Battle Royale, Koushun Takami

Couverture Battle royale

Pourquoi je l’ai choisi:

Considéré comme une référence, je tenais absolument à découvrir cet ouvrage. Depuis la folie Hunger Games, je l’avais vu maintes fois cité comme le précurseur du genre, et puis je l’ai vu en coup de coeur recommandé par Le livre de Poche Imaginaire…J’ai succombé à la tentation….

Synopsis:

Dans un pays asiatique imaginaire existe un programme gouvernemental connu sous le nom de « Battle Royale ». Chaque année, une classe de 3ème est choisie au hasard, emmenée sur une île coupée du monde, et les collégiens doivent combattre entre eux jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un survivant…
Ceci afin de servir d’exemple à la population, à la jeunesse particulièrement, et aussi de recueillir des statistiques sur le temps mis par le champion à éliminer ses camarades.

Les personnages:

42 élèves. 42 enfants. 21 filles. 21 garçons.

Image associée

 

Le lieu :

Résultat de recherche d'images pour "battle royale"

Ce que j’ai ressenti:…Foudroyante Battle de coeurs battants…

 

Image associée

Au final, il n’en restera qu’un…

Ceci n’est pas une mauvaise blague, ni la bande annonce de « The Voice »… Les « Battle » sont bel et bien mortels, cruellement réels, sauvagement sanglants. Cette classe de 3ème n’aurait jamais pensé être l’élue du Programme, et pourtant, il va falloir à ses jeunes gens beaucoup de courage et de détermination, pour ce réveil effroyable sur cette île retirée, terrain de jeu miné, il faudra survivre… Survivre aux autres.

« Aujourd’hui, mes petits amis, vous allez vous amuser à vous entre-tuer! »

Quand tu tiens en main ce beau volume de quelques 800 pages et que tu devines par avance, que ça ne va pas être de la guimauve: prévois-toi dans ton planning, une sacrée plage de moments dans lequel tu vas pouvoir te confronter à l’ignoble, à l’éventuel monde imaginaire de violence extrême , et appréhender une nouvelle façon de jouer. Je te mets juste en garde, ô toi le lecteur curieux,  parce que ça envoie niveau émotions diverses ainsi que mises en scènes atroces…Et pourtant, il y a une certaine addiction qui se crée, car tu ne peux laisser à leur triste sort, ses enfants…Jusqu’à la dernière page, tu espères : que le jeu s’enraye, que l’humanité triomphe…

Ni peur, ni doute, jamais…

Koushun Takami ne se contente pas de livrer une histoire morbide sans morale, non, il nous livre dans cette trame d’horreur, une étude psychologique de la peur, avec en exemple, des adolescents pleins de sentiments contraires dû à leur âge difficile, sur une aire prédéterminée, avec une règle du jeu implacable. Il nous fait réaliser à quel point le doute peut envahir les esprits fragiles, comme il s’insère insidieusement dans les comportements, jusqu’à quel point, il peut rendre fou…Une classe entière de gamins, plus ou moins unis dans le quotidien va être contrainte d’éliminer, un à un, ses camarades, au dépit de l’amitié, au détriment de l’amour…Il suffit d’une étincelle, parfois, pour que le carnage se déclenche…L’auteur réussit le pari à créer cette atmosphère de tension très particulière de confiance bafouée, au delà des volontés premières des participants. C’est le Jeu, parce que l’Autre le joue. C’est l’Instinct de survie qui domine parce que les règles sont ainsi. Toute l’horreur se tient là, toute l’intensité se joue là. Dans cet unique sentiment: la peur…

Parce que si tu commences à douter, alors oui, tu peux douter de tout, absolument de la moindre petite chose, tu peux douter. Mais si tu doutes de tout, il faudra que tu t’entoures de tellement de précautions que tu ne pourras bientôt plus bouger le petit doigt.

Si les minutes et l’espace de jeu se réduisent inexorablement pour ces petits héros malgré eux, pour toi aussi, lecteur, le temps prend soudain une autre forme, il s’étire aux souffles de vie qui se perdent… Te voilà confronté à un régime politique totalitaire, à une hécatombe d’innocents, à l’horreur de Battle Royale. J’ai lu ses pages, avec la gorge serrée, heureusement qu’il y avait des notes de douceur auxquelles se raccrocher parfois, mais clairement ce livre te hante. Cette folie t’accompagne dans ton espace intérieur, te déstabilise dans cette illusion de jeunesse candide, te frappe aussi sûrement que le plus déterminé des joueurs, t’atteint en plein cœur de tes convictions utopistes…

S’il n’en restait qu’une, pour vous convaincre de lire ce livre, je serai celle là…

Ma note Plaisir de Lecture  10/10.

Remerciements:

Je tiens à remercier Ninon, adorable attachée de presse chez Le Livre de Poche Imaginaire, qui m’a fait parvenir cet ouvrage que j’ai cherché partout en librairie sans pouvoir mettre la main dessus. Merci de sa confiance, merci pour cette attention!

31 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Yuyine
    Déc 18, 2017 @ 10:55:11

    Je n’ai jamais lu le livre mais j’en avais vu l’adaptation qui m’avait fortement marqué, si j’ai l’occasion de trouver l’ouvrage je tenterai cette plongée dans l’horreur et dans la peur.

    Réponse

  2. Lup Appassionata
    Déc 17, 2017 @ 16:53:45

    J’avoue ne pas avoir véritablement donné sa chance à ce roman en raison de la vague Hunger Games qui m’avait un peu saoulée… Et c’est un tort, d’autant que j’aime énormément la littérature japonaise, et qu’il déjà quelque part au fin fond de ma PAL ^_^
    Je peux donc te confirmer que tu es bien CELLE qui balaie tous mes préjugés, merciiiiii 😉

    Réponse

  3. Lord Arsenik
    Déc 14, 2017 @ 20:39:29

    Excellent bouquin. J’ai eu envie de le découvrir après avoir été déçu par le côté nunuche de Hunger Games. Une claque !

    Réponse

  4. lecturesdudimanche
    Déc 14, 2017 @ 05:39:46

    Bon, perso je n’ai pas aimé Hunger Games ! Mais l’aspect psychologique et gore de celui-ci me tente…

    Réponse

  5. Lutin82
    Déc 13, 2017 @ 20:43:34

    Un monument!!! Il mérite tout à fait son 10/10.

    Réponse

  6. lespagesquitournent
    Déc 13, 2017 @ 11:45:54

    Super contente que tu aies aimé ! Pour ma part, je me suis régalée avec le film (le 1 uniquement, car le 2 m’a un peu saoulée…. c’était en trop…) et le mangas (qui est vraiment chouette et trash).
    Quel univers !

    Réponse

  7. Ju lit les mots
    Déc 13, 2017 @ 10:09:42

    Très tentant 🙂 mais du coup s’il est introuvable on fait comment 😕

    Réponse

  8. Maks G
    Déc 13, 2017 @ 07:53:59

    Vraiment content qu’il t’es plu, comme tu le sais je l’ai acheté pour le lire car moi c’est le film et le manga dont je suis très très fan, surtout le film (avec Takeshi Kitano dans le rôle du prof, qui est un de mes acteurs/réalisateurs préféré).
    Si tu as l’occasion de voir le film, je serais curieux d’avoir ton avis dessus, par contre attention, ya beaucoup, beaucoup de sang qui tache !! (et le tome 2 du film ne vaut pas grand chose par contre).

    Réponse

    • stelphique
      Déc 13, 2017 @ 08:23:32

      Pas sûre que le film me fasse autant d’effet…L’aspect gore, en images je doute que ça passe…Mais pourquoi pas à l’occasion? ^^
      Par contre, je te recommande cette lecture, pour le plein d’émotions!

      Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

En Féérie, il brille quelques poussières…

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 220 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :