Les Poupées, Alexis Laipsker

👯‍♀️Ce que j’ai ressenti:

« Comment aurais-je pu trouver le sommeil? »

I

Sur l’onde calme et noire où dorment Les Poupées

La Menthe-à-l’eau flotte comme un grand renouveau

Flotte très activement, vomissant en ses longs voiles…

-On entend dans La Chapelle lointaine, des murmures.

Voici près de quelques minutes que la voyante

Passe, parle aux morts, par dessus la nappe en lin

Voici que s’écrit le journal de la terrible folie

Décante son essence dans la tempête de la nuit.

Le fou éjacule partout et déploie son emprise

Ses grandes œuvres dansent mollement sur la terre

Les victimes frissonnantes tremblent sur sa peau

Sur son visage dissimulé déclinent les maux.

Le Cow-Boy froissé soupire autour d’elle;

Elle éveille parfois, dans une théorie avisée,

Quelques détails, d’où s’échappent des frissons d’angoisses:

-Un profilage édifiant tombe de sa perspicacité d’or

II

Ô l’Embaumeur! Froid comme la mort!

Oui, tu prends des tas de vies, dans tes liquides

-C’est que les sites de rencontres du Net

T’avaient donné toute la liberté du choix;

C’est qu’un mal, tordait ta grande figure

À ton esprit en colère portait d’étranges bruits;

Que ton cœur écoutait un chant dysfonctionnel

Dans les plaintes du dedans et les soupirs des LGBT;

C’est que les voix des fantômes, immenses râles

Brisaient ton Moi enfant, trop fragile et trop cassé

C’est qu’un chien sordide, un serial-killer avide,

Un désaxé, qui crève à ses genoux!

Meurtres! Horreur! Non Serviam! Quel thriller, ô Monsieur Laipsker!

Vous vous imposez dans le paysage polar;

Vos grandes enquêtes éblouissent nos nuits

-Et l’infinie logique, c’est qu’on vous adore!

III

-Et la poétesse dit que Les Poupées

Le frisson que je suis venue chercher, je l’ai cueilli,

Et que j’ai vu sur le cahier, couché sur le papier,

Le coup de cœur flotter, comme une évidence.

« Ce qu’elle me forçait à faire en récitant ce poème de Rimbaud »

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Michel Lafon de leur confiance et l’envoi de ce livre.

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: Alexis Laipsker – Les Poupées | Sin City
  2. belette2911
    Mar 06, 2022 @ 16:41:53

    Je ne suis pas poète, tu l’es, mais ce roman, j’ai envie de le lire, à cause de toi, bien entendu (tu m’énerves !!!! 😆 ).

    Mais j’en ai un autre de lui à lire avant « mangeurs d’âmes », un titre dans ces eaux-là 🙂

    Réponse

    • stelphique
      Mar 06, 2022 @ 20:21:06

      Quand tu le liras, tu comprendras ☺️ Rimbaud, toussa toussa…❤️
      J’ai du coup, envie de le découvrir aussi ce fameux mangeur d’âmes ! ✨🧚🏻‍♀️

      Réponse

      • belette2911
        Mar 09, 2022 @ 17:14:00

        J’ai lu Rimbaud, j’ai aimé, mais je n’ai rien trouvé d’intelligent à dire pour ma chronique :/

        Héhéhé, je t’ai tentée !!! 😆

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 243 autres abonnés
%d blogueurs aiment cette page :