Exodes, Jean-Marc Ligny.

Couverture Exodes

Pourquoi je l’ai choisi:

Je souhaitais connaître enfin cet auteur de Science-fiction, et bien sûr la couverture et le résumé ont fini de me convaincre à tenter cette aventure bien réchauffée à point. Je tiens à remercier chaleureusement donc, le site Babélio et son opération Masse Critique, qui m’a permise de découvrir un gros coup de cœur littéraire, ainsi que les éditions Folio pour l’envoi de ce livre!

Synopsis:

Le réchauffement climatique s’est emballé au point que la Terre devient une planète hostile à la vie. Partout la civilisation s’effondre, les hommes n’en ont plus pour longtemps, et ils le savent. Va-t-on, comme Pradeesh Gorayan et sa famille, dans l’enclave sous dôme de Davos, poursuivre notre train-train comme si de rien n’était ? Va-t-on, comme Mercedes Sanchez, en Espagne, se réfugier dans la religion et attendre des Anges venus du ciel qu’ils nous emportent au jardin d’Éden ? Va-t-on, comme Fernando, le fils de Mercedes, rejoindre les Boutefeux et précipiter notre destruction dans une orgie de feu et de violence ? Va-t-on, comme l’Italienne Paula Rossi, vendre corps et âme pour quelques médicaments ? Va-t-on, comme Mélanie Lemoine, consacrer nos ultimes forces à sauver les derniers animaux ? Va-t-on, comme le marin Olaf Eriksson et sa femme, fuir les îles Lofoten et chercher une terre un peu plus hospitalière, vierge de toute présence humaine ? C’est le temps des exodes, et, tels des termites sur une bûche enflammée, les derniers hommes courent en tous sens pour échapper à l’enfer.

Ce que j’ai ressenti:…Un sombre exode vers un coup de cœur…

Six destins qui nous racontent l’Europe en post-apocalyptique, cela nous donne 600 pages d’une intensité incroyable, un livre qui ne s’oublie pas, une lecture qui marque les consciences.

« A croire que se défoncer est devenu plus vital que manger. »

Qu’on se prenne d’affection pour cette douce Mélanie, qu’on allume le feu comme Fernando, que l’on se prosterne devant les anges comme Mercedes, que l’on navigue sur les flots comme le couple Eriksson, que l’on protège ses enfants avec une rage maternelle convaincante comme Paula, que l’on se batte pour la survie de l’humanité comme Pradeesh: suivre ses personnages, c’est traverser des terres hostiles, des mentalités ravagées, des corps meurtris avec pour seul objectif de rentrer, à l’abri, dans les dômes, et échapper à l’enfer sur Terre.

« Mais comme dit le proverbe, si le pire n’est jamais sûr, le meilleur l’est encore moins. »

Mais quel roman!!!!Sombre et suffocant, il n’en reste pas moins que c’est une lecture qui vous imprègne! Un triste constat de la nature humaine qui ne reflète que trop bien, des probables conséquences que ces humains, sans foi ni loi, font subir aujourd’hui à la Nature. On reste abasourdis de ce monde chaotique décrit, fatal résultat du réchauffement climatique, et ses lieux de perdition deviennent  le théâtre des pires atrocités. La fin des temps a sonné dans ses pages, et l’heure n’est plus à l’espoir, mais en même temps, les Hommes l’ont bien cherché…Jean-Marc Ligny se permet donc de leur faire subir toutes sortes de châtiments pour leurs comportements irresponsables actuels, en leur faisant entrevoir dans ce roman d’anticipation, une évolution future qui pourrait advenir: du déchaînement météorologique, en passant par la faune mutante et une flore inexistante, les humains vivent un vrai calvaire…Et le pire chez eux, va en ressortir…Les chocs seront empreints d’une incroyable violence, et le moindre rapprochement sera teinté de fatalité implacable…

« Maintenant, c’est la vie entière qui est une catastrophe, et toute l’humanité qui en est victime. »

Dans la mesure, où l’on ressent de plein fouet, toutes sortes d’émotions diverses, mais ô combien bouleversantes, que la plume de cet auteur et son intention sont d’une grande intelligence, je peux clairement affirmer que ce livre est un gros coup de cœur. Je me suis attachée à chacun de ses personnages, même les plus sombres, je ne voulais pas sortir de ce monde, pourtant hostile, et j’ai pris un grand plaisir à faire durer cette lecture, pour mieux l’apprécier. Ses Exodes nous font voyager, autant que trembler: c’est tout le bonheur de se caler tranquillement un bon pavé de Science-Fiction…Je le recommande avec toute l’intensité d’un Boutefeu…

« Ce qui était encore apocalyptique il y a vingt ans est devenu banal aujourd’hui. »

Meilleurs Moments du livre:

  • J’ai adoré la vie auprès de Mélanie, sa douceur, son engagement. J’ai admiré sa force dans sa tendresse, et j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce bout de femme. C’était ma petite lueur dans ces ténèbres.

« Et maintenant qu’elle a arraché un Boutefeu à sa propre folie, elle compte bien ne pas en rester là: elle va lui apprendre les gestes qui sauvent, les gestes qui soignent, les gestes d’amour. « 

  • Le bateau du couple Eriksson qui traverse les villes allemandes. Je pense que c’est vraiment mon passage préféré du livre, j’ai visualisé à la perfection cette intrusion navale dans les rues, autant dire que l’auteur a une vraie force pour ouvrir notre imaginaire et donner une scène saisissante…

« Peut-être est-il mort, il ne s’en est pas rendu compte avec ce capharnaüm, et maintenant il chevauche l’écume de la mer en compagnie des dieux… « 

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 10/10

 

Publicités

24 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: Décembre noir pour clore l’année 2016 – Albédo
  2. Nathalie M
    Déc 22, 2016 @ 20:07:16

    très très tentant! Je suis comme toi, j’aime le poste apocalyptique. Quand c’est bien écrit, c’est un régal de frayeur… nous sommes masos…

    Réponse

  3. belette2911
    Déc 21, 2016 @ 17:43:02

    Bon ben, j’ai plus qu’à l’ajouter, je ne vois que ça à faire, puisque tu le vends si bien ! 😀

    Réponse

  4. Aucafelitterairedeceline
    Déc 21, 2016 @ 15:34:48

    Cet auteur est dans ma liste de ceux que je dois découvrir depuis un moment déjà. Il faut vraiment que je lise celui-ci 🙂

    Réponse

  5. Lutin82
    Déc 21, 2016 @ 11:05:53

    Je ferai simple : Vendu!

    Réponse

  6. Yvan
    Déc 20, 2016 @ 18:18:27

    Tu n’arrêtes plus avec les post-apo, toi 😉
    Quel bouquin, hein ! Magnifique et sombre, je suis bien d’accord

    Réponse

  7. Lupa
    Déc 20, 2016 @ 18:04:30

    Attends, attends… laisse moi terminer ma petite danse de la joie…
    C’est bon ? T’es toujours là ? Bon, alors, encore toute essoufflée que je suis, je te dis :  » Yesssss, il vient de rentrer ma PAL, c’est trop cooooool !!! »
    Tu vois un peu dans quel état tu me mets ? Je t’adore petite fée ❤

    Réponse

    • stelphique
      Déc 20, 2016 @ 18:43:15

      Et moi aussi ma Louve de blog, je t’adore!!!!;)
      Trop contente que tu sois sur le coup, et j’ai hâte d’avoir ton avis!!!!;)
      Danse, danse, tu es ici chez toi, et j’adore que tu me fasses un spectacle spécial!!!!;)

      Réponse

  8. Ju lit les mots
    Déc 20, 2016 @ 16:43:03

    On a les mêmes envies livresques en ce moment 🙂 il est dans ma pal 😉

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 182 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :