Lettres à la Lune, Fatoumata Kebe

Lettres à la Lune par Kébé


Synopsis:

Fatoumata Kebe est astronome. Après le succès de La Lune est un roman (Slatkine & Cie, 2019), qui confronte les découvertes scientifique les plus récentes aux mythologies qui les ont annoncées, la docteure en astronomie a eu l’idée de se livrer à l’exercice inverse. Raconter le roman de la Lune en réunissant les plus belles et les moins connues des légendes de cette planète qui n’en est pas une. Des livres sacrés des Aztèques aux intuitions d’Hergé, en passant par Cyrano de Bergerac et Shakespeare, voici le roman de la Lune par ceux qui l’ont inventée.

Ce que j’ai ressenti:

Ma chère Lune,

Si la dernière fois, j’ai écrit un poème-ressenti quand Fatoumata Kebe m’avait emporté avec La lune est un roman, il me sera cette fois plus facile d’écrire une lettre, ou peut-être pas finalement, parce qu’une lettre c’est tellement personnel, et t’adresser à mon tour, quelques mots après avoir lu ceux des plus illustres écrivains, ça intimide un peu…

Parce que tu vois, ma chère lune, tu es littérature et poésie, tu éveilles les rêveurs et les idéalistes, tu es source inépuisable d’inspiration ma belle, tout en haut, dans le ciel des terriens…Et ça, les plus grands auteurs, comme d’autres bien moins connus mais tout aussi, amoureux de toi, reconnaissent ton grand pouvoir…Toi, si lumineuse dans la nuit…On le voit avec ce recueil, tu as été légende, histoire, science, toujours là, d’une manière imagée, réelle, ou personnifiée dans les écrits des Hommes…Une valeur sûre mais aussi mystérieuse, une boule mouvante mais aussi un repère essentiel dans la vie terrestre…Tu es un objectif autant qu’une muse, tu fais bouger les eaux et les inconscients. Tu es plus qu’un astre, tu es Reine…Et c’est beau de te lire dans les yeux des autres…

Il n’y a qu’à voir la diversité et l’ampleur que mette tous ces artistes à te rendre chaque jour plus sublime encore, plus en valeur que tous les diamants du monde, à travers tous les âges et les temps…Il n’y a qu’à ressentir l’émotion que certains trouvent en te regardant simplement, et l’écrivent avec tant d’amour en leurs cœurs…Il fallait donc bien recueillir toutes ces façons de t’aimer, toutes ces manières de faire couler l’encre pour toi ma chère Lune…Et qui mieux qu’une femme passionnée, prête à fouler ton parterre, aurait pu le faire? C’est encore une très jolie déclaration d’amour que Fatoumata Kebe nous offre avec ce recueil, des Lettres à la lune, comme tu devrais en avoir par milliers…

C’est précieux de les avoir tous ces poètes à portée de main, en te regardant faire ta danse de la nuit…C’était joli de te voir déclinée dans toutes tes couleurs en partant dans leurs imaginaires…Je ne me lasse pas te regarder et de lire ces histoires ou tu deviens majesté…À ce soir, ma chère Lune…Magnifiée par de l’encre ou éblouissante dans le ciel, tu seras toujours au plus près de nos pensées…

Love.

Stelphique.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est sticker-fee-libellule.png
Ma note Plaisir de Lecture 8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement Marion ainsi que les éditions Slatkine et Compagnie de leur confiance et l’envoi de ce livre.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est LOGO_Slatkine_1_ligne600px_final.png

Célestopol, Emmanuel Chastellière.


Synopsis:

Célestopol, cité lunaire de l’empire de Russie, est la ville de toutes les magnificences et de toutes les démesures. Dominée par un duc lui-même extravagant, mégalomane et ambitieux, elle représente, face à une Terre en pleine décadence, le renouveau des arts et la pointe du progrès technologique. On y suit des habitants en quête d’émancipation, rebelles, insoumis – à l’image de la métropole –, qui portent en eux des colères intimes et des fêlures profondes.
Dans ce volume de fantasy d’influence steampunk, l’auteur nous livre un hommage décalé et ambitieux au romantisme slave.


Ce que j’ai ressenti:

▪️Et partir vers la Lune…

J’ai pris tout le mois d’août pour lire ce recueil de nouvelles, pour apprécier ce voyage hors du commun. Regarder la Terre de loin, voir des océans d’étoiles, marcher sur un sol de poussières de sélénium lunaire et se perdre dans une autre atmosphère…Et c’est génial de prendre le temps, pour découvrir une destination fabuleuse, dans une ambiance totalement dépaysante, naissant dans la poussière de lune…J’ai adoré ce voyage vers Célestopol, parce que dès les premières lignes, tu sais que tu es déjà Ailleurs, dans un lieu imaginaire entre rétro et futur avec une petite touche de folie Steampunk, mais en plus, Emmanuel Chastellière a une très belle plume. Une plume qui t’embarque vers la Lune, et te laissera des heures durant, un brin rêveur. Ce qui rend bien sûr, la découverte encore plus plaisante. Cette cité sous dôme a le potentiel de nous émerveiller, et on se laisse bercer par ses aventures extraordinaires…En avant toute vers Célestopol, vous ne le regretterez pas!

Il aimait les mots, leur patine, leur écrin.

▪️En 15 étapes…

15 nouvelles lunaires, lumineuses, brumeuses, hantées, merveilleuses pour faire le tour d’une ville qui use et abuse de démesures…Et lire ces histoires, c’est connaître les petits secrets de ses habitants, son duc extravagant, ses jeux politiques, ses enjeux économiques, les bruits de froufrous, les pleurs des fantômes…C’est aussi entrer dans les cœurs des hommes ambitieux, rencontrer les fous rêveurs égarés, danser avec les intelligences exacerbées, ramasser des trésors fauves brillants, se confronter aux automates, succomber aux charmes de volupté, écouter les légendes contées…Quand je vous dis que c’est un voyage fabuleux! Mais je ne vous dévoilerai pas tous les mystères de cette ville, il vous faudra prendre la prochaine fusée et vous laisser envoûter… Et peut être, aller vous décrocher la Lune…

Alors, une brume luminescente s’infiltrait entre les tombes, reliant des fantômes aux histoires diverses.

▪️Et rentrer les bras chargés de merveilles…

Pour ma part, c’est fait, je me suis envolée et je reviens avec des étoiles pleins les yeux, des panoramas de paysages lunaires plein la tête, et des émotions stellaires dans mon cœur. J’ai eu mes préférences de nouvelles, car c’est le jeu avec les recueils, mais toutes ont été joliment lumineuses et poétiques, pour que j’en revienne agréablement surprise et partante pour un nouveau tour dans les rues de Célestopol…Du pur plaisir que cette destination!

Promets-moi que tu ne renonceras pas à tes rêves.

 

  • Face cachée 🌙🌙. La chambre d’ambre 🌙🌙🌙. Dans la brume🌙🌙. Les lumières de la ville 🌙🌙🌙. Les jardins de la Lune. Oderint dum metuant🌙🌙. Une note d’espoir🌙🌙🌙. Le boudoir des âmes 🌙🌙🌙. La douceur du foyer 🌙🌙. La danse des libellules 🌙🌙🌙. Convoi 🌙🌙. Le chant de la Lune 🌙🌙. Fly me to the moon 🌙🌙. Tempus fugit 🌙🌙🌙. Le roi des mendiants🌙🌙🌙.

 

-Tu veux que l’on enquête sur ces fous qui ne trouvent plus le sommeil et qui prétendent que la Lune leur parle?

 

Ma note Plaisir de Lecture 9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement l’auteur de ce recueil, Emmanuel Chastellière, pour ce concours et l’envoi de ce livre. Merci pour la dédicace et j’espère voir d’autres mini-histoires enchantées qui me ramèneront vers Célestopol . C’était une belle destination littéraire.

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 235 autres abonnés