Lait et miel, Rupi Kaur

Lait et miel par Kaur

Pourquoi je l’ai choisi:

Je le voyais beaucoup passé sur le réseau social Instagram, et déclencher de méga coup de coeur…Il est arrivé, ce petit recueil Lait et Miel, avec le bonhomme en rouge, et la magie de Noël a été éclairé d’une poésie sensible, qui a illuminé ma journée…Depuis, je suis cette jeune artiste sur le réseau social qui l’a révélée et qui a rendu possible l’édition et la traduction de ses post inspirés et inspirants…

Synopsis:

voici le voyage d’une
survie grâce à la poésie
voici mes larmes, ma sueur et mon sang
de vingt et un ans
voici mon coeur
dans tes mains
voici la blessure
l’amour
la rupture
la guérison

– rupi kaur –

Ce que j’ai ressenti:

Parce que ouvrir ses cadeaux de Noël, est une sensation euphorisante et qu’une envie de poésie n’attend pas, j’ai lu ce recueil dans un moment magique: en étant entourée des miens dans la chaleur de Noël, bercée aux sons de leurs rires, de leurs jeux et des cris de joies. Mon moment à moi de Lait et Miel. Je souhaitais pour ses fêtes, un livre spécial: il était idéal…

Rupi Kaur est une jeune fille de 21 ans qui nous propose une série de poèmes destructurés, sur fond de noir et blanc. Sa sensibilité à fleur de peau, toute en délicatesse et graphisme artistique vient nous cueillir, gratte où ça fait bien mal, apaise d’une caresse, insuffle une nouvelle étincelle, illumine nos yeux de bienveillance…Une femme qui parle de féminité, qui la fait rejaillir sur toutes ses formes, qui la porte aux nues, qui l’entoure d’une telle douceur que l’on devient toutes des sœurs, fières d’être si femme, si sensible, si résiliente, si extraordinaire…

En quatre parties: Souffrir. Aimer. Rompre. Guérir. Cette jeune poète, nouvelle génération, dévoile, se dévoile et dévoilera sans doute, une artiste aux talents multiples à suivre de près. En mots et en images, elle offre des petites pépites, une nouvelle forme de poésie, des moments bouleversants, des instants magiques, d’atroces blessures, des faits et méfaits révoltants, une envolée féministe, de l’amour tout simplement…

La poésie, on y vient et on y revient, longtemps encore je lirai ses pages car la poésie a ce pouvoir : elle te berce, elle te hante, elle revient te réveiller la nuit, elle t’emporte sur d’autres rivages…J’aimerai bien qu’elle dérive jusqu’à vous, que vous sentiez l’incroyable effet mielleux et lacté de la poésie résolument contemporaine de Rupi Kaur.

Petit Aparté: Je n’ai pas mis volontairement de citations parce que cela ne rendrait pas grâce à son talent, mais je peux partager avec ceux qui possèdent ce recueil, mes pages préférées…P87, 171, 153, 45, 199. Et celles qui m’ont le plus touchée: P140, 179, 109…

 

Ma note Plaisir de Lecture  9/10

25 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: le soleil et ses fleurs, rupi kaur | *****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****
  2. Yuyine
    Jan 22, 2018 @ 16:15:36

    Je ne suis pas une bonne lectrice de poésie, j’ai toujours du mal à m’y plonger et je pense que je me freine à l’avance, mais celui-ci, par sa sobriété m’attire, donc pourquoi pas!

    Réponse

  3. belette2911
    Jan 13, 2018 @ 21:45:15

    Du lait et du miel, tout n’est que douceur lorsqu’ils sont associés dans un savon. Toi, tu vas laver et rincer mes économies ! Mais faire mousser ma PAL 😆

    Réponse

  4. Lup Appassionata
    Jan 11, 2018 @ 19:54:08

    Je me suis dit : « Tiens, ça c’est pour Lutin ! » 😉
    Et puis pour moi aussi, attirée par, je cite : « … son incroyable effet mielleux et lacté de poésie »… un pur délice rien que de l’imaginer ❤_❤

    Réponse

    • stelphique
      Jan 11, 2018 @ 20:55:43

      Il pourrait bien te plaire… je ne sais si le miel et le lait plaisent aux loups, mais je suis quasi sure qu’il pourrait bien t’emporter, toi, ma chère Lupa ❤

      Réponse

  5. Collectif Polar : chronique de nuit
    Jan 09, 2018 @ 12:32:43

    Celui là je le lirai en catimini.
    Juste comme cela pour le plaisir.
    Comme toi, j’ai envie de la découvrir.
    Merci pour ce beau retour.

    Réponse

  6. Lutin82
    Jan 08, 2018 @ 20:22:41

    Je prends!!!!
    Des abeilles? comment y échapper? Impossible après un tel sortilège lancé en plein coeur!

    Réponse

  7. https://evasionpolar.wordpress.com
    Jan 08, 2018 @ 08:12:00

    Comme tu en parles si bien et que ce livre parait si sensible, poétique plein de douceur, un livre qui fait du bien , merci ma belle pour cette jolie chronique

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 220 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :