Le nouveau western, Marc Fernandez.

Le nouveau western par Fernandez

Synopsis:

Rodrigo Díaz de Vivar, plus connu sous le nom du Cid, n’est pas que le héros d’une pièce de théâtre. Ce fut un chevalier. Un vrai. Banni par le roi Alphonse VI, il a traversé l’Espagne au XIe siècle. Il a gagné des batailles. Contre les Musulmans, et avec eux. Un mercenaire avant l’heure. Un combattant légendaire. Si le Cid voyageait à cheval, c’est sur son VTT – baptisé Tornado – que Marc Fernandez suit sa route de Burgos, ville natale du chevalier, jusqu’à Valence, où il mourut en 1099. Une épreuve et un défi pour l’auteur, à la découverte d’une partie méconnue de l’Espagne, médiévale, immensément vide. 900 kilomètres à vélo, 11 302 mètres de dénivelé positif dans un décor de western, pour retracer la vie extraordinaire d’une figure mythique digne d’un personnage de polar.

Ce que j’ai ressenti:

En avant, Tornado!

En ce moment, on ne va pas se mentir, toute aventure est bonne à prendre! Même virtuelle, même imaginaire, l’aventure a toujours ce pouvoir attractif. Une virée en vélo à travers l’Espagne sur les traces du Cid, je vous l’avoue ça me tente bien, là tout de suite! Mais bon, je dois me contenter, pour le moment, de pédaler sur mon vélo d’appartement et suivre la folle expédition de Marc Fernandez en lecture! Et quelle virée! On sent qu’il a adoré ce défi, même si ça ne c’est pas fait sans douleurs…900 kilomètres et un timing plutôt serré, c’est un parcours osé que l’auteur s’impose pour revivre un peu de la vie de ce grand héros qu’est Le Cid. Entre carnet de voyage personnel et revisite des œuvres littéraires autour de ce grand chevalier, on explore avec Marc Fernandez, la beauté des terres espagnoles, en 14 étapes. C’était intéressant, surtout que j’ignorais presque tout de ce combattant légendaire, donc cette virée à vélo, m’a apporté un espace d’évasion et encore plus de curiosité par rapport à ce héros qui en a inspiré plus d’un!

Nous repartons nous aussi et roulons quelques kilomètres dans un paysage qui nous renvoie mille ans en arrière.

Démarches aventurières.

Depuis quelques mois, j’ai plaisir à découvrir les parutions de la maison d’éditions Paulsen. Elles me permettent de voyager en lecture, en Corée ou en Amérique du Nord, et maintenant en Espagne avec celui-ci. À travers leurs écrits, les auteurs nous entraînent dans des défis complètement fous, et j’adore les suivre! Ce qui rend leurs voyages encore plus beaux, c’est leurs ouvertures d’esprits et leurs bienveillances. En ces temps compliqués, ces lectures sont de belles fenêtres ouvertes sur le monde et ses richesses, une manière différente de vivre par les Hommes, pour un temps…Je compte bien ne pas m’arrêter en si bon chemin, et j’ai hâte de pouvoir lire d’autres aventures Paulsen.

Une sensation de bien-être, que j’ai rarement ressenti, m’envahit. Ce voyage en vélo me procure un sentiment de liberté. Si le Cid chevauchait vers son rêve, nous faisons de même. Presque mille ans nous séparent, mais comment ne pas se sentir bien devant le spectacle que nous offre ce parc naturel de toute beauté?

En bref, il me reste de cette aventure, la poésie de Emmanuel de Saint-Albin, une envie de rencontre avec le Cid, quelques courbatures et des images de paysages que je ne verrai sans doute pas dans l’immédiat…Il me reste une bouffée d’air frais avec Le Nouveau Western. Et puis, cette soif d’aventures et de liberté…Merci Marc Fernandez d’avoir fait la route pour nous…

Ma note Plaisir de Lecture 8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier Muriel ainsi que les éditions Paulsen pour leur confiance et l’envoi de ce livre.

Editions Paulsen

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Collectif Polar : chronique de nuit
    Avr 24, 2020 @ 10:12:46

    oh ho !
    intriguée je suis là !

    Réponse

  2. belette2911
    Avr 12, 2020 @ 11:19:20

    Au galop !!!

    Réponse

  3. La culture dans tous ses états
    Avr 01, 2020 @ 13:17:57

    Le Cid comme Don Quichotte ça fait partie du mythe de l’Espagne telle qu’on la rêve. Une riche idée pour un livre qui doit dépayser ce qui est plus que souhaitable en ces temps troublés 😉 Merci pour cette chronique ☀️

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 234 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :