Port d’âmes, Lionel Davoust.

Couverture Port d'âmes

Pourquoi je l’ai choisi:

J’ai trouvé la couverture magnifique, et quand on lit ce roman, on s’aperçoit qu’elle colle parfaitement à l’histoire. Bravo aux éditions Folio, pour cette très jolie représentation!  Chaque fois que je la regardais, je partais dans un voyage brumeux…

Synopsis:

Rhuys ap Kaledán a été condamné, adolescent, à huit ans de servitude dans la Marine. À vingt-deux ans il est toujours en vie mais a tout perdu : sa demeure, sa famille, ses titres de noblesse… Lorsqu’il débarque à Aniagrad, la Cité franche, il a la tête pleine d’idéaux et est bien décidé à se faire un nom et, qui sait, à retrouver la place qui aurait dû être la sienne. Mais la cité du mensonge va vite le faire déchanter. S’il veut survivre, Rhuys devra faire bien des concessions et, même, prendre les prédateurs qui le chassent à leurs propres pièges.

Ce que j’ai ressenti:… un souffle enchanteur…

Aniagrad , ville marchande par excellence. Tout se négocie des plus infâmes talents aux plus retorses pouvoirs, de la plus grande douceur à la plus pure des intentions,  cette ville portuaire a une vie propre et un fonctionnement qui étourdissent les curieux. Doté d’une philosophie et d’une Administration qui régissent son fonctionnement, elle exerce une forte attraction sur les voyageurs qui arpentent ses ruelles sombres. Sans compter que la ville cache des Anges. Une attraction de plus…En somme, une ville aux mille dangers pour qui, ne respecte ses règles…

« L’existence aurait probablement été plus simple avec des ailes. »

Du plus petit mensonge au plus audacieux stratagème, notre héros a de quoi trembler pour sa vie. Manipulations, jeux de pouvoirs, investissements et politique, ce jeune homme en quête d’identité et de justice, va devoir jouer très serré avec tous ses Prédateurs qui rôdent et tiennent la main mise sur sa bourse. J’ai beaucoup apprécié l’évolution de Ruys, de sa naïveté il en ressort grandit, grâce à son idéalisme. C’est un héros, plaisant à suivre, car au centre de toutes sortes d’attentions, mais aussi en proie à ces plus intimes épreuves personnelles. Entre ombres et lumière, désir et réalité, ce héros tient toute notre attention grâce à cette imbrication de faits et d’émotions.

« La liberté livrée à elle-même finit toujours par se dévorer toute seule. »

Port d’âmes, rien que le titre emmène de la poésie, une ouverture vers la beauté et une énigmatique quête de l’esprit…Et c’est bien là, ce que je retiens essentiellement de cette lecture: une enivrante plongée nébuleuse et vaporeuse que j’ai adoré emprunter avec la Vendeuse et Rhuys, dans cet échange très particulier. Tout le charme et le mystère du Transfert, m’ont laissé une forte impression, j’étais friande de tous ses fragments déposés dans ses lignes, voulant aussi les adopter, les faire miens, pour mieux vous convaincre de vous laisser guider par cette bien trop généreuse offre…Valeur inestimable et instant suspendu, on est presque du domaine de la méditation, comme une parenthèse de rêverie au milieu du chaos et de la corruption, c’est juste saisissant, ces petites touches de magie, cette douceur du souvenir, cette poétique vibration…

Peut-être était-ce là la première leçon du Transfert: chaque histoire était unique.

Entre l’effet dynamique de ses jeux de pouvoirs, et cette ouverture mystique sur une nouvelle méthode d’échanges, Port d’âmes possède beaucoup d’atouts pour porter durant ses 600 pages, toute notre âme d’enfant en soif d’aventures et de nouveaux horizons, grâce à la plume très inspirée de cet auteur…

« J’ai parlé à la nuit et la nuit m’a répondu. »

Ma note Plaisir de Lecture  8/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Folio SF, pour l’envoi de ce livre! Ce fut une lecture envoûtante!

Publicités

18 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lup Appassionata
    Juil 23, 2017 @ 16:42:28

    Le titre et la couverture sont superbes, c’est vrai !!! Pour découvrir l’auteur, je viens justement d’acheter « L’Importance de ton regard », un autre beau titre aussi, tu ne trouves pas ? Souhaitons que le contenu soit aussi réussi 😉
    Merci pour cette petite carte postale livresque qui vend un dépaysement assuré !!! Bisous 🙂

    Réponse

  2. belette2911
    Juil 04, 2017 @ 20:03:33

    Maintenant que tu m’en parles, j’ai un jour coché ce livre sur ma wish-list et depuis, je ne sais plus si je l’ai ou pas… c’est bête, hein ??? 😆 Bon, si je ne l’ai pas, il serait temps que je remédie à ce manque de savoir-lire 🙂

    Réponse

  3. Rétrolien: Port d’âmes | Le Bibliocosme
  4. legereimaginareperegrinareblog
    Juil 04, 2017 @ 14:08:01

    Tout à fait d’accord, la couverture est magnifique !!

    Réponse

  5. Lutin82
    Juil 04, 2017 @ 12:36:57

    En plus avec une plume très inspirée. Il faut que je découvre ses textes, et tu as bien « vendu » celui-ci!
    Plus que 6…

    Réponse

  6. Licorne
    Juil 04, 2017 @ 09:45:24

    Tu en parles très bien ! j’ai beaucoup aimé également ! 😉

    Réponse

  7. lespagesquitournent
    Juil 04, 2017 @ 06:38:31

    Ca a l’air chouette. Je vais attendre d’autres critiques, mais ça me donne déjà très envie.

    Réponse

  8. Amélire_enrouge
    Juil 04, 2017 @ 06:04:18

    Ça donne encore plus envie de lire ce livre ^^

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 182 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :