Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee

Couverture Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Pourquoi je l’ai choisi:

Je me suis inscrite à une LC sur Livraddict, quand j’ai vu que ce titre était proposé. Il est des classiques que l’on n’a pas encore lus, ou qui nous effraie d’avance…Je suis contente d’avoir enfin franchi le pas de lire celui ci!

Voir ici l’avis de mes deux copinautes de lecture: Tautiton, Kyradieuse.

Synopsis:

Dans une petite ville d’Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort.

Ce que j’ai ressenti:…Une douce lecture qui tire au cœur…

  • Il était une foisune petite fille. Les petites filles, c’est souvent naïf mais perspicace. Scoot, est de cette trempe là: une mini sauvageonne, pleine d’effronterie touchante, à la langue bien pendue pour son age, et d’une intelligence fine. Une parfaite héroïne de conte en somme, une de celles qui nous inspire et qui ferait bien d’éblouir le Monde…
  • Il était une foisune petite ville. Les petites villes, c’est souvent bien, tout le monde se connaît. L’air de la campagne fait son grand effet. L’entraide et les mariages rapprochent tout son monde…
  • Il était une fois…un Homme: un Père aimant, un Brave avocat, un Gentleman, un Modèle à suivre, un Combattant…Tant de mots peuvent définir ce personnage, et c’est juste un des plus beaux qu’il m’ait été de rencontrer au cours de mes lectures, Atticus Finch.

Ah mais vous aviez cru que je vous racontais une jolie histoire où tout va bien qui finit bien? Ben non!!! On est dans les années 30, aux Etats Unis durant la Grande Dépression, où les Noirs n’ont aucune espèce d’identité, où les gens sont rangés dans des cases prédestinées, ou les Mensonges sont pléthores…

Une voix d’enfant dans un monde sombre, une vision impertinente d’une gamine dans une société régie par des couleurs, une perception voilée par l’enfance des cruautés commises dans ses rues, une sonorité de valeurs candides dans une salle où l’air y est irrespirable.

Ce texte, c’est une invitation à penser mieux , à garder cette petite flamme de Justice, à revoir avec des yeux d’enfants les absurdités de notre société. Il prend son temps, ce texte, vous fait resurgir des souvenirs d’enfance, vous fait ressentir l’avancée d’un siècle d’intolérance, vous touche au cœur par ces jolies valeurs qui le définissent…

Classé comme chef d’œuvre par certains, j’ai mis un peu de temps à l’apprivoiser, tout comme un oiseau qui ne se laisserait pas approcher si facilement…Et puis j’ai vu sa beauté, et je me suis émue de son chant…Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, ce serait péché…Il est un grand livre, qui marquera mon parcours de lectrice et n’a pas fini d’émouvoir le plus grand nombre, je l’espère…Un beau Classique!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 9/10

Publicités

19 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Nathalie M
    Août 11, 2016 @ 10:48:53

    tes chroniques sont toujours pleines de poésie et de délicatesse 🙂
    j’ai entendu parler de ce roman à de nombreuses reprises et il est quelque part dans ma liste. Il y’a des classiques comme ça qu’il faut lire 🙂

    Réponse

  2. Smadj
    Août 11, 2016 @ 08:12:49

    Moi c’est ta chronique qui m’a apprivoisé. Il fait tres envie ce classique 😊

    Réponse

  3. Lupa
    Août 10, 2016 @ 13:37:15

    Ce roman est dans mon top ten des meilleures découvertes récentes que j’ai pu faire ! J’ai adoré Scout et Atticus, mais bizarrement je n’ose lire la suite « Va et poste une sentinelle » de peur d’être déçue ^_^
    Bien jolie chronique petite fée, merci 🙂

    Réponse

  4. La tête dans les livres
    Août 10, 2016 @ 13:03:50

    C’est vrai que c’est le genre de livre qu’il faut découvrir petit à petit, je ne connaissais pas du tout l’histoire donc je me demandais où ça allait mener mais quel beau livre finalement!

    Réponse

  5. tautiton
    Août 10, 2016 @ 09:40:04

    Je suis totalement d’accord avec toi pour Atticus, par contre Scout m’a laissé plutôt de marbre. Au global j’ai un sentiment plus que mitigé sur ce livre, mais je suis ravi qu’il t’ai plu à ce point 😉

    Réponse

  6. lesmotordusdanneju
    Août 10, 2016 @ 07:14:20

    Waouh je me dis qu’il va falloir que je le lise !

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 187 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :