Histoires Extraordinaires, Edgar Allan Poe. (LC avec Cannibal Lecteur).

Couverture Histoires extraordinaires

Synopsis:

« Edgar Poe aime à agiter ses figures sur des fonds violâtres et verdâtres où se révèlent la phosphorescence de la pourriture et la senteur de l’orage. » Baudelaire

Ce que j’ai ressenti:…Un chant d’Halloween…

 

♫ Je m’ baladais sur Halloween, le cœur ouvert à l’inconnu,
J’avais envie de lire des Histoires Extraordinaires, d’un grand Monsieur,
Pas avec nimporte qui, et ce fut toi,
Ma binomette qui m’accompagna,
Il suffisait de te le proposer, pour te tenter!♫

 

♫ ô Champ-Poelysé, ô Champ-Poelysé,
Dans l’obscur, à la chandelle, A minuit, et en amies,
Il y a tout ce que vous voulez, ô Champ-Poelysé.♫

♫Tu m’as dit « Je m’ennuie, viens ma Fée,  changeons d’avis »…
Alors je t’ai dissuadée, on a parlé, on a continué
Et l’on a même pas penser à abandonner…♫

 

♫ ô Champ-Poelysé, ô Champ-Poelysé,
Dans l’obscur, à la chandelle, A minuit, et en amies,
Il y a tout ce que vous voulez, ô Champ-Poelysé. ♫

♫Hier soir, on a lu et ce matin, sur nos blogs,
Des treize Histoires, fantomatiques ou endiablées,
Il y a eu deux incroyables amies qui chantent leurs avis…♫

 

 

♫ ô Champ-Poelysé, ô Champ-Poelysé,
Dans l’obscur, à la chandelle, A minuit, et en amies,
Il y a tout ce que vous voulez, ô Champ-Poelysé. ♫

Cinq sur treize, c’est le petit score qui ressort de cette appréciation. Lire des Classiques, c’est bien, mais nous ne sommes pas à l’abri d’une déception…Je garde donc un avis mitigé sur l’ensemble de ce recueil, mais quand même, curieuse de découvrir plus de Poe, plus de fantastique, plus d’horreur…

J’ai adoré:

  • Manuscrit trouvé dans une bouteille
  • Une descente dans le maelstrom
  • Ligeia

Je les ai adoré, car c’est exactement ce que je recherchais quand j’ai décidé d’ouvrir ce recueil. Des Histoires Extraordinaires qui me fasse frémir d’horreur ou de frissons…Je les ai adoré dans leur champ lexical, dans leur chute, la poésie des mots,  vers les univers qu’ils ouvrent, et les possibilités infinies du fantastique. En cela, je pense n’avoir pas perdu mon temps, avec cette lecture! On sent un style plus noir, plus prononcé dans ses deux Histoires de mer, alors que Ligeia, est passionnée, vibrante d’amour…

J’ai apprécié :

  • Le scarabée d’or
  • La vérité sur le cas de M.Valdemar

J’ai passé un bon moment avec ses deux là, avec le petit coté « canaille » de conte de pirates, et l’étrangeté d’un corps non-mort…Recherche au trésor et fine ligne entre vie et mort, il n’en faut pas plus pour éveiller ma curiosité!

Pour le reste, je n’y ai pas trouvé de plaisir, ou mes attentes de lectrice étaient toutes autres…Loin de moi, l’idée de critiquer défavorablement des textes qui ont traversé le temps, mais pour ma lecture horrifique spéciale Halloween, ses treize textes prometteurs se sont révélés inégaux, voire ennuyeux. Je ne regrette pas cette lecture pour autant puisque Edgar Allan Poe est une référence dans le milieu littéraire, et je souhaitais me faire mon avis sur touts les clins d’œil que je peux voir lors de mes lectures de SF. Je souhaite donc découvrir ses autres textes, et surtout sa poésie.

Ma note Plaisir de Lecture  6/10

 

Titre : Histoires extraordinaires

Auteur : Edgar Allan Poe
Édition : Le Livre de Poche (1972)
Publication originale : 1856

Résumé :
Histoires extraordinaires est un recueil de nouvelles écrites par Edgar Allan Poe, puis traduites et réunies sous ce titre par Charles Baudelaire en 1856.

Edgar Poe aime à agiter ses figures sur des fonds violâtres et verdâtres où se révèlent la phosphorescence de la pourriture et la senteur de forage. – Baudelaire.

Ce volume contient :

  • Double assassinat dans la rue Morgue (1841)
  • La Lettre volée (1845)
  • Le Scarabée d’or (1843)
  • Le Canard au ballon (1844)
  • Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall (1839)
  • Manuscrit trouvé dans une bouteille (1833)
  • Une descente dans le Maelstrom (1841)
  • La Vérité sur le cas de M. Valdemar (1845)
  • Révélation magnétique (1844)
  • Souvenirs de M. Auguste Bedloe (1844)
  • Morella (1835)
  • Ligeia (1838)
  • Metzengerstein (1832)

Critique par Cannibal Lecteur: ici!
Histoires extraordinaires ? Histoires extraordinaires ? J’t’en foutrai, moi, des histoires extraordinaires !

Lorsque ma binômette de lecture, Stelphique, me proposa de lire un roman de Poe pour Halloween, je fus emballée et je lui répondis « oui, je suis pour ».

Bon, je suis aussi toujours partante pour une LC avec Stelphique, même si elle me proposait une daube du genre de « merci pour ce moment des 50 nuances Twoilette », je dirais encore « Oui j’en suis !! ».

PS : Stelphique, si tu me fais pareille proposition, je descendrai dans le Sud te régler ton compte à coup de cappuccino périmés !

Poe est un grand auteur, mais là, je me suis ennuyée durant ma lecture, soupirant sans cesse, ayant l’impression de déjà-lu, la faute à Poe qui fut un précurseur pour une multitude d’auteurs, notamment Conan Doyle, Verne, Stevenson…

Le style d’écriture m’a semblé inégal, sans doute dû au fait que les nouvelles furent mises en recueil sans suivre l’ordre de publication original et j’ai dû m’accrocher aux bras du fauteuil pour ne pas sauter des pages.

Mais je suis faible et j’ai donc lâché les accoudoirs pour zapper des paragraphes entiers de blabla insipides qui me semblaient sans intérêt pour mon cerveau.

Là, on peut dire que j’aurais été une bonne cliente pour une boisson gazeuse car durant ma lecture, j’ai offert du temps libre à mon cerveau et à mon esprit, puisque tous les deux s’étaient déconnectés depuis longtemps.

— Allô ? Allô ? Y’a personne au bout du fil ? McFly ??

En plus, même si Dupin fut un précurseur de Holmes, je ne l’ai jamais vraiment apprécié, n’ayant jamais accroché à ce détective, sans compter que le fait de n’utiliser que la première lettre pour nommer les gens m’indispose grandement.

J’espérais des frissons, je désirais du fantastique, du mystère, des émotions, de la passion et résultat des courses, je pourrai aller demander le remboursement car je ne suis pas satisfaite !

Pas grave, je l’ai lu pour faire plaisir à ma binômette, on a fait notre LC de Halloween, mais l’année prochaine, faudra trouver un livre qui nous foute vraiment la trouille, ou du moins, des sueurs froides ou son quota de mystères mystérieusement mystérieux !

Qui sait, peut-être que le recueil suivant « Nouvelles histoires extraordinaires » sera plus emballant… Je ne désespère pas et je compte réessayer Poe avec un autre roman.

Si quelqu’un a des propositions décentes à me faire…

Challenge Thrillers et Polars de Sharon (2017-2018) et  le challenge US (2017-2018) chez Noctembule.

Publicités

Le songe d’une nuit d’été, William Shakespeare.

Couverture Le Songe d'une nuit d'été

Pourquoi je l’ai choisi:

Lire un Classique et une lecture Féerique pour notre petit Challenge Printemps Elfique, c’est allier deux bonnes raisons pour sortir enfin ce livre de ma PAL…

challenge printemps 2

Synopsis:

À l’heure où les elfes s’éveillent, les humains s’endorment, et il est demandé au spectateur, victime consentante, de croire à la communication improbable de ces deux mondes. Les uns habitent la cité, régie par une loi anti-naturelle et imposée ; les autres demeurent au plus profond des bois, lieu où les lois irrationnelles de l’amour ont libre cours. Thésée juge les amoureux, Obéron les réconcilie grâce à un philtre d’amour qui, tel une encre magique, engendre dans le coeur des amants, comme dans l’intrigue, des bouleversements baroques.

Ce que j’ai ressenti:…Petite ritournelle revisitée féerique…

Puisque William Shakespeare a écrit cette pièce dans sa jeunesse, rien ne m’empêche de retomber en enfance…

« Thésée. -Je veux entendre cette pièce: tout ce qui est offert par la simplicité et le zèle est toujours bien. « 

« Là où la bonne volonté échoue, un noble cœur considère l’intention, non le mérite de l’action. »

♫Promenons nous dans les bois,
Pendant que William est là,
Si les fées y étaient,
Elles nous enchanteraient.
Mais comme Shakespeare n’est plus là,
Il nous en parlera,
Fée, Y est-tu?
Que fais tu?
Entends Tu? ♫

(Shakespeare): Je mets en scène…

♫Promenons nous dans les bois,
Pendant que William est là,
Si les fées y étaient,
Elles nous enchanteraient.
Mais comme Shakespeare n’est plus là,
Il nous en parlera,
Fée, Y est-tu?
Que fais tu?
Entends Tu? ♫

(Shakespeare): Je mets ma touche de fantaisie…

♫Promenons nous dans les bois,
Pendant que William est là,
Si les fées y étaient,
Elles nous enchanteraient.
Mais comme Shakespeare n’est plus là,
Il nous en parlera,
Fée, Y est-tu?
Que fais tu?
Entends Tu? ♫

(Shakespeare): Je mets de la comédie…

♫Promenons nous dans les bois,
Pendant que William est là,
Si les fées y étaient,
Elles nous enchanteraient.
Mais comme Shakespeare n’est plus là,
Il nous en parlera,
Fée, Y est-tu?
Que fais tu?
Entends Tu? ♫

(Shakespeare):

♫Je mets un peu la zizanie.

♫Je mets une pointe de talent.

♫Je mets un parfum d’amour.

♫Je mets de la rêverie.

♫Je mets de la féérie.

♫Je prends ma plume, et j’écris! ♫

 

Ma note Plaisir de Lecture  8/10

Orgueil et Préjugés, Jane Austen

Couverture Orgueil et Préjugés

Pourquoi je l’ai choisi:

Une petite LC avec Choulie a fini de me convaincre pour ouvrir ce grand classique…

Synopsis :

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage: l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

Les personnages:

Elisabeth, je suis bien contente du choix de l’auteure de ne pas l’avoir fait trop parfaite…

Mr Darcy, un gentleman, (un vrai) même caché, reste le plus beau des trésors à découvrir!

Je pense que l’auteure a vraiment du se faire plaisir à créer autant de personnages atypiques et chacun ajoute tantot une note d’humour tantot des réactions déplaisantes…Un large choix pour tous les gouts!!!

Ce que j’ai ressenti:

Je suis très contente d’être arrivée à bout de ce livre!!Ce n’était pas évident de lire en ce moment…Pourtant, ce Classique a tout pour plaire, et même si je ne rentrerai dans le club très fermé des Austinienne, je comprends aisément cet engouement pour l’auteure. J’ai vraiment passé un bon moment et je suis tombé sous le charme de ce Mr Darcy….

Après la légère déception de Persuasion, j’avoue que j’ai eu du mal à me lancer totalement dans celui ci…Mais soit je me suis habitué au style, soit il est beaucoup mieux écrit (et je pense que c’est la bonne supposition) , en tout cas, je ressors de cette lecture en ayant bien envie de lire une autre de ses œuvres! J’ai adhéré au romantisme, aux situations plus compliquées qu’elles n’y paraissent, et enfin aux caractères variés de ces personnages hauts en couleurs!!!!

Orgueil et préjugés…Certaines en disent que l’orgueil  est Mr Darcy et Préjugés, Elisabeth…Je pense que ca va bien au delà, tout le livre est un imbroglio de situations diverses et variées ou ces défauts se répondent sans cesse…

Je ne sais pas pourquoi je ne connaissais pas Jane Austen avant de rentrer dans la blogosphere, car ce livre est à la hauteur de mes premières émotions adolescentes avec les sœurs Brontë (ah!!! Nostalgie quand tu nous tiens…)…Même en l’ayant fini depuis hier, ce livre a continué d’égayer ma journée d’aujourd’hui…Il laisse une belle impression je trouve, et dire que 200 ans nous sépare de l’écriture de cette œuvre c’est hallucinant qu’il garde toute sa fraîcheur!

En bref, un livre marquant et merveilleusement bien écrit qui mérite le succès et l’engouement qu’il suscite!!!

 

Ma note fee clochette 9/10

 

 

 

Persuasion , Jane Austen

Couverture Persuasion

Pourquoi je l’ai choisi:

Je me suis motivée à lire cette auteure trop souvent plébiscitée sur la blogosphere, grâce à Gagathe et à notre challenge Baccalauréat….

Synopsis:

Sous le vernis d’un genre, chacune des phrases de Jane Austen attaque les conventions, traque les ridicules, et finit avec une grâce exquise par pulvériser la morale bourgeoise, sans avoir l’air d’y toucher. Les héroïnes de Jane Austen lui ressemblent, elles aiment les potins mais détestent bavardages, grossièreté et vulgarité. La pudeur, le tact, la discrétion, l’humour sont les seules convenances qu’elles reconnaissent… Et si Jane Austen mène les jeunes filles au mariage, c’est fortes d’une telle indépendance qu’il faut souhaiter au mari d’être à la hauteur ! A lire yeux baissés et genoux serrés pour goûter en secret le délicieux plaisir de la transgression des interdits.

Les personnages:

Anna est une jeune femme qui est en tout point parfaite!!!Je me suis attachée à elle et je me disais qu’elle n’avait pas beaucoup de chance et que finalement tout ce temps perdu pour rien…..Elle aurait du plus écouter son cœur!!!!!

Ce que j’ai ressenti:

Bon voilà, ca y est, j’en ai enfin lu un….Mais bon ce n’est pas la révélation pour moi…Pourtant, je vais persister puisque je vais enchainer direct avec Orgueil et Préjugés…..On verra bien, apparemment c’est son meilleur…

C’est un classique, donc forcement ce n’est pas des plus palpitant et il faut sans doute replacer tout dans son contexte pour mieux apprécier ce livre…Ce n’est pas que je n’ai pas aimer son écriture (elle est vraiment belle et soignée…), mais ,et surtout sur le début, je me suis perdue dans la présentation des personnages…Presque je me faisais un organigramme pour ne rien rater dans l’intrigue (j’aurais sans doute du d’ailleurs…), et pour moi, la lecture est un plaisir, pas une prise de tête à savoir qui est qui…..C’est le seul truc qui m’a vraiment dérangée…

Sinon, au niveau de l’histoire j’ai trouvé cela intéressant, mais cette course aux maris parfaits ,fortunés et beaux, perd un peu de ce romantisme auquel on adhère pleinement (enfin surtout les fleurs bleues comme moi ;))….Mais finalement c’est un beau portrait de la bourgeoisie , qui nous raconte bien leur quotidien et préoccupations même si ça fait mal aux yeux de le voir ainsi….:)

En bref un livre à lire, mais j’espère être moins déçue avec ses autres romans….

Le petit plus:J’ atteins un de mes objectifs personnels en lisant un Classique …

Le petit bémol: Pas aussi romantique que je l’avais espérer, même si la lettre du capitaine est très jolie…

 

Ma note fee clochette 6/10

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 188 autres abonnés