, Deux versions.

Une danse en Deux temps.

Un portrait de Deux femmes.

Penny Hancock nous offre un duo de femmes à suivre, à apprécier, à détester. C’est tellement humain, tellement travaillé dans la psychologie de ses personnages, qu’elle nous entraîne jusqu’au bout de ses lignes, dans un engrenage d’émotions diverses. C’est quasiment impossible de laisser ce livre de côté, tellement on est happé dans leur mental.

Suivre Théodora, c’est connaître le rôle de la benjamine d’une fratrie, celle d’une femme active débordée, une Londonienne privilégiée, une maman dépassée, une fille à papa qui connaît le revers de la médaille.

Suivre Mona, c’est connaître une femme dans le besoin, perdue dans un pays trop froid, abandonnée par son mari, une Marocaine fière, une maman qui culpabilise, une fille dévouée.

Si au début, la cohabitation parait idéale, parce que chacune a à y gagner, le choc ne va pas tarder à se pointer, car leur culture est trop différente,  leur manière de penser également. Mais voir peu à peu le malaise se créer, la pression monter, l’erreur fatale arriver, c’est juste jubilatoire! On sent bien que la mélasse se prépare, on y reste englué et on pédale encore plus vite (enfin les pages tournent presque seules!!!) pour se prendre le coup fatal en pleine tête. Etre menée d’une telle façon, avec talent et lenteur, ne rend que meilleure la dégustation de ce thriller impeccable.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, car elle est à la fois captivante et qu’elle sonne juste. Ses deux femmes sont chacune en manque d’affection et de « rayonnance ». Pouvoir connaître leurs pensées à chacune des deux parties, c’est avoir un plus large panel de ressentis, encore plus de sentiments à partager, plus d’émotions à vivre, malgré la lente noirceur vers laquelle on se dirige. J’ai aimé autant le fond que la forme, cette écriture féminine mais acérée, cette ambiance lourde dans la brume était juste imprégnante…

En bref, rien à redire….Ah si!!!!! Il faut absolument que je lise le premier livre de l’auteure: Désordre!!!!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 9/10

Remerciements:

 

Je tiens à remercier chaleureusement Mme Gourgon ainsi que les éditions Sonatine pour l’envoi de ce livre! Ce fut une très belle lecture! Merci encore de leur confiance!

lu-en-part-avec-la-me

c26ac-sonatine_logo

Publicités

13 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: Deux – Penny Hancock – les cibles d'une lectrice "à visée"
  2. Charabistouilles
    Oct 29, 2015 @ 18:17:27

    Mmmh tu donnes envie ! Un roman d’ambiance avec deux femmes, de l’intrigant, c’est tentant. Il me fait un peu penser à Le confident (que j’avais adoré), je ne sais pas trop pourquoi, la double narration et les personnages de femmes très mis en avant. Bref, très envie de découvrir celui-ci 🙂

    Réponse

  3. La tête dans les livres
    Oct 27, 2015 @ 10:42:41

    Et bien c’est plutôt intriguant alors que j’avoue que la couverture ne me tentait pas du tout (va savoir pourquoi). Je me note l’auteure en tout cas et je guetterais ton avis sur son premier livre!

    Réponse

    • stelphique
      Oct 27, 2015 @ 17:12:11

      La couverture est assez intéressante car elle pousse à en savoir plus, je trouve, genre mais qu’a-t-elle cette dame ???Désespoir, Honte??? Je m’en suis posée justement….
      Reste que c’est une auteure à découvrir!!!!;)

      Réponse

  4. nbsjof
    Oct 27, 2015 @ 09:03:25

    Un auteur que je dois absolument noter maintenant 🙂 !!

    Réponse

  5. belette2911
    Oct 26, 2015 @ 18:57:13

    Deux… comme beaucoup de choses qui vont par deux… les jambes, les bras, les mains… à quoi tu pensais que je pensais ?? 😀

    Bon, j’ai bien envie, mais ma PAL va tirer la gueule ! 😆

    Réponse

  6. Licorne
    Oct 26, 2015 @ 18:54:09

    J ai l impression que cet un roman d atmosphère…J aime assez ton ressenti. Je note merci Stelphique 😉

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 180 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :