Mirage, Douglas Kennedy

Couverture Mirage

Pourquoi je l’ai choisi:

J’adore cet auteur, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas lancée dans une de ses histoires. Son nouveau roman a été un rendez vous envoûtant!

Synopsis:

A Buffalo et au Maroc, de nos jours.Après un premier mariage désastreux, Robin pense avoir enfin trouvé le bonheur en épousant Paul, un artiste fantasque et passionné de dix-huit ans son aîné. Certes, le couple s’accroche parfois, notamment sur les dépenses inconsidérées de Paul, jouisseur impénitent. Et puis, il y a la question des enfants. Robin en veut un, plus que tout, Paul est tout prêt à lui donner. Mais rien ne se passe…
Aussi, quand Paul la surprend avec deux billets pour le Maroc, Robin décide-t-elle d’oublier pour une fois ses sempiternelles inquiétudes financières et de profiter de ce voyage pour enfin prendre le temps de faire un bébé. Après une arrivée mouvementée, le couple s’installe dans un petit hôtel d’Essaouira. Paul, qui avait vécu un temps au Maroc, retrouve l’inspiration et entame une spectaculaire série de dessins ; Robin, elle, peut-être pour la première fois de sa vie, prend le temps de vivre. Tous deux redeviennent des amants passionnés.Et puis, un jour, Robin reçoit un mot de son assistant resté à Buffalo. Ce dernier a découvert une étrange facture médicale : dans le plus grand secret, Paul a subi une vasectomie. Folle de rage et de douleur, Robin laisse un mot de rupture à Paul et quitte l’hôtel précipitamment. De retour, elle est accueillie par la police. La chambre a été saccagé, il y a du sang partout, Paul a disparu.Terrifiée à l’idée que l’homme qu’elle ne peut s’empêcher d’aimer ait pu attenter à sa vie, Robin va se lancer à sa recherche. Une course-poursuite qui l’entraînera de Casablanca à Ouarzazate, en passant par les dunes du Sahara, d’obstacles en drames, mais aussi en rencontres poignantes qui lui feront découvrir qui elle est réellement…

Les personnages:

Robyn, est un personnage qui a su me toucher, son parcours chaotique et douloureux, nous la rende sensible et plus ouverte vers l’inconnu et l’avenir. De blessée à brisée, elle se relève avec force et courage. Elle m’a beaucoup émue.

Là, où ça m’a un peu choquée, c’est dans sa relation avec l’argent. Elle achète tout, comme si les dollars résolvaient tout. Cette distribution à outrance fait ,dès fois, défaut aux valeurs humaines de cette culture de partage et d’entraide. On voit donc combien la civilisation des pays du Nord avec celle du Sud sont en totale inadéquation. Les gens du désert ont peu, mais s’en contente, et n’hésite pas à la sortir du désert sans compensation, alors que, les occidentaux ont tout et ne partagent plus rien, pas même un sourire.

Paul, quel homme détestable!

Aatif, quel homme admirable!

Ce que j’ai ressenti:

Il sillonnait l’Afrique du Nord en essayant de purger son esprit.

Plus qu’une belle histoire, c’est un voyage qui s’offre à nous dans ces pages. Installez vous confortablement, et laissez vous séduire par la valeur de ce pays autant dans ses enivrantes effluves épicées, que dans la chaleur de ses habitants. Le Maroc, terre d’accueil mais aussi de risques, saura en convaincre plus d’un. Pour autant, on est loin d’un guide touristique, le désert ,s’il est aussi envoûtant, il n’en reste pas moins un endroit dangereux. Robyn l’apprendra à ses dépens.

Au cœur de la vie, nous sommes déjà dans la mort.

J’ai adoré ce lever de voile vers ce pays du Maghreb. Il y a une certaine magie à double tranchant à mettre le pied dans le Sahara, terre hostile mais qui continue de nous fasciner. L’auteur sait en retranscrire la beauté et le charme tout en y mêlant la cacophonie et l’écrasante chaleur. Je m’y voyais grâce a la  justesse de ses mots: les troubles existentiels qui peuvent ressortir face à cette immensité de sable, la saveur d’un thé à la menthe, l’amabilité berbère….La culture orientale est merveilleusement mise en valeur. Le souk raconté page 87/88 est si criant de réalité qu’on a l’impression d’y être. C’est hallucinant!

En ce qui concerne l’histoire d’amour, j’aurai bien envie de laisser passer un soupir de connivence féminine en disant « Ah, les hommes…. ». Bien sur, que j’aurai en face, le même de la part de la gent masculine qui s’empresserai de me rétorquer « Ah les femmes…. ». Certes…Mais bon, ce Paul dépasse les bornes, et on a du mal à comprendre la plupart de son comportement autodestructeur et égoïste. Ce qui nous emmène à apprécier d’autant plus, l’altruisme et le courage de Robyn, tout au long de ses pages. On est loin de l’histoire fleur bleue, mais plus dans l’immense gâchis où peuvent se vautrer les couples de nos jours.

Dès fois, la vie n’est qu’une série de déceptions. Surtout en ce qui concerne les hommes. p253

En bref, une histoire contemporaine qui a beaucoup de résonance dans notre présent, mais plus que cela, une immersion captivante dans un pays enivrant! Un beau livre à emmener cet été sur nos transats, pour ressentir le souffle chaud du vent! Laisser vous surprendre par le mirage qu’il risque de vous faire entrevoir!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement le site Babélio et sa Masse critique! Merci de l’interet qu’ils portent à mes chroniques, j’ai fait un magnifique voyage en lisant ce livre!

La voix des âmes, Laurent Scalese (LC avec Cannibal Lecteur)

Couverture La voie des âmes

Pourquoi je l’ai choisi:

Je pense que rien qu’avec la quatrième de couverture, ce livre était fait pour moi. Mais en plus, tous les avis positifs des copinautes ,et la LC interactive avec ma binôme évidemment , m’ont vraiment influencé à lire ce thriller nouvelle génération.

Synopsis:

Elles sont partout, elles sont invisibles, elles se sont emparées de nos corps et veulent nous posséder. Ce sont les âmes noires de nos ancêtres. Un seul homme pourra les combattre. Pour sauver la femme qu’il aime…

Richard Neville est un flic français comme il en existe peu. En touchant la main d’une victime il parvient à reconstituer les derniers instants de la vie de celle-ci, et à identifier son assassin – ce qui lui vaut d’être régulièrement sollicité par les polices du monde entier. Cette fois à NY il est parti en mission accompagné de sa femme Clara… assassinée en pleine journée à Central Park. Lui, le super flic, n’a pas pu protéger l’amour de sa vie, la mère des ses enfants… Mais dès le soir du meurtre d’étranges incidents surviennent : Richard pense d’abord que Clara cherche à communiquer avec lui de l’au-delà. Jusqu’à ce qu’une femme étrange le visite pour lui proposer un marché incroyable : revenir quelques instants avant le meurtre de sa femme pour qu’il essaie de la sauver, en échange de son obéissance aveugle…

Les personnages:

Richard Neville, est un flic attachant, si ce n’est son faux pas envers Clara, il aurait été parfait. Oui, les mecs sont faibles. Enfin pas tous heureusement, mais suffisamment pour que l’auteur décide d’en faire deux identiques.

Mike Rosener, j’ai eu une petite préférence pour lui, légère, grâce à son esprit plus ouvert. Neville possède déjà le don, donc c’était plus « facile » à appréhender les éléments de cette intrigue. Il me faisait de la peine aussi, avec ses moments ratés avec sa femme.

Nancy, je sais bien que c’est la Méchante de l’histoire mais je ne sais pas pourquoi elle m’a plu. Tous ses pouvoirs, ses corps empruntés avec leurs histoires réinterprétés, ça m’a bien plu!

Ce que j’ai ressenti:

La mort est certaine

Seul le moment nous est inconnu

Ce livre a de multiples qualités! Savoir gérer aussi bien le fantastique dans un thriller en y ajoutant une once d’amour, fallait oser, mais le pari est relevé haut la main!

Si vous deviez choisir entre sauver l’amour de votre vie et sauver le monde que choisiriez vous?

Tout part d’un don convoité. Forcément quel qui soit, ça donne envie. Mais quand, c’est une âme malveillante, doublée de pouvoirs extraordinaires qui souhaite le détourner, ça donne vite des situations improbables, des temps et des lieux en équilibres précaires, un suspense à couper le souffle, un château de cartes aux passerelles vacillantes, proches de la destruction.

Nos personnages, (oui j’y mets volontairement un pronom d’appartenance, car on s’attache à chacun d’eux, ils se livrent sans concession, on les aime donc immodérément), se promènent donc dans ces tunnels du temps avec chacun une cause admirable: l’Amour, la Justice, le Pardon, le Bien.  Franchement à lire, c’est super agréable! Savoir que des auteurs misent encore sur l’optimisme et lutte contre le perpétuel gouffre d’imbécilité et de violence, ça donne quelques papillons dans le ventre et un peu d’espoir pour le futur.

La lutte Bien / Mal est au centre de ce récit, on est obligé de choisir son camp. Tout n’est pas gris, c’est plus tranché, alors bien sur on peut parler d’utopie, de schéma manichéen, mais moi je pense que comme notre manière de vivre est souvent proche d’aller dans le mur, à un moment donné, il faut être sûr de ses choix et ses convictions. Ce livre est là pour nous ouvrir avec douceur les yeux. En y mêlant de la magie, et des fantômes, on sent que ça relève plus de la science fiction, mais bon, ne décourageons pas, les humains sauront se reprendre!!!!

« Ils nous facilitent la tache réjouisssons nous. La civilisation a du plomb dans l’aile. Aujourd’hui le déclin, demain la chute… »

« -Les… MBD?

– Les metro, boulot, dodo, l’éclaira Rosener. Les gens ne croient plus en rien. Pour la plupart d’entre eux, le mal, c’est les autres. Ils n’imaginent pas une fraction de seconde qu’il existe pour de vrai et qu’il cache sa laideur derrire la beauté d’une femme. « 

J’ai beaucoup aimé suivre l’intimité de ces couples, leurs failles, leurs faiblesses. Quoiqu’on en pense c’est l’amour qui fait tourner le monde, mais quand la vie s’en mêle, et bien, on en subi les conséquences. J’avais le cœur serré de suivre leurs péripéties, dès fois j’en avais les larmes aux yeux, car elles sont si proches de nos quotidiens, on ne peut y rester insensible.

« Le coté positif du temps perdu, c’est qu’il rend précieux le temps qui reste. »

En bref, une lecture qui nous bouleverse sur nos convictions, une intrigue qui tient ses promesses, une envolée amoureuse, un doux espoir pour nos âmes. Une bien jolie lecture en somme!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 8/10

L’avis de ma binôme Cannibal Lecteur:

Titre : La voie des âmes                                                                 big_4

Auteur : Laurent Scalese
Édition : Belfond (2015)

Résumé :
Richard Neville est un flic français comme il en existe peu.

En touchant la main d’une victime, il parvient à reconstituer les derniers instants de sa vie, et à identifier son assassin – ce qui lui vaut d’être régulièrement sollicité par les polices du monde entier.

Cette fois, il est appelé à New York, à Brooklyn plus précisément, où un tueur en série insaisissable sévit depuis plusieurs semaines. Il se rend sur place avec son épouse, Clara.

Alors qu’il se trouve sur une scène de crime, Clara est assassinée à Central Park en pleine journée. Lui, le super flic, n’a pas pu protéger l’amour de sa vie, la mère des ses enfants…

Mais dès le soir du meurtre, d’étranges incidents surviennent : Richard pense d’abord que Clara cherche à communiquer avec lui de l’au-delà. Jusqu’à ce qu’il reçoive la visite d’une femme mystérieuse. Elle lui propose un marché incroyable: sauver Clara, en échange d’un service…

De quel service s’agit-il ? Quelles seront les conséquences de ce pacte ? Jusqu’où Richard ira-il pour revoir Clara ?

Et nous, jusqu’où serions-nous prêts à aller par amour ?

Critique :
La voie des âmes, qu’est-ce que c’est ? Est-elle, comme celles de Dieu, impénétrables ?

Vous aimeriez bien le savoir, mais je ne vous dirai rien, hormis ce conseil : ouvrez le livre et lisez-le ! Assurément vous passerez un bon moment.

Moi, j’en ai passé un bon en compagnie de ma binôme (Stelphique) pour cette Lecture commune où on s’est déguisée en agent Scully.

Bienvenue à Big Apple, Crazy Town, Manathan. Il s’en passe des choses étranges dans cette ville.

En commençant ma lecture, je n’avais pas relu le résumé, il était même oublié dans les limbes de mon pauvre cerveau d’amibe. Le commençant vierge, j’ai sursauté à un moment du récit parce que je ne m’y attendais pas. Je me suis reprise de suite et j’ai continué à bouffer le roman.

C’est ici que je vais mettre en garde les esprits cartésiens qui lisent ma bafouille : fuyez, pauvres fous, si vous n’aimez pas l’imaginaire.

Les autres, plus ouverts, venez enquêtez sur les chemins de l’étrange avec Mike Rosener, flic new-yorkais un peu bourru et Richard Neville, profiler français qui a un Don.

Avec Mike, j’ai accroché de suite, j’ai eu plus de mal avec Richard, un peu plus lisse, trop parfait, presque (sauf pour le trempage de son biscuit dans une autre tasse de café que celle de son épouse).

Peu de temps morts, de l’émotion, des flics dépassés par certaines choses et beaucoup de questions durant la lecture. Mes méninges ont fumées afin de tenter de deviner la fin.  Loupé une partie !

Le style de l’écriture n’est pas tarabiscoté, il est simple, mais il fait mouche et vous entraine comme une tornade dans le récit.

Ce qui est étonnant, c’est que l’on a beau avoir un schéma vu et revu : les Bons contre les Méchants, avec des Bons très comme il faut et des Méchants qui ne bénéficieront jamais de circonstances atténuantes, autrement dit, une « soupe littéraire très conventionnelle », le tout passe très bien.

Mon seul petit bémol sera pour une pensée dans l’épilogue. Non pas qu’il m’ait déplu, il est génial, au contraire, mais vous savez que le diable se cache dans les détails et l’un d’eux m’a fait tiquer.

Une petite chose dans la tête d’un des personnages n’allait pas avec le personnage. Le revirement était trop fort, trop brusque.

Hormis ce petit poil resté sur ma langue (que j’ai vite expédié ailleurs), tout le reste était diaboliquement bien foutu et l’auteur a été un gros filou !

Challenge « Thrillers et polars » de Canel (2014-2015) et Le « Challenge US » chez Noctembule.

BILAN - LC réussie - OK

La prétendue innocence des fleurs, Calderon. De Moras

jasmine 145

Pourquoi je l’ai choisi:

J’avais repéré ce titre dans la catalogue Scrinéo, et j’étais curieuse de voir ce qu’il renfermait!

Synopsis:

Le bouquet était prêt : Cinq iris mauves, cinq lys blancs et deux jacinthes sauvages. Dans quelques heures à peine, il sera déposé au cabinet du juge d’instruction Marc Ferrer, plongé dans la plus importante affaire criminelle de sa carrière. Marc connait le langage des fleurs, il sait que les lys blancs évoquent la pureté et que les jacinthes invitent à l’amour. Pourtant, ces fleurs-là lui inspirent la mort. Celle d’une jeune femme et d’un amour fou disparu huit ans plus tôt…
De Paris à Venise, de bouquets en bouquets, vers quel secret enfoui le conduira ce nouveau jeu de piste ?

Les personnages:

Marc Ferrer, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à ce personnage. Je le suivais mais sans réelle empathie. Ce n’est seulement que vers la moitié du livre, finalement quand il se laisse un peu aller, que j’ai commencé à un peu plus l’apprécier. C’est dommage, car j’aime beaucoup les hommes droits, et son coté sens aigu de la Justice avait tout pour me plaire, mais il manquait un brin d’émotion pour le faire parfait…..

Ce que j’ai ressenti:

C’est une intrigue qui prend son temps, une lecture qui comme une fleur épanouie saura vous charmer si seulement vous vous penchiez un peu sur elle….C’était très intéressant cette enquête aux allures romantiques, ici ce n’est pas le sang qui vous bouleversera mais bien les odeurs et la musique. Une belle ode au plaisir et au raffinement , on sent une onde culturelle nous envelopper délicatement , le voyage en vaut le détour. Tout comme une rose éternelle, ce final immortalise sa beauté.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ce jeu de piste. Qui résistera à suivre la quête des bouquets?  La fleur bleue en moi s’est sentie émerveillée et j’ai trouvé qu’il y avait de jolis messages à retenir, une belle philosophie ressortait de ses lignes, oui, un livre qui fait du bien derrière le thriller.

La beauté ici imposait son rythme, ses idées et ses couleurs, comme la laideur, ailleurs, voile les ames de noir. p254

Venise me reste encore à découvrir de mes yeux, mais j’ai trouvé cette ballade parfaite et délicieusement douce. Je compte donc à partir d’aujourd’hui combler quelques lacunes culturelles, en me laissant séduire par Ravel, et m’intéresser de plus près à l’interprétation des fleurs.

En bref, vous l’aurez compris, une lecture passionnante et passionnée servie par un duo d’auteurs qui saura sans aucun doute vous enchantez aussi!

Ma note Plaisir de Lecture fee clochette 7/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement Livraddict ainsi que les éditions Scrinéo pour l’envoi de ce livre!

Elle & Lui, Marc Levy

Couverture Elle & lui

Pourquoi je l’ai choisi:

Ce n’est plus un secret, je suis fidèle à chaque rendez vous de cet auteur français qui sait se diversifier pour mieux contenter ses lecteurs….

Synopsis:

Un site de rencontres les a réunis. Ils ne sont pas devenus amants, mais amis. Et ils comptent bien en rester là… Elle est actrice. Lui écrivain. Elle s’appelle Mia. Lui Paul. Elle est anglaise. Lui américain. Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais. Elle a beaucoup de succès. Lui pas vraiment. Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas. Elle se sent seule. Lui aussi. Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses. Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus.

Les personnages:

Mia, elle est charmante et certaines de ses réparties sont si géniales, que je n’ai pu que l’adorer!

Paul m’a beaucoup touché dans ses maladresses, et sa trop grande humilité. Il m’a fait rire aussi autant dans ses vannes que ses marques de stress face aux succès.

Arthur et Lauren, quel plaisir de revoir ce couple, c’est comme de bons amis qu’on aurait quittés il n’y a pas si longtemps…..

Ce que j’ai ressenti:

J’adore tellement cet auteur qu’il ne m’aura fallu qu’une soirée pour dévorer son nouveau livre!!!!Et quel bonheur de le voir retourner à la comédie romantique! Ce fut une lecture très agréable, pleine de bons sentiments, et délicieusement magique.

Marc Levy réussi encore à nous livrer des personnages avec toute une palette de sentiments et de bons mots qui fait qu’on reste suspendu à leurs péripéties, jusqu’à ne plus pouvoir décrocher. Ils sont si touchants, si humains, dès fois prévisibles, mais toujours avec une pointe de folie. Cette virée sur le toit de l’Opéra était jubilatoire. Le fait que « ses personnages osent tout et nous si peu de choses », font qu’on est forcement heureux de les voir si spontanés et qu’on est jaloux de leur audace. Cela vient peut être de là le succès de l’auteur, ses personnages sont les personnes qu’on aimerait être….

Merci aussi à l’auteur de nous livrer à chaque fois des histoires qui finissent bien car c’est vrai que dans le monde où nous vivons aujourd’hui, c’est une jolie bulle pétillante de bonheur qu’il nous livre et ça nous met un peu de baume au cœur, donc oui, vive l’Amour  et les catastrophes tendres!!!!!Vive le rire et le rêve!!!!Merci Marc Levy de prendre le parti de nous donner de la joie grâce à votre plume!

« Vous trouvez qu’il n’y a pas assez de drame dans la vraie vie que les gens ne sont pas suffisamment accablés de malheurs, de mensonges, de lâchetés et de mesquineries, vous voulez en rajoutez? Perdre leur temps à leur raconter des histoires qui finissent mal? Mais on leur dit merde, à ceux qui n’aiment pas les histoires heureuses, qu’ils aillent patauger dans leur sinistrose, ils nous font déjà assez suer comme ça on ne va pas en plus leur laisser le mot de la fin ». Ah Mia, qu’est ce que je t’ai aimé sur ce coup là!!!!!!

En bref, j’ai adoré ce nouveau livre!!!!C’est drôle, émouvant, romantique….Un super moment de lecture!

Ma note Plaisir de lecture fee clochette 9/10

Remerciements:

Je tiens sincèrement à remercier Pierre Krause , le site Babelio et les éditions Robert Laffont pour m’avoir permise de découvrir ce livre. Vraiment un grand merci pour leur confiance! Je suis très honorée d’avoir été sélectionnée à cette Masse critique, j’en ai sauté au plafond en le recevant chez moi! Merci donc mille fois!

Charley Davidson Tome 6: au bord de la sixième tombe, Darynda Jones

Couverture Charley Davidson, tome 6 : Au bord de la sixième tombe

Pourquoi je l’ai choisi:

Quand on aime, on suit!!!!!Et moi j’adooooooooooooooooore!

Synopsis:

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi.

La plupart des filles y réfléchiraient à deux fois avant de se fiancer à Reyes Farrow… Je ne suis pas comme la plupart des filles. Il est le fils unique du diable et moi une faucheuse en formation accro au café. Ce qui devrait nous rendre incompatibles. Et même ennemis. Mais il est aussi ténébreux, sensuel, sexy à se damner et tout ce dont j’ai jamais rêvé. Et je suis aussi détective privée. Alors quand un fichier du FBI concernant l’enfance de Reyes me tombe entre les mains… je sais que je ne devrais pas l’ouvrir. Sauf que je ne peux pas m’en empêcher. Et ça, c’est une très mauvaise idée !

Les personnages:

Je les adore tous!!!!C’est comme une famille d’adoption: on est ému quand ils le sont, on se ronge les ongles quand ils sont en danger, et on est mort de rire de voir les situations diverses et cocasses dans lesquels ils fourrent tous!!!!

Reyes est toujours aussi sexy et Charley aussi lumineuse!!!C’est beau de les voir tous les deux, un couple magique, magnifique, qui transcende les lois  grâce à leur amour super puissant!

Ce que j’ai ressenti:

Je me rappelle avoir été déçue lors du précédent tome, et bien dans celui ci l’engouement est revenu!!!!!S’il n’y avait pas eu tous ses évènements qui ont secoué la France et le Monde entier, (je suis restée coller à mon écran de télé durant cette semaine de tension entre pleurs, douleurs et colère revendicatrice, bref…), je l’aurai dévoré d’une traite.

J’y ai retrouvé tout ce que j’ai aimé au début, soit l’humour et une tension permanente servie par des personnages attachants !!!!!Sur cet opus, je me suis éclatée, détendue, fais un peu marcher mes zygomatiques vraiment j’ai passé un super moment !!!!! C’est tout ce qu’on attend avec ce genre, la bit-lit est un style que je me réserve souvent entre deux, pour décompresser un peu, mais je dois dire que je suis totalement fan du style de l’auteur, et je ne sais combien de temps elle va nous faire vivre les péripéties de ce couple pas comme les autres, mais moi même au tome 6, je suis encore accro, pas du tout lassée…Ses enquêtes sont toujours originales et la façon de les régler, ultra surprenante mais on en attend pas moins avec cette jeune femme hors norme!!!!!

Ca bouge enfin coté engagement entre les deux: il était temps!!!!!Je déteste quand ça n’avance pas, (vraiment ca vient de là ma déception du 5!!!), je suis d’autant plus impatiente de lire le tome 7, et il faudrait un peu enlever encore des couches de mystères sur les pouvoirs de Charley…..Que ça bouge, que ça finisse en apothéose!!!!!Alors fin du monde ou pas???!!!!!!

Ma note Plaisir de lire fee clochette 9/10

Tendre Veillée, Scarlett Bailey

Couverture Tendre Veillée

Pourquoi je l’ai choisi:

Toujours en quête de lecture de Noël, cette Tendre Veillée était un choix excellent!!!!Vive aussi l’OP Bragelonne de Novembre, qui fait une jolie lecture à un prix tout doux….

Synopsis:

Lydia a toujours souhaité vivre un Noël parfait. Aussi n’hésite-t-elle pas une seule seconde quand ses meilleures amies l’invitent à réveillonner avec elles. Au programme, feux de cheminée et marrons chauds – le tout dans un décor digne d’une carte de vœux. Quand elle se retrouve bloquée par la neige en compagnie de son petit ami, de son ex et d’un irrésistible inconnu, son Noël idéal est sérieusement mis à mal. Mais bon, trois rois mages, c’est la tradition à cette époque de l’année …

Les personnages:

Lydia, elle est parfois agaçante, mais il n’empêche qu’on a de la peine à certains moments…

Le quatuor d’amies m’a beaucoup fait rire, simplement parce qu’il me rappelle la relation que j’ai avec mes collègues de boulot. Cette complicité et ses fous rires, sans oublier les cancans….Si je passais un Noël avec elles, je pense qu’il ressemblerait à celui là (sans le chipage de maris…..)…

On ne peut rien reprocher aux hommes (pour une fois!!!) ils sont tous charmants chacun à leurs façons….

Ce que j’ai ressenti:

Voici, « La » comédie de Noël parfaite!!!Oui, c’est Kitsch, mais en cette période, on se laisse charmer!Que les amatrices de bons sentiments se précipitent dessus, c’est doux, réconfortant et tout mielleux!!!!!L’Amour a une place de grand choix, bon après, moi, je suis moins fan des triangles amoureux, mais ici c’est joliment fait, donc je peux dire que j’ai passé un agréable moment…

Ce qui m’a le plus plu, c’est l’esprit de Noël qui se dégage de ses pages. Tout le cadre est délicieusement idéal, cette maison plongée au milieu de la neige, les amis réunis pour ce bon moment, l’Amour qui unit ses couples, la joie des enfants, même le fantôme ajoute une belle note à cette ambiance de fin d’année. Chaque personnage se donne la peine de rendre « tout » meilleur, alors même si ça n’est pas parfait, on se laisse séduire par l’alchimie de ces touts petits rien et imbroglio qui jalonnent l’histoire.

Il est évident qu’on va deviner ce Happy end, mais ça ne serait pas Noël sans ça, la Magie est là et c’est tout ce qu’on attend…

 

Ma note plaisir de lecture ad80033f 7/10

Poison, Sarah Pinborough

 

Couverture Contes des Royaumes, tome 1 : Poison

Pourquoi je l’ai choisi:

Je trouvais qu’un beau conte (même revisité) collait bien à la dynamique de Noel….

Synopsis:

Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux et tout en séduction.
Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère…
… et à présent ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée …

Les personnages:

Lilith, la méchante reine a certaines circonstances atténuantes….

Blanche Neige, elle m’a beaucoup plu toute en sensualité et effrontément sauvage..

Le chasseur, homme de peu de foi face à la beauté des femmes….c’est un personnage qui m’a touchée dans sa philosophie de vie….

Le prince….. Ils ne sont plus ce qu’ils étaient…Mais si les princes ne sont plus charmants, qu’est-ce qu’il va nous rester pour rêver?????!!!!!!

Ce que j’ai ressenti:

Tout d’abord, une petite parenthèse pour vous dire dans quelle ambiance j’ai lu ce livre…..La version de Disney de Blanche Neige tournait en dvd sur l’écran, une bonne odeur de pain d’épice flottait dans l’air, et on venait de finir le sapin, je vous dis pas les yeux de ma petite princesse!!!!*-*…Bref, tout ça pour dire: Ambiance parfaite pour lire ce livre…

Je dirais que j’ai été convaincue 80 %du livre, ça collait parfaitement à la version originale, tout en étant beaucoup plus étayée avec de vraies touches d’originalité, notamment en y intégrant subtilement des autres contes….J’étais vraiment sous le charme de tous ses personnages, c’était mignon tout plein….

Oui mais voilà alors que tout le monde dit « oui, la fin est géniale, bla bla bla…. », et bien moi je dis « pas du tout, mais pourquoi????!!!!! »…..Donc ce n’est pas la réinterprétation du conte qui me dérange, je trouve en ce qui concerne le Prince, la fin est clôturée, par contre il reste pleins de zones d’ombres, tout n’y est pas fini, chaque détail ne trouve pas sa conclusion, d’habitude j’adore les fins ouvertes, mais ici on est dans un conte, donc je trouve que ça ne fonctionne pas, en mon sens…..

Donc évidemment je râle beaucoup sur ce coup là, alors que j’étais prête à me prendre la trilogie, vu comme j’étais à fond au cours de ma lecture, je me dis que je vais passer mon tour…

Le petit plus: La version papier est magnifique!

Le petit bémol: Le miroir magique n’a qu’une minuscule place dans cette intrigue…..

Ma note Plaisir de lecture ad80033f 6/10

Amours et autres enchantements, Sarah Addison Allen

Couverture Amours et autres enchantements

Pourquoi je l’ai choisi:

J’avais besoin d’une lecture très légère après avoir regardé un film d’horreur à une heure pas possible de la nuit…..

Synopsis:

Bienvenue à Bascom où l’étrange famille Waverly alimente depuis des générations les légendes les plus fantasques. Il y a Claire qui, entre les plats aux vertus magiques qu’elle cuisine et la carapace qu’elle s’est forgée pour ne plus souffrir, pensait avoir tout ce dont elle avait besoin. Il y a Evanelle qui offre les objets les plus insolites mais dont l’utilisation se révèle forcément bénéfique à un moment donné. Et puis il y a Sydney qui revient après des années d’absence avec une fille de 6 ans et un secret qu’elle est déterminée à préserver… A cela ne manquait plus qu’un charmant voisin décidé à courtiser Claire la solitaire pour que la vie de tout ce petit monde s’emballe joyeusement !

Les personnages:

Claire , je n’ai aucun mal à m’identifier à cette jeune trentenaire, étant donné les points communs que j’y ai vu….Elle m’a beaucoup attendrie à certains moments malgré se résistance au bonheur. J’adorerais avoir tous les petits secrets de ces recettes merveilleuses!!!

Sydney, il y a toujours dans les fratries, « un qui déraille »,  ici, elle le tient bien son rôle, bien qu’elle soit aussi touchante que les autres membres de sa famille…

Evanelle, j’ai eu un petit coup de cœur pour cette très gentille dame, (son prénom est juste magnifique), avec son coté loufoque et ses cadeaux pour le moins inattendu…Une jolie personne a espérer connaître dans son entourage!

Ce que j’ai ressenti:

Je ressors enchantée de cette lecture avec les papilles électrisées, le cœur tout réchauffé et des idées recettes plein la tête! Mon autre passion à part la lecture, c’est cuisiner des petits plats à mes proches, donc concilier les deux, vous imaginez le bonheur??!!!!!!!C’était doux comme du bon pain, plein de chaleur et de bons sentiments, un romantisme à faire succomber, et une touche de magie avec cette famille aux divers pouvoirs: bref, un instant délicieux dont je me suis délectée…

Un joli conte de fée moderne: que les fleurs bleues se jette sur cette merveille de lecture!!!C’était mignon tout plein, un bon moment à partager avec cette famille hors du commun Waverley à l’ombre du pommier! Les relations sont belles, chaque personnalité apporte une petite touche d’originalité et le tout est juste parfait! Enfin, en tout cas, cette lecture aura adouci ma journée, j’en ai eu des papillons pleins les yeux et l’esprit léger pendant des heures…Oui, j’assume mon coté rêveuse romantique, mais quand c’est bien écrit et que ça vous fait vous envoler comme des pétales de roses, on craque forcement!!!!

Le petit plus: J’adore la couverture Girly!!!

Le petit bémol: R.A.S

Ma note Plaisir de lecture fee clochette9/10

Les oubliés du destin, Julia Leclere

Couverture Les oubliés du destin : celle qui attendait

Pourquoi je l’ai choisi:

La couverture m’a immédiatement plu…

Synopsis:

Ces personnes, mon cher ami, étaient des êtres incapables de mourir, incapables de vivre. Elles étaient les points fixes et indésirables de l’univers. Les condamnées, les maudites… elles étaient celles qui vivaient entre deux mondes. Le passé et le futur. Je vais vous raconter l’histoire de l’une d’elles. D’une de ces immortelles… Celles qu’on surnommait les oubliées du destin. » « Figée, elle attend. Terrifiée, elle ment. Écartée, elle est seule. À un certain moment de notre vie, nous sommes tous conduits à espérer, à rêver, à croire… à aimer. Que veut-elle? Qui attend-elle? Pourquoi? Dans quel but? Personne ne le sait. Mais la principale question n’est-elle pas plutôt: qui est-elle? »

Les personnages:

Astria et Adam, ils auraient pu incarner les amants d’un nouveau genre, malheureusement je n’ai pas accroché à leur histoire, et surtout leur interactivité…

Ce que j’ai ressenti:

Je suis bien sceptique sur cette lecture…Autant l’originalité m’a bien plu, autant l’écriture en elle même est décevante…

En effet, les dialogues sont creux, et n’apportent rien à l’histoire. Normalement, quand on ouvre les guillemets, ça rend le texte vivant, plus prenant, mais là j’ai trouvé que ce que les personnages disaient, été bien fade et que du coup, tout retombé comme un soufflé raté…Il y avait pourtant une bonne recette: de l’amour qui défie le temps et l’espace, des êtres magiques voire fantastiques, une intrigue un peu plus complexe que ce qu’on a l’habitude de voir en jeunesse…Mais bon, je pense qu’il manque pas mal de boulot coté personnages, pour qu’on s’y attache réellement et une plus grande maîtrise dans leurs échanges…Je n’ai fini l’histoire que par respect pour ce partenariat.

Je suis un peu dure, et je m’en excuse d’avance car ce n’est pas dans mon habitude, mais je n’ai accroché , et je tiens à rester honnête envers ceux qui me lisent…

En bref, j’y ai vu un certain potentiel (réellement!!!!) mais voilà, j’ai aimé le fond mais pas la forme….

Ma note fee clochette fachee

Remerciements:

Je tiens à remercier sincèrement Aveline, qui m’a permis de découvrir cette lecture, je suis simplement déçue de n’avoir pas autant accroché que ce que je pensais… Merci a elle pour sa démarche auprès de l’auteure, on ne peut pas être conquise à tous les coups…

Une seconde chance, Nicholas Sparks

Couverture Une seconde chance

Pourquoi je l’ai choisi:

C’est toujours agréable de découvrir un livre qu’en on le partage en Lecture Commune.

Synopsis:

Liés par un amour sans limite, Amanda et Dawson n’imaginent pas vivre l’un sans l’autre. De milieux sociaux très différents, les deux adolescents luttent contre les préjugés de leur petite ville de Caroline du Nord. Mais des événements imprévus vont les amener à emprunter des chemins radicalement différents. Vingt-cinq ans plus tard, Dawson vit seul tandis qu’Amanda est mariée et mère de trois enfants. À l’occasion de la mort d’un ami commun, ils se retrouvent et découvrent que la passion qui les a unis est restée ancrée au plus profond d’eux-mêmes. Ce rapprochement soudain va les pousser à répondre à la question qui les tourmente: l’amour peut-il renaître de ses cendres ?

Les personnages:

Amanda, on espère juste ne jamais se retrouver dans sa situation, car ne pas vivre ses rêves et surtout son véritable amour doit être la plus intense des douleurs, et puis sincèrement l’auteur ne l’épargne pas coté rafales de vie….. Dawson, quel joli personnage!!!Il a tout pour lui cet homme: la force de lutter contre sa condition, l’intensité d’un amour pur, et un petit coté « mauvais garçon » irrésistible….Je pense qu’il peut en faire craquer  plus d’une….

Ce que j’ai ressenti:

Je connaissais déjà Nicholas Sparks : Les pages de notre amour est un de mes livres préférés, donc c’est, confiante, que je me suis lancée dans cette nouvelle découverte. Il est bien évident que ce n’est pas le même coup de cœur que celui cité ci-dessus, mais ce fut une lecture agréable.Une très jolie histoire d’amour …Enfin plutôt une histoire d’amour tuée dans l’œuf, mais le message passe très bien de ce fait…J’aime beaucoup sa façon de parler d’amour et de sentiments forts, intense et noble qui peuvent unir deux personnes. C’est beau, saisissant et apporte un petit lot d’espoir quand à l’avenir du monde…. Plus que les liens qui unissent Amanda et Dawson, c’est l’amour de Tuck et Clara qui m’aura le plus émue. Ses deux amants d’un autre temps a eu une histoire renversante, et leur petite clairière est un petit coin d’éden très enviable… L’histoire est plutôt divertissante, il y a pas mal de rebondissements, les pages se tournent toutes seules quasiment, mais il m’a quand même manqué « le » petit truc en plus….Peut être que cette histoire me touchait moins car j’avais du mal à me projeter dans les personnages. J’ai deviné la fin avant qu’elle n’arrive (ce qui est assez rare chez moi…) , donc du coup, pour moi c’était évident et attendu et de ce fait j’étais un peu frustrée….Meme si une très jolie fin… En bref, une jolie histoire, un talent indéniable, mais celui ci ne me laissera pas la marque indélébile de mon autre lecture de cet auteur….

Le petit plus: Qu’est ce que j’ai pu aimé le petit jardin secret!!!!J’aimerai connaître aussi ce tout petit coin de paradis….

Ma note fee clochette 6/10

Previous Older Entries Next Newer Entries

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 235 autres abonnés