La Petite Sonneuse de cloches, Jérôme Attal.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est img_6244.jpg

« J’entendis le bruit d’un baiser, et la cloche tinta le point du jour. »
Cette petite phrase des Mémoires d’Outre-Tombe est peut-être un détail, mais son écho hante encore le professeur Joe J. Stockholm. Qui est donc cette petite sonneuse de cloches de l’abbaye de Westminster qui, lors de l’exil de Chateaubriand à Londres, séduisit l’écrivain ? Existe-t-elle seulement ? Fauché par la canicule, le professeur ne le saura jamais. C’est son fils, Joachim, qui, reprenant le flambeau paternel, grimpera dans l’Eurostar à la poursuite du grand homme, sur les pas vagabonds d’un cœur amoureux…

Ce que j’ai ressenti:

La naissance d’un amour, c’est une faim qui ne se trompe par aucun subterfuge.

L’Amour, l’amour, l’amour…Vaste sujet et toujours autant de mystères et d’encre usée sur des pages oubliées…Mais voilà que s’emmène la mort et un fantôme, un baiser et un fils endeuillé…Et voici, comment s’emmène aussi, les frasques d’amour de Chateaubriand sur les cahiers d’un éminent professeur Joe J. Stockholm..Et voilà que tinte le point du jour….C’est une très jolie poursuite amoureuse qui s’invite en ces pages… C’est un plaisir euphorisant de se jeter précipitamment dans ce voyage dans le temps, au coeur des livres, à la recherche de cette adorable jeune fille, La Petite Sonneuse de cloches de l’Abbaye de Westminster. Bref, c’est de l’amour et c’est joliment raconté. Ça donne des ailes et des envies d’évasions. Ça rend curieux et téméraire les baisers doux, et on se prend d’élan romantique en suivant ainsi Joachim dans ces errances historiques et ses furetages en bibliothèque…Mais existe-t-elle vraiment cette Petite Sonneuse de cloches, ou n’est-ce qu’un délire éphémère d’un poète?

On retient pour toujours ce qui nous échappe à jamais. Quel sombre paradoxe.

On peut carrément parler de magie. Un enchantement même. Je me suis laissée séduire par la tendresse de cette histoire et la plume poétique de Jérôme Attal. Charmée donc, par l’effet de miroir de l’intrigue et ce baiser chargé de mystère, par l’infusion du thé et tout ce qui fait l’élégance des premiers émois amoureux. Je me réjouis qu’un détail aussi infime, au détour des Mémoires d’outre tombe, nous conduise ainsi à Londres, entre passé et présent, sur les traces d’un amour hypothétique à raviver…Juste pour le plaisir. Juste pour retrouver l’émotion d’un commencement et d’une promesse d’avenir radieux. C’était tellement tendre…

Mais un souvenir peut-il seulement être agréable ? Un souvenir n’est-il pas chargé en essence d’une dose de mélancolie qui en corrode obligatoirement le caractère agréable ?

Ce livre, c’est doux comme un baiser. Je ne me lasse pas du romantisme, de la douceur, de la culture, de la poésie…À mon sens, ce sont des impulsions indispensables à nos vies. C’est pourquoi je vous recommande cette lecture! Moi aussi, j’en suis réduite à penser que je ne suis « qu’un corps réduit à un cœur qui bat »… Parce que ce livre, c’est comme un battement de cœur, un souffle de poésie, on ne peux décemment pas y résister, non?!

Rien de plus éternel que de partager un moment vivant.

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement la Team Pocket de leur confiance et l’envoi de ce livre!

Pocket

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Jourdan
    Sep 23, 2020 @ 07:17:45

    Très belle chronique qui donne envie de lire ce roman et de découvrir cet auteur.

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 234 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :