Nouvelle Babel, Michel Bussi

🌍Ce que j’ai ressenti:

« Pour que le monde tienne en équilibre, il faut des lieux que l’on montre, qui attirent, qui s’affichent, et d’autres que l’on cache. »

Comment savoir quel est le juste équilibre? Si la Terre n’avait plus de frontières, quel en serait le quotidien? C’est tout l’enjeu et le défi que lance Michel Bussi, dans cette nouvelle intrigue d’anticipation…Un monde sans frontières et des déplacements instantanés d’un endroit paradisiaque à un autre…Vu d’ici, ça fait rêver…Un jogging à Tahiti, une escapade à Paris, du shopping à New-York, un dîner à Venise, imaginez que vous puissiez faire ça en une seule journée et le répéter quotidiennement, comme bon vous semblera…C’est extrêmement euphorisant de pouvoir aller où on veut, quand on veut, en une seconde! Ça donnerai presque envie, cette instantanéité. Mais l’humanité étant ce qu’elle est, vous vous doutiez bien que notre cher auteur, allait nous préparer un thriller de haute voltige…Et forcément, on est tenu en haleine, à apparaître et disparaître un peu trop vite, à constater et à deviner le prochain coup du sort, à se laisser charmer et désenchanter d’une possible vie sans limites…

« Une seule Terre, un seul peuple, une seule langue. »

Nouvelle Babel est une lecture passionnante. On explore la Terre, la probabilité d’une autre manière de se déplacer, la Liberté plus accessible encore, la superficialité et ses adeptes, les causes et les conséquences d’une société qui compte avec les intelligences artificielles. Autant de thèmes et de réflexions intéressantes qui nous poussent à revoir nos propres limites, nos rêves démesurés ou nos craintes les plus profondes. Derrière l’enquête en cours, Michel Bussi ouvre un espace gigantesque et en même temps, minuscule, où la vie poursuit son cours. Parce qu’il en a toujours été ainsi. L’amour, la haine, l’ambition, la vengeance, le pouvoir continueront de dévorer tous les hommes, peu importe les avancées scientifiques. Le futur aura beau être idyllique, les symboles toujours aussi puissants, la tour de Babel enfin construite, la Terre pour tous, l’humanité est trop pétrie de mille et une contradictions…

« Un jour, il faut choisir son camp. »

J’ai choisi. J’ai choisi d’être dans celui de Michel Bussi. Toujours aussi émerveillée et accro à ses thrillers dynamiques. Celui-ci pour le coup, offre une bien belle bouffée d’oxygène et un voyage incroyable autour du monde. Quand on sait qu’avec les temps qui courent, nos déplacements sont limités, un livre de 450 pages qui nous permet de partir vers des destinations, plus belles les unes que les autres, c’est déjà un petit bonheur appréciable. Et puis, avec ou sans TPC, j’ai été embarquée par cette histoire, ce temps revisité, les mondes plus ou moins lointains, et l’idée presque palpable de la Liberté…Que je sois ici ou partout ailleurs, je vous invite au cœur du voyage…Allez voir de plus près, la Nouvelle Babel, prenez place dans l’attraction touristique la plus en vue du moment!

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Les Presses de la Cité de leur confiance et l’envoi de ce livre.

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. belette2911
    Fév 12, 2022 @ 16:56:43

    Je dois le lire le mois prochain, j’espère que ce sera une lecture passionnante aussi 🙂

    Réponse

  2. Nath - Mes Lectures du Dimanche
    Fév 11, 2022 @ 05:23:34

    En voilà un qui pourrait bien me plaire !

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 244 autres abonnés
%d blogueurs aiment cette page :