Hourra l’Oural encore, Bernard Chambaz.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est img_6177.jpg

Synopsis:

L’hiver en train, l’été en car, Bernard Chambaz a parcouru l’Oural, territoire méconnu, frontière entre l’Europe et l’Asie. Un voyage qui doit à son amour de la Russie et de son peuple, mais aussi à la puissance des livres.
Parmi eux, il y a le recueil oublié et décapant d’Aragon, Hourra l’Oural, l’ombre de Pasternak et du docteur Jivago, et enfin l’ombre plus noire de Chalamov et du goulag. On vérifiera avec l’auteur que les statues de Lénine n’ont pas toutes été déboulonnées, loin de là, et que si on a pu évoquer la fin de l’homme rouge, l’homo sovieticus tend à devenir pour les jeunes générations un objet, sinon un sujet de folklore…
Dans ce récit de voyage peu ordinaire, on croisera des météorites, on suivra une enquête sur la disparition étrange de géologues il y a cinquante ans, on échappera à un accident d’avion, on découvrira un jeune Eltsine explorateur sans peur, on verra des camions rouler sur la Kama gelée, on visitera le camp de Perm-36 et les monastères de Verkhotourié, on sillonnera Ekaterinbourg sur les traces des Romanov, on découvrira Tcheliabinsk et son formidable musée des tracteurs à défaut de la centrale nucléaire de Majak, avant d’admirer sous un ciel gris et déjà froid la modernité de la capitale bachkire.

Ce que j’ai ressenti:

Nous avons le temps, nous avons tout le temps devant nous, si l’on peut dire, mais il faut quand même se presser pour ne pas rater l’heure du départ.

Et si on partait voyager un peu différemment, un peu autre part pour une fois? Partir vers la poésie, vers la Russie: faire un voyage semblable à nulle autre pareil?! Alors tentés? Parce que ce livre, c’est exactement ça, un récit de voyage vivant, vivifiant même, fait de multiples détails et de grands espaces à saisir du regard, d’heures gagnées à frôler la frontière entre l’Europe et l’Asie… Une évasion captivante entre paysage, littérature et Histoire. C’est passionnant et bien sûr, qu’on en voudrait encore et encore! J’ai adoré suivre Bernard Chambaz et son amoureuse dans leur excursion au cœur de l’Oural, comprendre ce qui fait la beauté de ces lieux, sentir la richesse d’une culture. Des sensations aux ciels changeants, des monuments aux histoires ravivées, la Russie et son peuple dévoilent ses charmes à ceux qui prennent le temps et empruntent ses chemins méconnus. C’est génial de pouvoir avoir ce genre d’expérience de lecture par un passionné érudit. Tout est rencontres et rendez-vous, manqués ou réussis d’ailleurs, pluvieux ou audacieux, charmants ou poétiques, mais tout y est authentique.

Il n’y a pas de nuit, même pénible, qui ne mène à l’aurore.

Le seul bémol pour moi, mais c’est très personnel, c’est mon manque de culture générale sur l’art et la littérature russe. Il y a des tas de clins d’œil, des allusions, des références et des histoires qui m’ont forcément échappé…Mais, L’avantage, c’est que je sais maintenant ce qu’il me reste à faire: Lire et partir au devant de l’Oural. Et ça tombe bien, j’ai envie de voyage, de froid, d’Histoire et de poésie, d’aller sur les traces d’Aragon…Je veux des émotions liées à ces endroits chargés de mémoire, être attentive à la faune et la flore, me familiariser avec les us et les coutumes de ce pays fascinant. Donc finalement, ce qu’il m’en reste de ce récit de voyage, et c’est joli comme ça, c’est l’ouverture sur un nouvel horizon et la promesse de belles heures à venir…À voyager à travers les images, les légendes et peut-être entreprendre aussi ce voyage…Hourra l’Oural encore, emmène-moi voir tes merveilles!

« A présent, pour savoir ce qu’est la Russie d’aujourd’hui, il faut absolument y voyager soi-même. »

Remerciements:

Je tiens à remercier très chaleureusement Muriel ainsi que les éditions Paulsen pour leur confiance et l’envoi de ce livre.

Editions Paulsen

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 234 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :