Les Mystères d’Avebury, Robert Goddard.

Les mystères d'Avebury par Goddard

Les souvenirs peuvent parfois être aussi irréels que l’imagination.  

Pourquoi je l’ai choisi:

Rien que le mot Mystères avec une majuscules, ça me fait rêver…Je ne peux résister à cette très belle couverture et m’enfoncer dans cette forêt sombre….

Synopsis:

Été 1981. Un mystérieux correspondant a donné rendez-vous dans un petit village du Wiltshire à David Umber, un jeune étudiant, pour lui transmettre des informations inédites sur le sujet de sa thèse. Alors qu’il l’attend, David est témoin d’un fait divers qui va bouleverser son existence. Trois jeunes enfants qui se promenaient avec leur baby-sitter sont victimes d’une terrible agression. Un homme kidnappe Tamsin, deux ans, et s’enfuit à bord de son van. Alors qu’elle essaye de s’interposer, la petite Miranda, sept ans, est percutée par le véhicule. Tout se passe en quelques secondes. David, comme les deux autres témoins de la scène, n’a pas le temps de réagir. À peine peuvent-ils donner une vague description de l’agresseur. 

Printemps 2004, Prague. Après une histoire d’amour avortée avec la baby-sitter des enfants, David, qui a tout quitté pour refaire sa vie, est contacté par l’inspecteur Sharp, chargé à l’époque de l’enquête. Sharp lui demande de l’accompagner en Angleterre pour essayer de faire enfin la lumière sur la disparition de Tamsin. Littéralement hantés par cette affaire, les deux hommes reprennent un à un tous les faits. Bientôt, de nouvelles questions se posent sur la configuration des lieux, sur la présence des témoins, sur la personnalité des victimes. Le drame cache encore bien des secrets et ce nouvel éclairage risque fort d’être meurtrier. 

Ne voit-on jamais que ce que l’on a envie de voir ? Dans les histoires d’amour comme de meurtre, la réalité est souvent bien différente de ce qu’on aimerait qu’elle soit. À la façon de Ne le dis à personne, de Harlan Coben, le maître du thriller britannique tisse une intrigue passionnante où les rebondissements se succèdent sans répit jusqu’à la résolution finale. 

Ce que j’ai ressenti:

Les Mystères d’Avebury… Mais quelle jolie invitation pour démêler les zones d’ombres de ce village tranquille. Un village où les pierres peuvent vous entourer d’une certaine magie ancienne, mais où elles ne protègent pas les innocents…Avebury, théâtre d’un drame qui va bouleverser ses témoins pour toute leur vie…

« Tout commence, donc, dans un paysage où l’inexpliqué et l’inexplicable se confondent, où les témoignages d’un lointain passé, construit par l’homme, se rient du monde réglé et ordonné que voudrait être l’insaisissable, l’éphémère présent. »

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cet auteur qui non seulement nous donne un bon thriller, mais en plus nous fait vivre une surprenante histoire familiale, et qui, en plus de cela, inclut son intrigue dans un contexte historique avec un secret à la clef…Tout un programme de bonne lecture et un page-turner incroyable! Depuis toujours, j’aime savoir les secrets, connaître les dessous de l’Histoire, ce qu’on nous cache derrière cette poudre aux yeux qu’on veut bien nous envoyer…Pour tout cela, je pense que cet auteur sera maintenant dans ma ligne de mire et prendra une plus grande place dans mon planning de lecture! Je me suis régalée autant en émotions qu’en réflexion personnelle. Jouer aux détectives historique aux côtés de Robert Goddard, c’est aussi agréable que de se réchauffer au thé So British

« Peut être qu’un ancien flic n’était jamais plus heureux que quand il posait des questions, quelles que soient les réponses qu’il obtenait. »

Avebury Wiltshire

Comment vous dire?! Cette ambiance…Cette atmosphère…Ces Mystères…Je ne voudrais pas gâcher la surprise, alors je vous le dis juste:  Quel thriller! En s’inspirant de ce Henge, l’auteur redonne de sa superbe à ce monument ancien en créant une sorte de jeu d’espace temps modulable, où les destins s’entremêlent. Il le fait vivre dans la force de ces personnages attachants, il lui souffle cet air mystérieux avec les écrits épistolaires de ce Junius, il le rend palpitant dans cette enquête et ces secrets familiaux…On déterre les pierres, autant que les damnés. Les écrits n’auront jamais été plus expressifs, même dans leur langage codé, plus mortel aussi…Entre faux-semblants et usage de faux, l’ombre devra user de toutes ses qualités pour faire toute la lumière sur cet événement qui a changé radicalement sa vie…

Ma note Plaisir de Lecture  9/10

Remerciements:

Je tiens à remercier chaleureusement les Editions Sonatine pour l’envoi de ce livre! Ce fut une lecture très intéressante!

lu-en-part-avec-la-me

c26ac-sonatine_logo

Publicités

31 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Miss Fox and Mr Bird
    Juin 20, 2017 @ 16:21:22

    Ta chronique me donne bien envie de découvre cet auteur et ce livren merci pour cette découverte.

    Réponse

  2. Rétrolien: En Mai, lis ce qu’il te plaît! – Albédo
  3. legereimaginareperegrinareblog
    Mai 16, 2017 @ 11:32:16

    Alors je pense que je vais plonger la tête la première dans ce roman qui me donne très envie de le lire…Heureusement que l’été approche !!!

    Réponse

  4. legereimaginareperegrinareblog
    Mai 16, 2017 @ 11:31:02

    Je suis comme toi, le mot « mystère » agit sur moi comme un aimant…:)

    Réponse

  5. Yuyine
    Mai 16, 2017 @ 09:37:48

    Je suis fortement intriguée par ces Mystères avec un M majuscule moi aussi!! Et c’est typiquement les ambiances que j’aime!!!

    Réponse

  6. Léa Touch Book
    Mai 15, 2017 @ 15:04:05

    Cela peut vraiment me plaire 🙂

    Réponse

  7. lespagesquitournent
    Mai 13, 2017 @ 19:14:22

    Une critique très tentante avec de beaux arguments.

    Réponse

  8. Lup Appassionata
    Mai 13, 2017 @ 17:53:48

    Encore un point commun entre nous petite fée, notre irrésistible penchant pour les mystères !!! Merci pour cette impérieuse tentation 🙂 Bisous !!!

    Réponse

  9. Nathalie M
    Mai 13, 2017 @ 06:09:07

    Tiens, je ne connais pas cet auteur ! Merci pour le tuyau ma petite fée ☺☺

    Réponse

  10. Lutin82
    Mai 12, 2017 @ 20:53:00

    Ce que j’en dit de cette atmosphère ?…. J’en veux! C’est envoûtant, et ma bonne fée m’a encore charmée!

    Réponse

  11. belette2911
    Mai 12, 2017 @ 17:47:07

    Nom de zeus, faut que je le note de suite ! J’ai du retard dans mes lectures de m’sieur Goddard et pourtant, je les possède !!! Shame on me 😳

    Réponse

  12. lecturesdudimanche
    Mai 12, 2017 @ 13:37:22

    En voilà une chronique qui donne envie de se jeter dans une librairie ! Très très tentants, ces Mystères…

    Réponse

  13. Collectif Polar : chronique de nuit
    Mai 12, 2017 @ 11:46:07

    Robert Goddard ! J’adore. Ma libraire, Dame Agnes, m’en a dit le plus grand bien aussi,
    Alors si tu en remets une couche, je vais craquéeeeeeeeeeee 😉

    Réponse

  14. Claude
    Mai 12, 2017 @ 10:58:31

    Très belle chronique qui m’éclaire sur ce livre qui me faisait de l’oeil ! En effet, je surveille de près les nouveautés de Sonatine 😉

    Réponse

Laissez un peu de poussière de féerie, cela fait toujours plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 186 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :