L’île du diable, Nicolas Beuglet

« Et la vengeance se doit d’être équilibrée. Œil pour œil, dent pour dent. Rien de plus. »

Ce que j’ai ressenti:

Quel plaisir de retrouver Sara Geringën! C’est que l’on s’attache à nos personnages, nous les lecteurs, surtout quand ils ont autant de charisme…Même un an après, ils nous restent en tête, en prison ou pas, coupables ou innocents, on pense toujours à eux. Et pour moi, Sara est un de ces personnages-là. J’attend avec impatience, chaque année, qu’elle me revienne dans une aventure palpitante, une enquête qui la mènera, elle et moi donc, sur des chemins encore inexplorés…Là, on ira ensemble sur l’Ile du Diable, et je peux vous dire, que c’est une destination terrifiante…Je ne pensais pas que la vengeance pouvait prendre aussi cette forme-là, que les traumatismes pouvaient marquer à ce point et il est intéressant parfois, d’aller déterrer quelques secrets enfouis pour découvrir toute l’immensité de la cruauté de l’âme humaine…Encore une fois, Nicolas Beuglet nous entraîne dans un thriller passionnant où Histoire et Science nous en apprennent plus sur les comportements violents des hommes.

La vie n’est pas facile pour Sara, c’est le moins qu’on puisse dire! Pas assez qu’elle ai subi cette erreur judiciaire , en sortant de cette année de prison elle apprend la mort de son père. Enfin plutôt, son meurtre atroce et les mystères qui l’entourent…Là voilà partie pour une enquête non officielle mais soutenue par ses alliés, dans une sombre histoire. Son histoire de famille. C’est d’autant plus difficile de rester objective, mais Sara est déterminée à connaître tous les secrets, à se confronter au diable, à parler aux fantômes, à traverser toutes les frontières pour comprendre qui était son père et comment elle en est arrivée là, dans sa propre vie. Et bien sûr, Nicolas Beuglet n’a pas fini de nous surprendre avec les thèmes qu’il aborde comme la psychologie ou encore les avancées scientifiques…C’est tout simplement passionnant!

Un vrai page-turner qui se lit d’une traite ou presque…Nicolas Beuglet est toujours aussi bluffant et cette saga fait partie de mes incontournables! Certes, L’ile du Diable est une enquête moins dense que d’habitude, mais tout aussi intéressante. Elle est plus intime aussi, et c’est bien comme ça. C’est certain que ça ne sera pas mon préféré de la saga Geringën, étant donné le mega-giga-coup de cœur pour Complot et le fascinant Le cri, mais ça permet d’approfondir encore plus le lien avec ce personnage féminin. J’ai déjà hâte de lire le suivant et de retrouver Sara, surtout après ce final qui nous laisse dans le doute, mais qui donne terriblement envie la suite de ses aventures…

🧚🏻‍♀️ Ma note Plaisir de Lecture 8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement les éditions Pocket de leur confiance et l’envoi de ce livre.

8 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: L’île du diable – Nicolas Beuglet | 22h05 rue des Dames
  2. Collectif Polar : chronique de nuit
    Oct 24, 2020 @ 01:17:58

    Merci pour ton beau retour m^me si pour toi ce n’est pas un coup de coeur 😉

    Réponse

  3. belette2911
    Oct 03, 2020 @ 16:18:07

    Pas encore lu le dernier de la trilogie, merci de me piquer les fesses avec mon rappel « Nicolas Beuglet » 😉

    Réponse

  4. Nath - Mes Lectures du Dimanche
    Sep 23, 2020 @ 14:28:18

    Je n’ai lu que le premier volet de la saga mais les autres m’attendent sagement dans ma PAL ! Ton avis est la promesse de deux belles lectures à venir pour moi !

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 236 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :