La petite fille de Monsieur Linh, Philippe Claudel.

Pourquoi je l’ai choisi: 

Après le coup de coeur pour L’archipel du chien, je tenais absolument à découvrir les autres romans de cet auteur…

Synopsis:

C’est un vieil homme debout à l’arrière d’un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu’il s’appelle ainsi. Debout à la poupe du bateau, il voit s’éloigner son pays, celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que dans ses bras l’enfant dort. Le pays s’éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l’horizon, pendant des heures, malgré le vent qui souffle et le chahute comme une marionnette.

Ce que j’ai ressenti:

Je l’ai pris juste comme ça, pour me donner envie, juste pour le commencer…160 pages plus tard…Je l’ai fini…On peut dire que j’adore vraiment la plume de Philippe Claudel, et encore une fois, il a réussi à me captiver avec une histoire douce/amère qui nous parle d’un vieil homme condamné à l’exil, avec pour seule richesse, un enfant dans les bras…La petite fille de Monsieur Linh.

« Toujours il y a le matin
Toujours revient la lumière
Toujours il y a un lendemain
Un jour c’est toi qui seras mère. »

C’est un roman immensément touchant. Il nous parle de déracinement, de souffrances et d’espoir. Ce Monsieur Linh porte ses années et ses souvenirs, son sang et sa culture avec le peu de souffle qu’il lui reste. Il est conscient qu’une partie de ce qu’il a à transmettre va s’effondrer, alors il lutte contre la vieillesse pour voir sa petite fille, bien tranquille dans ses bras, s’épanouir devant ses yeux…

« La nuit a fait éclore dans la ville des milliers de lumières qui scintillent et paraissent se déplacer. On dirait des étoiles tombées à terre et qui cherchent à s’envoler de nouveau vers le ciel. Mais elles ne peuvent le faire. On ne peut jamais s’envoler vers ce qu’on a perdu. »

Avec beaucoup de pudeur et de bienveillance, Philippe Claudel nous raconte les péripéties d’un homme fragile qui va se lier d’amitié avec un autre homme sur cette nouvelle terre, à mille lieux de son pays d’origine…Une amitié où seule la bonté des âmes arrive à se comprendre, une amitié qui va enrichir leurs quotidiens solitaires, une amitié qui dépasse toutes les entraves que le destin peut mettre sur leurs chemins…

« Ainsi, songe-t-il, ce peut être aussi cela l’existence ! Des miracles parfois, de l’or et des rires, et de nouveau l’espoir quand on croit que tout autour de soi n’est que saccage et silence ! »

C’est une bien belle histoire encore que Philippe Claudel nous conte, où les blessures sont dissimulées derrière un voile de poésie, et c’est juste délicieux de se laisser envoûter par cet écrivain…

 

Ma note Plaisir de Lecture  9/10

20 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Collectif Polar : chronique de nuit
    Juil 29, 2018 @ 08:53:09

    J’aime beaucoup la plume de Philippe Claudel

    Réponse

  2. Lup Appassionata
    Juil 16, 2018 @ 11:34:31

    Encore une bien belle chronique ❤
    J’ai deux Philippe Claudel dans ma PàL : Le Rapport de Brodeck, et Les Âmes grises, tu me conseilles lequel en priorité ?

    Réponse

  3. Yuyine
    Juil 11, 2018 @ 10:59:48

    J’avais beaucoup aimé ce livre pour le tendresse qu’il dégage!

    Réponse

  4. belette2911
    Juil 11, 2018 @ 05:35:35

    Claudel est dans ma PAL avec un roman, et d’après mes maigres souvenirs et ma mémoire merdique, il me semble que c’est « les âmes grises » et que ça cause de guerre… Je bosse sans filet et sans l’aide de Gogole !!! 😆

    Réponse

    • stelphique
      Juil 11, 2018 @ 19:08:26

      J’ai emprunté aussi Les ames grises et forcement il attend son tour sur ma PAL? TU SAIS LA VERTIGINEUSE…..^^ mdr….On verra, si j’arrive à le caser un de ses 4’….

      Réponse

  5. lespagesquitournent
    Juil 06, 2018 @ 06:40:06

    Un roman très touchant. Comme toi, j’ai été émue…

    Réponse

  6. lecturesdudimanche
    Juil 06, 2018 @ 05:33:34

    Lecture que ma fille a étudié en cours cette année !

    Réponse

  7. https://evasionpolar.wordpress.com
    Juil 05, 2018 @ 06:43:55

    j’aime beaucoup son écriture délicate

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 243 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :