188 mètres sous Berlin, Magdalena Parys.

Couverture 188 mètres sous Berlin

 

Synopsis:

Berlin, 1998. Klaus Kreifeld reçoit la visite d’un certain Foerster, accompagné de son garde du corps. Peu après, il est assassiné. Vingt ans auparavant, en 1981, Klaus avait été chargé de diriger la construction d’un tunnel de 188 mètres de long entre Berlin Ouest et Berlin Est. L’objectif officiel de l’opération était d’organiser l’évasion d’un haut fonctionnaire communiste, le trouble Franz. Peter, un des membres de l’équipe ayant participé à la mise en œuvre de cette entreprise périlleuse, décide de mener l’enquête pour découvrir le meurtrier de son ami. Persuadé que la mort de Klaus est liée au tunnel, il retrouve ses camarades de l’époque et recueille leurs témoignages pour tenter de faire toute la lumière sur cette étrange aventure souterraine.

Dans ce roman choral, l’auteur, telle une dentellière, tisse sa trame avec précision et finesse, brossant un panorama de destins allemands et polonais croisés sur trois générations. Un polar atypique et un thriller politique qui nous offre un voyage dans les profondeurs de l’Histoire européenne de 1945 à nos jours. 

Ce que j’ai ressenti:…Secrète expédition souterraine…

188 mètres sous Berlin, c’est un petit polar qui vous dévoile les bas fonds de l’Histoire dans un pays en souffrance, divisé en deux: l’Allemagne. L’auteure Magdalena Parys construit son intrigue à la manière d’un tunnel: dans l’obscurité et pleins de détours  et d’impasses sombres. Un chemin qui s’ouvre vers le passé pour mieux comprendre le présent, et peut être, le meurtre de Klaus…En recueillant méticuleusement les souvenirs et les témoignages des personnes qui ont aidés à la réalisation du projet de cette plongée souterraine d’une manière ou d’une autre, Peter nous ouvre les portes dissimulées de ce tunnel qui relie clandestinement la RFA à la RDA…

La vie peut être parfois tellement tordue qu’on y comprend pas grand chose. Mieux vaut donc ne pas trop réfléchir, mais en profiter, écouter des chansons agréables et toujours choisir les solutions les plus simples.

1 tunnel, 8 personnages, 8 destinées: 188 mètres sous Berlin où comment creuser au plus près dans les ambitions de chacun…

Klaus Magda Victoria Franz Roman Peter Thorsten Johannes. Ils sont le nœud vivant de cette aventure clandestine. Chacun, éclairé  tour à tour dans ce roman choral et petit à petit on découvre les jeux et les enjeux politiques et humains, qui ont permis ce déblaiement de terre et de secrets bien enfouis…Entre amours contrariés, liens du sang fracturés, amitiés opportunistes et manipulations à distance, ce livre offre un moment de lecture à multiples facettes tout en ayant un panorama étonnant sur plus de 60 ans d’histoire internationale. Dans ces pages, on gratte les blessures de la deuxième guerre mondiale, on se fracasse contre le Mur et on ramasse les cadavres à la pelle…

Mais de l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas.

J’ai beaucoup aimé la forme et le fond de ce roman, car d’un meurtre sordide isolé, on ressort de cette lecture avec une compréhension plus intime des relations entre la Pologne et l’Allemagne, grâce à une jolie toile tissée de ce recueil de vies. Plus conscients également que derrière de jolis idéaux de liberté, se cachent les pires corruptions, alors tous à vos petits carnets, notez les petits détails, et lancez vous dans les mystérieux secrets du « tunnel 29″…

Sed fugit intera, Fugit irreparible tempus.

Ma note Plaisir de Lecture  8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier Muriel pour l’envoi de ce livre ainsi que les éditions Agullo pour l’envoi de ce livre! Ce fut une lecture instructive.

Publicités

31 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lup Appassionata
    Oct 30, 2017 @ 18:33:31

    Attention ! À trop fréquenter les tunnels et autres sous-sols, tu vas finir par te faire repérer avec ta douce lumière féerique !!! C’est qu’on tient à toi, nous !!! ❤

    Réponse

  2. Collectif Polar : chronique de nuit
    Sep 16, 2017 @ 14:08:42

    J’aie vraiment bien cet éditeurs. Et les quelques livres que j’ai lu de chez eux ont été de belles découvertes.
    Mais je ne connaissais pas celui-ci alors merci à toi de le mettre à l’honneur ma Fée !

    Réponse

  3. Yuyine
    Sep 11, 2017 @ 14:55:36

    Le sujet est clairement hyper intéressant (et rarement abordé il me semble en littérature).

    Réponse

  4. belette2911
    Sep 07, 2017 @ 20:03:57

    Mais tu n’en as pas marre de te balader dans les tunnels, toi ?? 😆 Tu me donnes envie de noter, mais vu tout ce que j’ai déjà inscrit, j’hésite !!

    Réponse

  5. Yvan
    Sep 07, 2017 @ 09:06:56

    J’hésite à le lire, tu me fais encore douter davantage 😉

    Réponse

  6. Warlop (Marie vuotto)
    Sep 07, 2017 @ 07:24:59

    Une intéressante plongée dans l’histoire

    Réponse

  7. lecturesdudimanche
    Sep 07, 2017 @ 05:06:37

    On dirait que tu affectionnes les voyages souterrains… 😊

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 187 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :