Le pensionnat des innocentes, Angela Marsons

♦️Prix Nouvelles Voix du Polar Pocket♦️

🔹Ce que j’ai ressenti:

« Pour triompher, le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien. » Edmund Burke

Bienvenue au Pays noir. Cette invitation est sans doute un peu étrange, mais elle aura le mérite de vous faire faire un tour dans de sombres recoins, où la terre rend des cadavres à tout bout de champ, et les secrets pourrissent l’atmosphère. Le Pays noir, c’est cette région anglaise touchée par la désindustrialisation, la pauvreté, la misère, et certains n’ont d’autres choix, que de subir cette influence néfaste. Les laissées-pour-comptes, les désœuvrés, les égarés, les innocentes…Même les structures « spéciales » ne les protégeront pas du Mal…Et du charbon et de la poussière, les circonstances veulent que se retrouvent des archéologues et la police sur le site de Crestwood, prompts à déterrer ce que la terre voudra bien laisser remonter…Des choses pas forcément, reluisantes, encore moins, des trésors…Le pensionnat des innocentes, c’est un lieu que certains ont sali, une course contre la montre, une enquête aux strates de secrets enfouis, un site de fouilles macabres, mais le pensionnat des innocentes, c’est surtout un thriller efficace qui remue la terre et nos tripes…

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avoir Kim Stone dans son camp, est un gros avantage. Cette inspectrice hyperactive, est déterminée comme jamais, pour résoudre cette enquête, et elle se fout, des quand-dira-t-on, des préjugés, de l’autorité, des conventions, des sensibilités…Bref, une nana qui n’a pas froid aux yeux, fonceuse, avec une grande intuition et, sa meilleure qualité: sa volonté farouche de se battre pour Elles, les innocentes. Et parce que c’est cela qui la tient, on adhère à son caractère un peu badass, même si, il faut le reconnaître, elle a une histoire qui nous tirerait bien quelques larmes…Un personnage féminin fort et attachant que j’adorerai retrouver dans d’autres aventures tout aussi énergiques!

Au-delà de l’enquête menée tambour battant, et de l’équipe mixte et solidaire, qui s’activent pour comprendre ce qu’il a bien pu arriver à ce pensionnat de Crestwood, cette année 2004, j’ai aimé cette immersion dans cette atmosphère. La vie a déjà été trop rude, pour ces jeunes filles placées en foyer, pour qu’en plus, il faille qu’on laisse le Mal triompher et ses disciples s’en sortir…J’ai aimé la plume de l’auteure et sa manière d’emmener à parler de ces sujets sensibles, autant psychologiques que sociaux, qui peuvent survenir quand on est touché par l’oubli, la marginalisation, le chômage, la pauvreté…

Une perle de polar, que je vous recommande!

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Pocket pour leur confiance et l’envoi de ce livre.

15 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. brindille33
    Nov 12, 2022 @ 19:36:09

    Je suis occupée à le lire et très enthousiaste par l’écriture et l’héroïne créée par l’auteure. C’est bien enlevé, construit. Les pièces se déposent sans rien dévoiler. J’ai un doute et verrai s’il s’avère juste 😀
    Cela faisait longtemps que je n’avais plus lu du noir. C’est parfait.
    Merci pour ta chronique 😊😉

    Réponse

  2. belette2911
    Juil 23, 2021 @ 19:13:07

    Est-ce que je le note ou pas ?? mdr Telle est la question… Ah, tes chroniques sont toujours vendeuses…

    PS : au fait, j’ai ENFIN lu « les fleurs du mal » mais je ne trouve pas d’inspi pour ma chronique…

    Réponse

  3. Yuyine
    Juil 23, 2021 @ 07:00:59

    Intéressant! Je note! J’aime l’idée et puis du polar au féminin c’est toujours bon!

    Réponse

  4. La culture dans tous ses états
    Juil 19, 2021 @ 15:46:03

    Convaincu par ta chronique et les avis en commentaires. Je le note dans ma PAL. Excellente soirée à toi 🙂👍

    Réponse

  5. Ma Lecturothèque
    Juil 19, 2021 @ 15:25:17

    Il a l’air super ! En ce moment, je lis justement « Nos monstres » de Marsons – et il est vraiment bien, j’aime beaucoup ! « Nos monstres » qui est d’ailleurs la suite, semble-t-il, mais il se lit indépendamment et heureusement pour moi car je n’avais pas fait gaffe qu’on avait la même inspectrice en guise d’héroïne ^^’

    Réponse

  6. Ju lit les mots
    Juil 18, 2021 @ 07:23:24

    Je suis en train de le lire 🙂 Et à plus de la moitié, je peux dire que c’est bien écrit et que ça tient la route 😉

    Réponse

  7. Nath - Mes Lectures du Dimanche
    Juil 18, 2021 @ 06:45:01

    Je l’ai beaucoup apprécié !

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 243 autres abonnés
%d blogueurs aiment cette page :