Au fond de l’eau, Paula Hawkins.

Pourquoi je l’ai choisi:

Etant donné le succès retentissant de La fille du train, j’avais bien hâte de me plonger dans le nouveau livre de cette auteure qui maîtrise totalement l’art du thriller !

Synopsis:

Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Ce que j’ai ressenti:…Et au fond de l’eau, le Coup de Cœur…

Le bassin aux noyées, Stelphique

(Texte inédit)

Paula Hawkins s’est admirée dans le reflet de mon eau. Elle s’est tellement penchée qu’elle s’est retrouvée, immergée… La rivière de Beckford a ceci de mystérieux, c’est qu’elle s’est nourrie du sang de ces femmes, celles qui ont perdues la vie, celles qui se sont vues rappelées par le néant…Et qui mieux qu’une femme peut ressentir le flux des eaux, et entendre le cri de ses désespérées?

Je suis Le bassin aux noyées, et j’ai murmuré à cette auteure, la légende…

Je lui ai fait voir la beauté de ses lieux, avec son Vieux Moulin à proximité…Entendre le clapotis de la berge. Sentir le vertige de la falaise. Goûter son eau rafraîchissante. Toucher les algues douces…

Mais Paula Hawkins est tombée Au fond de l’eau…Elle raconte donc dans ce thriller choral, une version plus intime, plus profonde, plus sombre…Je suis tellement fier qu’elle est fait ressortir de ses pages, l’attraction de mon site, au delà même de son panorama, elle m’a rendu fascinant…En racontant sa version, elle a fait naître la peur, dissimulé l’endroit idyllique en traquenard mortel, restitué l’honneur de ses femmes…

Je suis Le bassin aux noyées, et j’ai dans mon flot, les âmes piégées de ces malheureuses…

Retenue le temps de ses 400 pages, vous aurez l’histoire de ma tragédie…Paula Hawkins a eu l’intuition, ou peut être même a t-elle entendue les voix d’outre-tombe, mais elle rend dans ses lignes avec brio, une atmosphère intrigante, les jeux de pulsion/répulsion qui régissent ce monde, la cruauté des hommes…Je lui ai donné de mon pouvoir, pour s’infiltrer dans les interstices de ces esprits tordus, devenir torrent pour attester de votre vigilance, prendre des tournants inattendus pour nourrir son intrigue, et je l’ai laissée se reposer, sur une plage de vérités…

Je suis Le bassin aux noyées, et vous allez connaître ma malédiction…

Pourrez-vous remonter à la surface?

Epilogue de Stelphique.

« Il est des personnes qui sont attirées par l’eau, des personnes qui entretiennent avec elle un rapport presque primal. Je crois en faire partie.p47 »

Avec cette lecture, je me suis laissée prendre au piège, de ses mots, de ces eaux…Entre souffle coupé, vertige et apnée, ce roman m’aura totalement imprégnée…J’ai plongé dans ce Bassin aux noyées avec délectation, me régalant des remous psychologiques et du savant coup de maître de l’auteure d’allier le jeu des mensonges et l’atmosphère vaseuse. J’ai nagé avec ses sœurs de détresse, me laissant conter leurs douleurs incommensurables…J’ai pleuré avec elles, tellement que j’en ai perdu mes moyens, et la surface m’a engloutie…Dans les eaux sombres, j’ai pourtant ressenti les rapports glaciaux entre ses personnes, vu les ombres de ses corps abandonnés au silence, saisi toutes les subtilités posées comme des galets blancs dans les profondeurs obscures du bassin…Et juste avant que le dernier souffle de mes lèvres couleur hématome me quitte, je vous crie le grand Coup de Cœur que j’ai trouvé Au fond de l’eau

Ma note Plaisir de Lecture  10/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les Editions Sonatine pour l’envoi de ce livre! Ce fut une lecture envoûtante!

Publicités

18 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Zina
    Juin 11, 2017 @ 20:50:43

    Je suis hyper curieuse de le lire !!

    Réponse

  2. Yuyine
    Juin 09, 2017 @ 12:27:11

    Vu que je n’ai pas aimé La fille du train (trop lent, trop convenu, personnages détestables), j’ai peur de lire celui-ci même si ton avis génialement construit attise mon envie

    Réponse

  3. Yvan
    Juin 08, 2017 @ 18:19:32

    Effectivement tu as davantage apprécié que moi, et pourtant j’ai aimé cette lecture ;-). Belle chronique, très poétique

    Réponse

  4. lespagesquitournent
    Juin 08, 2017 @ 12:38:53

    Non mais tu peux pas écrire des choses comme ça sans avoir de remords pour nos porte-monnaie ! ❤
    Je note pour la médiathèque (les lecteurs avaient adoré la fille du train et vont sans doute me réclamer cet ouvrage… et je pourrai emprunter ensuite !^^) car ça a l'air vraiment chouette de plonger dans ces eaux troubles…

    Réponse

  5. Claude
    Juin 08, 2017 @ 11:22:28

    Très jolie chronique poétique Stelphique ! J’avais bien aimé La Fille du Train et je vais me plonger dès que possible Au Fond de l’eau ! 😉

    Réponse

  6. Black Kat
    Juin 08, 2017 @ 09:40:53

    Je n’ai pas aimé du tout La fille du train mais j’adore l’eau et ton avis me donne bien envie de plonger Au fond de l’eau! J’espère que je ne vais pas m’y noyer! 😉

    Réponse

    • belette2911
      Juin 08, 2017 @ 17:27:05

      Super chronique, ma fée !!

      J’avais été surprise par le final de la fille du train ! Waw ! Donc, je pense faire comme notre fée et plonger tout au fond d’la piscine ♫ avec un pull bleu marine ♪

      Pardon, au fond de l’eau ! Et rien qu’en écrivant « fond de l’eau », je me souviens d’une blague et me voilà en train de pouffer de rire ! 😆

      Réponse

      • stelphique
        Juin 08, 2017 @ 19:13:34

        Je n’ose même pas t demander cette blague!!!!;)
        Oooooooh Merciiiiiiiiiiiii C’est trop gentil ❤
        Oui fais donc ça, va lire cette belle petite nouveauté!!!!!;)

      • belette2911
        Juin 09, 2017 @ 10:41:50

        Bon, puisque tu ne la connais pas… ma version « racontée » était avec Jacques Chirac en voyage en Afrique… Ici, c’est une version plus « générale »…

        Un noir et un blanc se promènent dans la nature, et devant tant de beauté, ils
        s’émeuvent : une envie de pisser les prend.

        Ils se dirigent vers un petit ruisseau charmant et défont leur braguette au bord du rivage pour pisser dans l’eau.
        — Le fond de l’air est frais, dis soudain le blanc pour rompre le silence.
        — Le fond de l’eau aussi, lui répondit le noir.

    • stelphique
      Juin 08, 2017 @ 19:17:34

      Celui ci a une ambiance vraiment particulière!!!!!Je te souhaite une bonne lecture de cette belle nouveauté, et du coup, j’ai hate de voir ton retour!!!;)

      Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 176 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :