L’instant présent, Guillaume Musso

Couverture L'instant présent

Pourquoi je l’ai choisi:

Un détour sans faute depuis des années maintenant….Un rendez vous que je ne rate plus: Musso /Levy, c’est l’incontournable de l’année.

Synopsis:

Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher…
…??elle passe la sienne à l’attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :

 » Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel… « 

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Les personnages:

Arthur, on s’attache à ce jeune homme. Comment ne pas être tendue à ses cotés dans sa quête d’amour en 24h???? ….

Sullivan m’a beaucoup émue. Ce grand père a beaucoup de qualités humaines. On souhaiterait l’avoir auprès de nous.

Ce que j’ai ressenti:

Je crois que Mr Musso a entendu mes prières……Enfin……….Il était temps…..Cette année, nos deux auteurs préférés français sont revenus là ou on les attendait et ça fait du bien!!!!! Vous l’aurez compris , j’ai beaucoup apprécié ma lecture! J’espérais revoir Musso revenir à ses débuts, à ses histoires fantastiques et romantiques, et cet opus là, remplit  toutes mes attentes.

Ce phare des 24 vents a un charme fou, autant dans cette malédiction, que dans son ensemble. Ce coté cosy, enchanteur, égaré, théâtre d’instants coupés, soumis aux vents hurleurs de la vie, ébranlé par les tourments de l’amour. Il a un envoûtant attrait. On aurait bien envie d’en être propriétaire si c’était pas aussi difficile, une fois, passé une certaine porte. J’aime le coté atypique des phares, c’est une maison des plus originales qui soient: un rêve, pour ma part, d’y habiter!!!

Cette lecture aura été des plus plaisantes. Jusqu’à la fin, on ne voit rien venir. C’est ça que j’aime chez cet auteur, c’est sa manière à lui de nous embarquer dans le presque « irréel », et d’une ritournelle nous redéposer dans la réalité. Je suis restée surprise par cette chute, et je l’ai adoré. Alors bien sur, si on y regarde de plus près, elle a quelques lignes mouvantes, mais bon, c’est dérisoire comparé au choc réussi haut la main de sa conclusion.

Quelle jolie façon de nous faire revivre l’actualité à travers des dates clefs de l’année! Très appréciable de remettre en évidence l’évolution de notre actualité. On l’a vécu, on a écouté toutes ses musiques, chaque événement énoncé nous parle directement, on se sent acteur dans ses instants de faits divers.

Bien que ça ai été une lecture des plus agréables, j’ai eu des fois quelques reculs dans ma lecture dû à un langage trop parlé dans les dialogues, quelques facilités dans les expressions, un vocabulaire un peu pauvre. Ca ne gêne en rien l’intrigue, mais je me dis qu’on est en droit d’attendre un peu plus de l’écrivain français le plus lu…..

En bref, cette lecture nous emmène à plus apprécier nos quotidiens, à mettre plus de valeur dans L’instant présent.

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 7/10

Des noeuds d’acier, Sandrine Collette

Couverture Des noeuds d'acier

Pourquoi je l’ai choisi:

Une offre promo numérique m’a décidée a lire cette auteure du « moment »….

Synopsis:

Avril 2001. Dans la cave d’une ferme miteuse, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave. Théo n’a pourtant rien d’une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l’ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d’autres. Alors, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d’échapper à ses geôliers.

Les personnages:

Théo autant on a du mal à rester insensible à sa douleur, autant, je l’ai trouvé très faible. Il ne se bat pour sa liberté, ça m’a beaucoup dérangé cette sorte de résignation. Luc, lui dit comment ça va se passer, et on dirait qu’il s’est déjà fait à l’idée de cet esclavage innommable. Je me dis sur la fin, bien sur que ces deux tarés l’ont brisé, mais au début??!!!!

Ce que j’ai ressenti:

Ouh, je sens encore l’horreur et la saleté accrochées sur mes doigts, d’avoir touché de si près l’Immonde……Je suis scotchée: en même temps, pétrifiée d’être témoin de tant de violence, et admirative du talent de l’auteure de nous livrer un thriller efficace…..Un huis clos dont on ne sort forcement pas indemne, et se dire que les faits datent de 2002, cela ajoute encore une dimension plus incroyable, c’est maintenant, c’est récent, c’est en France, je crois que c’est cela qui est le plus effrayant, mais bon je me dis aussi, qu’il n’y a pas de date (cf les derniers évènements du mois de dernier chez Charlie Hebdo….), l’Horreur peut frapper n’importe ou, n’importe quand…..

Ce qui m’a le plus dérangée en fait, c’est le manque de « raisons ». Il m’a manqué des pourquoi: Pourquoi ses deux vieux en arrivent-ils, là? Pourquoi la folie s’est acharnée sur ces deux pauvres gars paumés? Pourquoi tant de haine? POURQUOI?!!!!!!! J’ai bien compris que c’est pour cela que ce récit est d’autant plus horrible, mais moi, la violence gratuite, ça m’écœure!!!Il n’y a en fait aucune circonstance atténuante, on ne s’attache à aucun des personnages, on ne trouve aucune logique à ce déroulement, c’est pour cela que ça me perturbe d’autant plus…..Je reste choquée de cette horripilante torture.

En bref, il est clair que c’est livre qui se dévore car on est totalement happé par cette intrigue, mais une fois qu’on y a mis les pieds dedans, on voudrait en sortir le plus vite possible, en mettant, bien sur ,un point final à cette cruauté.

Ma note Plaisir de lecture fee clochette 6/10

Nymphéas noirs, Michel Bussi

Couverture Nymphéas noirs

Pourquoi je l’ai choisi:

J’avais hâte de découvrir celui la, qui est décrit comme le « meilleur de l’auteur »…..

Synopsis:

Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au coeur de l’intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit tout et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.

Les personnages:

C’est assez bizarre de voir écrit son prénom….Surtout quand la belle est aussi charmante et mystérieuse……

Fanette est fraîche et extraordinairement candide, je l’ai adoré.

La vieille dame m’a régalée avec ses petites remarques toutes plus cinglantes les unes que les autres….

Ce que j’ai ressenti:

Ce livre aurait pu être mon préféré pour plusieurs raisons, j’ai souri à tous les petits clins d’œil quand je voyais apparaitre Stéphanie dans l’intrigue……Oui mais voilà, ça ne le sera pas.

Je tiens à dire que j’adore la plume de cet auteur, son envie de toujours nous surprendre (et d’y arriver!!!!!) et de nous faire partager un moment d’intimité avec l’Histoire….Je reste convaincue malgré les gros bémols que je vais y mettre, et je me dis que heureusement pour moi, je n’ai pas commencé par celui ci!!!!Je l’aurai abandonné pour ne plus jamais m’intéresser à cet auteur pour autant génial!!!!!

Je me suis ennuyée, mais ennuyée ferme au cours de ma lecture. J’ai failli abandonner à plusieurs reprises, mais j’avais tellement vu de bonnes critiques qui vantait la fin généralissime que je me suis accrochée, même si j’ai mis un temps infini sur cette lecture…Alors oui, à la fin on s’aperçoit du talent indéniable de cet auteur, je l’avais déjà remarqué avec d’autres de ses œuvres, mais je ne sais pas ce qui c’est passé, je n’accrochais pas du tout aux flics, mais alors pas du tout, ils étaient lourds et pas vraiment efficaces, je pense, et puis, ça ne bougeait pas trop coté action….Bien sur, il posait ses bases pour la fin, on voit bien que Mr Bussi a travaillé son intrigue pour que chaque détail trouve sa réponse dans la conclusion, mais bon quand ça ne décolle pas et qu’on n’accroche pas aux acteurs principaux, le temps parait plus long, mais looooooooooong…….

Il n’empêche que la conclusion est surprenante et vraiment géniale, donc, comme tous, je salue son ingéniosité. J’ai passé un bon moment dans le village de Giverny, et là aussi je remercie l’auteur de nous faire partager la culture et le patrimoine Français qu’il sait mettre particulièrement bien en avant. Merci , j’ai appris beaucoup sur la peinture et sur Monet en général, je voudrais bien aussi un de ses fameux Nymphéas! Une petit visite culturelle me parait absolument nécessaire du coup…..

Nymphéas. Effet du soir - Claude Monet

Ma note Plaisir de lecture fee clochette 5/10

Narcogenese, Anne Fakhouri

Couverture Narcogenèse

Pourquoi je l’ai choisi:

J’ai profité d’une promo cet été, et la couverture me plaisait trop!!!!!

Synopsis:

Louise Gaucher travaille dans un service de réanimation. Dès qu’elle le peut, elle s’assoupit auprès de ses malades plongés dans le coma. Elle a le don de voyager dans le « monde des rêves » où les patients choisissent entre la vie et la mort.
Simon Larcher est flic. Il ne boit plus, ne baise plus et ne joue à rien. Il voudrait juste nettoyer le monde de son horreur et de sa tristesse.
Une nuit de janvier, un enfant de la DDASS disparu est retrouvé dans le parc du Chais, propriété de la puissante et riche famille de Louise…

Les personnages:

La famille Gaucher est pleine de mystères….

Zette, un don précieux qu’elle possède!!!!C’est un personnage qui m’a bien plu, mais que j’aurais encore plus mis en avant, car finalement il n’y a pas véritablement de héros qui se distingue, mais d’un autre coté cela fait plus réel, chaque personnage apporte sa pierre à l’édifice et je trouve que ça fonctionne encore mieux….

Ce que j’ai ressenti:

Une excellente découverte!!!Je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à une écriture et une histoire aussi soutenue…Je suis ravie de cette petite pépite ….

C’est vraiment l’univers qui m’a agréablement surprise: il est d’une grande richesse…On aurait dit un conte horrifique…. C’était génial, le Marchand de sable est flippant !!!! En plus, je réservais cette lecture juste avant de m’endormir, donc je ne vous dis pas comme cet univers autour des rêves, prend une plus grande ampleur…. On y réfléchi à deux fois avant de dormir!!! Enfin un conte pour adulte terriblement efficace!!!

Mais ce livre est bien plus que cela : c’est un thriller parsemé de fantastique mais aussi une grandiose saga familiale!

Enfin grandiose, permettez moi de dire que cette famille a de quoi faire froid dans le dos, c’est hallucinant, voire ahurissant ce qu’on peut transmettre par le sang… Pas seulement des éléments physiques comme on pourrait le croire, mais plutôt « dons » et « tares » qui détermine le destin d’une filiation sur plusieurs générations…A longuement méditer, donc sur l’éternel recommencement…

L’auteure a su nous tenir en haleine tout le long de son histoire, pour nous livrer une conclusion effarante que je n’ai pas vu venir….Tout est impeccablement mené grâce aux multiples points de vue des personnages , il y a le cote enquête avec les flics, le côté peurs nocturnes avec les enfants, un autre un peu surnaturel avec le don de Zette…Bref, chaque détail prend son importance et devient plus vivant grâce aux ressentis de chacun des protagonistes….La fin est tout simplement bouleversante et laisse un grand sentiment de malaise…Elle joue avec nos peurs les plus profondes, entre conscience et rêve, pour mieux nous effrayer même en ayant refermé ce livre!

 

Le petit plus: L’originalité de ce Marchand de Sable ….

Le petit bémol: R.A.S

Ma note fee clochette9/10

Thérapie, Sébastian Fitzek

Couverture Thérapie, Tu ne te souviendras pas, Le briseur d'âmes 

Pourquoi je l’ai choisi:

Il traînait dans ma PAL, et puis une LC a été lancée par Stephanieplaisirdelire, donc je me suis lancée….

Synopsis:

Josy, la fille du psychanalyste Viktor Larenz, souffre d’une maladie inconnue et disparaît mystérieusement. Quatre ans ont passé, Larenz s’est retiré sur une île au nord de l’Allemagne et reçoit la visite d’une romancière qui souffre d’une forme rare de schizophrénie : les personnages qu’elle invente prennent vie et son dernier roman ressemble étrangement à l’histoire de Josy…

Les personnages:

Viktor, un homme tourmenté comme on les aime!!!

Anna, ah celle là je m’en suis posée des questions sur son compte!!!!J’aurai peut être préféré une de mes options de déductions….Mais finalement elle est juste parfaite dans son rôle….

Ce que j’ai ressenti:

J’ai vraiment une préférence particulière pour les thrillers psychologique, et forcement au fur et à mesure de ma lecture j’étais ravie de la tournure que ça prenait!!!Oui, en effet, je me suis lancée dans cette lecture sans en savoir rien (je n’avais même pas lu le synopsis, juste je voyais un peu cet auteur au détour de la blogosphere….).Vous me direz forcement avec un titre pareil ça doit éveiller, ben peut être que mes nuits trop entrecoupées par les réveils incessants de ma progéniture rétrécissent ma capacité de déduction…Mais heureusement pour moi, je ne suis pas passée à coté de cette lecture!!!

J’ai adoré me triturer les méninges, à échaffauder des déductions, surtout que j’ai mis longtemps à le lire…Je suis donc plutôt satisfaite du déroulement de l’intrigue…C’est assez perturbant, pas mal de rebondissements, et au final tout prend son sens (et quelle fin!!!!)…Je ne veux rien dévoiler (j’évite à tout prix les spoilers), mais cet auteur a un vrai talent en ne faisant intervenir que très peu de personnages dans son histoire, j’ai bien aimé cette ambiance angoissante entre douleur et solitude, j’ai trouvé cela très réussi….

J’ai juste eu un moment de déception quand j’ai cru reconnaître des similitudes avec Carrie du grand Stephen King, mais heureusement il n’en a rien été!!!!Ouf!!!!Car sinon ça aurait été dommage et je n’aurai pas persister avec cet auteur, malgré l’édition qui me réserve encore 2 de ses histoires….

En bref, je suis assez contente d’avoir lu ce livre, et même si ce n’est pas le coup de cœur tant attendu, je lirais avec plaisir ses autres œuvres!

Le petit plus: Un roman court très efficace!

Le petit bémol: J’aurai aimé plus de détail sur Isabel à la fin…Un peu trop vite expédié sur son compte je trouve….

 

Ma note fee clochette 8/10

 

 

Docteur Sleep, Stephen King

paris 002

Pourquoi je l’ai choisi:

Dès la soirée au Grand Rex j’ai commencé ce livre très attendu  lors de cette rencontre exceptionnelle!!!!

L’ambiance:

Le Don est une chose très convoitée!!!Attirant les pires vermines à ses trousses…Pourtant, Dan l’ancien Danny de l’Overlook va être obligé de quitter sa douce vie de Docteur Sleep pour anéantir la Mal à l’état pur avec une innocente gamine Abra, mais pas sans défense non plus….

Les personnages:

Dan Torrance j’ai trouvé ça tellement dommage que celui ci suive les traces de son père dans ses pires travers…

Abra, je l’ai de suite adoré!!!Que de pouvoirs dès la naissance!!!J’ai été bluffée surtout pour la scène du 11 septembre…J’espère la revoir bientôt du coup…Ben oui, je lance l’idée d’une trilogie à Stephen…..

Momo, elle aussi fait partie de mes personnages coup de cœur bien qu’on en sache pas assez à mon goût!!!

Rose, voilà bien là une Vraie Méchante comme on les aime!!!!Impressionnant la carrure qu’elle dégage!!!!

Ce que j’ai ressenti:

J’ai toujours adhéré au style de Stephen mais j’ai une légère préférence pour ses derniers livres….Donc là, en reprenant un « ancien personnage » remit au goût du jour ça dépote pas mal!!!J’adore les mondes étranges que le King nous ouvrent et dans lesquels je plonge avec délice….L’originalité de cette vapeur avec ses vampires d’un autre genre m’ont vraiment glacée d’effroi…Forcement quand on touche aux enfants, ça nous fait ressortir toute notre empathie!!!Je me suis vraiment prise au jeu, même si je dois reconnaître que ça m’a pris un certain temps à comprendre leurs « pratiques » bien que j’avais bien saisi toute l’horreur de celles ci!!!Comme  le dit Stephen , on ne regardera plus jamais les campings cars de la même manière après cette lecture!!!

Bien qu’il m’avait bluffé dans ses descriptions sur les méfaits de l’alcoolisme, Danny essaye de s’en sortir et ci, on voit tout ce qu’il se passe aux Alcooliques Anonymes et bien que je n’ai aucune idée sur leur déroulement , j’ai trouvé que ces réunions sonnait plutôt justes…

Je ne sais pas si c’est de cette soirée, mais j’ai senti que la Note de l’auteur (à la fin du livre) était authentique, presque intime, en tous cas, c’est tout ce que l’on a vu avec lui lors de cette conférence…Un vrai bonheur donc!!!!

Encore une fois Stephen King a réussi à me surprendre tout en restant fidèle à son précedent livre Shining…Un zeste de maturité, un brin d’horreur supplémentaire, de jolis clins d’oeil ,et toujours des personnages super intéressants et très travaillés font que cette suite surpasse toutes mes attentes: une vraie réussite en somme!!!!

Le petit plus: Ce livre aura toujours ce « génial petit plus » parce qu’il sera associé à ma soirée au Grand Rex quand j’ai vu mon auteur culte : Stephen King!!!!

Le petit bémol: Je pensais que l’Overlook serait plus présent…

Ma note fee clochette9/10

Remerciements:

Je remercie les éditions Albin Michel pour la distribution gracieuse du tout nouveau King lors de cette soirée!!Et aussi Stephen King ainsi que toute son équipe pour nous avoir offert une soirée fantastique!!!Un véritable cadeau que de voir son idole…

Shining, Stephen King

Couverture Shining / L'enfant lumière

Pourquoi je l’ai choisi:

Il était grand temps que je découvre ce livre de Stephen….Et j’avais vraiment envie d’être dans l’ambiance pour lire le tome 2!

L’ambiance:

Une famille emménage pour l’hiver dans un hôtel prestigieux mais qui est totalement coupé du monde …Et aussi potentiellement hanté si jamais on est sensible aux mauvaises vibrations….Le trio Torrance va l’apprendre à ses dépens..

Les personnages:

Jack Torrance, c’est fou ce le chemin que peut prendre un homme…Avec un sérieux penchant pour l’alcool et son passé effroyable, on dirait qu’il avait toutes les cartes en main pour se faire manipuler contre son gré (ou pas) par le Mal…..Sa lente descente aux enfers est purement cauchemardesque…

Danny, il est tout mignon ce gosse mais aussi hautement dépassé par son Don ….

Wendy, une jeune femme qui voit le mauvais coté de son mari mais qui, par habitude ou faiblesse, reste auprès de lui jusqu’à la fin…

Dick, j’ai  de suite adoré cet homme qui veut essayer de protéger l’enfant…Il a un coté mystérieux et fascinant, et son coté chevalier m’a fait fondre…

Ce que j’ai ressenti:

Je suis persuadée de ne l’avoir jamais lu, pourtant j’ai eu comme une impression de déjà-vu…( non je n’ai pas vu le film non plus, je pense que je me rappellerai la tête de Jack Nicholson en fou furieux…..)

Ce fut un grand plaisir de découvrir un livre culte et même s’ il se suffit en lui même je suis très impatiente de voir où Stephen King va nous emmener avec sa suite….

J’adore toujours autant l’écriture du King et je me suis vraiment plongée dedans avec délectation…Il me fascine toujours autant, ses personnages sont très travaillés, la tension qui monte crescendo jusqu’à nous glacer d’effroi….Le coup marche à chaque fois!!!!C’est Stephen et je me régale !!!!Je me réserve toujours un moment dans l’année à ce petit plaisir d’épouvante qui est dès fois plus efficace qu’un bon film d’horreur….

Toutefois, je dirais que ce livre ne m’a pas autant plu que d’habitude…La tension et l’horreur sont trop loin dans le déroulement….Et puis bien que je me sois attachée a Danny, je n’ai pas pu m’empêcher de préférer Annie et la fameuse maison de Rose Red….J’ai trouvé qu’il y avait trop de similitude (surtout avec le fait que c’est l’enfant innocent mais possédant le Don qui réveille les pouvoirs maléfiques des murs) et bien que Rose Red, soit arrivé bien après, je trouve que cette maison est bien plus effrayante que cet hôtel à l’héritage sulfureux….Si je l’avais vu dans l’autre sens, peut être que je n’aurai pas ressenti cela, mais là, j’aime tellement Rose Red que du coup, l’Overlook a beaucoup moins de charme et me semble bien en deça coté « maison hantée »….

J’ai trouvé que l’auteur avait un vrai talent pour raconter les méfaits de l’alcoolisme, ça sonne juste…La vraie claque n’est à mon avis pas dans l’Overlook, mais bel et bien dans la déchéance d’un homme face à son addiction…Et c’est pour moi le plus effrayant de l’histoire!!!

Le petit plus: Je lus ce livre dans une vieille édition….C’est deux fois plus flippant!!!On a presque peur de tourner les pages pour 2 raisons….

Le petit bémol: Une toute petite déception personnelle….Mais ça reste du Grand King à lire absolument!!!!!!

Ma note fee clochette 7/10

L’âme de fond, Sophia Raymond

Image

Pourquoi je l’ai choisi:

Rouge et or, c’est comme un cadeau de noel..La couverture est magnifique, le synopsis plus que tentant, donc je voulais absolument le lire!

L’ambiance:

Anna, ébranlée par ses cauchemars violents, et Will par la soudaine révélation de sa filiation, vont se retrouver dans une course contre la montre malgré eux au péril de leurs vies dans les mystères du passé…

Les personnages:

Anna, une jeune femme attachante mais bien tourmentée! Elle est hantée par les feux de l’enfer, suite à son accident lors du Tsunami de 2004 en Thaïlande,  mais verra bientôt  que sur Terre, la vie est aussi effrayante!

Will, jeune  journaliste américain en mal d’identité, se voit confier une mission vers Paris qui le rapprochera de lui même et de ses vraies valeurs…

Ce que j’ai ressenti:

Je suis ravie de la découverte de ce livre et surtout des circonstances qui m’ont amenée à le lire! En, effet, c’est souvent le hasard , (à moins que ce ne soit les grands esprits qui en décider autrement), qui décide des grandes rencontres. J’en ai fait une très intéressante, et même si elle est virtuelle, c’est un plaisir d’avoir pu rencontré la route de  Sophia Raymond et l’univers dans lequel elle m’a littéralement embarquée…

Je laisse au cas où l’adresse de  son site, car c’est principalement ici, que j’ai décidé de lire son livre….Je tiens à dire que c’est une auteure qui  s’autoédite en numérique, et qu’elle a du talent, donc seul le bouche à oreille, pourra la faire sortir de l’ombre…La lisibilité de ce livre est un bonheur, le texte est aéré, chapitré consciencieusement, une réussite pour ce format en ebook!

J’ai trouvé l’intrigue captivante et les sujets abordés font partie de mes centres d’intérêt!!!Comme j’ai été agréablement surprise de trouver  au fil des pages, le sujet des EMI (expérience de mort imminente),les présages divins et visions apocalyptiques, la possibilité des vies antérieures, la Dame blanche, Brocéliande et la légende du Roi Arthur…Si jamais mes proches lisent cela, ils me diraient certainement que ce livre a été écrit pour moi!!! C’est fou, à chaque nouvelle entrée d’un thème, je souriais intérieurement, tellement ce livre parle à mon âme!!!J’ai une vraie fascination pour ces phénomènes non expliqués, ses légendes à vous glacer d’effroi et le Roi Arthur est sans aucun doute mon histoire préférée…

Pourtant, même si ses sujets sont évoqués, ils ne font que servir l’histoire, il n’y a pas de fin moralisatrice ou mystique abracadabrante…L’auteure ouvre juste une porte, à nous lecteurs, d’en faire ce que bon nous semble, en notre âme et conscience…Bon, mais faites gaffe quand même, car Lucifer n’est jamais très loin…

C’est un bon thriller, sans temps mort jusqu’à la toute fin! On est facilement happé par le déroulement du livre, et le lecteur comme les personnages reçoivent les infos en même temps, ce qui fait qu’on est vraiment plongé avec eux dans les mystères du passé et l’enquête de Will….Tout se tient, chaque pièce trouve sa place dans l’imbrication de ce thriller  et la crédibilité de cette histoire prend toute sa forme grâce au vrai travail de recherche de l’auteure! On voyage dans le temps, les destins s’entrelacent, mais l’enquête est pourtant solidement ancré dans le présent et puis le dénouement prend de la hauteur pour s’éléver vers les cieux…

Je dirai que la cerise sur le gâteau est l’histoire d’amour qui unissent deux êtres, peu importe le lieu, le temps : l’Amour triomphe de tout!!!Je sais, je suis une incorrigible romantique quand je vois cela , mais j’adoooooooooooore c’est tout!

Donc vous l’aurez sans doute compris ce livre est un coup de coeur pour bien des raisons, et je suis enchantée par cette lecture!

Le petit plus: L’immense plaisir de vous présenter cette auteure!

Le petit bémol: Je n’ai pas compris le titre…

Ma note fee clochette 9.5/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement Sophia Raymond, l’auteure, d’avoir bien voulu faire un partenariat avec moi pour mettre en avant son livre! Je suis sincèrement touchée de la confiance qu’elle m’a accordée.Je la remercie aussi de m’avoir un peu bousculée dans mes habitudes de lectures, car c’est avec un immense plaisir que j’ai lu son livre sur mon portable, ce qui fait une nouvelle expérience de lecture assez sympa….Mais surtout, et c’est cela que j’ai le plus apprécié dans ce partenariat, ce sont nos échanges personnels, j’ai beaucoup aimé sa gentillesse et sa patience à mon égard…Donc voilà en plus de son talent, mettre en avant son livre sur mon blog, a été une vraie joie et je ne peux que vous conseiller de vous lancer sur les traces du mystère de L’âme de fond!!!!

Magic cottage, James Herbert

Pourquoi je l’ai choisi:

Maintenant, James Herbert est comme un Stephen King, on se le cale pour le plaisir d’avoir peur….

L’ambiance:

Le mythe de la maison hanté n’a pas fini d’être exploité!!!Gramarye nous ouvre ses portes mystérieuses, et si à premiere vue tout à l’air fantastique, les nouveaux proriétaires vont vite déchanter…

Les personnages:

Mike, musicien, va suivre sa compagne dans son envie de couper avec la folie citadine, et se mettre au vert dans son corps et son esprit…Et parfois, la Magie est plus dangereuse que les mauvais trips!!!!!!!!

Midge, dessinatrice pour les livres d’enfant, elle veut se reconnecter avec son moi intérieur, mais le Mal rode d’autant plus qu’il est friand de ce genre de démarches….

Rumbo, j’ai eu un coup de coeur pour cet écureuil hors du commun, et je pense que l’auteur a du s’y attacher aussi car il lui a été impossible de faire disparaître ce petit rongeur culotté!!!!

Mycroft, il a tout de l’horripilant et dangereux gourou qu’on espère jamais croisé sur sa route!!!!!

Ce que j’ai ressenti:

Je vais le redire encore une fois , sans doute, mais j’adore les maisons hantées!!!!!Celles qui ont un charme si particulier, qu’elles en deviennent vivantes, nous glaçant les sangs, la plupart du temps….Gramarye est de ce type, un petit cottage sympa au milieu d’une forêt, irrésistible à première vue mais se révélant en fait, une habitation bien étrange..Je ne veux pas émousser le suspens donc je n’en dirais pas plus!!!En tout cas, j’ai adoré cette habitation et elle est à la hauteur de certaines autres célébres….

En ce qui concerne l’écriture, j’ai bien aimé encore une fois, les descriptions magiques et enchanteresses de James Herbert, j’ai rigolé quand il prenait le lecteur à parti, par contre j’ai remarqué quelques longueurs surtout avec les sinergistes, mais c’était pour mieux appréhender la fin apocalyptique ou vision de l’enfer finale!!!!!

Bref, je suis accro maintenant aux livres classés Horreur que j’ai découvert que récemment, et Herbert me parait un maître du genre (bon bien sur , loin derrière un certain roi….)!!!!!

Citations:

« La magie, c’est croire à ce que vous ne devriez pas croire- et adorer y croire.  » Mike Stringer

Le petit plus: Une maison hantée qui vaut le détour…

Le petit bémol: r.a.s

Ma note 7/10

Hanté, James Herbert

Pourquoi je l’ai choisi:

Un livre classé horreur…Et les maisons hantées je ne peux pas résister !!!

L’ambiance:

Une maison hantée dans les profondeurs du relief londonnien….Edbrook, demeure isolée aux hôtes étranges, recèle bien des mystères et on demande precisemment David pour identifier les apparitions fantomatiques du domaine …

Les personnages:

David Ash, enqueteur rationnaliste, pour l’Institut de Recherche Métapsychique , chasse les fantômes mais surtout les charlatans… C’est un personnage torturé par son passé trouble , un brin alcoolique , et pourtant indispensable pour sa patronne Kate McCarrick ( qui d’ailleurs ne se refuse jamais un petit quatre heure avec lui) , j’ai vraiment accroché avec ce pisteur du paranormal et tout son matériel tangible pour des phénomènes surnaturels…

Je ne veux pas gâcher le suspens en parlant des autres personnages , mais la famille qui embauche David est quand même très spéciale !!!!

Ce que j’ai ressenti:

Un livre sympa dans l’ensemble …L’ecriture de Herbert est à des moments saisissante et d’autres poétiques presque , j’ai bien aimé ce contraste, mais on peut dire qu’il gère bien les scènes d’horreur et de tension!!! J’ai été bluffée dans la partie sur la possession de la fausse médium et la fin du livre!!! On est happée quand il nous raconte ces moments très intenses!!! Bien sur Edbrook est à la hauteur de nos attentes cauchemardesques et fantomatiques, et je dois dire qu’en lecture c’est presque aussi efficace que dans les films!!! 

Par contre je rajouterai quelques bémols : l’enquête sur cette fameuse maison est entrecoupées de scènes flash back … Le pire c’est qu’elles ne sont pas inintéressantes mais gênent, et n’apporte presque rien au  processus de l’ histoire… À part celle où on en apprends plus sur David et sa sœur , les autres sont un peu superflues ..Enfin moi je l’aurai vu autrement peut etre un cahier de ses enquêtes aurait été super???!!!!

Le petit plus: j’ai lu ce livre sur mon reader et je continue les enquêtes paranormales de David Ash avec « La conspiration des fantomes »!!!! 

Le petit bémol: j’ai cherché s’il n’y avait pas un tome précédant, car ce personnage me plaît bien, et je trouvais que l’auteur faisait beaucoup de references à d’autres enquetes de David  …mais non!!!!

Ma note 6.5/10

Previous Older Entries Next Newer Entries

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 223 autres abonnés