La Race des orphelins, Oscar Lalo

🩸Ce que j’ai ressenti:

Ce journal pour comprendre ce qui ne se comprend pas.

Je vous prie de faire silence, parce que certains mots sont plus durs à dire que d’autres, parce que certains souvenirs font plus mal que d’autres. Il faut du silence pour se rappeler, pour entendre la main qui écrit l’innommable, pour se réapproprier une mémoire. Il faut du silence pour faire tomber des murs. Il faut du silence pour les victimes.

Ce livre c’est un effort de mémoire. C’est de l’Histoire. C’est le journal intime de Hildegard Müller. C’est une plaie suppurante de l’Histoire. C’est une histoire de vies brisées. C’est une période de la Seconde Guerre Mondiale. C’est l’horreur. C’est une enfant née dans un Lebensborn. C’est une douleur qui se raconte à mi-voix, une souffrance mise bout à bout sur du papier, un puzzle entier de violences subies. C’est la recherche d’une identité après les ravages de la haine.

Faire appel à ces souvenirs, c’est réveiller l’horreur, la peur, l’irracontable, les cauchemars, l’incompréhension, la nuit, la guerre, le totalitarisme, la haine, les fantômes. Ce journal, c’est une envie de réparation, de vérité, de justice, de preuves, de documents officiels. C’est une blessure de sang. Ce journal, c’est un témoignage nécessaire pour ne pas oublier…

Ce livre c’est une prouesse. Un acte de courage. C’est mettre des mots là où certains ont imposé le silence. C’est une trace écrite pour ces enfants malheureux. La Race des orphelins, c’est une bien triste histoire dans l’Histoire de l’humanité.

Ce fut une lecture très éprouvante. Et j’ai pleuré en silence.

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Pocket pour leur confiance et l’envoi de ce livre.

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. La culture dans tous ses états
    Oct 10, 2021 @ 10:59:26

    Un livre que j’ai beaucoup aimé également. Un cri dans les ténèbres du nazisme. Poignant..

    Réponse

  2. Nath - Mes Lectures du Dimanche
    Oct 06, 2021 @ 04:46:57

    Ce sont toujours des lectures difficiles, mais comme tu le dis, il faut se souvenir…

    Réponse

  3. Ju lit les mots
    Oct 05, 2021 @ 12:05:47

    Ma lecture marquante de l’année 2020. J’en garde un souvenir incroyable et comme toi, j’ai pleuré en silence ❤

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 241 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :